Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Comment la Charente-Maritime compte lutter contre la désertification médicale

27/10/2020 | Le Département va adopter cette semaine un grand plan santé pour lutter contre la désertification médicale

Illustration médecine

Le Département de Charente-Maritime va se doter d’ici quelques jours d’un grand plan santé, en vue de freiner la désertification médicale rampante. En charge du dossier, la conseillère départementale et sénatrice LR Corinne Imbert en a présenté les grandes lignes en ouverture de session ce lundi. Ce document de 16 fiches actions viendra en complément des deux dispositifs existants, à savoir une bourse aux étudiants en échanges de leur installation en zones tendues ; une aide aux collectivités pour héberger des remplaçants à leur médecin généraliste.

Pour Corinne Imbert, nécessité fait loi. Certes, « quand on regarde le nombre de médecins et leur répartition en Nouvelle-Aquitaine, nous ne sommes pas les plus mal lotis. Mais quand on regarde dans le détail par bassin de vie, il y a des zones qui sont de véritables déserts médicaux », explique la sénatrice. De plus, la démographie a augmenté en dix ans, alors que le nombre de médecins a décru. Malgré les renouvellements, la Charente-Maritime a perdu 32 praticiens entre 2009 et 2010 – les plus fortes baisses se situant dans les bassins de Rochefort et de Royan.  Autre paramètre d’importance: les plus de 60 ans représentent la majorité de la population locale, y compris parmi les praticiens (27%). Il va donc falloir les remplacer lors de leur départ à la retraite. Les zones déjà en tension risquent de se retrouver encore plus en difficulté, et d’autres risquent d’émerger.

Saint-Jean d'Angély et le sud Charente-Maritime prioritaires

Pour l’instant, les zones de désertification bénéficiaires du plan ont été définies sur ces trois critères, définis conjointement avec l’Agence régionale de Santé : une population majoritaire de + de 60 ans ; des médecins généralistes de + de 60 ans ; une faible densité de praticiens par rapport à la population ; un accès aux transports difficile.  Parmi ces zones « très tendues » figurent sans surprise le bassin de Saint-Jean-d’Angély, Aulnay, Matha, Montguyon, ainsi que les communes rattachées aux territoires vie santé de La Roche-Chalais (Saint-Martin-de-Coux, Boscamnant, Saint-Aigulin et la Barde).

En plus d’un suivi régulier de l’évolution de la situation (cartographie de l’offre de soins ; communication sur les dispositifs), le plan prévoit de renforcer ses deux dispositifs existants. En plus d’inciter les étudiants à venir s’installer à l’issue de leurs études, il offre une possibilité de logements à une majorité de stagiaires pour les inciter à effectuer leurs stages en Charente-Maritime. Il  incite également les étudiants en médecine de 3ème cycle à effectuer leurs stages dans des zones de désertification médicale très fragiles, et permet de poursuite le stage de professionnalisation de 6 mois sur une nouvelle période de 6 mois. Des aides aux logements pour les internes et  à l'installation sont également prévues. Un partenariat avec les universités étrangères, pour faire venir de nouveaux jeunes médecins, est également à l’étude.

De leur côté, les praticiens en libéral seront également encouragés à prendre des stagiaires, moyennant un dédommagement financier pour les 2 jours de formation nécessaire pour devenir maître de stage. Le Département compte également renforcer l'offre de santé en offrant aux infirmiers la possibilité de se former puis de pratiquer avec la « formation de pratique avancée », qui existe depuis 2018. En parallèle, elle compte également contribuer au développement de la télémédecine, car la Charente-Maritime présente l’avantage d’être relativement bien équipée en fibre optique, et son extension est en cours sur l’ensemble du territoire.

Concernant les collectivités, le Département prévoit de renforcer son soutien. En plus de soutenir des projets de Maisons de santé portés par certaines ces dernières années, le conseil départemental va désormais aider aux rachats de cabinets médicaux par la communes  de moins de 4000 habitants. Il prévoit également de participer au fonctionnement des Centres de Santé de médecine générale, ainsi qu’au fonctionnement du Guichet Unique.

A lire également : l'état des lieux de la santé d'après l'ARS en Charente-Maritime

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Pixnio

Partager sur Facebook
Vu par vous
5156
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Il faut un sursaut de participation dimanche prochain Politique | 21/06/2021

Départementales en Dordogne : la prime aux sortants

Le premier tour des élections départementales a eu lieu ce dimanche 20 juin 2021 Politique | 21/06/2021

Élections départementales dans la Vienne : la majorité départementale en ballottage favorable

Carte électorale Politique | 21/06/2021

Aucun candidat élu aux Départementales en Haute-Vienne, abstention record

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet

Le collectif Pour que vivent nos langues est vent debout contre le Conseil Constitutionnel et compte manifester Politique | 28/05/2021

Loi Molac : des associations demandent la révision de la Constitution

Signature de la convention entre la Banque des territoires, l'Etat le Département de la Dordogne Politique | 25/05/2021

La Banque des territoires poursuit ses investissements en Dordogne

Dominique Bussereau lors de son dernier conseil à la Maison du Département Politique | 25/05/2021

Dominique Bussereau fait ses adieux à la politique

Bruno le Maire à l'usine Catalent à Limoges Politique | 07/05/2021

Bruno Le Maire chez Catalent à Limoges : "La France a trop délocalisé"