Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Comptes et décomptes au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

21/06/2019 | Jours de plénière les lundi 24 et mardi 25 juin pour les élus du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. A leur programme, notamment, l'approbation (ou pas) du compte administratif 2018.

1

La séance plénière organisée les 24 et 25 juin à Bordeaux, examinera deux documents importants de la vie budgétaire du Conseil régional: le compte administratif 2018 et le budget supplémentaire 2019. Le premier donne en effet, l'occasion aux élus de faire le point sur la cohérence entre les ambitions affichées par l'exécutif lors du budget primitif, et la réalité des chiffres en fin d'année ; quant au second, il vient réajuster le budget primitif de l'année en cours au regard, justement, de la situation révélée par le compte administratif (CA).

Le CA 2018 examiné lundi aura des particularités : 2018 était la première année pleine de compétence de la Région en matière de transports scolaires et la première année aussi d’application du contrat financier liant le Conseil régional à l’Etat. Un contrat par lequel les dépenses de fonctionnement de la Région ne doivent pas dépasser les 1,2% de croissance par an. Un pacte « diabolique et humiliant », considérait l'an dernier le Président de la Région.

Des dépenses de fonctionnement en baisse
En matière de dépenses de fonctionnement, finalement, l'honneur est sauf pour la Nouvelle-Aquitaine. « Si en facial, les dépenses de fonctionnement apparaissent en augmentation de 2 %, c'est en raison des transferts de compétences opérées cette année, et notamment de la compétence transport transférée par les Départements, explique Andrea Brouille, Vice Présidente de la Région en charge du Budget. Mais, à périmètre constant (et c'est le chiffre qui est pris en compte, ndlr) nous avons même diminué nos dépenses de fonctionnement, puisqu'une fois corrigé nous sommes à -1,1 % par rapport à 2017 ».
« Quant aux recettes ; elles sont supérieures de 54 M€ dont 20 M€ proviennent de la CVAE (Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, ndlr) », ajoute Andrea Brouille. « Cette augmentation des ressources assez notables est liée au dynamisme de l'activité économique dans la région », se satisfait Alain Rousset. Des ressources supplémentaires qui permettent « plus d'autofinancement pour conduire nos politiques et renforcer nos actions », complète-t-il. Le montant de l'épargne de la Région augmente ainsi de près de 3 points, passant à 465,5 M€, et sa capacité de désendettement « reste bien en-deça de ce que nous avions prévu puisqu'elle se stabilise à 4,48 années en 2018 (contre 4,44 années en 2017) », pointe Andréa Brouille. Autant d'éléments qui permettent d'assurer « un équilibre financiers stabilisé »

Contraction de l'investissement
Mais côté investissement, les deux responsables reconnaissent une baisse des dépenses d’investissement de 11% par rapport à 2017. D'une part en raison de la fin d'un cycle de grands investissements tels la LGV ou l'achat de rames TER, et d'autre part, en raison d'une réalisation moindre des investissements prévus par le budget primitif. 85% de ses dépenses ont été réalisées, c'est 5 points de moins qu'en 2017... En cause, « le retard de l'Etat quant au respect de ses engagements financiers dans le cadre du CPER (Contrat de plan Etat Région qui visent aux financements d'infrastructures importantes). Le plus souvent nous n'avons pas la maîtrise d'ouvrage, donc nous ne pouvons pas lancer les travaux, nous attendons après l'Etat, et parfois même nous avançons sa part », pointent les deux élus.
Au total, en matière d'investissement, la Région n'atteint pas l'objectif des 30% du budget global annoncé en début de mandature, comme le soulignait très récemment le CESER dans un de ses avis. « Il y a, c'est vrai, un moindre poids d'investissement dans le budget global, en raison aussi du transfert de la compétence transport routier, qui pèse 300 M€ de dépenses, mais dans la section fonctionnement ». La cible semble donc désormais déplacée. Plutôt que de chercher à consacrer 30% du Budget régional annuel à l'investissement, l'exécutif préfère visé l'objectif des 800M€ d'investissement... En 2018 il s’établit à 660 M€ en attendant le démarrage d'un nouveau cycle d'investissement autour des Lycées, du Très Haut Débit, des voies ferroviaires...

Diminution de la dette prévisionnelle pour 2019
Quant au budget supplémentaire 2019, qui sera proposé à l'assemblée régionale, il est constitué d'un montant de ressources de 155 M€, constitué pour l’essentiel par 145 M€ d’excédent net du CA 2018. Sur ces 155 M€, l'exécutif propose de flécher « 13 M€ en dépenses de fonctionnement supplémentaires, 29,6 M€ en investissement, les 112,4 M€ restants, étant affectés à la réduction du besoin d’emprunt. La dette prévisionnelle pour 2019 passe donc de 523M€ à 410 M€ » , synthétise la vice-présidente.
Les crédits fléchés dans ce budget supplémentaire permettront ainsi par exemple d'assurer la gratuité des manuels scolaires dans les lycées (classe de 2nde et 1ère) à la rentrée 2019 (terminale en 2020), de financer l’appel à projet Ruralité, d'enclencher les travaux nécessaires sur les gares de Bayonne, Hendaye et La Rochelle, d'assurer un apport supplémentaire à la société Flying Whales, développant une solution innovante de transport aérien de charges lourdes par dirigeable et dans laquelle la région prend déjà part au capital ou encore d'expérimenter une nouvelle modalité de rénovation des voies ferrées (voie béton), qui pourrait être une solution moins onéreuse pour répondre aux besoins de rénovation du réseau...

Mais si cette plénière sera « copieuse au niveau du budget », selon l'expression du Président Alain Rousset, elle le sera également dans de nombreux autres domaines tels que l'aménagement du territoire, avec 14 nouveaux contrats de territoires proposés au vote ; l'orientation, la formation ou encore coopération internationale. Dans ce domaine sera notamment présentée la feuille de route « actions extérieures de la Région Nouvelle-Aquitaine » qui précise les objectifs prioritaires et les actions de coopération européenne et internationale à engager pour la période 2019 – 2021, la Convention-cadre triennale de coopération décentralisée entre le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et le Conseil départemental de Galati en Roumanie, et le nouvel accord de coopération décentralisée avec la Région du Plateau Central, au Burkina Faso.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5371
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !