Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/12/19 : Charente-Maritime : 2300 personnes ont manifesté aujourd'hui à La Rochelle, 1100 à Saintes et 700 à Rochefort, selon la préfecture.

10/12/19 : La Rochelle : Entre 16h et 17, les bretelles de sortie de la rocade à Lagord avaient été fermées dans les deux sens par précaution. Les manifestants sont restés sur leur parcours. La manifestation est désormais terminée et la circulation normale.

10/12/19 : A Poitiers, mobilisation moins importante ce mardi après-midi contre la réforme des retraites. Le cortège est parti de Rebeillau à 14h pour rejoindre la Porte de Paris. Selon la police, il y avait 2 900 manifestants, la CGT en recensait 7 à 8 000.

10/12/19 : La CGT revendique plusieurs opérations de coupure de courant en Haute-Vienne : la préfecture, 2 banques, le magasin FNAC et le secteur Libération à Limoges.

10/12/19 : A Agen, 3000 personnes ont participé à la manifestation contre la réforme des retraites. Ils étaient 2000 à Bayonne et 5000 à Limoges (chiffres police).

10/12/19 : A Guéret, dans la Creuse, les quelque 300 participants à la manifestation contre les réformes, ont circulé sur une zone commerciale donnant lieu à des blocages partiels aux ronds-points.

10/12/19 : Entre 9 et 10 000 personnes ont participé ce mardi 10 décembre à la manifestation contre la réforme des retraites à Bordeaux, à la veille du discours du Premier Ministre Edouard Philippe ce mercredi 11 décembre à midi.

10/12/19 : A Pau, le cortège des manifestants a suivi ce 10 décembre le même parcours que jeudi dernier mais le nombre de participants est peu ou prou divisé par deux ce mardi. Entre 4000 et 6000 manifestants, contre environ 10 000 jeudi dernier.

10/12/19 : Dans l'académie de Poitiers, les taux de participation à la grève du 10 décembre sont moins importants que ceux du 5 décembre. Ce mardi, 14,29 % des enseignants sont grévistes (1er degré 11,80 %, 2d degré 19,57 %) et de 3,81 % des autres personnels.

10/12/19 : Beynac : la cour administrative d'appel de Bordeaux vient de confirmer l'annulation des travaux du contournement. Le Département de la Dordogne doit procéder à la démolition des éléments construits et remettre le site en état dans un délai d'un an.

10/12/19 : Coupe de France de football : Le football Trélissac club (N2) rencontrera en 32e de finales l'Olympique de Marseille. Les Périgourdins ont déjà affronté les Olympiens par deux fois, en 2010 et 2016. Le match devrait avoir lieu les 4 ou 5 janvier.

10/12/19 : À Châtellerault (86), plus de 1000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites ce mardi 10 décembre. Le cortège a défilé de la salle omnisports vers le centre ville. Plus tôt dans la matinée, le dépôt des bus châtelleraudais a été bloqué.

10/12/19 : Elections municipales: Pour pouvoir voter lors des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, il possible de s'inscrire en ligne sur les listes électorales jusqu'+ d'info

10/12/19 : A Périgueux (24), la manifestation contre la réforme des retraites ce mardi matin à Périgueux a rassemblé beaucoup moins de personnes que jeudi dernier. Selon la police, 2 200 personnes défilent dans le centre-ville, 3500 selon les syndicats.

10/12/19 : A Mont-de-Marsan, ce mardi 10 décembre, la manifestation contre la réforme des retraites part à 14h30 de la Caserne Bosquet. A Dax la manifestation se tiendra le jeudi 12 décembre au départ des Arènes à 11h.

10/12/19 : Rochefort : manifestation de 10h à 14h, Cours d’Abblois, rue du Docteur Peltier, rue Audry de Puyravault, rue Jean Jaurès, rue Victor Hugo, rue Toufaire, rue Edouard Grimaux, rue Lesson, rue Cochon Duvivier, rue du Docteur Peltier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/12/19 | Un exercice de sécurité civile attentat mercredi à Sarlat

    Lire

    Un exercice de sécurité civile "attentat Orsec Novi" se déroulera mercredi 11 décembre de 14 h à 20 h au lycée Pré de Cordy de Sarlat. Plus de 170 personnes, gendarmes, pompiers, agents de l'état et lycéens, la Croix rouge, la protection civile y participeront. Cet exercice permettra de tester les chaînes d’alerte et de commandement, notamment la réactivité des services et de vérifier que les outils sont opérationnels, la mise en oeuvre du plan organisation des secours nombreuses victimes.

  • 10/12/19 | Aucun train ne circule en Dordogne ce 10 décembre

    Lire

    Aucun TER ne circule ce mardi 10 décembre en Dordogne. La SNCF met en place des liaisons par bus sur les trajets les plus fréquentés. Sur la ligne Périgueux-Bordeaux, au départ de Périgueux, les prochains bus partent à 17h35 et 18h30. Sur la ligne Périgueux-Limoges, les prochains bus sont à 17h17, 18h30, 19h50. Sur la ligne Périgueux-Brive, un seul bus à 17h. Sur la ligne Agen-Sarlat, un bus est prévu en fin de journée à 17h45. La SNCF recommande aux voyageurs de reporter leurs déplacements.

  • 10/12/19 | Exercice de sécurité autour du barrage hydraulique Saint-Marc (87)

    Lire

    La préfecture de la Haute-Vienne organise jeudi 12 décembre un exercice de sécurité civile simulant la rupture du barrage Saint-Marc situé à Saint-Martin Terressus. Au cours de cet exercice les sirènes d’alerte, signe d'un péril imminent, seront déclenchées à Saint-Priest Taurion, Panazol, Limoges, Isle, Bosmie-l’Aiguille, Aixe-sur-Vienne et Saint-Junien. Objectif: tester la mise en œuvre du Plan particulier d’intervention (PPI) du barrage afin de renforcer l’efficacité des dispositifs face aux risques que représente un ouvrage hydraulique en cas de rupture et informer la population sur les consignes comportementales à adopter.

  • 10/12/19 | Parc Marin : Philippe Plisson jette l'éponge

    Lire

    Après 5 ans à la tête du Parc Marin de l'estuaire de la Gironde et des pertuis, Philippe Plisson ne se représentera pas à la présidence en juillet prochain, lors du renouvellement intégral des 70 membres du conseil d'administration du Parc. "J'aurais 69 ans l'an prochain et je considère qu'en terme de mandat d'élu il y a une date de péremption", a expliqué Philippe Plisson à l'issue du conseil de gestion du 9 décembre. Il ne se représentera pas non plus sur ses mandats d'élu local en Gironde.

  • 10/12/19 | L'agriculture et l'alimentation de demain en débat à Pau

    Lire

    Brexit, Politique Agricole Commune, CETA, Mercosur et autre guerre commerciale USA-Chine... Autant d'éléments de l'actualité européenn et internationale qui seront au coeur d'une conférence-débat organisée à Pau le 19/12 sur "l’agriculture et l’alimentation de demain". L'occasion de faire le point sur ces sujets avec Tierry Pouch, économiste et responsable du Service Études Références et Prospective de l’APCA, avant que des acteurs locaux ne viennent débattre lors de tables rondes, de leurs implications possibles sur l'agriculture des Pyrénées-Atlantiques. Info et inscription : pa.chambre-agriculture.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Cascades de Garonne, emploi, transports... Juppé et Touzeau sur la même ligne à Lormont

11/07/2014 | Alain Juppé était hier à Lormont pour s'entretenir avec son maire, Jean Touzeau, sur les chantiers prioritaires ainsi que sur le projet des Cascades de Garonne.

Alain Juppé visite les lieux des futures Cascades de Garonne, à Lormont, en compagnie de son maire Jean Touzeau.

Dans le cadre de ses fonctions de nouveau président de la Communauté Urbaine de Bordeaux, Alain Juppé fait actuellement le tour de ses 28 communes. Le jeudi 10 juillet, il était en déplacement à Lormont. Après une visite des lieux du futur complexe thermoludique Les Cascades de Garonne, guidée par le maire socialiste de Lormont Jean Touzeau, l'édile bordelais s'est rendu avec lui à l'Hôtel de Ville pour rencontrer des membres du Conseil municipal et des directeurs de service.

Interrogé par un journaliste, Juppé n'a pas souhaité s'exprimer sur les tensions actuelles à l'UMP. Chaque chose en son temps. Ce matin-là, les préoccupations nationales semblaient bien lointaines. Et les clivages partisans éclipsés. Tous deux maires depuis 1995 et dans leur quatrième mandat, très populaires et indétrônables, Alain Juppé et Jean Touzeau ont évidemment des points communs, en dépit de leurs divergences politiques. Le maire de Bordeaux a donné à son homologue du « cher Jean ». La relation entre les deux hommes semble cordiale et basée sur une confiance réciproque. « Ça fait 20 ans qu'on travaille ensemble, on a appris à se connaître. On a signé cet accord de coopération et on travaille en bonne intelligence. On se dispute rarement voire jamais, on n'est pas d'accord sur tout mais on trouve des solutions », a déclaré Alain Juppé.

Alain Juppé visite les lieux des futures Cascades de Garonne, à Lormont, en compagnie de son maire Jean Touzeau.Permis de construire et d'aménager accordés pour les CascadesLe président de la CUB a tiré son « coup de chapeau » au maire de Lormont pour ses progrès sur le chantier des Cascades de Garonne, ce projet de complexe thermoludique futuriste, imaginé par l'architecte Jean-Michel Ruols. « C'est un projet sérieux, solide, réaliste et ambitieux, qui correspond à ce que le public recherche aujourd'hui », a-t-il assuré. Les permis de construire et d'aménager ayant été délivrés et les investisseurs trouvés, le projet va entrer dans sa phase pré-opérationnelle et la CUB va pouvoir « rentrer dans le jeu ». Ne reste plus qu'à trouver des candidats à l'exploitation. « Nous allons travailler à la constitution d'une association de préfiguration qui va associer plusieurs partenaires publics et voir dans quelles conditions la CUB et ses partenaires pourront se porter acquéreurs du centre thermoludique », a précisé Juppé. Celui-ci devrait ainsi être acquis en VEFA (Vente en état futur d'achèvement) par une société d'économie mixte.

Cinq grands chantiers prioritairesEn conseil municipal, le maire de Lormont, Jean Touzeau a avancé cinq dossiers, partagés et repris un à un par Juppé.

- L'emploi :
« La première préoccupation sur notre commune, c'est le développement économique et l'emploi », a souligné le maire de Lormont. Pour cela, il souhaite favoriser l'accès à l'emploi en créant un « pôle gérontologie », dédié à la silver economy (économie au service des personnes âgées), et en privilégiant le « développement numérique ». Lui aussi convaincu de l'importance du numérique, Alain Juppé a rappelé la candidature de la métropole bordelaise au projet French Tech lancé par le gouvernement, souhaitant que la rive droite parvienne elle aussi à obtenir ce label.

- Le sport :
Pour son maire, Lormont est une ville « extrêmement dynamique » sur le plan sportif car elle possède de nombreux équipements dans plusieurs disciplines : rugby, handball, judo et autres sports de combat. Il souhaite faire de ces disciplines sportives « l'un des éléments forts de la ville » et mise sur des infrastructures à dimension métropolitaine, susceptibles d'attirer les familles et les jeunes de toute la rive droite. Parmi ses propositions : l'extension de La Maison des Sports Les Iris, « un véritable temple du judo et des sports de combat » mais aussi l'agrandissement d'une salle d'entrainement de gymnastique qui rassemble des enfants de Lormont, Artigues et Bassens.

Alain Juppé rencontre les conseillers municipaux de Lormont en présence du maire Jean Touzeau.- Les transports :
Sur le dossier des transports en commun, Juppé et Touzeau s'entendent sur un même objectif : une meilleure desserte de la plaine rive droite, de pont à pont, et de la presqu'île avec une liaison le long des quais. Le président de la CUB s'interroge toutefois sur le choix du mode de transport. Il semble privilégier le bus à haut niveau de service au tramway : « les bus à haut niveau de service offrent une qualité à peu près équivalente [au tramway] en termes de régularité, de confort, de stations pour un prix trois fois moindre ». En effet, un kilomètre de bus à haut niveau de service coûterait à la CUB sept millions d'euros, contre vingt millions d'euros pour un kilomètre de tramway. La CUB devra donc effectuer des arbitrages en fonction de ses ressources financières. Jean Touzeau assure avoir déjà amorcé cette liaison sur berge le long du fleuve par bus à haut niveau de service avec la Liane 7. Les deux hommes s'accordent également sur l'extension du parc relais de la Buttinière, afin d'améliorer l'accessibilité de l'agglomération bordelaise. « Nous avons vu trop juste en matière de parc relais. Je reviens de Nantes, où il y a 600.000 habitants et 9.000 places dans les parcs relais. Nous, nous avons 750.000 habitants et seulement 6.500 places », regrette l'ancien Premier ministre.

- Les nuisances sonores :
La ville de Lormont, traversée par les voies SNCF et le réseau autoroutier, est en proie aux nuisances sonores. Son maire plaide pour une meilleure protection phonique, « indispensable pour améliorer la qualité de vie de [ses] administrés ». Une préoccupation qu'Alain Juppé a affirmé « naturellement » partager.

- L'habitat et le logement :
Jean Touzeau s'est félicité que Lormont compte « plus de 64% de logements sociaux ». Il souhaite par ailleurs inscrire sa ville dans le programme 50.000 logements, lancé par la CUB en 2010, en particulier les nouveaux quartiers de la Ramade, de Lissandre et de la Buttinière. S'appuyant sur l'exemple du futur quartier d'habitations des Cascades de Garonne, il a déploré la longueur et la lourdeur des procédures : « entre le moment où l'on commence à porter l'opération et sa réalisation, il y a trop de temps ». Une lenteur qui ne concerne pas que les projets d'habitat, et agace aussi Juppé : « on a lancé le projet du Pont Chaban-Delmas en 1998, on l'a inauguré en 2013 ».

Mathieu Presseq
Par Mathieu Presseq

Crédit Photo : Mathieu Presseq / Aqui.fr

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4791
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !