aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Blanquefort: Le lycée Léonard de Vinci ou la pratique l'éco-construction

02/09/2016 | Ce 1er septembre, ce sont plus de 220 000 lycéens, qui ont fait leur rentrée dans les 462 établissements (dont 164 privés) de Nouvelle Aquitaine. Focus au lycée du bâtiment à Blanquefort.

Un des trois plateaux techniques de la plateforme Praxibat au lycée Léonard de Vinci à Blanquefort

Le jour de la rentrée scolaire, Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, collectivité compétente sur les lycées, a fait une premier tournée du patrimoine lycéen de la métropole. De Gradignan à Blanquefort en passant par Pessac et poussant jusqu'à Montagne, le Président s'est offert une tournée des lycées de l'enseignement général à l'enseignement agricole et professionnel. Une journée rythmée par des rencontres avec les élèves, des inspections de travaux finis ou en cours, ou bien encore, des inaugurations de nouvelles plateformes technologiques, telles que la plateforme Praxibat inaugurée au Lycée du bâtiment Léonard de Vinci à Blanquefort. Un équipement hybride, au carrefour des compétences régionales entre lycée, apprentissage et formation continue.

La visite du lycée Léonard de Vinci était un des temps fort de la rentrée lycéenne d'Alain Rousset. Et pour cause outre l'inauguration de la plateforme Praxibat, l'établissement spécialisé dans les formations initiales du bâtiment et des travaux publics, avait bénéficié entre 2004 et 2007 d'une restructuration-extension « réalisée dans le cadre d'une démarche Haute Qualité Environnementale, la première opération de ce type au niveau national », a rappelé le Président de Région.
Or, dans le cadre d'un nouveau programme d'investissement, les internats et la demie-pension bénéficient également désormais d'une restructuration en cours. Un projet d'importance permettant notamment d'augmenter la capacité de l'internat (de 250 à 350 lits), ainsi que celle de la restauration. Des travaux profitant à la fois au lycée, mais aussi aux apprentis du BTP (dont le centre d'apprentissage est mitoyen du lycée) et qui correspondent à « une vraie demande sociale », atteste le proviseur du lycée, Paul Guiraud. Sur cette seconde phase de rénovation, ce sont 12M€ qui seront investis par la région.

Conditions réelles de chantier pour l'éco-construction
Si ce chantier est encore en cours, la grande nouveauté de la rentrée 2016 pour ce lycée, et au delà pour les professionnels du bâtiment, c'est la réalisation d'une plateforme Praxibat, en partenariat avec l'ADEME, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. Cette plateforme technique, dont les travaux d'aménagement se sont élevés à 60 000€ pour la Région, reproduit les conditions réelles de chantier autour de deux thématiques principales que sont l'isolation et l'étanchéité à l'air, avec le but d'atteindre des performances énergétiques optimales des bâtiments.
Résultat d'une mutualisation entre le lycée et le CFA voisin, cette plateforme à travers trois plateaux techniques distincts, a pour vocation « d'apprendre le bon geste » aux lycéens, apprentis ou professionnels, les mettant en situation de devoir répondre à différents cas de figure concrets et réels, voire à un certain nombre de malfaçons, qui ont été tout exprès reproduites ici.
En outre, une dynamique de recherche de partenariat avec les entreprises est également mise en œuvre, dans le souci de coller aux innovations et évolutions rapides des industriels du secteur. Autre souhait des concepteurs de ce plateau technique : « l'évolution de cette plateforme sur la maison connectée », puisqu'y compris dans le bâtiment l'internet des objet progresse. L'intervenant soulignant par exemple l'existence de membrane connectée, permettant une régulation liée à sensation de chaud ou de froid.

Alain Rousset, lors de la visite de la plateforme Praxibat au Lycée du bâtiment à Blanquefort

Mélanger les publics
Au total pour Alain Rousset, « cet équipement est au rendez-vous de ce que doit être ''le job'' de l'éducation : être en phase avec les besoins de la société, de l'économie, et préparer à l'avenir des jeunes. Le tout ici permettant le mélange des publics entre formation initiale, continue, apprentissage et les artisans ».
Quand à Lionel Poitevin, le directeur régional de l'Ademe, qui rappelle que 18 plateaux de ce style existent d'ores et déjà en Nouvelle Aquitaine, il insiste sur le fait que « ce type de plateforme permet de pouvoir monter en compétences les artisans sur la transition énergétique de façon plus rapide, et ainsi doubler voire tripler le rythme de sa mise en œuvre dans le secteur du bâtiment ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4421
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !