Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/12/19 : La Rochelle : suite aux manifestations d'hier, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la gare suite à un appel intersyndical. Rendez-vous est donné pour une nouvelle manifestation mardi au départ de la place de Verdun à 14h.

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/12/19 | Lancement des Foires Grasses de Brive

    Lire

    Pour la saison 2019-2020, tapis rouge pour les Foires Grasses, salle Brassens à Brive. Dès samedi 7 décembre, les chefs des tables Gaillardes présenteront plusieurs recettes pour les repas de fin d’année. Le 14 décembre, la salle Brassens accueillera la Foire primée aux chapons, le 1er février, celle des oies et canards et le 7 mars la Foire grasse des producteurs et commerçants de gras.

  • 06/12/19 | SNCF: Trafic encre "très perturbé" ce 6 décembre

    Lire

    En raison de la reconduite du mouvement de grève des cheminots ce vendredi 6 décembre, la SNCF annonce à nouveau un trafic "très perturbé" sur les voies ferrées de Nouvelle-Aquitaine. Pour les TER, 10 seulement circuleront : 3 A/R Bordeaux-Arcachon et 2 A/R Bordeaux-Agen, 292 autocars de substitution seront répartis sur l’ensemble du territoire. Côté TGV sont assurés 3 A/R Bordeaux - Paris, 1 A/R OUIGO Bordeaux- Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris et 1 A/R Toulouse-Paris. Enfin sur les Intercités seul 1 A/R Brive-Paris sera en circulation.

  • 06/12/19 | Charente : 2e édition du salon des vins de Ségonzac

    Lire

    Les bacheliers de la filière "vente en vins et spiritueux" du lycée Claire Champagne de Ségonzac organisent pour la deuxième fois leur salon des vins, samedi et dimanche de 10h à 18h. Une quarantaine de stands se dresseront dans la salle des distilleries de l'établissement, avec des appellations de toute la France. Pour les étudiants qui ont sélectionné les vins présentés, c'est une façon de mettre en pratique leur connaissance. Entrée gratuite. Adresse : rue Aimé-Richard à Ségonzac.

  • 06/12/19 | A Angoulême, Francis Selier, nouveau maître européen de la photographie

    Lire

    Il y a quelques jours, La Fédération des Photographes Professionnels Européens (FEP/ Federation of European Professional Photographers) s'est réunie à Prague, en République tchèque. A l'issue de cette 40e session de qualification, la FEP a décerné le titre de "Maître européen de la photographie" à Francis Selier, dont le studio est basé à Angoulême depuis 27 ans. Au total, parmi les 50 000 studios de photo européens, 500 ont obtenu le titre de "Photographe Européen Qualifié" (QEP). À ce jour seuls 90 des plus grands photographes européens ont reçu la distinction suprême de "maître", couronnant un travail jugé au sommet de leur art.

  • 05/12/19 | Médispace, l'expertise partagée entre spatial, aéronautique et santé

    Lire

    La 5ème édition de Medispace approche à Mérignac (33)! En effet, le salon des industries aéronautiques, médicales et spatiales, se tiendra au Pavillon du Pin Galant les 11 et 12 décembre prochains avec toujours à coeur les transferts de technologies d'une filière à l'autre. Au cours de ces deux jours particulièrement denses, Medispace proposera notamment cinq conférences « grands témoignages » des acteurs-clés des trois grandes filières, dix workshops, 2.000 rendez-vous qualifiés B to B, 700 m² d’exposition (45 exposants) et un village innovation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Budget participatif : 41 projets sélectionnés !

15/06/2019 | Les 41 projets lauréats du Budget Participatif lancé par la Maire de Bordeaux ont été dévoilés par Nicolas Florian ce vendredi 14 juin.

Laetitia Jarty-Roy, Nicolas Florian, Alexandra Siarri

Six mois après le lancement de la démarche, voici déjà l’heure du bilan pour le budget participatif. Le Maire de Bordeaux Nicolas Florian s’est exprimé ce vendredi matin sur cette nouvelle formule de démocratie participative. Accompagné d’Alexandra Siarri, 2ème adjointe chargée de la Ville de demain et de Laetitia Jarty-Roy, conseillère municipale déléguée au budget participatif, Nicolas Florian a présenté les grandes lignes de cette dernière phase de la démarche : la mise en place de 41 projets imaginés par les citoyens bordelais répartis en trois catégories : écologie, solidarité et sport.

« C’est un succès, tant sur le fond que la forme ». Nicolas Florian salue la réussite de cette première édition du budget participatif sur la municipalité bordelaise. Celui qui, alors adjoint aux finances, a défendu la démarche et convaincre son prédécesseur, Alain Juppé, loue la participation des citoyens. En effet, ce sont au total 407 projets qui ont été déposés sur la plateforme dédiée au budget participatif. Parmi eux, 134 ont été validés par les services municipaux avant d’être soumis au vote des bordelais. « Plus de 13 000 de nos concitoyens ont pris le temps de voter, se réjouit Nicolas Florian, nous savons déjà que la majorité [12 168, ndlr] a voté par internet. Il faudra maintenant développer la participation physique des bordelais ». Ce sont finalement 41 projets qui ont obtenu les faveurs des bordelais, permettant d’utiliser la totalité de l’enveloppe de 2,5 millions d’euros dédiée au budget participatif. La Mairie se donne deux ans au maximum pour concrétiser les projets.

Frustrations et réédition de la démarche

Nicolas Florian admet tout de même ressentir quelques regrets : « J’ai des états d’âme quant au choix de seulement 41 projets : je suis persuadé qu’il y en a d’autres à mettre en œuvre, nous allons devoir y travailler ». Il est sur ce point rejoint par Laetita Jarty-Roy : « Que les projets non retenus se rassurent, précise la conseillère municipale, la vie associative bordelaise est très riche. Nous allons mettre ces porteurs de projets en relation avec des acteurs associatifs pour ne pas que leurs idées s’évanouissent ».

D’un point de vue géographique, plus d’un tiers des projets concernent la ville entière, et pour les propositions plus ‘individuelles’, les huit quartiers de Bordeaux sont représentés. Alexandra Siarri souligne également le côté intergénérationnel de cette démarche : « toutes les générations avaient la parole, et toutes se sont exprimées, des plus petits aux plus âgés. C’est ce que nous voulions : que toutes les catégories de population soient représentées ». Le Maire de Bordeaux a d’ores et déjà annoncé la réédition de la démarche, « avec une enveloppe qui pourrait être plus conséquente ».

Zoom sur trois projets

N°458 « Des arbres fruitiers dans toute la ville » (Écologie), soumis par Jean-Rémy Guibert

« Je veux mettre des arbres fruitiers dans les parcs et jardins de Bordeaux afin de créer des lieux de convivialité et d’échange. L’objectif pour moi est aussi de pouvoir ressentir ce plaisir de manger un fruit directement cueilli sur son arbre. Les arbres seraient à disposition de tous. Au-delà des espaces verts, les arbres pourraient être plantés en cœur de ville, mais en évitant les zones passagères pour éviter la pollution liée à la circulation. L’idée de base est de partager, de redécouvrir la nature, peu présente en ville. Pourquoi ne pas aussi se dire que nous ferions venir des mésanges ou autres espèces d’oiseaux que l’on voit peu en milieu urbain ».

N°464 : « Valoriser la pratique du skate en créant des espaces publics ludiques » (Sport), soumis par Soizic Gargaud

« J’ai déposé un projet dans le but de valoriser la pratique du skate-board. Le but est de développer le skate urbain en le pratiquant dans des espaces publics adéquats. C’est en quelque sorte adapter l’espace public existant ou des espaces en déshérence et de les faire vivre avec la pratique du skate. Moi par exemple, je skate avec mon fils, j’aime le fait de le faire librement dans la rue. Les skate-parks c’est une autre dimension, plus compétitive, alors que la pratique dans l’espace public c’est développer la créativité, ça rassemble pas mal des photographes, des curieux, et ça participe à la mise en valeur des monuments ».

N°359 « Embellir et animer l’Allée Serr » (Solidarité), soutenu par Denis Bonhoure

« Je connais ce quartier depuis très longtemps. Lorsque j’étais gamin et que je me baladais, le quartier avait une réputation de coupe-gorge, bref, ce n’était pas des plus accueillants. Aujourd’hui, je suis content d’habiter ici, sur la Rive Droite. Cette Allée Serr, il faut l’animer et l’embellir. Quand on a vu le projet de budget participatif, nous nous sommes dit qu’il fallait y aller de suite. Nous devons faire prendre conscience que l’Allées Serr est là, et vu l’espace dont elle dispose nous avons largement de quoi embellir et animer le secteur, peut-être sur le modèle de ce qui a été fait du côté du Quai Deschamps, avec les voies cyclables et piétonnes, ou encore la végétation ».

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
3900
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !