Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/11/18 : La Rochelle : nouveaux blocages ce matin devant le site pétrolier de La Pallice, où les forces de l'ordre sont intervenues pour dégager l'accès et la route. Un automobiliste ayant forcé le barrage de police a été interpellé.

20/11/18 : En Dordogne, le trafic était encore perturbé ce mardi par les gilets jaunes, notamment dans l'agglomération de Bergerac, avec de nombreux poids-lourds bloqués et stationnés le long des routes. De nombreux blocages et barrages filtrants sont attendus.

20/11/18 : Les installations de péage automatique ont été incendiées à Virsac en Gironde sur l'autoroute A 10 par des gilets jaunes dans la nuit de lundi à mardi.

20/11/18 : Grand Poitiers organise le mercredi 21 novembre à 18h au centre socio-culturel des Trois Cités une réunion publique d'échanges sur le Projet de territoire de Grand Poitiers.

19/11/18 : Gironde: le préfet de Gironde et Nouvelle-Aquitaine annonçait la réouverture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation à 19h15

19/11/18 : Charente-Maritime : grosse mobilisation des gilets jaunes encore aujourd'hui, avec des barrages filtrants renouvelés à La Rochelle, Royan et Saintes aux entrées et en sorties de villes.

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompenser les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Dordogne : lundi après midi, ils subsistaient encore une dizaine de points rassemblement organisés par les Gilets jaunes : à Thiviers, Mussidan, Montpon, Sarlat, Terrasson, Port de Couze, Eymet, St Laurent s/Manoire, Bergerac, Chancelade et Trélissac.

19/11/18 : Charente-Maritime : les communes de Marennes et de Hiers-Brouage, près de l'île d'Oléron, s'apprêtent à fusionner. Une charte commune a été adoptée par les élus lors du dernier conseil municipal du 15 novembre au soir.

19/11/18 : Charente-Maritime : Ce lundi matin, des manifestants bloquaient les accès sur la voie publique aux dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle. Les forces de sécurité sont intervenues afin de rétablir la libre circulation - opération sans incident.

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/11/18 | La Rochelle : de nouveaux blocages à La Pallice

    Lire

    La police et la gendarmerie sont intervenues ce matin à la demande du préfet pour assurer la fluidité de la circulation aux abords des dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle, et pour libérer les accès à la rocade à Saintes, de nouveau bloquée. Selon un communiqué de la préfecture, "un automobiliste ayant forcé un barrage de police a été interpellé pour mise en danger de la vie d'autrui et violence sur agent de la force publique".

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : quatrième jour en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le Lot-et-Garonne, plusieurs gilets jaunes, accompagnés de transporteurs et d'agriculteurs, bloquaient ce matin le péage de Samazan (A62 sortie 5) et laissaient passer les voitures. Un barrage filtrant était mis en place à Marmande sur le rond-point d'un centre commercial en direction de Bordeaux. La Charente Maritime a subi des embouteillages (nationale 11 de Beaulieu au pont de l'île de Ré). A Pau, 150 camions de forains et des gilets jaunes ont prévu d'organiser une opération escargot sur l'A64. Barrage filtrant à Langon

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : la Gironde toujours perturbée

    Lire

    Plusieurs postes automates du péage de Virsac ont été brûlés dans la nuit de lundi à mardi par les gilets jaunes. Au nord de Bordeaux, un blocage subsiste toujours sur la RN10 au niveau de Saint-André de Cubzac. Au sud, la police a levé le blocage de l'A63 (au niveau de Marcheprime dans le sens Bayonne-Bordeaux), mais les itinéraires bis étaient toujours saturés ce matin. Sur l'A62, un barrage filtrant bloque toujours les camions au niveau de Langon. A 10h, la sortie 35 de l'A10 était fermée dans les deux sens de circulation.

  • 20/11/18 | La carte jeune s'exporte

    Lire

    Douze communes de la métropole (Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Artigues-près-Bordeaux, Bordeaux, Bouliac, Gradignan, Le Bouscat, Le Taillan-Médoc, Saint-Aubin-de-Médoc, Saint-Louis-de-Montferrand, Saint-Médard-en-Jalles et Talence) ont annoncé leur intention de proposer dans chacune de leurs communes la mise en place d'une carte jeune accessible à tous les résidents de moins de 26 ans, prévue pour mars 2019. A Bordeaux, le dispositif a été lancé il y a cinq ans et profite à plus de 25 000 jeunes, leur permettant de bénéficier de différentes réductions dans des lieux culturels.

  • 20/11/18 | Le département de la Gironde conserve sa note AA-

    Lire

    Dans sa notation annuelle, Standard & Poor's évalue la stratégie financière départementale comme « transparente, claire, efficace et prudente ». Et la possible reprise financière sur les recettes de fonctionnement à partir de 2019, liée au dépassement probable du niveau maximal annuel des dépenses de fonctionnement fixé par l'Etat (dans un contexte de non contractualisation) n'inquiète pas outre mesure l'agence de notation qui considère que « le Département sera en mesure d’absorber ces impacts budgétaires négatifs et qu’il continuera de présenter de bons indicateurs d’endettement ainsi qu’une situation de liquidité favorable »

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Bordeaux Métropole : un Conseil entre finances et mobilité

14/04/2015 | C'est ce vendredi 10 avril que doit se tenir le Conseil de Bordeaux Métropole. Pas de grosses surprises, mais des confirmations en vue sur le volet des finances

Stabilité pour l'impôt des ménages et LGV GPSO étaient les dossiers principaux à l'ordre du jour

Après une séance du mois de mars perturbée par une manifestation des agents territoriaux, l'échéance du mois d'avril devrait se dérouler sans grands heurts pour la Métropole. Un important volet financier, notamment sur l'impôt ménage, la cotisation foncière des entreprises ou la taxe d'enlèvement des ordures ménagères étaient notamment à l'ordre du jour de cette session du 10 avril. Autre volet important, le vote d'une adaptation du plan local d'urbanisme pour les aménagements ferroviaires à la sortie de Bordeaux, alors que la commission d'enquête avait remis un avis défavorable à la LGV GPSO fin mars.

Dans une conférence de presse donnée juste avant le Conseil de la Métropole ce vendredi 10 avril, Alain Juppé, maire de Bordeaux, a donné quelques pistes importantes dans l'ordre du jour. On retrouve un important volet financier. D'abord, concernant la CFE (Cotisation foncière des Entreprises), son taux est désormais porté à 35,06%, et la Métropole prévoit une recette supplémentaire de 500 000 euros. Concernant les librairies réunies sous le label LiR, elle sont exonérées du versement de la CFE (ce qui représente environ 100 000 euros de moins dans le budget global) comme l'avait annoncé Alain Juppé avant la signature du nouveau contrat de filière du livre en février.

Le taux de la taxe d'habitation, lui, est reconduit à 8,22%, le même taux depuis 2011, même chose pour la taxe foncière qui reste à 3,23%. Autre programme important, celui de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères : les taux sont reconduits : 6,61% pour les secteurs collectés 2 fois dans la semaine, 8,26 pour les secteurs à trois collectes hebdomadaires et enfin 8,27% pour les quartiers centraux de Bordeaux. Enfin, la ville de Bordeaux Métropole s'apprête à contrôler 52% du capital de Régaz et en devenir l'actionnaire principal, et la cession des actions sera entièrement financé par l'emprunt. Une acquisition considérée comme stratégique, puisque la compétence "concession de distribution publique de gaz" est devenue obligatoire pour la Métropole, depuis le 1er janvier dernier. 

Mobilité et GPSO S'agissant du dévelopemment durable le C2D, ou Conseil de Développement instauré en 1999, devient le Conseil de Développement de Bordeaux Métropole (le CDDBM donc...) avec un objectif affiché : "développer la citoyenneté locale et tester les capacités d'amélioration des projets". Petite particularité : ce nouveau Conseil sera composé d'une trentaine de membres (un par commune)... tirés au sort, pour se placer en "porte-parole des voix ordinaires". Côté mobilité, on constate l'arrivée prochaine d'un "ticket foire" comprenant une entrée à la foire et le libre accès aux réseaux de transport TBC pour une journée, proposé à 8 euros.

Bordeaux Métropole a également confirmé sa participation au projet "stop and drive", qui propose un système similaire à du co-voiturage pour les salariés d'entreprises, démarche qui sera évaluée en 2016. L'adaptation du PLU pour les aménagements ferroviaires (sur Bègles et Villenave D'ornon) prévus à la sortie de Bordeaux (GPSO), alors même que la commission d'enquête a remis en mars dernier un avis défavorable sur ces chantiers. Pour Alain Juppé, cette question sur la LGV "ne manquera pas d'ouvrir un débat. Reste que pour Bordeaux, pour l'Aquitaine et pour le Grand Sud-Ouest en général, il est fondamental de tenir les engagements qui ont été pris". 

Enfin, le Conseil de Bordeaux Métropole a voté un certain nombre de subventions. Parmi les plus importantes, on retrouve une aide de 30 000 euros pour l'organisation du forum "Smart City", 545 775 euros pour l'agence BGI (Bordeaux Gironde Investissement) en faveur du développement économique (11 200 euros pour la salon de l'agriculture en Aquitaine) ou diverses aides aux communes ( 288 775 euros pour l'extension du cimetière de Blanquefort ou 15 800 euros pour l'aménagement de l'avenue de l'Eglise Romane à Artigues). Une dernière piste a également été abordée par Alain Juppé, il a précisé que ces derniers jours, une délégation d'élus s'était rendue à Nîmes pour voir le nouveau réseau de bus "à haut niveau de service" récemment instauré, un service avantageux selon les élus puisqu'il serait deux fois moins cher que le tramway. Peut-être une piste pour le futur réseau de bus métropolitain... 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Bordeaux Métropole

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
2721
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !