Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/12/20 : Ce 3 décembre, les communes de Bordeaux et Le Tourne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boue pour la période du 9 au 11 mai 2020.

03/12/20 : Valéry Giscard d'Estaing est mort ce 2 décembre à 94 ans. Son élection en 1974 a été considérée comme un tournant dans le cours de la société française avec l'abaissement à 18 ans de l'âge de la majorité et le soutien à la loi sur l'IVG de Simone Veil

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/12/20 | Exelus poursuit sa quête de l'innovation

    Lire

    La société bordelaise Exelus, spécialisée dans la télé-médecine, lance un programme afin que la start-up soit LA référence dans ce domaine pour les professionnels de santé. Ce qui fait qu’elle se démarque? Son offre complète et évolutive ainsi que son avance en matière d’innovation. Un programme qui mobilisera 13 salariés jusqu’en mars 2022. Exelus reçoit le soutien du Conseil régional avec une aide à hauteur de 400 000€. Pour information, la start-up commercialise depuis 2016 la plateforme de télé-médecine Nomadeec, leader sur le marché français.

  • 03/12/20 | Le projet « Dock de légumes » va voir le jour

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente de la Région Nouvelle-Aquitaine, celle-ci vient d’attribuer une aide de 55 842 euros au projet « Dock de légumes » porté par la Communauté d’Agglomération de Grand Angoulême. Cette action vise à préfigurer les équipements et services collectifs nécessaires pour sécuriser et développer les productions maraîchères biologiques et locales. Plusieurs études ont déjà été menées afin de réaliser l’état des lieux de l’écosystème agricole et alimentaire territorial notamment.

  • 03/12/20 | La Charente-Maritime lance une nouvelle aide aux travailleurs indépendants

    Lire

    Le Département 17 lance une nouvelle aide aux entrepreneurs indépendants, dans le cadre du nouveau confinement de novembre. Ce coup de pouce de 800 € pour motif "social" s'adresse aux auto-entrepreneurs, travailleurs indépendants non salariés et dirigeants de sociétés par actions simplifiées et/ou simplifiée unipersonnelle. Pour en bénéficier, il faut bien évidemment justifier de la perte de ses revenus par rapport à 2019. Demande à faire sur: https://la.charente-maritime.fr/actualites/

  • 03/12/20 | La Corrèze vous invite à la découvrir !

    Lire

    Afin d’attirer de nouveaux habitants, le Département de la Corrèze lance une grande campagne d’attractivité. Après inscription et tirage au sort, le Département propose à plusieurs personnes un week-end, tous frais payés, pour découvrir concrètement le territoire. Pour ceux qui franchiront le pas de s’installer en terre corrézienne, le Département proposera la mise en place d'un ensemble de services d'accompagnement à l'installation. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 janvier sur venezvivreencorreze.fr

  • 02/12/20 | La Rochelle : le Congrès des Départements de France reporté en avril

    Lire

    Le congrès des Départements de France devait se tenir du 4 au 6 novembre à l'espace Encan de La Rochelle. Annulé à cause du reconfinement, il devrait finalement se tenir les 28,29 et 30 avril prochain au même endroit. "Le programme et les invités restent les mêmes", a assuré le président des départements de France et de la Charente-Maritime, Dominique Bussereau, qui compte mettre en avant l'importance des départements au quotidien. Le premier ministre Jean Castex clôturera cette 90e édition.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Charente-Maritime : les Marcheurs emportent trois sièges sur cinq

19/06/2017 | Les Marcheurs ont décroché les 2e, 3e et 4e circonscriptions

Campagne de Frédérique Tuffnell

La vague macroniste n’aura finalement pas eu lieu en Charente-Maritime. Si les Marcheurs ont réussi à décrocher les sièges des circonscriptions où les députés sortants n’ont pas souhaité se représenter (en particulier pour éviter le cumul des mandats), sur la 2e, 3e et 4e circonscriptions, les deux députés sortants ayant remis leur siège en jeu, sur la 1re et la 5e circonscriptions, renouvellent leur mandat. Certes, la bataille aura été rude. Et un taux d’abstention record de 57,19%.

Si le député DVG gauche de la première circonscription (La Rochelle-Ré) Olivier Falorni l’emporte largement face à la REM Otilia Ferreira, avec un score de 69,02% contre 30,98%, sur la 5e circonscription, le député sortant LR Didier Quentin renouvèle son mandat avec un écart d’à peine 10% face au modem Gérard Potennec (54,89% - 45,11%). Un coude à coude électoral qui peut s’expliquer de diverses manières. On peut supposer une certaine lassitude d’une partie de l’électorat du secteur face à un député sortant qui entame son 5e mandat. D’un autre côté, le Modem Potennec a su exploiter la place vacante laissée par un premier candidat d’En Marche finalement destitué, notamment par une campagne d’affichage au couleur d’En Marche. Une stratégie qui semble avoir aussi bien servie que desservie le candidat centriste, sa démarche ayant provoquée une petite polémique locale, puisqu’il n’était pas officiellement investi par l’équipe d’Emmanuel Macron. Gérard Potennec a également refusé de participer à tous les débats proposés par les différents médias locaux, alors que tous les autres candidats du département ont joué le jeu. Un positionnement qu’il a probablement payé dans les urnes, puisqu’il était tout de même au coude à coude avec Didier Quentin avec moins de 3% d’écart au premier tour.

Dans la 2e circonscription (Rochefort-Aunis), l’écart entre les deux candidats est sans appel : la REM Frédérique Tuffnell l’emporte avec 57,27% des voix face à la LR Sylvie Marcilly, à 42,73% des voix. Même scénario sur la 3e circonscription, où le REM Jean-Philippe Ardouin l’emporte avec 57,52% des voix face au LR Frédéric Neveu, 42,48% des voix. Si leur victoire est sans appel, ce n’est pas le cas dans la 4e circonscription (Sud département) où le REM Raphaël Gérard l’emporte face au LR Loïc Girard avec un écart de seulement quelque 800 voix !

Les réactions de candidats

« Ces élections ont montré que les citoyens du département sont à la fois très attachés aux visages des politiques locaux et on aussi une grande envie de changements », analyse la nouvelle députée Frédérique Tuffnell, qui est aussi conseillère municipale d’opposition à Rochefort, ainsi qu’au conseil d’agglomération. « Maintenant, il va falloir être bon et ne pas se tromper si on ne veut pas d’un retour des extrêmes ni un fort taux d’abstentionnistes ». Même vision du côté de Raphaël Gérard, nouveau député de la 4e circonscription : « Ce sont des victoires évidemment positives, mais en demi-teinte : nous avons raté la 5e circonscription par manque de communication et à cause du flou qui a subsisté après le candidat initialement investi, alors qu’elle était gagnable. La circonscription la plus difficile à acquérir était finalement la 4e : au deuxième tour, les reports de voix se sont faits massivement sur le candidat LR Loïc Girard. C’est à prendre en compte, tout comme le taux élevés d’abstentionnistes et les scores élevés des extrêmes aux dernières élections. C’est un choix de désespoir et de colère qu’il ne faut pas négliger. Il y a un véritable enjeu à retrouver la confiance des électeurs.»

Des enjeux de territoires

Au-delà de leur volonté de porter à l’Assemblée les projets voulus par Emmanuel Macron, les nouveaux députés REM ont des projets au niveau local. Frédérique Tufnell va intégrer la commission environnement et développement durable à l’Assemblée, « pour pouvoir être utile et efficace dans ma circonscription » Elle compte y porter toutes les problématiques du territoire autour de la gestion de l’eau, du Papi au Gemapi, sans oublier celles liées au maraîchage et à l’agriculture en général. Raphaël Gérard, qui s’est mis en disponibilité de son employeur Hennessy pour 5 ans, aura pour priorités locales la maintenance et le développement des infrastructures, en particulier des transports, comme l’électrification de la ligne Royan-Angoulême. Dans un deuxième temps, il compte aussi se consacrer aux thèmes liés à l’estuaire, afin d’y allier développement économique et développement durable, « deux thématiques qui ont besoin d’être approchées de façon globale et concertées », selon lui. La ruralité sera aussi au cœur des préoccupations du nouveau député de la 3e circonscription Jean-Philippe Ardouin. Cet ancien cadre de direction dans les vins et spiritueux veut lutter contre la désertification des villages ruraux, notamment en amenant les infrastructures nécessaires comme les transports, ainsi que le développement de l’offre de santé, à commencer par le maintient de l’hôpital de Saint-Jean-d’Angély.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
110703
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !