Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Bordeaux : Pierre Hurmic fait de la culture sa priorité

04/12/2020 | Ce jeudi 3 novembre, Pierre Hurmic et Dimitri Boutleux ont donné rendez-vous à la culture, à la bibliothèque de Mériadeck.

Dimitri Boutleux, adjoint au maire et Pierre Hurmic, maire de Bordeaux

Ce jeudi 3 novembre, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et Dimitri Boutleux, adjoint au maire chargé de la création et des expressions culturelles, ont donné rendez-vous à la culture, à la bibliothèque de Mériadeck. Bilan des actions menées pendant la crise, programme de la saison 2021… retour en détail sur l’année passée et celle à venir.

La bibliothèque de Mériadeck. Un lieu qui fait sens pour Pierre Hurmic, maire de la ville, qui souhaitait un lieu symbolique pour cette rencontre : « même si ce n’est pas le symbole le plus habituel d’une politique culturelle, je pense que les bibliothèques sont un pivot central ». Une fois de plus, il a bravé la pluie avec son vélo et « tiens à être un maire qui se mouille aussi pour la culture ». Cette prise de parole était attendue en témoigne la salle de la bibliothèque bien remplie. Ce qui a valu, jusque là, ce silence - reproché - c’est qu’il souhaitait présenter une vision globale des mesures concrètes. 

 Faire face au virus

« La crise que nous traversons collectivement renforce le devoir de solidarité de la ville qui concentre ses efforts et ses moyens entre celles et ceux qui vivent de la culture et qui la font vivre », explique Pierre Hurmic. Cette crise a aussi permis d’engager et renforcer le dialogue entre les dirigeants des différentes collectivités territoriales, car elle « révèle la fragilité préexistante des structures culturelles, en particulier des plus petites », précise Dimitri Boutleux.
Qu’est-ce qui a vu le jour à Bordeaux pour faire face à ce confinement et aux restrictions sanitaires imposées par l’État? D’abord, un dispositif de soutien exceptionnel a été déployé aux associations et grands opérateurs, avec 608 580€ de subventions versées à 90 associations. Ensuite, le principe du click&collect a été mis en place dans la bibliothèque durant les trois semaines. Le résultat est plutôt concluant puisque 10 000 documents ont été prêtés grâce au ce « bib en clic ». La salle des fêtes Bordeaux Grand Parc quant à elle, s’est transformée en véritable studio de résidence et de captation, avec une dizaine d'artistes qui ont joué leur spectacle à huis clos afin que la retransmission se fasse sur les réseaux de la Ville et de ses partenaires. L’Opéra national de Bordeaux a utilisé aussi ce principe en maintenant sa programmation de novembre. Un projet de capsules sonores a aussi vu le jour afin de partager aux habitants des histoires, des sons originaux pour s’échapper un petit peu de ce confinement. Et enfin, les établissements culturels ont continué de proposer des activités sur leurs sites comme des webséries, des podcasts, des visites virtuelles.

Pour faire face à la crise, une plateforme d’assistance et de soutien aux acteurs culturels de Nouvelle-Aquitaine va voir le jour d’ici fin décembre, voire début janvier. « Sa mise en place va permettre aux artistes et opérateurs culturels d’optimiser le recours aux différents systèmes déjà existants », explique le maire de Bordeaux. Le but étant d’apporter des réponses adaptées à chaque situation. Notamment grâce à une méthode partenariale entre toutes les collectivités. Elle sera une véritable mine d’or en matière de ressources  avec un accès aux annonces gouvernementales, aux dispositifs d’aide, etc. Un accompagnement humain téléphonique «  avec une vraie personne au bout du fil », précise Dimitri Boutleux. Un projet en partenariat avec la Région, le Département et l’État. 

Une nouvelle feuille de route culturelle 

Si les conditions sanitaires le permettent, l’année débutera avec une nouvelle démarche, participative cette fois. Il s’agit d’une nouvelle méthode de travail qui passe par le Forum de la création et des expressions culturelles. « C’est un engagement que nous avions pris pendant la campagne électorale et que nous tenons à mettre en œuvre. D’autant plus que dans ce contexte difficile, le maintien de l’accès à la culture est une de nos priorités », confie Pierre Hurmic. Un travail de co-construction avec les acteurs culturels mais aussi les usagers que sont les Bordelais et bordelaises. « une politique culturelle elle ne se décide pas d’en haut mais se décline en concertation ». L’objectif en partant de cette méthode est de bâtir un socle commun qui permettra l’élaboration de la nouvelle feuille de route culturelle de la ville. Le but étant de fédérer l’ensemble des acteurs culturels, à la fois professionnels mais aussi amateurs, et comme on l’a dit, en incluant le grand public. Pour que cela aboutisse, plusieurs séquences de travail, avec notamment la mise en place d’entretiens non-directifs avec une cinquantaine d’artistes, d’opérateurs et de partenaires du secteur culturel. Mais aussi l’organisation d’un « focus group » qui regroupera habitants, usagers, opérateurs culturels et artistes, partenaires éducatifs, sociaux et touristiques etc. 

Dès la fin janvier, une plateforme participative sera donc mise en ligne, et elle comprendra plusieurs modules comme par exemple une boîte à idées, des webconférences-débats, des webinaires. Et en février, des actions de proximité seront mises en place dans les huit quartiers pour rencontrer bordelais et bordelaise, via des dispositifs comme un arbre à palabres, des microtrottoirs, un mur d’expressions… Si tout se déroule comme prévu initialement, les premières orientations stratégiques seront dévoilées en avril 2021. De tout ce processus s’en découlera donc la nouvelle feuille de route culturelle, qui sera présentée en septembre 2021. « Cette année sera un véritable levier et une expérimentation », annonce l’adjoint à la culture.

Mélanie Philips
Par Mélanie Philips

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6037
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !