aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

  • 24/06/17 | La Rochelle fête les 500 ans de son histoire protestante

    Lire

    Capitale huguenote, haut lieu de la Réforme protestante française, la ville de La Rochelle , labellisée Cité européenne de la Réforme participe aux manifestations organisées autour des 500 ans de la Réforme (1517). Les festivités d'été ont été lancées officiellement ce vendredi. De nombreuses manifestations sont au programme : expositions, conférences, visites patrimoniales, concerts... Programmation sur http://www.ville-larochelle.fr/actualites

  • 23/06/17 | Tournage de la série Vestiaires en Dordogne à partir de lundi

    Lire

    Pendant trois jours , à partir de lundi, les caméras de la série "Vestiaires", qui parle avec humour et de manière cash du handicap, se poseront à l’Aquacap, piscine du Grand Périgueux. Les comédiens, handicapés, seront accompagnés pour le premier jour de tournage de deux stars. L’actrice Clémentine Célarié et l’ex-champion olympique de natation Florent Manaudou joueront quelques scènes pour les épisodes de cette 7e saison. Ce tournage a été préparé par le bureau d'accueil de tournages de la Dordogne.

  • 23/06/17 | Région: la séance plénière sera longue

    Lire

    C'est une plénière chargée qui attend les élus régionaux en début de semaine. En effet, seront débattus tant des dossiers liés à la formation professionnelle, qu'à l'apprentissage, aux transports (et notamment le transfert des compétences du Département à la Région pour les transports scolaires), la solidarité, et plusieurs dossiers autour de la transition énergétique et de l'environnement dont le vote d'un pacte régional autour de l'agriculture BIO. Mais il sera aussi question de finances avec le vote du tout premier compte administratif de la Nouvelle-Région et le vote du budget supplémentaire 2017 pour 94 M€

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Charente-Maritime : 74 candidats se bousculent aux législatives

23/05/2017 | Sur les cinq circonscriptions, seuls deux députés se représentent, dont Olivier Falorni à La Rochelle

Le député Olivier Falorni et le maire de La Rochelle Jean-François Fountaine avaient présenté des voeux communs en janvier 2017

Sans surprise, ces législatives annoncent un beau chambardement, entre les députés sortants qui jettent l’éponge, les nouvelles têtes d’En Marche et quelques personnalités émergentes. Comme ailleurs en Nouvelle-Aquitaine, le rebattement de cartes lié aux présidentielles semble avoir aiguisé les appétits de tous bords et les candidats sont nombreux – jusqu’à 19 dans la 5e circonscription – et en particulier du côté des sans étiquette et des divers droite ou gauche. A noter également, le retour en force des centristes, qui semblent comme revigorés par le succès d’Emmanuel Macron.

1re circonscription (La Rochelle- Ré)

Le député sortant Olivier Falorni (DVG) brigue un deuxième mandat et la conjoncture lui semble favorable. Le scénario des législatives de 2012 qui avait vu s’affronter dans une campagne farouche le divers gauche Olivier Falorni et la présidente de Région Ségolène Royal, investie par le Parti Socialiste, semble loin de se reproduire cette année, puisqu’aucun candidat PS n’est investi officiellement… Idem du côté du parti radical de gauche (PRG) qui a fait savoir qu’il soutiendrait « le candidat officiellement investi », soit une façon détournée de soutenir Olivier Falorni, non encarté, et peut-être bien de lui faire un appel du pied… On se souvient que le nouveau maire PRG Jean-François Fountaine et une partie de son équipe s’étaient clairement positionnés en sa faveur à l’époque. Mais il aura tout de même face à lui Otilia Ferreira, ex Modem officiellement  investie par En Marche ! sur un territoire ayant massivement voté pour Macron aux Présidentielles. L’investiture de cette conseillère régionale Modem avait surpris, tant les bruits de couloirs portaient déjà Olivier Falorni comme futur candidat de la République En Marche durant les dernières élections, le député s’étant positionné en faveur du nouveau président. Reste à savoir si le cœur des électeurs penchera pour une candidate siégeant dans l’opposition de l’équipe municipale rochelaise, avec un suppléant très marqué à droite. Laquelle a pourtant un candidat investi en la personne de Bruno Leal (LR), lui-même ex-Modem ayant quitté le parti avec fracas en 2013 et lui aussi conseiller municipal d’opposition à La Rochelle. Bref, c’est une bataille de centristes rochelais qui s’annonce, d’autant qu’un autre conseiller municipal de La Rochelle, Jean-Marc Soubeste, adjoint de Fountaine, s’est aussi lancé dans la course sous l’étiquette Europe Ecologie les Verts (EELV). Et qu’il faudra également compter avec les électeurs de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, que les Rochelais avaient porté en 2e position derrière Macron au premier tour des Présidentielles : son candidat Cédric Ruffié pourrait parfaitement se hisser au 2e tour sur la circonscription.

Les autres candidats : Antoine Colin (LO), Jean Marc De Lacoste-Lareymondie (FN), Jean-Pierre Ernst, Wael Gribba (UPR), Brahim Jlalji (PCF), Hanitra Ratrimo, Patrick Viot.

2e circonscription (Aunis, Rochefort)

Voilà un territoire où les cartes vont être complètement rebattues. Après son premier mandat, la députée Suzanne Tallard (PS), également maire d’Aytré, a choisi de ne pas se représenter. Suite à un accord entre le PS et EELV, c’est l’écologiste Brigitte Desvaux qui portera les couleurs de la gauche aux législatives. Cette vice-présidente de l’agglo de La Rochelle en charge des transports s’était déjà présentée en 2012 dans la 1re circonscription, avant de soutenir Ségolène Royal. Elle n’aura pourtant pas l’exclusivité des voix de gauche, le Parti communiste ayant investi Michèle Grenier et La France Insoumise Maud Assila. La partie n’est d’autant moins jouée qu’elle aura face à elle, à droite, une candidate Les Républicains de poids en la personne de Sylvie Marcilly (LR), maire de Fouras, vice-présidente du Département et pour ainsi dire bras droit de Dominique Bussereau. Mais les voix de droite pourraient elles-mêmes se retrouver dispersées entre le candidat divers droite, Dominique Droin et le candidat du FN Jean-Louis Leygonie, qui compte bien jouer son va-tout sur un territoire où Marine Le Pen est arrivée au coude à coude avec Mélenchon et quelque 20% des voix au premier tour des Présidentielles. Et il faudra bien sûr compter avec la candidate d’En Marche Frédérique Tuffnell, conseillère municipale d’opposition à Rochefort, également élue à l’Agglo, très implantée localement.

Autre candidats : Guy Burguin, Frédéric Castello (LO), Catherine Deneuve, Dominique Raby (UPR), Philippe Riché, Frédérique Tuffnell (LREM), Jean-Claude Wallard.

Sylvie Marcilly, aux côtés de Dominique Bussereau au Département

 Sylvie Marcilly aux côtés de Dominique Bussereau au Département

3e circonscription (Saintes –Saint-Jean-d’Angély)

Ici non plus, la députée sortante Catherine Quéré (PS) ne se représente pas, et affiche son soutien à la nouvelle candidate socialiste Françoise Mesnard, maire de Saint-Jean d’Angély et conseillère régionale. Forte d’un soutien de poids, elle aura tout de même fort à faire pour convaincre sur cette circonscription où Macron et Le Pen se sont retrouvés au coude à coude à l’issu du premier tour des Présidentielles, talonnés par Mélenchon et ses 20%. Certes, les candidats ne sont pas tout à fait nouveaux : Rachel Cointet, représentant du FN, était déjà candidate aux élections départementales. Et Jean-Philippe Ardouin, investi pour En Marche !, se présente régulièrement aux diverses élections locales depuis dix ans, s’associant tantôt à droite, tantôt à gauche. Des revirements qui ne lui permettront pas d’avoir les coudées franches pour obtenir les voix centristes, d’autant qu’il aura sur sa droite l’UDI Henriette Diadio-Dasylva, élue d’opposition à Saint-Jean d’Angély et très impliquée dans la vie associative, et sur sa gauche la PRG Renée Eliane Benchimol-Lauribe. Les voix de gauche risquent également de se retrouver extrêmement ventilées, entre Rémy Catrou (FI), Joëlle De Corte (DVG), Jean-Louis Lavazec (LO), Marie-France Moquet (PCF) et Julien Papineau (DVG).

Les autres candidats : Alexandre Beauvais, Eric Belleperche, Patrick Chebroux (DVD), Bernard Chretien, Alain Georgeon (DVD – ex Debout La France), Frédéric Neveu (LR), Isabelle Ninvirth (UPR), Frédéric Sananes.

4e circonscription (Haute Saintonge et Royan Est)

Le député Dominique Bussereau ayant préféré se consacrer désormais à la présidence du Département, c’est Loïc Girard qui reprend le flambeau des Républicains. Difficile de dire si ce soutien de poids permettra au maire de Gémozac de reprendre la succession dans une circonscription ayant massivement votée Le Pen au premier comme au second tour, bien que là aussi, Macron ait fini par l’emporter. La candidate FN Isabelle Texier, qui s’était présentée aux dernières départementales, pourraient surfer sur cette tendance. Des personnalités comme Benoît Biteau (PRG), conseiller régional et fervent défenseur de l’agriculture paysane et biologique, pourraient également créer la surprise.

Les autres candidats : Valérie Barraud (LO), Ingrid Chrismann (UPR), Philippe Davril, Eric Devise, Fabienne Dugas-Raveneau (PS), Raphaël Gérard (LREM), Lucie Kirchner (FI), Laurence Marcillaud, Pascal Pellerin (PCF).

5e circonscription (Royan Ouest - Marennes- Oléron)

Avec la 3e circonscription, c’est celle qui présente le plus grand nombre de candidats, avec 19 en lice! Le député sortant Didier Quentin (LR – UDI) brigue un 5e mandat. Le maire de Royan semble avoir un boulevard devant lui, d’autant plus que sa circonscription est celle qui a voté le plus pour François Fillon. Mais c’est sans compter sur la présence en face d’un autre élu de poids du territoire, Mickaël Vallet (PS). Ce multi-casquette du PS, maire de Marennes, président de communauté de communes et conseiller départemental, ex-premier fédéral PS de Charente-Maritime, proche de Ségolène Royal, se présente pour la première fois sur la circonscription. Le match devrait donc se jouer principalement entre les deux hommes, et la lutte s’annonce rude entre ces deux politiques aux visions diamétralement opposées. Christian Gerin, producteur de télévision investi par En Marche !, pourrait jouer les troubles fêtes, si sa position ne se retrouvait pas d’emblée fragilisée par une polémique locale, au sujet de contenu de tweets, qui lui a valu une suspension de sa candidature, en attendant de passer devant une commission d'éthique. 

Les autres candidats : Pierre Duponchel, Gilles Geirnaert, Thierry Gille, Jacques Guiard (PCF), Patrice Guillory, Audrey Jean, Geoffrey Lebreton-Perez (FI), Rémi Lefevre, Béatrice Machillot (UPR), Julien Millot, Maurice Montangon, Stéphanie Muzard (EELV), Gérard Potennec (Modem), Khamssa Rahmani (LO), Stéphane Theas, Séverine Werbrouck (FN). 

 

Mickaël Vallet avec son suppléant Eric Authiat / credit photo NDP

Mickaël Vallet et son suppléant Eric Authiat

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3393
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !