Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

27/09/21 : Mascaret, le festival occitan de Bordeaux et de la Gironde se lance ce 25 septembre à Bordeaux, avec la projection de deux documentaires de Patric La Vau sur notamment la fondation de l’occitanisme moderne. 20 rdv à découvrir jusqu'au 14 novembre ! Plus d

27/09/21 : Le 17 septembre, Lionel Niedzwiecki a été nommé directeur général du Festival Arte Flamenco dont les missions seront notamment de contribuer au développement territorial d’Arte Flamenco, de soutenir la création et l’émergence de nouveaux talents.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/21 | Coquelicontes en Creuse et en Corrèze

    Lire

    La 24ème édition du festival Coquelicontes se déroulera du 28 septembre au 10 octobre. Itinérant entre la Creuse et la Corrèze, ce sont près de 74 rendez-vous dans 57 communes qui attendent les spectateurs. Au programme : des balades, des goûters ou encore des veillées autour du conte. L'inauguration se fera le 28 septembre à 20h à la Cité de la Tapisserie d'Aubusson avec le spectacle « Chroniques des bouts du monde » de Kwal. Programme

  • 27/09/21 | Une soirée pour découvrir la Jeune Chambre Economique

    Lire

    Le 28 septembre à 19h30, la Fédération des Jeunes Chambres Economiques de Nouvelle-Aquitaine organise une soirée de présentation de l'association à destination des jeunes de 18 à 40 ans. A Agen, Bergerac, Bordeaux et Niort, la soirée se fera en présentielle mais elle aura également lieu en version dématérialisée. Billetterie et inscription

  • 27/09/21 | Girl's day à Bressuire (79)

    Lire

    Dans le cadre du plan « 1jeune, 1solution » et à l'occasion de la journée de la mixité dans l'emploi, la maison de l'emploi du Bocage dans les Deux-Sèvres, en partenariat avec la SNCF, organise mardi 28 septembre un « Girl's day : journée de la mixité ». Lors de cette journée, toutes les femmes sont invitées à la Cité de la Jeunesse et des Métiers pour découvrir les métiers de la SNCF notamment techniques, souvent considérés comme des métiers « masculins ».

  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Ces nouveaux maires qui siègent en 2020 : Jean-Paul Heraudeau à La Flotte-en-Ré

29/11/2020 | Après avoir été opposant, Jean-Paul Heraudeau a été élu à 64,31% des voix à la tête de sa commune.

1

Tout arrive. Après vingt-cinq ans de mandat en tant que conseiller municipal, Jean-Paul Heraudeau, 62 ans, est devenu maire de La Flotte en juin dernier. L’ancien premier adjoint du maire sortant, Léon Gendre maire pendant 43 ans, ne s’est pourtant décidé à briguer la mairie qu’à partir de 2008. Si la première puis la deuxième tentative ont échoué, la troisième a été la bonne, avec un plébiscite sans appel (64,31% des voix) pour cette commune de 2800 habitants. Après s’être fortement impliqué en tant qu’opposant lors de la dernière mandature, « l’enfant du pays » est heureux de pouvoir enfin appliquer sa « propre vision ».

Le « métier » de maire, il l’envisage comme un sacerdoce : « On est là pour servir et on vous le rappelle. Etre maire, c’est 7 jours sur 7, 24h sur 24. Je le savais avant d’y arriver mais je ne m’imaginais pas à quel point ! ». Pour autant, il refuse la posture de victime. D’ailleurs, il peine à comprendre les motifs qui ont poussé de nombreux maires de France à ne pas se représenter aux dernières municipales, épuisés par la fonction. « C’est vrai que les collectivités locales sont beaucoup moins aidées par l’Etat qu’autrefois, et qu’avec plus d’argent c’était plus facile. Aujourd’hui, la dette du pays est grande, on ne peut plus fonctionner comme il y a vingt ans. Ca ne sert à rien de pleurnicher, il faut s’adapter et se fixer des priorités », analyse l’édile.

Communes et agglomération main dans la main

Pour lui, le salut des communes réside notamment dans leur partenariat avec les communautés de communes : « Par exemple, il me semble qu’il vaut mieux une salle de spectacles commune pour l’ensemble du territoire plutôt qu’une par commune ». Lui a plutôt bien vécu les nouvelles attributions de compétences aux collectivités, redistribuées par la réforme territoriale et la loi NOTRe en 2016. « Dans leurs répartitions entre mairies et agglomérations, je trouve que c’est plutôt équilibré. Certaines sont même complètement logiques pour le fonctionnement d’une communauté de communes, comme la gestion des déchets, la petite enfance ou encore la défense de côte ». Un raisonnement politique à l’échelle communautaire serait à son sens ce qu’il y a de plus adapté à nos fonctionnements contemporains. « Les habitants de cette île passent plus de temps en dehors de leur commune de résidence, entre le travail, la nounou des enfants, les courses, les loisirs, etc. » Il aimerait d’ailleurs voir se tisser des partenariats avec la communauté d’agglomération de La Rochelle, notamment sur le plan économique. « Après tout, nous partageons le même bassin d’emploi », estime-t-il, « sans perdre notre identité insulaire, il y a des rapprochements à faire sur le plan des mobilités, de la santé ou encore des lycées, pour améliorer les flux entre nos deux territoires ».

Les problématiques littorales en ligne de mire

« Nous devons répondre aux nouveaux défis de la société de demain », explique le nouvel édile, qui reprochait à son ancien mentor d’être resté dans un fonctionnement d’antan. « C’est bien d’avoir la connaissance du passé, pour prévoir l’avenir. A mon sens, c’est indispensable de connaître son terroir pour pouvoir prendre les bonnes décisions et ne pas faire de bêtises », analyse-t-il. Le maire pense notamment aux problématiques de constructibilité en zone littorale, dans cette commune dont le foncier a été en grande partie classée en zone inondable suite à Xynthia. « Par le passé, nous avons trop bétonné La Flotte, et imperméabilisé les sols. Ca fait quinze ans que je dis qu’il faut arrêter, et désartificialiser ». Une de ses premières actions de maire a consisté à faire voter l’acquisition d’un ancien garage avec ses terrains. Les locaux seront détruits pour mettre une bibliothèque et de nouveaux espaces verts. Il ambitionne également de préempter sur les maisons « les plus petites et les moins belles », pour les abattre et recréer des « quereux », des placettes en herbe qui contribueraient à la fois à l’évacuation naturelle des pluies, à l’apport de fraîcheur en ville les jours de grosses chaleurs, et à la création du lien social.

Dates clés

1995 -2001 : conseiller municipal
2001-2008 : 1er adjoint de Léon Gendre
2008 : perd contre Léon Gendre aux municipales
2014 : siège dans l’opposition

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
8588
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !