Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Bordeaux : Créer, loger, aménager, innover, diversifier, renouveler... le défi des organismes HLM co-producteurs de la ville millionnaire

12/03/2011 |

Aquitanis, Mésolia, Clairsienne, Domofrance, Gironde Habitat réunis pour une table ronde

Coorganisée par l'a'urba, dans le cadre des 40 ans de l'agence d'urbanisme Bordeaux métropole Aquitaine et la Conférence Départementale des Organismes Sociaux pour l'Habitat de Gironde (CDG), une table ronde s'est déroulée ce vendredi 4 mars pour évoquer la participation du logement social à la métropole bordelaise de demain. Représentant tous les organismes HLM de la région Aquitaine, l'AROSHA accueillait en ces murs du hangar G2, Christine Bost, maire d'Eysines, vice-présidente de la CUB et les principaux bailleurs sociaux de Gironde (Mésolia Habitat, Gironde Habitat, Aquitanis, Domofrance, Clairsienne) face à une centaine de participants (professionnels, étudiants, associations, politiques) venus assister au débat animé par Jean-Marc Offner, directeur général de l'a-urba.

Dire que le logement se pose comme une question de plus en plus cruciale dans notre société où le milieu urbain regroupe 75% de la population vivant en France est un euphémisme. Alors que la part du coût des loyers a littéralement explosé depuis dix ans, 60% des foyers peuvent prétendre accéder à un logement social. A la lueur de ces chiffres, il est aisé de concevoir les enjeux que représente l'aménagement des centres villes et leurs banlieues pour les acteurs essentiels des politiques publiques de l'habitat que sont les bailleurs sociaux. Le temps du fonctionnalisme, des tours et des barres d'immeubles est révolu. Le rôle des bailleurs s'est complexifié. A l'orée des défis de la métropole bordelaise, future agglomération millionnaire, Sigrid Monnier (Gironde Habitat), Bernard Blanc (Aquitanis) Arnaud Lecroart (Mésolia Habitat), Phiippe Dejean (Domofrance) et Daniel Palmaro (Clairsienne), les directeurs généraux des organismes HLM locaux, se sont interrogés sur leur légitimité et leur impact pour participer au renouvellement de la Ville.

Un métier complexe
A la diversification des fonctions  s'ajoute la contradiction entre le temps long du bâti et l'évolution des attentes
(colocation pour les jeunes, vieillissement, assistance). Et c'est mission impossible  que de répondre parfaitement aux neufs profils de population éligibles à l'un des trois types de logements aidés énumérés par Bernard Blanc (Aquitanis) : des consommateurs populaires, des populaires précaires, en passant  par la France tranquille, les intellectuels ou encore les néo-standing. "La réponse de l'opérateur social pour élaborer son offre, n'est pas binaire". Plus que de l'habitat, c'est devenu du logement et du service" souligne Sigrid Monnier, directrice générale de Gironde Habitat et présidente de la CDG." "Avec le lien social comme valeur ajoutée". Mais quelle capacité à prendre en compte le vieillissement de la population et le logement des jeunes ?  Je m'interpelle, nous sommes frileux sur la colocation des jeunes, reconnait Arnaud Lecroart (Mésolia). " Il y a des modes de gestion et des process à ajuster". Et Véronique Fayet, chargée des politiques de solidarité, de santé et des séniors d'enfoncer le clou et de dénoncer les besoins non couverts par les bailleurs et les politiques pour les gens seuls à revenus modestes, les personnes âgées ou les familles monoparentales...

Innovation et implication
Répondre aux normes pléthoriques thermiques en maîtrisant les prix au moment ou les subventions baissent comme l'évoquait Philippe Dejean (Domofrance). Développer la médiation et endosser la casquette d'aménageur jardinier, selon la formule de Daniel Palmaro (Clairsienne). "Donner le choix de vivre sur la CUB en maîtrisant le foncier, aujourd'hui, beaucoup ne le peuvent pas", précise Christine Bost, "les listes d'attentes sont dissuasives et poussent les gens à trouver des solutions en dehors de la CUB avec ce que cela entraine au niveau des trajets domicile/travail". Construire d'avantage, garantir le maintien d'une offre abordable et de qualité, ajuster l'offre à l'évolution des ménages et de leur budget, en intégrant des impératifs de densification urbaine et de développement durable sont autant d'équations à résoudre pour ceux qui de plus en plus décident d'anticiper (projets et foncier) et d'être partenaires. Des notions que les coopératives d'habitants, sur lesquelles Martine Alcorta, Vice-présidente régionale en charge de la Politique de l'habitat et du logement a  mis les projecteurs, se proposent d'appliquer dans leur programme autogéré et mutualisé.

Anticipation et mutualisation
Une solution au regard des bailleurs où  l'inquiétude le dispute autant à la frilosité qu'à l'enthousiasme.  Une démarche tellement innovante, que
ce qui existe dans certains pays du nord ou en Espagne a du mal à  s'implanter chez nous. Lourde technicité et longueur de l'étude de faisabilité dissuasive pour Philippe Dejean. "La volonté de choisir ses voisins comme ça dérape dans l'est, à l'opposé de la démarche initiale" dénonce J.M Offner. Ce qui n'empêche pas Aquitanis de conduire  une opération de ce type pour 20 logements. Quant à  Arnaud Lecroart il serait partant "pourquoi pas s'il existe au préalable un groupe de coopérateurs". 

Pour l'heure, faire une ville agréable, durable, dans la prospective et une volonté collaborative. Avoir les moyens de ses ambitions sur fond de désengagement de l'état. Donner à l'agglomération bordelaise une dimension européenne et une place accessible à tous sans rater l'étape de la reflexion et de la conception  n'est pas rien. La vie de bailleur social  dans un rôle essentiel pour faire évoluer la vi(ll)e dans le bon sens n'est pas un long fleuve tranquille. Une réflexion à suivre et à poursuivre lors des Etats Généraux du Logement étalés du 31 mars au 1er juillet, à Bordeaux et sa région

Photo : Isabelle Camus - Logo CUB

Isabelle Camus

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
564
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !