Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/10/20 : Le Festival international du Film d’Histoire de Pessac annonce l'annulation de sa 31ème édition aux dates initialement prévues du 16 au 23 novembre. Des réflexions sont en cours sur les modalités de valorisation des films sélectionnés en compétition.

28/10/20 : Le département des Landes est placé en état de vigilance jaune "Vagues Submersion" pour l’ensemble des communes du littoral du 28 octobre 13h00 au 29 octobre 18h00, entre forte houle, vagues puissantes, érosion dunaire et submersions locales...

28/10/20 : "Priorité à la protection sanitaire". Alors que le Festival Novaq devait s'ouvrir demain à la Rochelle, la Région Nouvelle-Aquitaine, organisatrice de cet évènement dédié à l'innovation, annonce son annulation. Un nouveau format est en réflexion.

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/20 | TBM: la fausse gratuité du tram

    Lire

    Surprise d'un certain nombre d'usagers du tram à Bordeaux qui, accédant aux rames, ont découvert ce 28 octobre, collés sur les valideurs, des stickers reprenant un visuel de TBM annonçant la gratuité des transports. Dans un communiqué Kéolis Bordeaux Métropole rappelle « que la validation reste obligatoire dans tout le réseau TBM »  et précise que « les contrôleurs face aux voyageurs sans titre de transport n'ont pas verbalisé, privilégiant le dialogue et expliquant qu'il s'agissait d'une information frauduleuse suite à une action revendiquée par le collectif « extinction rébellion » Keolis Bordeaux Métropole va porter plainte auprès de la Police.

  • 28/10/20 | Intempéries de mai : 14 communes en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Dans un arrêté paru au Journal Officiel du 24 octobre, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 14 communes girondines suite aux violents épisodes de pluie survenus du 9 au 11 mai. En effet, des inondations et coulées de boues ont eu lieu dans les communes de Cadaujac, Romagne, Saint-Aubin de Branne, Saint Médard d'Eyrans, Gradignan, Targon, Ludon-Médoc, Le Pout, La Sauve, Coirac, Lanton, Saucats et Le Turan. Les sinistrés ont jusqu'au 3 novembre pour se rapprocher de leur compagnie d'assurance.

  • 28/10/20 | Charente-Maritime : Isabelle Blesson installée au conseil départemental

    Lire

    A l'occasion de l'ouverture de sa session d'automne, ce 26 octobre, le conseil départemental de la Charente-Maritime a introduit une nouvelle élue dans son assemblée : Isabelle Blesson. Jusqu'alors suppléante de la conseillère départementale Brigitte Favereau, cette pharmacienne basée à Saintes remplacera l'élue jusqu'aux prochaines élections départementales. Brigitte Favreau est décédée le 22 septembre dernier des suites d'une longue maladie.

  • 28/10/20 | 482 400 € pour l'ouverture d'une 1° année de Parcours d'Accès Spécifique Santé à Périgueux

    Lire

    La Région apportera 482 400 euros pour la première année de Parcours d'Accès Spécifique Santé (PASS) à Périgueux. Pour l'année universitaire 2020-21, les besoins sont les suivants : deux grandes salles permettant la diffusion des cours magistraux aux étudiants, des travaux de câblage pour les réseaux informatiques et deux salles immersives de manière à assurer l'ensemble des enseignements et tutorat délocalisés. La première promotion de 30 étudiants a fait sa rentrée en septembre.

  • 28/10/20 | Pour une meilleure connaissance des abeilles en Corrèze

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets « Nature et transitions », l’association CPIE de la Corrèze souhaite s’engager dans un projet d’amélioration des connaissances sur les abeilles sauvages et souhaite mobiliser les acteurs locaux pour faire émerger des solutions concrètes de gestion des milieux en faveur de la pollinisation. Ce projet, nourrit de la richesse des compétences en matière d’animation territoriale, de création d’outils pédagogiques ou d’expertise scientifique bénéficie d’une aide de 18 135 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Comment La Rochelle prépare le dé-confinement [mise à jour]

29/04/2020 | S’il n’est pas question de relâcher les mesures sanitaires, l’agglomération de La Rochelle s’organise

Les tours du port de La Rochelle

Pour Jean-François Fountaine, « les annonces gouvernementales n’étaient pas une surprise. Elles vont dans le sens de ce que préconisait notre comité scientifique, composé pour cette crise de médecins de ville et de personnels hospitaliers ». La première chose qu’il ait faite aux lendemains des annonces est de s’entretenir avec Gérard Pons, le « monsieur » Francofolies. Sans surprise, leur réflexion s’est acheminée vers une annulation du festival, qui devait se tenir du 10 au 14 juillet. L’organisation travaille déjà sur une possible réplication du programme de cette année en 2021, aux mêmes dates.

Dans la foulée des Francos, les festivals marquant le début de la saison estival vont donc être annulés en rafale : le Sunny Side of the Dock en juin, le festival international du film début juillet, pour les plus emblématiques. Ainsi que les fêtes traditionnelles comme celles de la Saint-Jean, du port de pêche, du nautisme ou celle de la Musique. « On réfléchit à une version différente de la fête du 21 juin, pour qu’il y ait quand même de la musique dans les rues, sans public », annonce Jean-François Fountaine. Le Tour de France est également reporté, avec un passage en Charente-Maritime, dont l’agglomération de La Rochelle, du 6 au 9 septembre.  « C’est un coup dur pour l’ensemble des associations et pour La Rochelle. Cela représente 400 000 à 500 000 personnes en moins sur cette période », estime l’édile, qui promet déjà une enveloppe d’aides aux structures qui en auront besoin. Il demeure quelques interrogations concernant l’organisation des événements personnels, comme les mariages. « Pourra-t-on continuer à les autoriser ? Et à quel jauge ? Dans quelles conditions ? Nous allons voir dans les prochaines semaines ce que nous disent les services de l’Etat », poursuit le maire rochelais.

La Ville devra également travailler avec l’Académie et la Préfecture pour organiser le retour des élèves dans les classes. Là aussi demeurent nombre d’inconnues. « L’Etat nous promet une réponse sous quinzaine sur les modalités à mettre en œuvre », explique l’élu.

Pour ce déconfinement, Jean-François Fountaine entend que chaque Rochelais et habitant de l’agglomération ait son masque. L’agglo a lancé des commandes de masques alternatifs auprès des entreprises du bassin de vie, de la confection au nautisme. Ils seront distribués en temps voulu, accompagnés « d’une campagne d’incitation à les porter », mais ne seront pas obligatoires. En vue de la sortie de confinement, le Département et l’agglo testent tous les résidents et personnels des EHPAD. A La Rochelle, les tests ont lieu cette semaine, pour dépister les porteurs de COVID-19 et les mettre en quarantaine.  Pour l’instant, aucun cas n’a été détecté. Dans un second temps, « des tests auront lieu sur les agents de terrain, des policiers municipaux aux personnels des écoles et des services de la CdA », promet l’élu. Les tests ne seront pas généralisés au-delà, car ils ont prix : l’opération va coûter 35 000 euros pour les seuls dépistages en EHPAD, qui seront partiellement pris en charge par le CCAS et la Caisse primaire d’assurance maladie.

S'il n'est pour l'instant pas question de relâcher la rigueur des mesures de confinement, un geste va pourtant être fait concernant les décheterries. Suite à de nombreux dépôts sauvages de déchets verts et de départs de feux dans des jardins de particuliers, l'agglomération va rouvrir progressivement ses déchetteries, d'ici la fin de la semaine, et avec des horaires aménagés, à la demande de la préfecture. 

Mise à jour le 17 avril 2020 : Jean-François Fountaine a annoncé la reprise progressive des chantiers liés à la commande publique, dont celui du marais de Tasdon et du plan de protection contre les inondations à Port-Neuf. Entre l'agglomération, les bailleurs sociaux et le grand port atlantique, la commande publique s'élèverait selon l'élu à un peu plus d'un milliard d'euros sur cinq ans.  "Le BTP pourrait être le premier secteur à rebondir, avec un effet d’entraînement pour d’autres", espère Jean-François Fountaine.

Mise à jour le 20 avril 2020 : Cinq déchèteries seront remises en service pour les particuliers dès le 21 avril : Rompsay, Sainte-Soulle et Châtelaillon-Plage. Elles ne prendront pas de mobilier, ni textile ni huile alimentaire. Celles d'Aytré et Puilboreau vont rouvrir pour les déchets verts uniquement à partir de mercredi 22 avril, du mardi au samedi de 9h15 à 11h45 et de 14h15 à 17h45. Les usagers devront se conformer à des conditions de sécurité sanitaires strictes : l’entrée sera limitée à quelques véhicules par site et les agents des déchèteries ne pourront pas venir en aide aux usagers. Aucun prêt de matériel ne pourra avoir lieu non plus. Les gestes barrière restent évidemment de rigueur. L'agglomération "demande aux habitants de faire preuve de patience et de compréhension, surtout dans les premiers jours". La fréquentation des sites risque dêtre très forte.

 Mise à jour le 21 avril : Le conseil municipal de La Rochelle a tenu une réunion en visioconférence le 20 avril pour acter l'attribution d'une aide financière complémentaire aux familles dont les enfants ne vont plus à l’école et qui jusque-là bénéficiaient d’un tarif social pour la restauration scolaire. "Les familles bénéficiaires sont celles ayant un quotient familial compris entre 0 et 449 correspondant aux tranches W et B des tarifs de la restauration scolaire. Ces familles payent habituellement 0,10 euros par repas pour les quotients allant jusqu’à 409 ou 0,90 euros par repas pour les quotients allant jusqu’à 449", explique la municipalité dans un communiqué. 1 300 enfants bénéficieront ainsi d’un soutien de 144 euros à 180 euros par enfant.

Mise à jour le 22 avril : Plusieurs chantiers de la Ville vont pouvoir reprendre d'ici fin avril. Sont concernés : ceux du Quai Duperré, de l’Avenue Poincarré, du marais de Tasdon, du parc Charruyer, du chemin des Chirons Longs, de la passerelle du Gabut, de l’école Barthélémy Profit, de la crèche du centre social de Tasdon ou du PAPI de Port Neuf.

Mise à jour le 29 avril : "Nous serons très probablement en zone verte", suppose Jean-François Fountaine après les annonces gouvernementales. Suivant les mesures, le déconfinement dans l'agglomération rochelaise sera progressif. Si les bars et restaurants resteront bien fermés, les musées et la médiathèque Michel-Crépeau rouvriront progressivement dans les jours qui suivront le 11 mai. La question de la rouverture de l'aquarium reste pour l'instant en suspens. Les salles polyvalentes resteront fermées et les mariages annulés ou reportés, ainsi que tout rassemblement de plus de dix personnes (20 maximum pour les enterrements). Concernant les transports, l'agglomération réfléchit à la mise en place d'un sysyème d'horaires décalés et une fréquence superieure à celle du confinement pour éviter l'affluence aux heures de pointes. Des chemins cyclables temporaires vont également être aménagés pour inciter les travailleurs à se déplacer en vélo. Les élus rochelais veulent s'éviter le scénario des grandes villes sorties de déconfinement, à savoir un afflux massif de voitures. Les parkings resteront gratuits tant que les autorités ne constateront pas une affluence massive. Du côté des autres services publics, 6 déchetteries sont désormais ouvertes, ainsi que celle de Lagord depuis ce matin. Après s'être concentrées uniquement sur les déchets verts, tois d'entre elles accèptent désormais le tout venant, sauf les huiles alimentaires, les textiles et les meubles. Concernant la rentrée des classes, la réflexion est toujours en cours avec l'Académie. Pour l'instant, l'aggomération partirait sur des effectifs d'une dizaine d'élèves, mais de nombreuses interrogations demeures, notamment sur la restauration scolaire. Reste également à régler l'ouverture des magasins des zones commerciales, hors commerce alimentaire : Jean-François Fountaine a à ce sujet une réunion avec le prefet ce jeudi pour voir qui pet rouvrir. Il lui demandera également s'il est possible d'obtenir une dérogation pour rouvrir certains sentiers du littoral et autoriser à nouveau la pratique du nautisme. Pas sûr qu'il soit entendu sur ce dernier point, l'arrêté sur les activités nautiques ayant été émis à l'échelle du littoral atlantique par le préfet maritime de tutelle. Les habitants de l'agglomération peuvent au moins se réjouir sur un point : les parcs et les jardins devraient rouvrir sans exception à partir du 11 mai.

Mise à jour le 4 mai : 160 000 masques vont être distribués aux habitants de La Rochelle. L’attribution se fait sur inscription sur la plateforme en ligne masque.larochelle.fr à compter du 2 mai. Il faut renseigner son numéro fiscal, pour déterminer le nombre de personnes par foyer. Afin d’éviter les regroupements de personnes, la distribution à l’ensemble des Rochelais débutera le samedi 9 mai dans dix points de retrait de la Ville. Pour ceux qui n'ont pas internet, prendre contact au au 05 46 31 88 88.

Mise à jour le 5 mai : Dans un communiqué, l'agglomération de La Rochelle annonce qu'à partir du 11 mai, les installations sportives de plein air permettant les pratiques individuelles ( city stades, streetworkout et skate-park) seront ouverts avec panneaux d’information encourageant les gestes barrières individuels. Les terrains de sport seront fermés. Les parcs et jardins rochelais, jardin du Muséum compris seront réouverts. Des panneaux d’information encourageant les gestes barrières individuels seront posés. Les aires de jeux pour enfants resteront fermées. Pour la réouverture des commerces, ceux-ci sont invités à mettre en place des dispositifs de gestes barrières dans leur établissement : masque recommandé, 1 mètre entre les personnes, gel hydroalcoolique à l’entrée et mise en place d’une jauge. 

Les transports à vélo seront privilégiés avec 5,5 km de pistes cyclables déjà en cours et réalisables à court terme. Des marquages seront réalisés pour matérialiser les nouvelles voies cyclables, comme cela a été fait la semaine dernière sur l’Avenue Charles de Gaule : quai Maubec, boulevard Joffre, Rue Pierre-Loti, avenue des Corsaires, Avenue des Gonthières, rue Léon Jouhaux, rue de Québec. D'autres rues sont envisagées. Pour assurer le stationnement des vélos, les arceaux seront multipliés. Les voies aux abords des écoles seront fermées pour sécuriser les trajets.

Mise à jour du 7 mai : "La reprise à l'école se fera progressivement", préviennent les élus de l'aggomération de La Rochelle ce soir. La collectivité a fait un sondage auprès des parents d'élèves, 40 à 45 % d'entre eux ont souhaité remettre leurs enfants à l'école. Mais l'Education Nationale a passé comme consigne aux écoles de n'accueillir que 20 à 25% de capacité. 1400 élèves seront accueillis dans les écoles (600 en maternelles) alors que les établissements de La Rochelle peuvent en accueillir plus du double. En plus de ceux déjà "prioritaires" (enfants de personnels soignants, policiers, etc.), seront accueillis les enfants des enseignants  et de l'administration, ainsi que les enfants présentants un handicap. Mêmes conditions pour les crèches, où pourront également être accueillis les petits dont les deux parents travaillent. 

Les parcs et les jardins seront rouverts, mais avec une interduction de se rassembler. La ville de La Rochelle laisse ses stationnements gratuits pour le moment. Les sentiers côtiers seront également accesibles mais pas les plages. Par ailleurs, le préfet maritime a annoncé ce soir autoriser la reprise des sports nautiques. La condition est de ne pas rester statiques aux abords des plages. Les élus travaillent actuellement sur des propositions pour la remise en accessibilité des plages, avec des mesures pour respecter les distances de sécurité sanitaire. Côté transports, le réseau de bus va reprendre à 80% en horaires du samedi. Pas de desserte tardive en revanche. Si la navette de mer entre le Vieux Port et le Gabut reprendra du service, le bus de mer entre le Vieux-Port et Les Minimes ne fonctionnera que le week-end. Pour inciter à la pratique du vélo, de nombreuses voies cyclables provisoires sont en cours d'aménagement à l'échelle de l'agglomération. Les marchés vont également augmenter leur fréquence d'ouverture. En revanche, la friche du Gabut ne sera pas rouverte.

Mise à jour du 8 mai : A compter du 11 mai, le préfet de la Charente-Maritime a pris la décision d’abroger les arrêtés préfectoraux pris dans le cadre du confinement relatifs à : l’interdiction faite aux hébergements à vocation touristique de recevoir du public dans les communes littorales de la Charente-Maritime ;l’interdiction d’accès aux chemins et sentiers côtiers, aux espaces dunaires, aux canaux, aux forêts et cales de mise à l’eau des bateaux situés sur le littoral sur l’ensemble du territoire de la Charente-Maritime et interdisant la fréquentation piétonne, cycliste et à tous véhicules non autorisés de l’ensemble des espaces publics artificialisés du littoral : les ports, les quais, les jetées, les esplanades, les remblais et les fronts de mer ; la restriction des horaires d’ouverture de certains commerces entre 21h et 5h du matin.

Mise à jour le 12 mai : A partir de mercredi 13 mai 2020, le Marché Central sera ouvert du mardi au dimanche, dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui : en enclos avec un filtrage pour éviter une trop grande proximité. Le marché restera pour l’instant fermé le lundi. A partir du 20 mai les marchés de rues seront remplacés provisoirement par un nouveau Marché de proximité qui leur sera ouvert sur l’Esplanade des Parcs le mercredi et le samedi matin. Le marché du jeudi à Port-Neuf sera légèrement agrandi, toujours en enclos avec un filtrage. Le marché de dimanche à La Pallice sera lui aussi étendu pour accueillir plus de commerçants. Afin de fluidifier la circulation, deux entrées et deux sorties supplémentaires seront créées. Quant au marché du mercredi à Villeneuve-les-Salines, il pourra être ouvert fin mai, début juin.

Mise à jour le 15 maiAprès instruction des premières demandes qui lui ont été transmises, le préfet a autirisé ce soir la
réouverture de plages dans les communes d’Angoulins, Ars-en-Ré, Chatelaillon-Plage, Fouras, Ile d’Aix, La Couarde-sur- Mer, La Rochelle, Le Bois-Plage-en-Ré, Le Château-d’Oléron, Le Grand-Village-Plage, Loix, Meschers, Port des Barques-Île Madame, Rivedoux-Plage, Royan, Saint-Denis d’Oléron, Saint-Martin-de-Ré, Saint-Palais-sur-Mer, Saint-Pierre-d’Oléron, Saint-Trojan-les-Bains, Sainte-Marie-de-Ré, Vaux-sur-Mer. Idem pour les plans d’eau dans les communes de La Couarde, Saujon, Trizay, Vaux-sur-Mer et la réouverture des trois musées à La Rochelle (musée maritime, musée du nouveau monde, muséum d’histoire naturelle).

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
10654
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Emmanuel Macron lors de son allocution ce 28 octobre à 20 heures. Politique | 28/10/2020

Covid-19 : Emmanuel Macron décrète un second confinement

Conseil Municipal de Bordeaux Octobre 2020 Politique | 27/10/2020

Covid-19 : « Bordeaux est épargnée, pour le moment »

une aide alimentaire aux étudiants Politique | 27/10/2020

Crise sanitaire : la Région dresse le bilan du dispositif d'urgence destiné aux étudiants

Illustration médecine Politique | 27/10/2020

Comment la Charente-Maritime compte lutter contre la désertification médicale

Léonore Moncond’huy a été élue maire de Poitiers le 28 juin 2020 avec 42,83% des suffrages exprimés. Après un peu plus de 100 jours, elle dresse un premier état des lieux. Politique | 19/10/2020

Grand entretien : Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers "Il faut que l'on reprenne notre destin en main"

Noël Mamère, Maryse Combres, Nicolas Thierry et Léonore Moncond'huy Politique | 16/10/2020

Régionales 2021 : les écologistes entrent en campagne

Macron 16 mars 2020 Politique | 15/10/2020

Covid 19: Urgence sanitaire, Macron remonte en première ligne

Alain rousset, Lydia Héraud et Bernard Farges, président du CIVB Politique | 14/10/2020

La Région débloque 5 millions d’euros pour soutenir la relance de la filière viticole

Delphine Labails, maire de Périgueux Politique | 13/10/2020

Delphine Labails, maire de Périgueux "Nous avons des choses à construire avec Bordeaux, Limoges et Poitiers"

Yves d'Amécourt, conseiller régional  Nouvelle-Aquitaine Politique | 11/10/2020

Tribune libre - Yves d'Amécourt: Nouvelle-Aquitaine : s'appuyer sur les villes moyennes pour aménager le territoire

A Limoges, Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a visité deux laboratoires de l Institut de Recherche sur les Céramiques. Politique | 09/10/2020

A Limoges, Frédérique Vidal veut « conserver la chaîne de valeurs »

Frédérique Vidal a été accueillie à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour par son Président Mohamed Amara Politique | 09/10/2020

Frédérique Vidal à Pau : Entre compassion et annonces pour le monde universitaire

La séance plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine du 5octobre 2020 a vu l'adoption du Plan rebond Nouvelle-Aquitaine Politique | 06/10/2020

Conseil Régional : la campagne démarre à pas feutrés...

Jean-Luc Gleyze avant la séance plénière du 05 octobre Politique | 05/10/2020

Gironde : les dossiers de la plénière du Département du 05 octobre

Alain Rousset a visité le 2 octobre le site de maintenance du technicentre de Saintes Politique | 05/10/2020

Ferrocampus : une étape franchie vers la concrétisation