Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/07/20 : Jeudi 9 Juillet 2020, le Conseil d’Administration renouvelé du MEDEF Gironde s’est réuni et a procédé à l’élection du Président et de son bureau. Franck Allard, a été réélu à l’unanimité à la Présidence pour un second mandat de 3 ans.

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/07/20 | Décentralisation: Castex parle d'une nouvelle étape

    Lire

    Jean Castex à l'Assemblée: Décentralisation:La confiance dans les territoires suppose que le droit à la différenciation soit consacré dans une loi organique. Ce qui nécessite une nouvelle étape de la décentralisation et une évolution profonde de l'organisation interne de l'Etat; Emploi: Dispositif exceptionnel de réduction du coût du travail de 4000 euros par an pour les moins de 25 ans jusqu'à 1,6 fois le Smic pour au moins un an. Création d'emploi en 2021 dans la fonction publique réservée aux départements » Politique de la ville : lancement de travaux de rénovation urbaine d'ici fin 2021 dans 300 quartiers.

  • 15/07/20 | Un rallye montois sur le thème de la laïcité et de la citoyenneté

    Lire

    Du 15 juillet au 28 août, dans le cadre de l'exposition "Laïcité à lire et à dire" aux Archives départementales des Landes, partez entre amis ou en famille à la découverte des lieux symboliques de la laïcité et de la citoyenneté à Mont-de-Marsan! Créé en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement et l’association des Francas, ce rallye au départ des Archives, amène le visiteur à démêler de nombreuses énigmes sur un parcours réalisé en autonomie. Le rallye et l'exposition ont été primés par la 2nde mention spéciale du Prix de la laïcité de la République française, remis par l'Observatoire de la laïcité.

  • 15/07/20 | La Rochelle : un forum de la formation continue pour la rentrée 2020

    Lire

    La CCI de La Rochelle organise le premier Forum de la formation professionnelle continue le jeudi 24 septembre 2020, de 9 heures à 19 heures. Ce rendez-vous ouvert au public est l’occasion : pour les experts de la formation professionnelle continue de présenter leurs formations, services et conseils et, pour les dirigeants et salariés d’entreprises, de découvrir la formation adaptée à leurs besoins. Une première en Charente-Maritime !

  • 15/07/20 | Création de la première Fédération nationale de Footgolf

    Lire

    Le 30 juin dernier a marqué la création de la première Fédération nationale de Footgolf, agréée du ministère des Sports. Ce sport qui mélange le football et le golf reprend le même principe de parcours qu’au golf, mais en mettant le ballon au pied en moins de coups possibles dans un panier. Les dirigeants de cette nouvelle fédération entendent bien créer un premier championnat en France à l’horizon 2021. A noter: il existe une délégation Sud ouest et Aquitaine du footgolf !

  • 14/07/20 | Mont-de-Marsan : Ouverture du Campus connecté en septembre

    Lire

    Mont-de-Marsan Agglomération vient d'être retenue par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation parmi les 25 nouveaux projets labellisés "Campus connecté" (le premier en Nouvelle-Aquitaine) pour permettre le développement d'une nouvelle offre d'enseignement supérieur sur son bassin de vie. Dès septembre 2020, 15 étudiants pourront accéder à une formation universitaire depuis un espace collaboratif qui leur sera dédié au sein de l'Inspé à Mont-de-Marsan, doublé d'un accompagnement par un tuteur. Infos: www.montdemarsan-agglo.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Budget en Lot-et-Garonne : des indicateurs au vert !

09/04/2019 | Pierre Camani, le président du Département de Lot-et-Garonne éprouve une triple satisfaction en voyant les indicateurs au vert du budget de la collectivité…

Pierre Camani au centre

Les conseillers départementaux lot-et-garonnais se sont réunis vendredi 5 avril pour voter le budget primitif de la collectivité. « La situation budgétaire favorable constatée au débat d’orientations budgétaires il y a un mois est bien confirmée par ce budget 2019 », souligne Pierre Camani. Aujourd’hui, l’objectif est de maintenir cette trajectoire ascendante afin d’« insuffler une nouvelle dynamique pour à la fois renforcer les mesures d’accompagnement des Lot-et-Garonnais à chaque âge de la vie et développer de nouvelles actions en faveur de l’attractivité du territoire ». Entretien avec le chef de file de la majorité départementale…

@qui ! : Le débat d’orientations budgétaires illustrait, il y a un mois, une situation financière positive dans notre département. Qu’en est-il du budget voté vendredi 5 avril ?
Pierre Camani :
Et bien le budget s’inscrit bien sûr dans la continuité du débat d’orientations budgétaires. Pour moi, il fait l’objet d’une triple satisfaction. La première est que les indicateurs de gestion sont tous au vert. Nous avons obtenu en 2018 le meilleur taux d’épargne brut de ces dix dernières années avec 44 millions d’€. Notre capacité d’endettement est passée sous la barre des six années, le seuil d’alerte est à dix-douze ans. Et les dépenses de fonctionnement sont contenues très largement. L’Etat nous a fixé une barre à 1,14 % et nous n’avons augmenté que de 0,5 %, tout cela en 2018. 2019 est bien entendu dans la continuité de cette remise en ordre de nos comptes, de notre gestion et de nos projets.
Ma deuxième satisfaction est que les grands investissements aboutissent. Nous vivons une explosion de l’investissement en Lot-et-Garonne. Notre budget d’investissement atteint les 55 millions d’€. Avec un développement accru des projets que nous portons comme le Center Parcs - 180 millions d’€ d’investissement et 300 emplois à la clé-, le déploiement de la fibre optique en cinq ans et non plus en 10 ans grâce à l’opérateur Orange, l’arrivée de l’extension de l’ENAP avec un investissement à 60 millions d’€.
Enfin, ma troisième satisfaction est que nos politiques de proximité réussissent, car elles deviennent, pour certaines, référentes, pour d’autres, quotidiennes, comme l’aide à domicile. Et puis un dossier dont je suis particulièrement fier, « Du 47 dans nos assiettes », véritable succès lancé il y a quatre ans maintenant. Tous les produits frais consommés dans nos collèges sont issus de notre département ou de départements limitrophes. Nous avons été primés à deux reprises pour cette action car elle fait office d’exemple, une référence nationale. Elle n’existe nulle part ailleurs à l’échelle d’un département. Aujourd’hui, nous associons à ce projet des établissements sanitaires et sociaux pour passer d’1,5 millions de repas à 4 millions par an. Ce dispositif bénéficie grandement à notre agriculture locale.

@ ! : Ce budget montre des indicateurs au vert. Pourquoi ? Est-ce grâce à une augmentation des impôts en 2017 ou bien à des mesures de gestion prises année après année ou bien encore à des investissements forts sur le territoire lot-et-garonnais ?
P.C :
Et bien, c’est grâce à tout cela ! C’est grâce aux Lot-et-Garonnais qui ont subi une augmentation de la fiscalité contrainte. Mais cela n’aurait pas été suffisant si nous n’avions pas pris le taureau par les cornes et remis à plat l’ensemble de nos politiques. Nous avons dû réduire certaines politiques et prioriser dans le même temps en matière d’agriculture, d’économie, d’aide aux communes. Nous avons priorisé nos actions pour les soutenir là où les politiques publiques sont les plus efficaces et cela s’est, globalement, assez bien passé. Donc un effort des Lot-et-Garonnais mais aussi des élus pour améliorer la gestion de notre département. Et puis, globalement une vision positive et claire de ce qu’il fallait faire pour développer notre département en soutenant le projet Pierre&Vacances, en obtenant un accord avec Orange pour déployer la fibre optique. Enfin nous avons su planifier nos investissements, reconstituer nos capacités d’autofinancement pour réaliser de l’investissement. Ainsi, aujourd’hui, nous pouvons soutenir les grands dossiers comme l’échangeur autoroutier d’Agen, le déblocage du dossier de la RN21, la déviation de Marmande et le pont du Mas d’Agenais.

Un plan collège à 60 M€
@ ! : Vous parlez du déploiement de la fibre optique. Cette action entre dans le cadre de votre dossier Lot-et-Garonne numérique. Du reste, le département vient de recevoir le label French Tech. Quel est votre ressenti ?
P.C :
C’est une très grande satisfaction. Cette reconnaissance place le Lot-et-Garonne au cœur de la révolution numérique et nous y en étions loin il y a encore quelque temps. Le projet de Campus Numérique se révèle là comme un projet vraiment utile. Le numérique dans le département repose pour moi sur un triptyque. Le premier élément est le réseau, c’est-à-dire amener du bon débit à tout le monde et du très haut débit avec la fibre optique. Le deuxième est l’inclusion numérique et nous avons lancé un plan d’inclusion numérique pour aider les personnes qui ne maîtrisent pas ces outils en les formant. Et le troisième volet de ce triptyque est le développement de l’économie numérique dans notre département. Rassembler, fédérer l’ensemble des acteurs du numérique en construisant ce campus numérique. C’est à travers ce triptyque que nous pourrons être présents dans cette révolution numérique que nous affrontons dès maintenant.

@ ! : Pierre Camani, un dernier mot concernant le plan collège. Dans les prochaines années vous allez très largement investir dans ces établissements scolaires. A quelle hauteur exactement ?
P.C. :
Les marges de manœuvre que nous allons dégager vont nous permettre d’investir un peu plus dans les infrastructures routières mais d’investir beaucoup plus dans les collèges, car nous avons l’objectif de les moderniser pour faire en sorte que nos collégiens aient en Lot-et-Garonne le même niveau de services que dans les collèges des départements voisins plus aisés que nous. Nous travaillons donc sur un plan pluriannuel d’investissements. Nous le présenterons en session en juin. Mais d’ores et déjà, je peux vous dire que le niveau d’investissements va sensiblement augmenter avec pour objectif un investissement d’une soixantaine de millions d’euros dans les cinq-six ans qui viennent pour mettre l’ensemble des collèges à niveau et faire en sorte que nos collégiens aient les meilleures conditions d’apprentissage possibles.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Xavier Chambelland / CD 47

Partager sur Facebook
Vu par vous
2944
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !