aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/03/17 : Dordogne : le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité est en baisse au mois de février. 20 900 personnes sans activité sont inscrites à Pole emploi. Cette diminution concerne les moins de 25 ans (-1 %) et les plus de 50 ans (-1,4 %).

26/03/17 : Philippe Poutou, candidat à la présidentielle pour le NPA, tiendra un meeting à Terrassion Lavilledieu, le lundi 3 avril. Il est le deuxième candidat à venir battre la campagne en Dordogne, après Jean-Luc Mélenchon.

26/03/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 56 720 à la fin février, soit +0,6% d'inscrits en un mois. En revanche, le nombre de demandeurs sans aucune activités (cat.A) a baissé de 5% ces douze derniers mois.

25/03/17 : Charente-Maritme : lors de la session de printemps le 24 mars, les élus du Département ont adopté une motion à l'intention de la Région, concernant leurs inquiétudes vis-à-vis du transfert de la gestion des transports et du sort des salariés.

24/03/17 : La Rochelle : "victime" du succès de son équipe en tête du Top 14 : le stade Marcel-Deflandre affiche complet sur tous ses matchs jusqu'à la fin de saison. Le Stade Rochelais prévoit d'ouvrir 1000 places de plus pour la saison prochaine, dès avril.

21/03/17 : Promotion remarquée pour le marmandais Matthias Fekl qui succède à Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur poussé à la démission par F.Hollande et B.Cazeneuve à la suite des révélations sur l'emploi de ses filles à l'assemblée entre 2009 et 2016

20/03/17 : Le vélo-tourisme de Charente-Maritime a reçu 3 récompenses au salon Destination Nature ce week-end à Paris : la VélOdyssée et la route du Canal des 2 Mers pour les trophées "Itinéraires" et le 1erPrix "Destination Vélo" pour l'ensemble du département

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/03/17 | Légère hausse du chômage en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté en Nouvelle-Aquitaine de +0,5% entre janvier et février, avec 500 470 inscrits, toutes catégories confondues, soit +1,1% en un an. La Gironde enregistre le plus grand nombre de chômeurs, avec 147 880 chômeurs, soit une hausse de +2,6% en un an. La Creuse enregistre le plus forte baisse d'inscriptions, avec -2,6%. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a baissé en Corrèze (-8%), Charente (-6,6%) et Charente-Maritime (-5%) en 12 mois.

  • 21/03/17 | Ford: deux groupes de travail

    Lire

    Le comité de suivi du site Ford Aquitaine Industries (FAI) de Blanquefort réuni en préfecture en présence de la direction, des représentants du personnel et des collectivités a fait un point d’étape sur la situation et décidé la création de 2 groupes de travail l'un visant à rechercher des pistes d’améliorations de la compétitivité du site en vue de l’obtention de nouveaux produits, l'autre à aborder la diversification de l’usine vers l’électrification des véhicules. Les activités d'entreprises implantées dans la région et spécialisées dans ce domaine ont été présentées à Ford Europe.

  • 21/03/17 | Le premier ministre salue une rénovation urbaine à Pau

    Lire

    Bernard Cazeneuve, le premier ministre, a été accueilli lundi à Pau pour accompagner le lancement d'un important projet de rénovation urbaine. Celui-ci concerne le quartier populaire de Saragosse où 127 millions d'euros vont être investis sur 8 ans, dont 39 millions accordés par l'Etat. 1448 logements seront requalifiés et 1468 résidentialisés. 258 logements étant créés ainsi que 78 logements sociaux. Bernard Cazeneuve a également salué le dynanisme de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, labellisée I-Site pour ses spécialités dans l'énergie et l'environnement.

  • 19/03/17 | La Rochelle : début de chantier pour un futur centre de performance sportif

    Lire

    La Rochelle aura bientôt un centre de performance sportif pour son équipe de rugby, le Stade Rochelais. A la fois lieu de formation, d’entraînement, de vie du club et pôle santé, il accueillera d’autres sports comme le Pole France Voile ou le rugby fauteuil. La première pierre a été posée le 18 mars, en présence du secrétaire d’Etat aux sport Thierry Braillard.Les joueurs ont signé à cette occasion un partenariat avec la préfecture pour mener des actions de prévention routière auprès des jeunes.

  • 18/03/17 | Week-end musées Télérama en Dordogne

    Lire

    Les 18 et 19 mars, le site-musée Vesunna et le Musée d’art et d’archéologie du Périgord à Périgueux participent à l'opération « Week-end musées Télérama ».Au Musée d’art et d’archéologie du Périgord : accès aux collections et à l'exposition temporaire d'Anne Slacik "L'eau et les rêves", jeux de piste, jeux de société. A Vesunna, accès au site et à 15 h, dernières visites commentées de l’exposition" Ils sont Food ces Romains!" avant démontage. Entrée libre pour 4 personnes sur présentation du « pass » présent dans « Télérama » des 8 et 15 mars.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Charente-Maritime : bisbille avec la Région autour des transports

11/10/2016 | Les transports inter-urbains et scolaires, jusque là gérés par les départements, sont au coeur d'un désaccord avec la nouvelle région.

Les transports inter-urbains du département de Charente-Maritime

L’ouverture de la session d’automne du conseil Départemental a été l’occasion pour son président Dominique Bussereau de faire le point sur les grandes thématiques qui seront évoquées ce mois-ci, comme le budget ou le contournement de Marans. Mais aussi d’annoncer un premier désaccord majeur avec la nouvelle région au sujet de la compétence transports. Un camouflet pour les départements de l’ex Poitou-Charentes, survenu alors même que ceux-ci venaient de créer une antenne de leurs départements à Bordeaux, afin d’instaurer un dialogue de proximité avec l’instance régionale.

Décidément, rien ne se passe comme Dominique Bussereau l’aimerait. Après avoir reçu une fin de non-recevoir de l’Etat lors du congrès des Départements la semaine dernière au sujet des dotations aux collectivités (lire notre article du 8 octobre), le président du conseil départemental a eu une deuxième mauvaise surprise : « La Région a fait subitement volte-face sur la question des transports, alors que jusqu’à présent, elle était plutôt en faveur de nous déléguer la compétence. » Pour rappel, la loi Notre, qui fait partie de la réforme territoriale, prévoit que cette compétence, gérée depuis des années par les Départements, le soit désormais par la Région. La loi prévoit de laisser les transports « spéciaux », comme ceux s’adressant aux personnes à mobilité réduite, aux Départements. Seuls les transports scolaires et les transports dits « départementaux » extra-urbains passent sous la coupe de la Région, à partir de 2017. Mais cette même loi prévoit aussi qu’une Région puisse déléguer la gestion de ces mêmes transports aux Départements. Ce que souhaitait la Charente-Maritime. « Jusqu’à présent les négociations se passaient bien. La Région a cessé les discussions d’un coup et sans explication, en disant qu’elle reprenait tout », explique Dominique Bussereau, qui assure n’avoir rien vu venir.

L’élu estime que le Département est plus à même de gérer les transports de son territoire en étant sur place. « A mon sens, on gère mieux les choses de près. Je crains que le manque de proximité de la Région ne facilite pas la rapidité d’intervention en cas d’imprévus ou de problèmes. » Le Département gère actuellement 220 km de réseau routier, et transporte dans cars 27 000 élèves (du primaire au CFA) par an. Autre argument : « La moitié des départements de Nouvelle-Aquitaine veulent garder la gestion des transports, et ce n’est pas une question d’étiquette politique. »

Incompréhension du côté de la Région

Du côté de la Région, la réaction de Dominique Bussereau provoque l’étonnement. « Depuis quatre mois, nous sommes en discussion avec les départements, nous leur avons présenté différents scenarii envisageables mais il a toujours été clair que nous reprendrions pleinement la compétence transport », explique Renaud Lagrave, vice-président du conseil régional en charge des infrastructures. « Nous avons également consulté le ministère de l’Intérieur, la Direction générale des collectivités locales (DGCL) et divers conseils juridiques, notamment concernant l’interprétation et l’application des lois. » Or, selon la DGCL, il serait juridiquement impossible aux régions de déléguer la compétence transports interurbains et scolaires, puisque les Départements, en perdant cette compétence avec l’application de la loi Notre, perdent avec le droit même de l’exercer. « Y contrevenir serait se mettre hors la loi, avec des soucis juridiques que cela pourrait engendrer », poursuit l’élu. « On ne pourrait même pas l’inscrire dans le budget annuel, ce serait illégal. »

La loi Notre prévoit pourtant d’éventuels dérogations : « On a effectivement le droit déléguer la compétence durant 5 ans, le temps d’assurer la transition, mais pas au-delà », précise Renaud Lagrave. La Région n’envisage pas ce scénario pour autant. Sur ce point, l’institution brandit un Arrêt du Conseil d’Etat sur l’égalité de traitement des usagers du service public. Pour la Région, les Départements n’étant actuellement pas égaux en termes de moyens techniques et financiers, il sera plus simple de « créer un même service rendu pour tous » depuis Bordeaux. La Région devra notamment coordonner et harmoniser les services des 1024 autorités organisatrices de deuxième niveau (AOD2) gérants des lignes de transports départementaux (des sous-traitants, EPCI ou Sivom) de la Nouvelle-Aquitaine.

Des explications que le président de Région Alain Rousset aurait fournies aux 11 présidents de Départements dans un courrier il y a dix jours, selon Renaud Lagrave. « Mon bureau reste ouvert à ceux qui voudraient davantage d’explications », assure ce dernier. « Pour nous, le dialogue reste ouvert, nous allons continuer de travailler avec les Départements pour conserver une proximité avec les territoires. »

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : KiwiNeko14

Partager sur Facebook
Vu par vous
3879
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !