Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/01/21 | L'UIMM Adour organise une semaine de l'apprentissage dans l'industrie

    Lire

    Du 25 au 30 janvier, les pôles formations de l'Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie ouvrent leurs portes du 25 au 30 janvier pour inviter à découvrir les métiers de l'industrie. L'UIMM Adour met ainsi ses métiers en valeur, alors même que l'État a lancé le programme 1 jeune 1 solution dans le cadre de France Relance pour aider les entreprises à recruter des apprentis. Au Pôle formation Adour, 580 apprentis ont choisi la filière industrie pour un taux d'insertion de 86%.

  • 19/01/21 | Cognac : la filière attend des arbitrages de l'Etat

    Lire

    Ils ne lâcheront rien! C'est en substance ce qu'on fait savoir au gouvernement les représentants de l'interprofession du cognac, le BNIC, suite aux dernières annonces. D'une part, ils réitèrent leur demande que l'Etat négocie pour obtenir la suspension immédiate des nouveaux droits de douanes américains sur les vins et spiritueux. D'autre part, ils seront attentifs au "détail" des aides annoncées le 14 janvier à destination de la filière, "impactée par la pandémie", et pas seulement.

  • 18/01/21 | 11 centres de vaccinations autorisés dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Afin d'assurer le déploiement de la campagne de vaccination contre la COVID-19, les Pyrénées-Atlantiques comptent 11 centres de vaccination. Dans l’arrondissement de Pau sont concernées les communes de Pau, Lescar et Arzacq, dans l’arrondissement d’Oloron-Sainte-Marie: celles Mauléon et Arudy et dans l’arrondissement de Bayonne, celles de Bayonne, Biarritz, Anglet, Cambo-les-bains, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jean-de-Luz. Réservations vaccinales, via le numéro vert national 0 800 009 110 ou sur les plateformes internet de Doctolib Vaccination, KelDoc de NEHS et Maiia et la plateforme nationale www.sante.fr,

  • 18/01/21 | Démarrage des vaccinations à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs communes de l’Agglomération se sont portées volontaires pour accompagner les vaccinations en créant des centres grand public. Un premier sera ouvert du 18 au 22 janvier au centre municipal de vaccination de La Rochelle, 2 rue de l’Abreuvoir. A partir du 25 janvier, deux centres seront installés à l’Espace Encan à La Rochelle et à l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, 9 rue des Sulkys. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

  • 18/01/21 | Langues régionales : la Région épingle Jean-Michel Blanquer

    Lire

    Le 10 décembre, le ministre de l'Éducation Nationale affirmait que le système éducatif français "n'est pas hostile aux langues régionales". La Région Nouvelle-Aquitaine s'appuyant sur les chiffres du rectorat conteste : "La réforme des lycées a brutalement dévalorisé l'attractivité du basque et de l'occitan en option." Sur les rentrées 2019 et 2020, les effectifs en occitan ont fondu dans les académies de Bordeaux (-32%) et Limoges (-44%). Pour le basque la baisse est de 48%. Charline Claveau, élue en charge des langues régionales, appelle à ce qu'un amendement soit apporté à la réforme du baccalauréat "dès maintenant".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Bordeaux : Vincent Feltesse esquisse l'après PS

24/01/2019 | Ce jeudi 24 janvier, Vincent Feltesse a affirmé avoir "repris sa liberté" après son départ du Parti Socialiste annoncé en début de semaine. Et après ?

Vincent Feltesse

Manoeuvres partisanes, diront certains. Préparation de terrain, diront d'autres. Vincent Feltesse, lui, considère son départ du Parti Socialiste comme une reprise de liberté. Le futur candidat (encore non déclaré officiellement) à la mairie de Bordeaux lors des prochaines élections municipales, revient ce jeudi sur le sens réel de sa défection, dans un climat où il juge allègrement un PS "en train de se refermer". Sans annoncer de candidature, l'ancien président de la Communauté Urbaine de Bordeaux dresse des priorités faisant clairement office de pistes pour une éventuelle campagne à venir.

Ne pas claquer la porte

Ce n'est pas le premier à le faire et pour l'instant, au vu du climat actuel (notamment au niveau des Européennes qui se profilent à l'horizon), impossible de savoir s'il sera le dernier. Pourtant, l'ancien conseiller politique de François Hollande et rival potentiel d'Alain Juppé lors des prochaines élections municipales en 2020, Vincent Feltesse (ancien maire de Blanquefort et président de la Communauté Urbaine de Bordeaux) a annoncé en début de semaine qu'il quittait le Parti Socialiste. Il l'a fait au travers d'une lettre adressée au premier secrétaire du parti, Olivier Faure, assurant ne pas claquer la porte ni "partir sur la pointe des pieds". Ce jeudi, il est revenu un peu plus longuement sur cette décision, qu'il considère comme "un long cheminement de (s)a part. Même en connaissant la chose politique, je n'ai pas d'appétence particulière pour les appareils, j'ai toujours essayé au sein du PS d'ouvrir au maximum sur l'extérieur, ça n'a pas forcément été simple. Au moment du renoncement de François Hollande, je m'étais donné une sorte de délai d'observation", a ainsi précisé Vincent Feltesse, qui a affirmé "rester un homme de gauche, adhérent à la CFDT".

Garder ses convictions
"Je garde mes convictions, j'ai repris ma liberté. Il y a un certain nombre d'inconnues et de spéculations qui font que ça n'a pas de sens de se positionner maintenant dans le jeu politique", affirme celui qui n'est désormais plus affilié à aucun parti officiel, même s'il a toujours deux sièges attitrés, l'un au Conseil régional et l'autre au sein de l'opposition municipale de Bordeaux. Sans clamer haut et fort sa candidature aux prochaines municipales, Vincent Feltesse a en tout cas avoué sa ferme intention de continuer à distribuer des cartes. Après un refus en fin d'année d'adhérer à En Marche, Vincent Feltesse poursuit donc son chemin vers une éventuelle candidature pour briguer le siège de maire de la capitale girondine, face à un Alain Juppé qu'il ne juge "pas très mobile intellectuellement". Pour lui, les combats d'idées se feront sur deux fronts, qui reviennent aujourd'hui sans cesse dans les débats politiques locaux : la mobilité et le logement. "En 2007, j'ai été l'un des porte-étendards de la métropolisation, ce que je ne regrette pas. En 2018, deux tendances se dessinent : la première veut aller plus vite plus loin dans cette direction et la seconde considère que c'est une folie et qu'il faut trouver une autre manière de continuer à se développer".

Partir en pèlerinage
Tout en avançant à grands pas sur une stratégie de mobilités métropolitaines dont il dénonce l'absence, attribuant clairement au dernier "plan d'urgence des mobilités" un rôle de pansement davantage qu'une projection à long terme, Vincent Feltesse remet également en cause le modèle de développement urbain en termes de logement, au premier rang duquel les nouveaux "quartiers" comme Euratlantique, Brazza ou Bastide-Niel, tous prévus pour une échéance 2025-2030. "Nous avons besoin d'un nouvel horizon. Depuis vingt ans, c'est sur son autonomie en termes de mobilité que la métropole arrive à agir : le tramway, la LGV en sont deux exemples. Le temps de la compétition entre métropoles est passé, nous sommes arrivés dans la période de la coopération avec les territoires proches". Dans cet entre-deux politique, sur quelles bases peut donc encore se reposer l'éventuel futur rival d'Alain Juppé (qui l'a déjà été en 2014... et pas vraiment à son avantage) ? Son association, Bordeaux Métropole des Quartiers (qui compte, à ce jour, environ 260 adhérents), sur laquelle il se basera pour établir des "propositions concrètes" (qui feront évidemment office d'avant carnet de campagne) et de ses "cahiers", qui se concentreront sur un bilan de la ville et de la métropole en mars et reviendront, avant l'été, sur une future stratégie métropolitaine. Enfin, l'élu promet de prendre prochainement son "bâton de pèlerin" pour aller discuter avec les habitants en dehors de la métropole. Largement de quoi alimenter les futurs débats à venir.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4300
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers, a présenté ses voeux à la presse ce 18 janvier 2021 Politique | 19/01/2021

Florence Jardin (présidente de Grand Poitiers) : renforcer la proximité et la solidarité 

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 18/01/2021

Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lassserre veut continuer à "jouer efficace et juste" en 2021

Remise des clés de la voiture par Jean-Luc Gleyze à GEIQ Industrie Politique | 15/01/2021

La Gironde cède 13 véhicules aux associations d'insertion

Pierre Hurmic lors de sa cérémonie de vœux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : en 2021, priorité au social et à l’emploi

L'emplacement de la future école de la XVI à Limoges Politique | 15/01/2021

À Limoges, la caserne Marceau vitrine pour Action Cœur de Ville

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement lors de sa visite à Bordeaux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : Gabriel Attal au chevet des étudiants

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse mardi 13 janvier Politique | 15/01/2021

"Travailler encore plus sur le monde d'après ", une nécessité pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers, lors des voeux 2021 à la presse Politique | 14/01/2021

Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers : « Je fais de la politique pour Poitiers et les Poitevins ».

Décrochage scolaire, un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques Politique | 12/01/2021

Décrochage scolaire : Un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques

François Bayrou a présenté ses voeux 2021 en visio conférence Politique | 09/01/2021

Pau: Les vœux 2021 « en résistance et en reconquête » de François Bayrou

L'Habitat à Pau Politique | 08/01/2021

Habitat: L'agglo de Pau poursuit et élargit son programme de renouvellement urbain

Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde Politique | 07/01/2021

« Jamais le Département de la Gironde n’aura autant investi qu’en 2021 », Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde

 Philippe Buisson président de la Communauté d'agglomération du Libournais Politique | 06/01/2021

Crise sanitaire, innovation, alimentation : les grands chantiers du Libournais pour 2021

Le Lot-et-Garonne, terre de projets Politique | 06/01/2021

Des vœux lot-et-garonnais sur fond de crise sanitaire

Le président du Département signe le contrat de la pose de la première pierre du collège Ginko Politique | 05/01/2021

Bordeaux : pose de la première pierre du collège Ginko