Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Bordeaux : pose de la première pierre du collège Ginko

05/01/2021 | L’année 2021 débute avec la pose de la première pierre du collège Ginko, dans le quartier Nord de Bordeaux

Le président du Département signe le contrat de la pose de la première pierre du collège Ginko

L’année 2021 débute avec la pose de la première pierre du collège Ginko, dans le quartier Nord de Bordeaux. Cet établissement accueillera 700 élèves, dès septembre 2022. Un projet qui s’inscrit dans le « plan collège ambition 2024 », lancé en 2017 auquel le département consacre 640 millions d’euros. Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de la Gironde, Guy Moreno, son Vice-président chargé de la politique éducative et sociale, des collèges et Philippe Dorthe, conseiller départemental du secteur étaient présents.

« La première pierre est posée, maintenant il n’y a plus qu’à », s’exprime Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de la Gironde. Après avoir signé le contrat de la pose de la première pierre, celui-ci a été enterré dans un parpaing. Chacun des élus, truelle à la main, à mis son ciment à l’édifice. Un acte symbolique, qui marque le début de ce chantier d’envergure. « C’est un moment fort dans une mandature départementale, dans un contexte particulier, qui est celui de la crise sanitaire. Mais aussi celui des violences qui se sont déroulées ce week-end dans le quartier des Aubiers, dont une partie des jeunes devrait être accueillie dans ce nouveau collège ». Aux yeux du président, il est très important qu’aucun quartier ne se sente « oublié, délaissé, voire déserté par la République ». 

Pose de la première pierre

Plan « collèges ambition 2024 »

Le collège Ginko, situé entre la chaufferie et les groupes scolaires, s’inscrit dans le plan « collèges ambition 2024 ». Il fait donc parti d’un ensemble de 23 chantiers qui comprend 13 constructions et 10 réhabilitations lourdes - dont les montants financiers sont équivalents à ceux d’une construction -. Le Département consacre 640 millions d’euros à ce défi, dont 24,7 millions d’euros pour Ginko. Après une phase de négociation avec l’État, 14 millions d’euros leur sont accordés par Matignon. Dans ce projet, il y a aussi la conservation du collège Mayaudon, la restructuration du collège Edouard Vaillant et bientôt la pose de la première pierre du collège Belcier dans le quartier Euratlantique. 

Construit sur une parcelle de 10 006 m2, cet établissement a une capacité d’accueil de 700 élèves. Il permettra notamment de d’alléger les collèges alentours : Edouard Vaillant, Bruges et le Bouscat. Au vue de l’augmentation démographique, c’est plus de 10 000 nouveaux collégiens qu’il faudra accueillir d’ici 2025 dans le département. 

Si ce chantier a un coût, il a aussi un impact positif sur le tissu économique. « 85 % des coûts des travaux de ce plan collège seront consacrés à des TPE et des PME », explique Jean-Luc Gleyze. Une répercussion notable sur l’emploi également, avec 9 000 heures d’insertions qui sont prévues.

 

Ginko
Infogram

Poumon vert du quartier

 « Cette construction va s’inscrire à la fois dans la démarche de qualité environnementale et énergétique que porte le département, mais aussi en cohérence avec la dynamique environnementale de l’éco-quartier », explique le président du Département. La cour de cet établissement sera végétalisée, avec par exemple 75 arbres plantés, 1300 m² de massifs d’arbustifs, 500 m² de pelouse prairie fleurie et un jardin pédagogique de 400 m². Un point très important pour de Guy Moreno, vice-président du Conseil départemental chargé de la politique éducative et sociale, des collèges  : « quand on voit l’environnement tout autour de nous, je pense que notre cour de récréation va être un véritable poumon vert ». La qualité environnementale n’est pas le seul point fondamental de ce projet, l’énergie l’est tout autant. Sur ce plan-là, la chaufferie, qui est à proximité, permettra d’utiliser la biomasse pour le chauffage. Des panneaux photovoltaïques seront également installés sur le bâtiment pédagogique, et le bois sera majoritairement utilisé pour les ossatures des bâtiments. Le confort étant à l’honneur, une orientation nord-sud avec des protections solaires adaptées ont été choisies pour l’été. 

 Image 3D de la future cours du collège Ginko

Un travail tout particulier autour de la mixité filles/garçon a été fait dans la réalisation de ce projet. Que ce soit au niveau de la cour de récréation, du foyer et même du restaurant scolaire, la volonté est d’assurer une mixité maximum dans les différents lieux communs du collège. « Il est important de prendre cela en compte, et dans tous les collèges. Je pense que pour l’équilibre des enfants, c’est quelque chose de très important », assure Guy Moreno.

L’école, un vecteur de lien social

« L’école reste le principal vecteur d’ascension sociale, de réussite et d’émancipation, en donnant à tous les collégiens et collégiennes de Gironde les mêmes chances de réussir dans la vie, par le biais notamment des mêmes conditions d’enseignement », insiste le président du Département. Pour l’heure, la carte scolaire n’est pas arrêtée mais « nous devons avoir une attention particulière au respect de la mixité sociale », précise-t-il.

Jean-Luc Gleyze poursuit son discours en rappelant que le collège n’est pas « un lieu ordinaire »,  mais qu’il est au cœur de notre « modèle républicain ». « Investir sur un collège, c’est parier sur la jeunesse, c’est donner à chaque collégien et collégienne les outils pour se construire et s’épanouir. C’est permettre à chacun d’exprimer le meilleur de soi-même afin de devenir des citoyens à part entière ». Plus qu’un lieu d’apprentissage, c’est donc un repère, un rouage du lien social, et la promesse d’un avenir meilleur quel que soit le quartier. 

Mélanie Philips
Par Mélanie Philips

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2923
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !