Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/07/18 | Coopération territoriale entre Bordeaux Métropole et Val de Garonne Agglomération

    Lire

    Le vendredi 13 juillet, le président de Bordeaux Métropole Alain Juppé, et le président de Val de Garonne Agglomération Daniel Benquet ont tenu à Marmande (47) une réunion d’étape sur le projet de coopération territoriale entre les deux collectivités. Ce projet de coopération s’inscrit dans la démarche « Bordeaux métropole coopérative », en vue de tisser des liens vertueux avec d’autres polarités et d’optimiser le fonctionnement de l’aire d’influence métropolitaine.

  • 17/07/18 | Musique en Graves démarre son Festival

    Lire

    Les 19ème Rencontres Musicales Internationales des Graves se tiennent du 17 au 27 juillet avec comme Président d’Honneur ad vitam aeternam Mstislav Rostropovitch. Le festival propose 8 concerts riches en diversité musicale. Chaque concert sera suivi d’une dégustation offerte par les Châteaux des Graves et du Sauternais hôtes de ces soirées. Infos et réservations : www.musiqueengraves.com

  • 17/07/18 | Une saison réussie pour l’Opéra de Bordeaux !

    Lire

    La saison 2017/2018 du Grand-Théâtre et de l’Auditorium de l’Opéra National de Bordeaux se termine sur de bons chiffres. 600 artistes se sont vus applaudis au cours de 270 levers de rideaux par 200 000 personnes (soit un taux de remplissage de près de 90%) dont un quart avaient moins de 30 ans. L’Opéra a également accueilli plus de 15 000 scolaires cette saison. La saison prochaine qui débutera le 18 septembre avec un récital du ténor Jonas Kaufmann a déjà 110 spectacles programmés. Pensez à réserver vos places !

  • 17/07/18 | Intempéries: le Département des Landes vote des aides d'urgence

    Lire

    Sans attendre le résultat des procédures de demande de reconnaissance de l’état de calamité agricole en cours d’instruction par les services de l’État, le Conseil départemental des Landes, qui siégeait ce lundi 16 juillet en commission permanente, a voté le déblocage d’aides d’urgences pour les agriculteurs impactés par les récentes intempéries. Pour les kiwiculteurs du secteur des Gaves, une aide exceptionnelle pour le nettoyage des vergers pour un montant prévisionnel de 80 000€ pour 120 ha. Et 40 000€ pour l’achat ou le transport de fourrages en soutien aux éleveurs des Barthes touchés par les inondations.

  • 17/07/18 | Festival Salut à vous, pour tous !

    Lire

    Le Festival Salut à vous revient les 20, 21 et 22 juillet à Jau-Dignac et Loirac (33). Cet évènement multiculturel à dimension humaine réunit la musique, le spectacle vivant et le sport. Au total 15 concerts sont organisés sur les 2 soirées ainsi que 3 jours d’activités pour tous les goûts et tous les âges dont les journées "Familles à vous" qui proposeront des activités gratuites comme des spectacles d’arts de rue et de cirque, des stands de vins... Infos et réservations : http://www.salutavous.fr/crbst_20.html

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Interview - Alain Lamassoure : "C'est une catastrophe pour la place de la France en Europe"

26/05/2014 | Alain Lamassoure, le nouveau député européen de l'Ile-de-France, fait un état des lieux sans concession du résultat de ces élections qu'il juge catastrophiques

Alain Lamassoure, député européen, président de la commission des Budgets du Parlement européen

Le député européen détaché du Sud Ouest en Ile de France où il arrive en première position devant le FN, Alain Lamassoure est venu dimanche pour voter chez lui à Anglet. Il commente sans concessions ce naufrage des élections européennes en France.

@qui! - Quel est votre sentiment après le verdict de ces élections qui vous ont permis d'échapper personellement au naufrage?
Alain Lamassoure -
Une maigre consolation. Celle d'avoir mis quatre point dans le nez du Front National et de constater que l'Ouest échappe aussi à ce naufrage. Je suis satisfait d'avoir relevé un challenge difficile dans cette Ile-de-France qui est une jungle où l'on trouve les plus grands fauves de la politique. On ne m'a fait aucun cadeau et les coups de poignards dans le dos n'ont pas manqué. Mais au delà de mon cas personnel, il s'agit, vu d'Europe d'un désastre pour la France. Il faut savoir que derrière l'Allemagne la France possédait avec 74 députés européens un fort contingent pour peser de son poids. Or Marine le Pen a fait savoir que la vingtaine de ses députés qui entreraient au parlement diraient non à tout. C'est comme si nous avions une vingtaine de députés en moins puisqu'ils seront complètement inutiles au sein de l'hémicycle pour la France. Nous allons nous retrouver avec autant de députés qu'en Espagne. On a trop joué sur les peurs et en trois mandats je n'ai jamais été habité par la peur de l'Europe. Je l'ai vécu heureusement et j'ai toujours essayé de montrer comment une partie des problèmes français pouvaient être réglés par l'Europe. Et cette fois encore pour l'ancien rugbyman que j'étais, il fallait gagner la rencontre...

@! - Vous voulez dire qu'ils vont paralyser le système et faire rétrograder l'influence de la France?
A. L. -
S'ils disent non à tout cela veut dire qu'ils ne relèveront pas les défis économiques, agricoles, technologiques puisqu'ils ne désirent que sortir de l'Europe. En plus ces Nationalistes ne détestent entre eux. Malgré nos différences, chaque fois que nous, partis démocrates, avions des intérêts communs pour la France nous savions nous retrouver. Ce ne sera plus le cas. Ce vote aura des conséquences considérables pour nous. J'ai vécu trois mandats européens et je note que vu d'Europe il y a l'impression que les électeurs français n'ont pas compris qu'ils allaient cette fois pour la première fois être acteur de la nomination du président de l'assemblée européenne... Mais nous sommes absents du fond de ce débat...

"J'en veux beaucoup au président Hollande"

@! - Vous voulez dire par là que le président Hollande est absent de cette Europe...
A. L. -
J'en veux beaucoup au président Hollande car depuis deux ans il n'apporte absolument rien. Il est gentil, il sourit devant les caméras mais il n'apporte rien. C'est du vide. De de Gaulle à Nicolas Sarkozy en passant par François Mitterrand et Lionel Jospin il pouvait y avoir des divergences, mais il y avait une route, un cap clairement tracés. Ce n'est plus le cas, c'est le flou et je n'ai jamais vu une telle absence d'implication. Angela Merkel a pu avoir des divergences sur le fonctionnement de notre pays mais elle savait qu'elle pouvait toujours s'appuyer sur la France, elle a toujours compris, contrairement à ce que certains pensent, que l'Europe ne peut être dirigée par l'Allemagne. Or aujourd'hui, le parti qui représente le président de la République française ne pèse que 14%. Sur qui peut-elle s'appuyer? La Pologne? L'Espagne qui se remet lentement d'une crise difficile? L'Italie qui malgré la bonne volonté de son chef de gouvernement est toujours fragile en matière de stabilité politique? La chancelière a du comprendre dès hier soir que ces résultats annoncaient un affaiblissement de la France et cela va susciter une grande inquiétude de sa part... Quand M. Le Pen sort cette phrase honteuse et inqualifiable sur le virus Ebola et l'immigration en Afrique, pensez-vous que que ce genre d'outrance va grandir l'image de la France?

@! - Le président de la République certes, mais on ne peut pas dire non plus que l'UMP sortira grandie de ce suffrage européen...
A. L. -
Le bon côté de ces faits est que de cette manière l'UMP va forcément comprendre qu'elle doit achever d'urgence sa transition. La voie était ouverte avec l'élection de son chef de file. Et il y a eu gel de cette mutation pour les raisons de personnes que l'on sait. Comme la CDU elle doit devenir un véritable parti démocratique, mais hélas les faits viennent  de montrer que notre parti n'était pas encore prêt pour une alternance politique. Il faut cesser cette bataille inutile et préjudiciable des clans et ces quelques personnes qui ne veulent le pouvoir que pour avoir le pouvoir et non le pouvoir pour le bien de la France.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Groupe PPE Parlement européen - 2011

Elections européennes -  2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
944147
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Cdt Kieffer | 26/05/2014

M. Lamassoure n'as pas compris que les Français ne veulent pas des accords de Shengen qu'il a négocié. Les gaullistes de l'UMP et les patriotes qui ont voté FN ne veulent pas non plus de cette Europe fédérale dans laquelle M.Lamassoure, haut fonctionnaire oligarque, veut faire disparaître la France.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !