Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Budget participatif : 41 projets sélectionnés !

15/06/2019 | Les 41 projets lauréats du Budget Participatif lancé par la Maire de Bordeaux ont été dévoilés par Nicolas Florian ce vendredi 14 juin.

Laetitia Jarty-Roy, Nicolas Florian, Alexandra Siarri

Six mois après le lancement de la démarche, voici déjà l’heure du bilan pour le budget participatif. Le Maire de Bordeaux Nicolas Florian s’est exprimé ce vendredi matin sur cette nouvelle formule de démocratie participative. Accompagné d’Alexandra Siarri, 2ème adjointe chargée de la Ville de demain et de Laetitia Jarty-Roy, conseillère municipale déléguée au budget participatif, Nicolas Florian a présenté les grandes lignes de cette dernière phase de la démarche : la mise en place de 41 projets imaginés par les citoyens bordelais répartis en trois catégories : écologie, solidarité et sport.

« C’est un succès, tant sur le fond que la forme ». Nicolas Florian salue la réussite de cette première édition du budget participatif sur la municipalité bordelaise. Celui qui, alors adjoint aux finances, a défendu la démarche et convaincre son prédécesseur, Alain Juppé, loue la participation des citoyens. En effet, ce sont au total 407 projets qui ont été déposés sur la plateforme dédiée au budget participatif. Parmi eux, 134 ont été validés par les services municipaux avant d’être soumis au vote des bordelais. « Plus de 13 000 de nos concitoyens ont pris le temps de voter, se réjouit Nicolas Florian, nous savons déjà que la majorité [12 168, ndlr] a voté par internet. Il faudra maintenant développer la participation physique des bordelais ». Ce sont finalement 41 projets qui ont obtenu les faveurs des bordelais, permettant d’utiliser la totalité de l’enveloppe de 2,5 millions d’euros dédiée au budget participatif. La Mairie se donne deux ans au maximum pour concrétiser les projets.

Frustrations et réédition de la démarche

Nicolas Florian admet tout de même ressentir quelques regrets : « J’ai des états d’âme quant au choix de seulement 41 projets : je suis persuadé qu’il y en a d’autres à mettre en œuvre, nous allons devoir y travailler ». Il est sur ce point rejoint par Laetita Jarty-Roy : « Que les projets non retenus se rassurent, précise la conseillère municipale, la vie associative bordelaise est très riche. Nous allons mettre ces porteurs de projets en relation avec des acteurs associatifs pour ne pas que leurs idées s’évanouissent ».

D’un point de vue géographique, plus d’un tiers des projets concernent la ville entière, et pour les propositions plus ‘individuelles’, les huit quartiers de Bordeaux sont représentés. Alexandra Siarri souligne également le côté intergénérationnel de cette démarche : « toutes les générations avaient la parole, et toutes se sont exprimées, des plus petits aux plus âgés. C’est ce que nous voulions : que toutes les catégories de population soient représentées ». Le Maire de Bordeaux a d’ores et déjà annoncé la réédition de la démarche, « avec une enveloppe qui pourrait être plus conséquente ».

Zoom sur trois projets

N°458 « Des arbres fruitiers dans toute la ville » (Écologie), soumis par Jean-Rémy Guibert

« Je veux mettre des arbres fruitiers dans les parcs et jardins de Bordeaux afin de créer des lieux de convivialité et d’échange. L’objectif pour moi est aussi de pouvoir ressentir ce plaisir de manger un fruit directement cueilli sur son arbre. Les arbres seraient à disposition de tous. Au-delà des espaces verts, les arbres pourraient être plantés en cœur de ville, mais en évitant les zones passagères pour éviter la pollution liée à la circulation. L’idée de base est de partager, de redécouvrir la nature, peu présente en ville. Pourquoi ne pas aussi se dire que nous ferions venir des mésanges ou autres espèces d’oiseaux que l’on voit peu en milieu urbain ».

N°464 : « Valoriser la pratique du skate en créant des espaces publics ludiques » (Sport), soumis par Soizic Gargaud

« J’ai déposé un projet dans le but de valoriser la pratique du skate-board. Le but est de développer le skate urbain en le pratiquant dans des espaces publics adéquats. C’est en quelque sorte adapter l’espace public existant ou des espaces en déshérence et de les faire vivre avec la pratique du skate. Moi par exemple, je skate avec mon fils, j’aime le fait de le faire librement dans la rue. Les skate-parks c’est une autre dimension, plus compétitive, alors que la pratique dans l’espace public c’est développer la créativité, ça rassemble pas mal des photographes, des curieux, et ça participe à la mise en valeur des monuments ».

N°359 « Embellir et animer l’Allée Serr » (Solidarité), soutenu par Denis Bonhoure

« Je connais ce quartier depuis très longtemps. Lorsque j’étais gamin et que je me baladais, le quartier avait une réputation de coupe-gorge, bref, ce n’était pas des plus accueillants. Aujourd’hui, je suis content d’habiter ici, sur la Rive Droite. Cette Allée Serr, il faut l’animer et l’embellir. Quand on a vu le projet de budget participatif, nous nous sommes dit qu’il fallait y aller de suite. Nous devons faire prendre conscience que l’Allées Serr est là, et vu l’espace dont elle dispose nous avons largement de quoi embellir et animer le secteur, peut-être sur le modèle de ce qui a été fait du côté du Quai Deschamps, avec les voies cyclables et piétonnes, ou encore la végétation ».

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
5712
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !