aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

06/02/16 : Gargantua et le Petit chaperon rouge font l'objet de deux projets théâtraux présentés en février et en avril par les scènes Espaces Pluriels et Agora, à Pau. Ils sont proposés par le comédien et metteur en scène José Mellano et par Joël Pommerat+ d'info

06/02/16 : Le grand cross de Pau Reverdy, première étape du challenge européen de cross country qu'est la Crystal Cup, se disputera le dimanche 7 février sur l'hippodrome du Pont Long, à Pau. Il constitue la course la plus spectaculaire du meeting d'hiver.+ d'info

05/02/16 : A630: en raison des travaux de mise à 2X3 voies la rocade intérieure sera fermée à la circulation entre l’échangeur 12 (Beutre) et l’échangeur 9 (Magudas), lundi 8 et mardi 9 février 2016 de 21h00 à 6h00.

02/02/16 : Plusieurs dizaines d'agriculteurs dénonçant les difficultés de la profession ont entassé pneus, et enflammé des balles de paille, ce matin devant une villa préfectorale de Pau. Les manifestants se sont aussi rendus devant l'hypermarché Leclerc

01/02/16 : Après la mobilisation des services de l'Etat et des collectivités, soulagement et maintien de la vigilance sur le littoral landais après la réussite de l'opération de remorquage du cargo panaméen qui pourrait relier le port de Bilbao mercredi.

Partez au ski avec aqui.fr et N'Py
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 08/02/16 | Virginie Calmels les bus et les TER...

    Lire

    Virginie Calmels présidente du groupe LR/CPNT au conseil régional s'en prend très vivement à Alain Rousset qui a "demandé à l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (ARAFER) l’interdiction ou la limitation de 4 lignes d’autocars. ouvertes dans le cadre de la loi Macron: Poitiers-Niort, Brive-la-Gaillarde-Périgueux, Limoges-Brive et Mont-de-Marsan-Pau. La concurrence a cela de bon qu’elle met en lumière les échecs de la politique régionale des transports. Tous les usagers savent pertinemment que les lignes dont la Région a demandé l’interdiction ou la limitation comptent parmi les liaisons où le service TER est le plus déficient"

  • 08/02/16 | Un groupe PRG au sein du Conseil Régional d'APLC

    Lire

    Ils sont quatre élus radicaux de gauche de la Grande région qui, après avoir pris part à la victoire d'Alain Rousset, ont décidé de constituer un groupe autonome "disposant de moyens politiques nécessaires afin d'exprimer leur sensibilité républicaine et laïque à l'intérieur d'une majorité loyale mais diverse": en l'occurrence, Benoît Biteau, Soraya Ammouche-Milhiet, Régine Marchand, Francis Wilsius. Ils seront accompagnés dans la mission qu'ils s'assignent par Yannick Boutot, leur secrétaire général.

  • 07/02/16 | VTC: Une association bordelaise

    Lire

    Les sociétés bordelaises de VTC et de transport public de personnes viennent de créer de l’association « la MAISON du TRANSPORT » "afin de se regrouper autour d’objectifs communs afin de défendre un marché libre et ouvert, propice au développement. Ses membres souhaitent mettre rapidement en place un dialogue avec les pouvoirs publics, préfecture et mairie de Bordeaux, visant à favoriser l’usage et les services de Voitures de Transport avec Chauffeur pour les visites touristiques régionales, les mises à disposition et les déplacements interurbains évangélisés par les plates formes de mise en relation de type UBER.

  • 06/02/16 | Les batailles lycéennes d'oeufs et de farine interdites à Pau

    Lire

    Trop c'est trop. Les batailles d'œufs et de farine qui opposent chaque année les élèves des lycées Saint-Cricq et Barthou ont été interdites par François Bayrou, le maire de Pau, ainsi que les tirs de pétards qui les accompagnent. Cela, après que des passants, des commerces et des policiers aient reçu des projectiles. La Police nationale a fait savoir qu'elle infligera une contravention de 11 € à toute personne qui ne respectera pas l'arrêté. Les parents des auteurs mineurs devront par ailleurs indemniser les victimes pour les dégâts subis.

  • 05/02/16 | En Dordogne, les conseillers départementaux adoptent le budget sans l'opposition

    Lire

    Ce matin, les élus du département de la Dordogne ont adopté un budget en diminution. Les élus de l'opposition on voté contre, tout en faisant des propositions d'économies sur le personnel, l'insertion et les subventions aux associations. Le budget primitif 2016 s'élèvera à 503.211.657 €, en baisse (-1,5%) par rapport au budget primitif 2015. Comme annoncé, lors du débat budgétaire, la fiscalité augmentera sur le foncier bâti sur 2016 et 2017, cela représentera 4,3 M€ de recettes supplémentaires.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Colère au Pays Basque après l'extradition d'Aurore Martin

03/11/2012 | L'extradition de la militante basque est très controversée. Manuel Valls dans Sud Ouest se défend d'avoir pris la décision qui appartenait au parquet de Pau.

Aurore Martin, militante basque

C'est une décision qui provoque un vif tollé au Pays Basque et parmi bon nombre de responsables politiques, au-delà des mouvements indépendantistes. La Française Aurore Martin, membre du parti Batasuna et recherchée par Madrid, a été arrêtée jeudi 1er novembre dans les Pyrénées-Atlantiques et remise aux autorités espagnoles. Le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls est pointé du doigt. Surtout, cette décision est sans précédent et pose de nombreuses questions sur le mandat d'arrêt européen.

Aurore Martin est bien connue de l'opinion publique. Elle avait échappé à une première tentative d’interpellation à Bayonne en juin 2011. Cette fois, la militante basque a été arrêtée jeudi 1er novembre par la police française et remise aux autorités espagnoles. C'est la première fois qu’un militant basque français est remis à l’Espagne. Depuis le 13 octobre 2010, Aurore Martin était visée par un mandat d’arrêt européen (MAE) émis par Madrid pour « faits de participation à une organisation terroriste et terrorisme » , en l’occurrence pour avoir participé en Espagne à des réunions publiques comme membre de Batasuna, un parti autorisé en France, mais interdit en Espagne.

Polémique autour du mandat d'arrêt européenEn Espagne, Aurore Martin est passible d’une peine de douze ans de prison. Le mandat délivré à son encontre avait suscité à l’époque une levée de boucliers. Partis politiques, associations, syndicats et organisations de défense des droits de l’Homme avaient dénoncé une procédure d' « extradition » d’une Française basée sur des faits qui sont légaux en France. En fait, ce mandat d’arrêt européen validé par la cour d’appel de Pau le 23 novembre 2010 était devenu exécutoire dans la mesure où Aurore Martin avait épuisé toutes les voies légales de recours. En mai dernier, elle avait essuyé un ultime échec, la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg, qui constituait son dernier espoir, ayant rejeté son recours. Entrée dans la clandestinité le 21 décembre 2010, elle était ensuite réapparue publiquement lors de quelques manifestations au Pays basque et avait même accordé plusieurs entretiens à l’AFP. Cette interpellation a suscité la réprobation d'élus du Pays basque, de gauche comme de droite. Certains y voient un geste du ministre de l’Intérieur Manuel Valls en direction des autorités espagnoles. Ainsi, Kotte Ecenarro (PS), vice-président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques, fustige une « situation ubuesque, incompréhensible en plein processus de paix » , tandis que l’UMP Max Brisson y voit « un mauvais signe pour la paix » . « Ce que (Claude) Guéant » , ministre de l’intérieur de Nicolas Sarkozy, « n’avait pas osé faire, le ministre Valls vient de le commettre. Quelle honte ! » , s’est indigné dans un communiqué Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF des Pyrénées-Atlantiques. Europe Écologie-Les Verts Pays basque s’est dit pour sa part « choqué par l’attitude » du ministre « concernant le Pays basque et s’inquiète de voir pratiquer une répression que rien ne justifie dans le climat actuel ». Manuel Valls a déclaré à Sud Ouest qu'Aurore Martin avait été arrêtée lors d'un contrôle routier habituel en cette période de vacances; il dément" tout autre version des faits".

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Gauche unitaire.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
58
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !