Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/06/19 : Chez les féminines, la belge Nafissatou Thiam remporte le Décastar à Talence. La bordelaise Solene Ndama termine 4° avec 6290 points, elle se qualifie pour les Championnats d'Europe Espoirs, mais échoue à 10 points de la qualification aux mondiaux.

22/06/19 : Au Décastar Talence, ce samedi 22 juin, la Championne Olympique belge Nafissatou Thiam a battu le record du stade de hauteur avec un saut à 2m02, 2ème performance mondiale de l'année, et record du monde de saut en Hauteur lors d'un heptathlon.

21/06/19 : Le 20 juin, Alexandra Siarri adjointe au maire de Bordeaux chargée de la Ville de demain, de la cohésion sociale et territoriale, a été élue présidente nationale de «France Médiation» qui fédère les 75 acteurs publics et privés de la médiation sociale

21/06/19 : Après Bordeaux, Blaye, La Rochelle, Dax et Mont-de-Marsan, Parthenay et Niort testent actuellement une nouvelle ligne de bus (la 12) fonctionnant au biogaz. Le projet est soutenu par la Région.

20/06/19 : Deux Sèvres : dimanche 23 juin, de 10 h à 18 h, la Maison du Département à Niort accueillera une trentaine d'activités sportives à tester gratuitement en famille. Basket, kendo, escrime, tir à l'arc, rugby fauteuil... dans une ambiance festive. Gratuit.

19/06/19 : L'Hebdomadaire "Le Point" classe en 3ème position parmi les 70 villes les plus attractives de France, Bayonne Anglet et Biarritz sur la Côte basque pour leur dynamisme économique, leur mobilité leur connectivité et la qualité de vie.

19/06/19 : Charentes: selon le BNIC, les dégâts causés par l'épisode orageux de cette nuit ont eu un niveau d'impact limité sur le vignoble, localisés à Salles d'Angles, Sigogne, Angeac-Champagne, St-Martial, Jarnac, Gensac, Genté, Jarnac-Champagne ou Chadenac.

19/06/19 : La Rochelle : dans le cadre de l’approbation du Plan local d'Urbanisme intercommunal, une enquête publique est ouverte jusqu'au 26 juillet, dans 60 permanences réparties dans l'agglomération. Registre en ligne : www.registre-dematerialise.fr/1359.

19/06/19 : En raison d’un changement de programme de dernière minute, la visite de Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, à Iraty et à Esterençuby ce jeudi 20 juin est reportée sine die.

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

14/06/19 : Dans son édition du 12/06 consacré à l’attractivité des villes, Le Point classe La Rochelle première des villes de 80 à 250 000 habitants. 1re sur la création d’emplois, elle se place 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/06/19 | Vienne : la Préfecture au chevet d'Avanton

    Lire

    Après un arrêté interministériel daté du 21 juin 2019, la Préfecture de la Vienne annonce la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour Avanton. En effet, la commune a été fortement affectée par la sécheresse de l'été 2017, et la réhydratation des sols a provoqué plusieurs mouvements de terrain. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication de l'arrêté au Journal officiel pour se manifester dans le cadre d'une indemnisation. Les demandes se font donc jusqu'au 2 juillet.

  • 24/06/19 | Virginie Calmels quitte Barnes

    Lire

    Virginie Calmels, ancienne numéro 2 des Républicains et ex adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, quitte ses fonctions de présidente de Barnes France et CEO de Barnes International et Hospitality prises en mars. Dans un communiqué, le groupe immobilier de luxe parle de "dissension majeures avec les actionnaires et d'une "décision devenue inévitable". La principale concernée a précisé dans un communiqué que la décision serait intervenue "suite au refus des actionnaires de me garantir leur accord pour la mise en œuvre des mesures correctrices préconisées" dans un rapport d'audit visant à "structurer le groupe".

  • 24/06/19 | Deux-Sèvres : la plus grande ferme de méthanisation de France inaugurée

    Lire

    Une nouvelle ferme de méthanisation a été inaugurée le 21 juin à Combrand (79). Avec une production énergétique équivalente à celle de 2500 foyers par an pour un recyclage de 45.000t de fumier, c'est le plus grand et le 1er site de méthanisation en France dont le biométhane produit est réinjecté dans le réseau de GRTgaz. Le projet est porté par un collectif d'une trentaine d'agriculteurs. La société GRTgaz souhaite développer d'autres projets pour arriver à 100% de gaz "propre" à l'horizon 2050.

  • 24/06/19 | Un budget supplémentaire de 168,8M€ pour la Charente-Maritime

    Lire

    Le Département 17 a adopté son budget supplémentaire 2019 lors de sa session d'été,le 21 juin. Avec 168,8M€, cette somme permet de réinvestir dans les budgets voirie (+12M€); péréquation (3,3 M€) dont le nouveau Fonds volontaire de soutien interdépartemental ; ports (+2,8 M€); travaux d'entretien du fleuve Charente (2,7 M€); ferroviaire (+2 M€) dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région; équipements SDIS (+1,3 M€). Tous budgets confondus, le budget global 2019 s’élève à 1,256 milliard d’euros.

  • 24/06/19 | Lascaux III va s'enrichir de nouveaux panneaux

    Lire

    Le Conseil départemental de la Dordogne va investir un million d'euros dans la fabrication de nouveaux fac-similés pour l'exposition internationale Lascaux III qui tourne désormais depuis l'automne 2012 dans le monde entier. La Direction régionale des affaires culturelles a donné son accord à ce projet. Les nouveaux panneaux reproduiront la célèbre salle des taureaux. Le conseil régional, co-actionnaire de la Société publique locale, sera sollicité pour participer financièrement à ce projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Budget en Lot-et-Garonne : des indicateurs au vert !

09/04/2019 | Pierre Camani, le président du Département de Lot-et-Garonne éprouve une triple satisfaction en voyant les indicateurs au vert du budget de la collectivité…

Pierre Camani au centre

Les conseillers départementaux lot-et-garonnais se sont réunis vendredi 5 avril pour voter le budget primitif de la collectivité. « La situation budgétaire favorable constatée au débat d’orientations budgétaires il y a un mois est bien confirmée par ce budget 2019 », souligne Pierre Camani. Aujourd’hui, l’objectif est de maintenir cette trajectoire ascendante afin d’« insuffler une nouvelle dynamique pour à la fois renforcer les mesures d’accompagnement des Lot-et-Garonnais à chaque âge de la vie et développer de nouvelles actions en faveur de l’attractivité du territoire ». Entretien avec le chef de file de la majorité départementale…

@qui ! : Le débat d’orientations budgétaires illustrait, il y a un mois, une situation financière positive dans notre département. Qu’en est-il du budget voté vendredi 5 avril ?
Pierre Camani :
Et bien le budget s’inscrit bien sûr dans la continuité du débat d’orientations budgétaires. Pour moi, il fait l’objet d’une triple satisfaction. La première est que les indicateurs de gestion sont tous au vert. Nous avons obtenu en 2018 le meilleur taux d’épargne brut de ces dix dernières années avec 44 millions d’€. Notre capacité d’endettement est passée sous la barre des six années, le seuil d’alerte est à dix-douze ans. Et les dépenses de fonctionnement sont contenues très largement. L’Etat nous a fixé une barre à 1,14 % et nous n’avons augmenté que de 0,5 %, tout cela en 2018. 2019 est bien entendu dans la continuité de cette remise en ordre de nos comptes, de notre gestion et de nos projets.
Ma deuxième satisfaction est que les grands investissements aboutissent. Nous vivons une explosion de l’investissement en Lot-et-Garonne. Notre budget d’investissement atteint les 55 millions d’€. Avec un développement accru des projets que nous portons comme le Center Parcs - 180 millions d’€ d’investissement et 300 emplois à la clé-, le déploiement de la fibre optique en cinq ans et non plus en 10 ans grâce à l’opérateur Orange, l’arrivée de l’extension de l’ENAP avec un investissement à 60 millions d’€.
Enfin, ma troisième satisfaction est que nos politiques de proximité réussissent, car elles deviennent, pour certaines, référentes, pour d’autres, quotidiennes, comme l’aide à domicile. Et puis un dossier dont je suis particulièrement fier, « Du 47 dans nos assiettes », véritable succès lancé il y a quatre ans maintenant. Tous les produits frais consommés dans nos collèges sont issus de notre département ou de départements limitrophes. Nous avons été primés à deux reprises pour cette action car elle fait office d’exemple, une référence nationale. Elle n’existe nulle part ailleurs à l’échelle d’un département. Aujourd’hui, nous associons à ce projet des établissements sanitaires et sociaux pour passer d’1,5 millions de repas à 4 millions par an. Ce dispositif bénéficie grandement à notre agriculture locale.

@ ! : Ce budget montre des indicateurs au vert. Pourquoi ? Est-ce grâce à une augmentation des impôts en 2017 ou bien à des mesures de gestion prises année après année ou bien encore à des investissements forts sur le territoire lot-et-garonnais ?
P.C :
Et bien, c’est grâce à tout cela ! C’est grâce aux Lot-et-Garonnais qui ont subi une augmentation de la fiscalité contrainte. Mais cela n’aurait pas été suffisant si nous n’avions pas pris le taureau par les cornes et remis à plat l’ensemble de nos politiques. Nous avons dû réduire certaines politiques et prioriser dans le même temps en matière d’agriculture, d’économie, d’aide aux communes. Nous avons priorisé nos actions pour les soutenir là où les politiques publiques sont les plus efficaces et cela s’est, globalement, assez bien passé. Donc un effort des Lot-et-Garonnais mais aussi des élus pour améliorer la gestion de notre département. Et puis, globalement une vision positive et claire de ce qu’il fallait faire pour développer notre département en soutenant le projet Pierre&Vacances, en obtenant un accord avec Orange pour déployer la fibre optique. Enfin nous avons su planifier nos investissements, reconstituer nos capacités d’autofinancement pour réaliser de l’investissement. Ainsi, aujourd’hui, nous pouvons soutenir les grands dossiers comme l’échangeur autoroutier d’Agen, le déblocage du dossier de la RN21, la déviation de Marmande et le pont du Mas d’Agenais.

Un plan collège à 60 M€
@ ! : Vous parlez du déploiement de la fibre optique. Cette action entre dans le cadre de votre dossier Lot-et-Garonne numérique. Du reste, le département vient de recevoir le label French Tech. Quel est votre ressenti ?
P.C :
C’est une très grande satisfaction. Cette reconnaissance place le Lot-et-Garonne au cœur de la révolution numérique et nous y en étions loin il y a encore quelque temps. Le projet de Campus Numérique se révèle là comme un projet vraiment utile. Le numérique dans le département repose pour moi sur un triptyque. Le premier élément est le réseau, c’est-à-dire amener du bon débit à tout le monde et du très haut débit avec la fibre optique. Le deuxième est l’inclusion numérique et nous avons lancé un plan d’inclusion numérique pour aider les personnes qui ne maîtrisent pas ces outils en les formant. Et le troisième volet de ce triptyque est le développement de l’économie numérique dans notre département. Rassembler, fédérer l’ensemble des acteurs du numérique en construisant ce campus numérique. C’est à travers ce triptyque que nous pourrons être présents dans cette révolution numérique que nous affrontons dès maintenant.

@ ! : Pierre Camani, un dernier mot concernant le plan collège. Dans les prochaines années vous allez très largement investir dans ces établissements scolaires. A quelle hauteur exactement ?
P.C. :
Les marges de manœuvre que nous allons dégager vont nous permettre d’investir un peu plus dans les infrastructures routières mais d’investir beaucoup plus dans les collèges, car nous avons l’objectif de les moderniser pour faire en sorte que nos collégiens aient en Lot-et-Garonne le même niveau de services que dans les collèges des départements voisins plus aisés que nous. Nous travaillons donc sur un plan pluriannuel d’investissements. Nous le présenterons en session en juin. Mais d’ores et déjà, je peux vous dire que le niveau d’investissements va sensiblement augmenter avec pour objectif un investissement d’une soixantaine de millions d’euros dans les cinq-six ans qui viennent pour mettre l’ensemble des collèges à niveau et faire en sorte que nos collégiens aient les meilleures conditions d’apprentissage possibles.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Xavier Chambelland / CD 47

Partager sur Facebook
Vu par vous
2228
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !