Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

  • 24/09/21 | Agen et les « Rendez-vous du Pin »

    Lire

    Samedi 25 septembre à partir de 15h le square du Pin à Agen accueille « Les Rendez-vous du Pin ». Organisé par l'association Au Fil des Séounes, cette manifestation propose des animations pour les petits et les grands comme un atelier photo décalé, des parcours sport ou une sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire tout l'après-midi et un banquet "populaire, bio et végétarien" le soir, avec un concert du duo Akdeniz.

  • 24/09/21 | Landes : La médiathèque du Marsan fait sa braderie

    Lire

    Ce samedi 25 septembre, à Mont-de-Marsan, la médiathèque du Marsan organise une journée braderie, de 10h à 17h. Romans, bandes dessinées, livres documentaires, albums jeunesse ou encore revues, tout sera proposé entre 1 et 3 €. Issus du tri effectué régulièrement dans les collections, les amateurs de lecture vont ainsi pouvoir bénéficier d'une offre actualisée. Le paiement s'effectuera uniquement en espèces ou par chèque.

  • 24/09/21 | Talence : Une journée pour le sport adapté

    Lire

    Le 25 septembre à partir de 10h, le Comité Départemental du Sport Adapté de la Gironde, en partenariat avec la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Tennis, organise une journée compétitive para tennis adapté adultes à Talence. Une quarantaine de sportifs en situation de handicap sont attendus pour une journée de partage, de solidarité, de plaisir et de convivialité. L'objectif également de cette journée est d'orienter les sportifs vers les clubs de proximité mais aussi de travailler sur le respects des règles, des autres et de l'acceptation des résultats.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Budget dans les Landes : primes Covid pour les aides à domicile et plan tourisme

18/07/2020 | Avec la Covid, les premiers résidents du village Alzheimer (en photo sur l'écran géant) n'ont pu faire leur entrée dans la bastide dacquoise que mi-juin.

1

Lourdes pertes dans le tourisme et la filière gras, baisse de chiffre d'affaires pour la majorité des entreprises, commandes aéronautiques locales en berne, inquiétude dans la secteur bois et la chimie verte, explosion du nombre de bénéficiaires du RSA (+1.000 nouveaux droits ouverts depuis le début de l'année)... De « nouvelles solidarités sont à construire » dans une démarche de concertation aves les Landais, a souligné le président Xavier Fortinon.

Au premier rang, les élues ; au second rang les élus. En ces temps de distanciation physique, la nouvelle configuration post-Covid de la salle Henri Lavielle a le mérite de rendre encore plus visible la parité de l'assemblée départementale. Au bout de trois heures de débat, les masques, eux, ont commencé à tomber du nez de quelques-uns, malgré l'obligation imminente de rester couvert dans les lieux clos.
Quoi qu'il en soit, les élus ont voté à l'unanimité une prime exceptionnelle Covid de 750€ par salarié à temps plein (au prorata du temps de travail sur la période, sans être inférieure à 500€) pour les professionnels d'établissements et services particulièrement mobilisés pendant le confinement. Au total, c'est 1,8M€ qui sont ainsi abondés par les Landes : 59% pour les personnels des services d'aide et accompagnement à domicile, 10% pour le secteur du handicap, 15% pour les assistants familiaux et autant pour l'aide sociale à l'enfance. Pour M. Fortinon, c'est « un effort financier conséquent que nous faisons pour reconnaître leur investissement et réduire les inégalités de traitement », quand la sénatrice socialiste Monique Lubin se félicitait de la capacité du département à prendre cette mesure pour des personnels qui « n'ont pas été entendus par le gouvernement ».
Bons vacances et déstockage de canardsAutre gros morceau de cette DM1, la validation du plan d'urgence pour le tourisme lancé il y a quelques semaines, incluant entre autres, 204.000€ pour le chèque solidarité tourisme avec la région (déjà 1.350 familles précaires aidées à partir en vacances), et 450.000€ de bons vacances destinés à attirer les touristes dans les Landes. Sans surprise, c'est le littoral qui tire le plus de bénéfice de cette opération Landissimes qui se prolonge à partir de fin août pour l'automne gourmand.
Côté assiette, les collégiens et les résidents des Ehpad landais auront, au trimestre de rentrée, la chance de manger plus de cuisses confites effilochées, manchons et magrets que d'ordinaire. En soutien à la filière gras qui accuse des pertes de 12M€ cette année, le Département a voté une aide au déstockage de viande de canard à hauteur de 150.000€ vers ces restaurations collectives.
Solidarité aussi avec le milieu associatif (1M€ de fonds dédié), la culture (subventions maintenues à ceux en faisant la demande) et le monde de la course landaise qui bénéficie de 153.000€ pour l'entretien des vaches qui ne courront pas cet été dans les arènes landaises, la faute à la crise sanitaire et l'annulation des festivités locales. Et de "nouvelles solidarités" à créer.
Au final, a conclu Dominique Coutière en charge des finances, cette séance laisse seulement 1,8M€ de disponible pour la 2e décision modificative de budget à l'automne, contre 6M€ l'an dernier.

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
7348
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !