Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Bordeaux: les socialistes pensent (beaucoup) aux municipales de 2008

20/08/2007 |

Les socialistes arriveront-ils à prendre la mairie de Bordeaux ?

L'été aura été, pour les socialistes bordelais, propice aux réflexions et à l'évaluation des chances de succès aux prochaines municipales. La défaite d'Alain Juppé aux législatives a avivé le jeu des ambitions, même s'il est évident, pour beaucoup, que cet échec-là ne préjuge pas du résultat des municipales. Cependant, il faut s'attendre, dès la rentrée, à des prises de position et même des déclarations de candidatures... à la candidature.

La détermination d'Alain Rousset, le soir des législatives, après le succès de MIchèle Delaunay face à Alain Juppé, semblait telle que d'aucuns le voyaient dèjà partir à l'assaut du Palais Rohan à la faveur d'un duel au sommet contre l'ancien premier ministre. Mais, entre le rêve et la réalité, il y a place pour une analyse sérieuse de la situation, une évaluation des chances de succès face à un maire dont certains aspects du bilan peuvent être contestés mais dont il ne viendrait à l'esprit de personne de nier le mérite qui est le sien dans le renouveau de Bordeaux.

Le double choix de Rousset

Y aller ou pas? En renonçant à la présidence de la Communauté Urbaine, pour conserver la présidence du Conseil Régional d'Aquitaine, Alain Rousset a fait un double choix: garder la haute main sur un lieu d'influence où il s'est entouré d'équipes de qualité et, du même coup, continuer à assurer la présidence de l'ARF, l'Association des Régions de France. Un espace où il cotoie ses pairs avec l'ambition de faire avancer le débat sur la décentralisation, tout en fortifiant l'image qu'il a longtemps cherché à construire d'un élu reconnu dans le cercle parisien du pouvoir. Renoncerait-il à tenir cette position, au moment où le PS a besoin de têtes nouvelles? Comme on n'imagine pas qu'il abandonne son siège tout frais de député, il faut croire qu'il ne se lancera pas, tête baissée, dans une aventure incertaine, au risque de connaître face à Alain Juppé, si celui-ci se représente, une défaite lourde de conséquences pour les suites de sa carrière politique. Une autre dimension à pareille candidature réside dans les ressorts psychologiques de celui qui s'y engage : Alain Rousset a-i-il vraiment envie d'en découdre avec Alain Juppé ? Le doute est permis à cause de ce que l'on pourrait comprendre comme une certaine fascination.

Dorthe ou Delaunay ? Le ticket...

A gauche dans les rangs du PS un élu, lui, ne doute pas. Il s'appelle Philippe Dorthe, est conseiller général de Bordeaux, en charge du tourisme, mais surtout le "commandeur" de la rive droite, l'homme qui monte au créneau pour défendre le patrimoine maritime de Bordeaux et pousse, quand il le faut, la porte d'Alain Juppé pour tenter de le convaincre. Et reconnaître les lieux. Philippe Dorthe a la foi des autodidactes, ceux qui croient en leur étoile, et veulent se donner les moyens de gagner. Il a pris, au coeur de l'été, le chemin de Tulle pour faire part à François Hollande de son intention d'être candidat, à tout le moins à la candidature. Le communiqué qu'il a diffusé à l'issue de cette rencontre est suffisamment ambigu, en particulier au sujet d'une éventuelle candidature d'Alain Rousset, pour que l'on comprenne que l'homme se tient prêt. D'ailleurs, il pourrait se lancer dans la bataille dès les premiers jours de septembre, conscient que pour lui, plus encore que pour Alain Rousset ou Michèle Delaunay, la campagne sera de longue haleine. Il a constitué, il y a plusieurs mois, un groupe de travail dont les membres, venant de plusieurs horizons, nourrissent son approche d'une campagne électorale municipale. Il serait surprenant qu'il ne fasse pas le maximum pour conduire la liste de gauche. Et s'il n'a pasla légitimité que Michèle Delaunay a décrochée en battant Alain Juppé, il dispose du soutien d'un nombre respectable de militants. Seule l'entrée en lice d'Alain Rousset semble de nature à le dissuader d"y aller". Pourrait-il s'effacer si Michèle Delaunay se lançait dans l'aventure face à Alain Juppé? Encouragé dans cette voie par Hollande, il parle volontiers de faire un "ticket" avec elle. Cette option, pour avoir la moindre chance de voir le jour, suppose qu'au préalable quelques figures socialistes de Bordeaux consentent à réviser leur jugement sur les qualités et les défauts du candidat Dorthe.

J.A

Partager sur Facebook
Vu par vous
371
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
erguertinet | 19/01/2008

Bordeaux s?interroge. Bordeaux a raison de s?interroger mais à Marseille, l?heure ne serait plus à l?interrogation.
Oui, les campagnes sont lancées mais, les principaux candidats ne jurent que par le c?ur de Marseille.
Celui qui l?aura, pourra prétende à la charge suprême.
Et justement, d?après ce site (très sérieux) il semble que les « jeux » seraient déjà faits.
En effet, sur la base d?un dossier style le dessous des cartes de la 5e chaîne, il distribue les cartes.
Mais ce qui est plus surprenant c?est que l?internaute peut, en ligne, prendre ces cartes en mains pour comprendre.
A voir au
http://www.geographie-muniga.fr/MARSEILLE/MARSEILLE.aspx

Surprenant NON ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !