Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/02/20 : Les producteurs des Pyrénées-Atlantiques reviennent chargés de médailles du Salon International de l'Agriculture : 95 au total, dont 19 médailles d'or, 41 médailles d'argent et 35 de bronze, produits et vins confondus.

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/02/20 | La Région investit: Bientôt des alambics charentais thermodynamiques ?

    Lire

    Chalvignac Process Distillation, spécialisée dans la fabrication et l'installation d'alambic pour la production de spiritueux, porte un projet R&D qui s'inscrit dans une démarche environnementale forte et innovante : installer une pompe à chaleur comme moyen de chauffe de ses alambics au lieu du gaz. Ainsi l'entreprise rompt avec l'utilisation d'énergie fossile, diminue sa consommation énergétique, réduit les émissions de gaz à effet de serre du procédé de chauffe de l'alambic et l'empreinte carbone de la filière Cognac. Un projet (et un défi organoleptique...) à 489 000 € soutenu par la Région pour 122 300 €.

  • 28/02/20 | Gironde: 17 830 candidats aux municipales

    Lire

    Municipales: Dans les 535 communes de Gironde, ce sont 17 830 candidats qui se sont déclarés pour 8 887 sièges à pourvoir. Dans toutes les communes du département au moins une liste a été déposée. Dans les 231 communes de plus de 1 000 habitants, 496 listes ont été déposées soit 13 102 candidats (52% d’hommes et 47% de femmes) pour 5183 sièges à pourvoir. Bordeaux compte le plus grand nombre de listes, 10 listes déposées suivi de Mérignac avec 9 listes.

  • 28/02/20 | Municipales: 6 communes sans candidats dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Dans les 546 communes des Pyrénées-Atlantiques, 11 088 candidats se sont déclarés pour 7392 sièges à pourvoir. A Arrien, Urost, Higuères Souye, Pardies Pietat, Etsaut et Escout aucun candidat ne s'est présenté. Aucune élection ne pourra être organisée pour ce 1er tour. De nouveaux candidats pourront se déclarer entre les 2 tours et les élections pourront ainsi se tenir au 2nd tour. Si aucune candidature n’intervient pour le 2nd tour. Le préfet de département nomme alors une délégation spéciale chargée de gérer les affaires courantes de la commune et d’organiser de nouvelles élections dans un délai de 3 mois.

  • 28/02/20 | Création d'un nouveau label "Les Sentinelles du Goût"

    Lire

    « Les Sentinelles du Goût ». Tel est le nom du nouveau label créé de concert par l’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine et trois étudiantes de Licence Pro "Valorisation, Animation et Médiation des Territoires Ruraux" de l’Université Bordeaux Montaigne. Ce label a pour but de protéger et de valoriser les savoir–faire et les goûts des produits traditionnels de la région.

  • 28/02/20 | Pour l'Arche en Charente, transformation numérique rime avec inclusion

    Lire

    L'association l'Arche en Charente encadre les activités de plusieurs établissements médico-sociaux, dont 3 ESAT pleinement insérés dans le tissu économique local à de multiples étapes de la filière du Cognac, de la production à l'expédition. L'association, lancée dans une profonde transformation numérique, vient d'obtenir une aide de 88 330 € de la Région (50% du budget prévisionnel). Et pour cause, le projet se double d'une démarche d'inclusion numérique au profit de ses employés en situation de handicap mental. Un atout majeur pour leur réinsertion professionnelle en milieu « ordinaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | "Bordeaux est une ville qui se mérite" : Vincent Feltesse candidat aux élections municipales

04/09/2019 | Vincent Feltesse a annoncé officiellement sa candidature pour les prochaines élections municipales à Bordeaux en mars 2020…

Vincent Feltesse

Un moratoire sur tous les grands projets immobiliers, un grand emprunt d’1 milliard d’€ pour mener à bien toutes les actions de transition écologique et de préservation de l’environnement et une cogestion citoyenne des quartiers. Telles sont les idées fortes qui se dégagent du programme de Vincent Feltesse, candidat sans étiquette aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Bordeaux…

C’est depuis la terrasse du CAPC à Bordeaux que Vincent Feltesse, ancien président de la CUB et ex-maire de Blanquefort, a officialisé, mercredi 4 septembre, sa candidature pour les élections municipales à Bordeaux des 15 et 22 mars prochains. Il le dit et il le concède, « cette candidature est le fruit d’un long cheminement. Je sillonne la ville depuis 2-3 ans pour comprendre au plus profond Bordeaux. » Revenant sur sa défaite de 2014, il l’avoue « les Bordelais n’ont pas compris ma candidature à l’époque et l’intensité de la défaite fut un véritable choc pour moi ». Cinq années se sont écoulées depuis... Vincent Feltesse a donc décidé de revenir sur le devant de la scène avec pour leitmotive « Bordeaux est une ville qui se mérite ».

Pour une cogestion des quartiers
Son programme s’est construit à partir d’un constat « simple ». En dix ans, « tout a été bouleversé. Les équipements, le mode de vie. Tout a évolué. En 2007, les AirBnB n’existaient pas. Aujourd’hui, un logement sur dix est touché par cela. Nous devons avoir conscience que l’avenir ne peut pas être la continuité de l’existant. Dans cet esprit-là, nous proposons donc une vision et une capacité à faire. » Trois éléments fondamentaux définissent cette « vision ». Tout d’abord, que Bordeaux est indissociable de la Métropole. Toutefois, « les autres villes secondaires, telles que Libourne, Langon ou encore La Réole ne doivent pas pour autant être oubliées et négligées. » Il plaide donc pour un rééquilibrage entre Bordeaux, la Métropole et une dizaine de villes secondaires d’importance. Ensuite, il demande de « l’hyper proximité pour aller très loin dans la décentralisation des quartiers. » La Métropole étant armée d’une batterie de compétences, il souhaite que certaines d’entre elles glissent progressivement vers les quartiers pour se diriger vers une cogestion citoyenne. Enfin, il invite la Métropole à maintenir un degré fort d’investissements.

Logement, mobilité et environnement
Son programme de campagne reflète également sa volonté de répondre à « trois problèmes du quotidien » que sont le logement, la mobilité et l’environnement.
En matière de logement, il préconise un moratoire sur les programmes immobiliers en cours ou en devenir. « Qu’on ne me dise pas que tel ou tel programme immobilier a débuté donc on ne peut plus rien faire. Ça c’est l’excuse des promoteurs ! J’imposerai un moratoire. » Autres mesures, la régulation et l’encadrement des loyers, un travail sur le crédit foncier et un encadrement plus dur des AirBnB. « Enfin, je souhaiterais que nous sortions de cette phase du tout construction et que nous mutualisions davantage car c’est folie d’installer 10 000 personnes sans moyens de transport ni infrastructures autour ! » Concernant la thématique de la mobilité, pour le candidat il y a une « surenchère permanente » des nouveaux moyens de transport. « Les Bordelais sont patients mais ils vont finir par s’énerver ! », tempête-t-il. « Au-milieu de toutes les propositions, il y en a une majeure, le RER Urbain qui est une bonne idée. Alors agissons, lançons-nous et n’attendons plus ! » Enfin, en matière d’environnement, « la situation financière de la Métropole n’étant pas mauvaise », Vincent Feltesse préconise le lancement d’un grand emprunt d’1 milliard d’€ afin de mener à bien toutes les actions relatives à la transition écologique et à la préservation de l’environnement. « L’enjeu c’est d’aller vite et en un mandat, c’est possible ! Agir vite afin de préserver la qualité de vie des Bordelais et des Bordelaises », conclut ce dernier.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
2803
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !