20/09/17 : La CGT et la FSU appellent les salariés à une nouvelle journée d’action ce jeudi contre la réforme du Code du travail. En Dordogne, trois manifestations sont organisées : à 10 h 30 à Périgueux, à 15 h 30 place du 14-Juillet à Sarlat et à 17 h à Bergerac.

20/09/17 : Les mesures acoustiques le long de la LGV Tours-Bordeaux ont démarré hier. Au total 231 points seront contrôlés par le CEREMA de Blois et Bordeaux pour vérifier la conformité acoustique des habitations exposées et l’efficacité des protections installées

20/09/17 : Du 20 au 22 sept, 12 collaborateurs de Bristol-Myers Squibb parcourront près de 700km à vélo pour récolter des fonds en faveur de la recherche contre les cancers des jeunes. Ils passeront par Agen le 20 sept.

20/09/17 : Elections sénatoriales. Les députés lot-et-garonnais LREM apportent leur soutien aux candidates investies par le parti, C. Griffond et M-F Salles qui « sont les deux seules candidates désignées par la Commission nationale d’investiture ».

20/09/17 : La préfecture de la Dordogne modifie ses horaires d'ouverture : l'accueil du public se fera les lundi et vendredi 8h30 – 12h et le mercredi de 8 h 30 à 12 h. Les guichets permis de conduire et cartes grises seront fermées les mardi et jeudi.

20/09/17 : Brive accueillera le samedi 23 septembre place du Civoire son premier salon de la bière locale et artisanale. Cinq brasseries artisanales viendront de Dordogne.

19/09/17 : Journée européenne des langues. Pour l'occasion, la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne organise un World café le mardi 26 sept de 14h à 17h, dans ses locaux pour échanger en anglais, espagnol, italien, allemand et s'informer sur "SO MOBILITÉ".

18/09/17 : C'est un gros coup pour la future Arena de Floirac. Ce lundi, elle a annoncé la venue le 4 avril prochain du groupe de rock américain Imagine Dragons. Les premiers billets seront disponibles à la vente vendredi 22 septembre, et les préventes dès mercredi.

15/09/17 : L'île d'Oléron a été choisie pour accueillir les prochaines Rencontres inter-îles, du 24 au 26 novembre. Ce rendez-vous autour des problématiques liées au maintien de l'agriculture dans les îles aura pour thématique l'accès au foncier.

15/09/17 : L'ancien maire socialiste de Cenon, Alain David, ayant été élu à l'Assemblée nationale c'est son successeur Jean-François Egron qui prend le relais en tant que vice-président de la métropole aux Ressources humaines et à l'administration générale

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/09/17 | La Silver Economie à l'honneur à La Réole

    Lire

    Ce jeudi 21 et vendredi 22 septembre à la Réole (Gironde) se tient la 2ème édition du Salon de la Silver Economie. Au programme, à destination des seniors: tables rondes, rencontres, débats, offres d’emploi etc. Avec l’aide des élus, le Pays Sud Gironde se mobilise pour faire du vieillissement de sa population une source de création de richesse et d’emploi autour de trois piliers majeurs : habitat, technologie et métiers. Un élan vers plus de solidarité intergénérationnelle.

  • 20/09/17 | Crise aviaire: une pétition de la FDSEA-JA des Landes pour soutenir les éleveurs

    Lire

    Après plusieurs blocages de routes et barrages filtrants ces 15 derniers jours, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs des Landes viennent de lancer une pétition en ligne pour demander au gouvernement l'indemnisation des producteurs de canards sur la réalité des pertes, y compris au-delà du 29 mai, date de la reprise d'activité post-grippe aviaire. Manque de canetons et perte de débouchés font qu'un retour à la normale ne sera possible qu'en fin d'année. La pétition sur mesopinions.com objet canards

  • 20/09/17 | Toques et porcelaine à Limoges, les 22, 23 et 24 septembre

    Lire

    La 7e biennale « Toques et porcelaine » se tient à Limoges le week end prochain. A cette occasion, les produits régionaux de Nouvelle-Aquitaine s’uniront aux arts de la table pour célébrer cet événement gastronomique. Cette manifestation propose un dialogue entre contenant et contenu, produits gastronomiques et arts de la table, inventivité des chefs et créativité des porcelainiers. Au menu, des démonstrations de chefs, dix masterclass, des ateliers d’œnologie animés par des chefs et des sommeliers professionnels.

  • 20/09/17 | La municipalité d'Orthez implose...

    Lire

    Rien ne va plus à Orthez (64). Cette ville de plus de 10 700 habitants devrait connaître une nouvelle élection municipale d'ici la fin de l'année. Onze élus faisant partie du groupe conduit par le maire, Yves Darrigrand, ont en effet décidé de démissionner avec l'accord de ce dernier. Cela, afin de mettre un terme aux graves dissensions survenues au sein de la municipalité. Querelles qui ont débouché sur le rejet du budget 2016. Les opposants à la politique menée par le maire sont réunis au sein de trois groupes conduits par des conseillers PS, Modem et un adjoint dissident.

  • 19/09/17 | Création d'une Commission départementale des espaces, sites et itinéraires au CD47

    Lire

    Engagé depuis des années dans la valorisation des itinéraires et promenades de randonnés, notamment à travers un plan départemental, le CD de Lot-et-Garonne vient de créer une Commission départementale des espaces, sites et itinéraires réunissant les acteurs évoluant dans le domaine des sports nature. « Cette instance de réflexion et de concertation aura à cœur de promouvoir et de favoriser le développement maîtrisé des sports de nature, au bénéfice des acteurs et des usagers de la nature ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Budget 2014, le plus gros budget de l'histoire de la Cub (en vidéo)

21/12/2013 | Le 20 décembre les élus de la Cub ont adopté à une très large majorité le budget 2014 qui s'élève à 1,4 milliard d'euros. Autant que celui de la Région Aquitaine.

Le budget 2014 de la CUB a été adopté vendredi  20 décembre à une très large majorité.

Le budget adopté ce vendredi 20 décembre par la Communauté urbaine de Bordeaux franchit des sommets encore jamais atteints. Avec 1,4 milliard d'euros de dépenses prévues l'an prochain, la Cub devient le plus gros donneur d'ordres public d'Aquitaine à égalité avec la Région. Ce budget dépasse même celui cumulé des 28 communes qui compose la Communauté. C'est surtout l'investissement qui est à la hausse (+ 27,4 % par rapport à 2013), soit 610 millions d'euros inscrits au programme d'équipement pour 2014.

Un budget historique qui contraste avec l'atonie de rigueur dans la plupart des collectivités de France. Ce vendredi 20 décembre, les 120 élus de la Communauté urbaine de Bordeaux ont battu tous les records en adoptant un budget qui s'élève à 1,4 milliard d'euros. Cette enveloppe bien remplie, qui consacre une très large part à l'investissement, a presque fait l'unanimité dans les rangs de la Cub. Seul l'UDI de Mérignac, Thierry Millet, a voté contre. Il s'en est expliqué ainsi auprès du président Vincent Feltesse : "Je vous avais demandé, lors du débat d'orientations budgétaires, plus de sobriété eut égard à la rigueur actuelle. Notre budget ne tient pas compte de la crise que nous traversons depuis 2008. Notre EPCI devrait modifier sa gestion pour être plus en phase avec la réalité économique".

La sobriété n'est pas ce qui caractérise le budget 2014 de la Cub. Très offensif, ce dernier se consacre en bonne partie à l'investissement : 610 millions d'euros sur un total d'1,4 milliard. Cela représente une hausse de 27,4 % de la part du programme d'équipement par rapport au budget 2013. Les déplacements au sens large pèsent le plus lourd. Avec, en tête, les crédits consacrés à la montée en puissance de la troisième phase du tramway (215 millions d'euros). Dès février 2014, démarreront d'ailleurs les travaux préparatoires à la future ligne D du tram entre les Quinconces et Eysines.

Vincent Feltesse sur le budget le plus élevé de l'histoire de la Cub

Les recettes de ce budget 2014 sont malheureusement beaucoup moins dynamiques que les dépenses d'investissement. Les élus de la Cub se sont empoignés ce vendredi 20 décembre sur la question du désengagement de l'Etat. Chacun jouant sa partition, les élus du centre et de la droite du groupe Communauté d'avenir ont fustigé le gouvernement sur la baisse considérable des dotations de l'Etat. "Du coup, notre santé financière se dégrade quelque peu. Notre épargne baisse et notre volume d'emprunt augmente", notait hier Patrick Bobet, le maire UMP du Bouscat.

 Le président de la Cub, Vincent Feltesse n'a pu contester ce constat. Il a noté cependant que la dotation globale de développement, versée par l'Etat, avait déjà baissé lors des précédentes mandatures "même si je reconnais qu'il y a une accélération". "Mais c'est une obligation si on ne veut pas que l'Etat s'endette encore davantage".

Oui les dotations de l'Etat continuent bien de baisser...

 Dans ce contexte, dépenses élevées et recettes en stagnation, beaucoup d'élus de la Cub, tous bords confondus, estiment qu'il faudrait revoir les tarifs du tramway à la hausse. Cela afin de faire supporter au moins un tiers du coût du tram aux usagers. Ainsi Chrtistophe Duprat, vice président UMP de la Cub en charge de la question des transports : "On fait des travaux considérables et l'usager paye de moins en moins en proportion. Soyons raisonnables. Il est encore temps d'augmenter nos tarifs. Un ticket à 1,60 euro permettrait tout juste un meilleur taux de couverture". Mais le président de la Cub Vincent Feltesse n'y est pas favorable, du moins pas avant 2014, où sera renégocié la délégation de service public des transports en commun. 

Le prix du ticket de tramway doit-il augmenter ?

De nombreux élus se disent inquiets quant à l'avenir des finances de la Cub. Le conseiller municipal communiste de Floirac Jean-Claude Galan dénonce : "C'est sans doute le dernier budget de ce genre que nous votons. Un budget exceptionnel qui ne saurait être reproduit à l'avenir parce que nos recettes stagnent. Ces derniers temps, nous assistons à des attaques sans précédent de nos collectivités. La baisse de dotations de l'Etat s'accélère. Le gouvernement actuel n'a pas changé de cap par rapport au précédent. Il a même accéléré le processus entamé sous François Fillon". Quelle stratégie financière pour le futur ? Tout le monde s'interroge en espérant être toujours en mesure d'investir autant qu'en 2014 qui s'annonce d'ores et déjà comme une année exceptionnelle avec l'extension du tramway, le lancement des travaux du pont Jean Jacques Bosc mais aussi ceux de la nouvelle grande salle de spectacle de Floirac...

Comment continuer d'investir dans les prochaines années ?


 

 

Armelle Hervieu
Par Armelle Hervieu

Crédit Photo : Armelle Hervieu Aquipresse

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5782
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !