Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Bordeaux : les premiers effets de "l'après-Juppé"

15/02/2019 | Nicolas Florian pour la mairie, Patrick Bobet la métropole. Virginie Calmels renonce.

1

Après l'annonce "surprise" d'Alain Juppé de son départ de la mairie et de la métropole de Bordeaux pour un siège au Conseil constitutionnel suite à une nomination par Richard Ferrand, les rangs politiques commencent à bouger. En à peine 24 heures, on a appris que deux "monsieur finance" locaux, Nicolas Florian et Patrick Bobet, avaient été désignés par leur majorité comme candidats pour succéder à Alain Juppé à la ville et à la métropole. La dauphine du maire de Bordeaux, Virginie Calmels, a de son côté annoncé prendre quelques distances avec la vie politique locale... Point d'étape.

Nicolas Florian à la mairie...

Les premiers effets du départ d'Alain Juppé de la mairie de Bordeaux et de la présidence de la métropole pour le Conseil constitutionnel (qui ne sera effectif qu'au mois de mars prochain comme il l'a précisé lors d'une allocution ce jeudi) ne se sont pas fait attendre. Ce jeudi soir, la majorité municipale a désigné Nicolas Florian, l'adjoint aux finances, pour être proposé comme successeur du maire sortant lors du prochain conseil, anticipé pour le début du mois de mars après l'audition d'Alain Juppé par la commission des Lois constitutionnelles de l'Assemblée. Nicolas Florian, s'il n'a pas l'aura médiatique son prédecesseur, n'est pas un petit nouveau de la politique locale.

À cinquante ans, l'adjoint aux finances a été élu, tour à tour, en tant que conseiller municipal à Villenave d'Ornon avant de siéger à la Communauté Urbaine de Bordeaux, au département (à 32 ans), à la région (où il siège toujours) mais aussi au poste de secrétaire départemental de l'UMP et du parti LR, secrétariat qu'il a quitté en 2018. C'est en 2014 qu'Alain Juppé, visiblement proche de sa droite "modérée", gaulliste et "réformiste", lui propose d'intégrer ses rangs. Auparavant, Nicolas Florian avait fait partie du mouvement "Soyons libres" fondé par Valérie Pécresse, dont il vient de démissionner. Le maire de Bordeaux l'a aussi envoyé vers des combats difficiles à mener : les législatives en 2012 face à Michèle Delaunay et en 2017, où la candidate Dominique David, inconnue portée par la grande "marche", ne l'a pas mieux servi. Pour autant, bien que les finances de la mairie de Bordeaux aient été critiquées par la Chambre régionale des comptes en janvier dernier, les principaux faits d'armes récents de Nicolas Florian restent à l'égard du "patron" : co-dirigeant de sa campagne aux côtés du directeur de cabinet Ludovic Martinez en 2014 et fer de lance de l'association "Esprit de Bordeaux" lancée cet été pour préfigurer la future campagne municipale de 2020 d'Alain Juppé, entre autres. La suite est donc connue et la dernière étape très attendue.

...Patrick Bobet à la métropole...

Du côté de Bordeaux Métropole, là non plus, pas vraiment de surprise, du moins du point de vue des élus de la majorité Communauté d'Avenir. C'est donc Patrick Bobet (UMP-LR), maire de la commune du Bouscat depuis mars 2001, qui a été désigné à l'unanimité, ce même maire ayant annoncé qu'il serait également candidat à sa réélection en 2020. Vice-président aux finances depuis 2014, cet élu qui appartient également à la droite "modérée" (certains diront "du consensus") avait déjà été pressenti par Alain Juppé pour prendre la tête de la métropole en 2016 en cas de victoire aux présidentielles, du moins jusqu'à la fin de l'actuelle mandature. L'assemblée est, davantage encore depuis 2014, grande adepte de la co-gestion. Si le groupe Communauté d'Avenir dispose de 63 sièges (sur 105), le Parti Socialiste est aussi assez largement présent dans les rangs (le maire de Mérignac et ancien sénateur Alain Anziani, premier Vice-président, n'en est que l'une des preuves aux côtés, par exemple, des maires d'Eysines et de Blanquefort, Christine Bost et Véronique Ferreira). Reste qu'à l'issue des prochaines municipales et avec l'absence programmée d'Alain Juppé aux commandes, ce "statu-quo", privilégié par la gouvernance métropolitaine, pourrait sensiblement bouger. Patrick Bobet pourrait donc servir de verrouillage jusqu'en 2020... avant de potentiellement rebattre les cartes. Il devra être lui aussi élu lors du prochain conseil de métropole en mars. 

... Virginie Calmels dans le privé

La troisième carte à sortir du paquet, c'est Virginie Calmels, première adjointe à la mairie de Bordeaux, siégeant également à la métropole et dans l'opposition régionale (dont elle avait voulu abandonner le poste de chef de file au moment de sa désignation comme première adjointe de Laurent Wauquiez mais qu'elle avait finalement conservé faute de candidats). Cette dernière, entrée dans la vie politique avec le soutien d'Alain Juppé en 2014, a annoncé jeudi soir lors d'une réunion de la majorité municipale qu'elle "quittait la vie politique".

Dauphine du maire de Bordeaux, elle avait bénéficié d'une forme d'accord tacite au moment où ce dernier s'était présenté face à François Fillon lors de la primaire de la droite : Virginie Calmels aurait ou, en cas de victoire, briguer les rennes de Bordeaux en 2020. L'élimination au second tour a contrarieé donc ses ambitions. Elle se déclare en septembre 2017 soutien de Laurent Wauquiez pour la présidence des Républicains, un choix loin de faire l'unanimité, jusqu'à créer quelques remous. L'idylle Calmels-Wauquiez ne durera que quelques mois, et le retour pas forcément accueilli en fanfare. Sur Twitter, la première adjointe d'Alain Juppé a annoncé qu'elle continuerait de siéger dans les rangs de l'opposition à la région Nouvelle-Aquitaine et qu'elle présiderait toujours "Droite-Lib", son club de réflexion lancé en janvier 2017 à Bordeaux. Elle a également donné des pistes sur son propre futur, affirmant qu'elle rejoignait le secteur privé en devenant PDG d'une "très belle entreprise". Celle entamée à Bordeaux a visiblement tourné court.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
7267
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !