Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Blanquefort: Le lycée Léonard de Vinci ou la pratique l'éco-construction

02/09/2016 | Ce 1er septembre, ce sont plus de 220 000 lycéens, qui ont fait leur rentrée dans les 462 établissements (dont 164 privés) de Nouvelle Aquitaine. Focus au lycée du bâtiment à Blanquefort.

Un des trois plateaux techniques de la plateforme Praxibat au lycée Léonard de Vinci à Blanquefort

Le jour de la rentrée scolaire, Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, collectivité compétente sur les lycées, a fait une premier tournée du patrimoine lycéen de la métropole. De Gradignan à Blanquefort en passant par Pessac et poussant jusqu'à Montagne, le Président s'est offert une tournée des lycées de l'enseignement général à l'enseignement agricole et professionnel. Une journée rythmée par des rencontres avec les élèves, des inspections de travaux finis ou en cours, ou bien encore, des inaugurations de nouvelles plateformes technologiques, telles que la plateforme Praxibat inaugurée au Lycée du bâtiment Léonard de Vinci à Blanquefort. Un équipement hybride, au carrefour des compétences régionales entre lycée, apprentissage et formation continue.

La visite du lycée Léonard de Vinci était un des temps fort de la rentrée lycéenne d'Alain Rousset. Et pour cause outre l'inauguration de la plateforme Praxibat, l'établissement spécialisé dans les formations initiales du bâtiment et des travaux publics, avait bénéficié entre 2004 et 2007 d'une restructuration-extension « réalisée dans le cadre d'une démarche Haute Qualité Environnementale, la première opération de ce type au niveau national », a rappelé le Président de Région.
Or, dans le cadre d'un nouveau programme d'investissement, les internats et la demie-pension bénéficient également désormais d'une restructuration en cours. Un projet d'importance permettant notamment d'augmenter la capacité de l'internat (de 250 à 350 lits), ainsi que celle de la restauration. Des travaux profitant à la fois au lycée, mais aussi aux apprentis du BTP (dont le centre d'apprentissage est mitoyen du lycée) et qui correspondent à « une vraie demande sociale », atteste le proviseur du lycée, Paul Guiraud. Sur cette seconde phase de rénovation, ce sont 12M€ qui seront investis par la région.

Conditions réelles de chantier pour l'éco-construction
Si ce chantier est encore en cours, la grande nouveauté de la rentrée 2016 pour ce lycée, et au delà pour les professionnels du bâtiment, c'est la réalisation d'une plateforme Praxibat, en partenariat avec l'ADEME, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. Cette plateforme technique, dont les travaux d'aménagement se sont élevés à 60 000€ pour la Région, reproduit les conditions réelles de chantier autour de deux thématiques principales que sont l'isolation et l'étanchéité à l'air, avec le but d'atteindre des performances énergétiques optimales des bâtiments.
Résultat d'une mutualisation entre le lycée et le CFA voisin, cette plateforme à travers trois plateaux techniques distincts, a pour vocation « d'apprendre le bon geste » aux lycéens, apprentis ou professionnels, les mettant en situation de devoir répondre à différents cas de figure concrets et réels, voire à un certain nombre de malfaçons, qui ont été tout exprès reproduites ici.
En outre, une dynamique de recherche de partenariat avec les entreprises est également mise en œuvre, dans le souci de coller aux innovations et évolutions rapides des industriels du secteur. Autre souhait des concepteurs de ce plateau technique : « l'évolution de cette plateforme sur la maison connectée », puisqu'y compris dans le bâtiment l'internet des objet progresse. L'intervenant soulignant par exemple l'existence de membrane connectée, permettant une régulation liée à sensation de chaud ou de froid.

Alain Rousset, lors de la visite de la plateforme Praxibat au Lycée du bâtiment à Blanquefort

Mélanger les publics
Au total pour Alain Rousset, « cet équipement est au rendez-vous de ce que doit être ''le job'' de l'éducation : être en phase avec les besoins de la société, de l'économie, et préparer à l'avenir des jeunes. Le tout ici permettant le mélange des publics entre formation initiale, continue, apprentissage et les artisans ».
Quand à Lionel Poitevin, le directeur régional de l'Ademe, qui rappelle que 18 plateaux de ce style existent d'ores et déjà en Nouvelle Aquitaine, il insiste sur le fait que « ce type de plateforme permet de pouvoir monter en compétences les artisans sur la transition énergétique de façon plus rapide, et ainsi doubler voire tripler le rythme de sa mise en œuvre dans le secteur du bâtiment ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5947
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !