aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

02/12/16 : La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé que la zone à 15 km des côtes de l'île d'Oléron, situé au coeur du Parc naturel marin, fera partie des prochains appels d'offres de L'Etat en vue d'y implanter un parc éolien.

01/12/16 : Huit courses à obstacles figureront le samedi 3 décembre, à partir de 12h15, au programme de la première journée du meeting d'hiver organisé sur l'hippodrome du Pont Long à Pau.+ d'info

30/11/16 : La Patinoire fait son grand retour à Villeneuve/Lot ! Samedi, elle sera inaugurée à 11h, Halle Lakanal, en plein centre-ville. Elle sera ouverte du 3 décembre au 1er janvier à partir de 10h. Tarif : 3€ la 1/2 heure (location des patins comprise)

30/11/16 : Un accord entre la Région et l'Etat est en cours pour la reprise par la Région de trois lignes TET (Trains d'Equilibre du Territoire) : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il sera examiné le 19 décembre à la Région.

28/11/16 : Pour encourager les déplacements à vélo, La Rochelle et les associations Vélo-école et Vive le vélo organisent une opération de conseils de sécurité et distribution gratuite de kit d'éclairages « Voir et être vu » du 28 novembre au 2 décembre 2016.

25/11/16 : La secrétaire d'Etat en charge des personnes âgées et de l'autonomie sera en visite en Charente-Maritime lundi 28 novembre. Pascale Boistard visitera en particulier les thermes de Saujon, spécialisés notamment dans l'accompagnement du vieillissement

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 03/12/16 | La menace de grippe aviaire s'étend près des Pyrénées

    Lire

    Une zone de protection de 3 kms, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 kms située à cheval sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, ont été mises en place par les pouvoirs publics après la découverte d'un cas de grippe aviaire H5N8 dans un élevage d'Ibos (65). Celui-ci avait reçu un lot de canards en provenance d'une exploitation du Tarn proche de celle infectée par l'influenza. Dans les zones concernées, tous les mouvements de volailles sont interdits, ainsi que leurs rassemblements sur les foires et marchés. Le confinement des animaux est imposé.

  • 03/12/16 | RN21 : concertation sur la section « accès sud de Villeneuve-sur-Lot »

    Lire

    La section de la RN21 « accès sud de Villeneuve-sur-Lot » s'inscrit dans le programme de modernisation de la RN21 entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Ce projet prévoit une mise à 2x2 voies avec la création de carrefours giratoires et la suppression des accès directs. Une réunion publique d’information sur ce projet est organisée à l’attention des riverains et usagers de la RN21, le lundi 5 décembre à 20h à la salle des amandiers à Pujols.

  • 03/12/16 | Grippe aviaire : appel à la vigilance en Dordogne

    Lire

    À ce jour, aucun foyer d’influenza aviaire H5N8 n’a été détecté en Dordogne. C’est pourquoi, aucune mesure spécifique n’est donc prise. Seules les 37 communes intégrées dans la « zone à risque particulier » vis à vis du danger H5N8 dans la faune sauvage restent concernées par la claustration des basses cours sans dérogation et le confinement des élevages professionnels. La préfecture appelle à la vigilance tous les acteurs pour tout mettre en oeuvre pour se protéger de la propagation de ce virus. Plus d'infos : http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations,

  • 03/12/16 | Appel à projet « Prototypage numérique » : 19 entreprises retenues sur le territoire de l'ex-Aquitaine !

    Lire

    Afin d'accompagner le développement de l'économie numérique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé cet été un appel à projet « Prototypage numérique » à destination de jeunes entreprises du numérique porteuses de projets. Sur les 153 dossiers de candidatures, un projet lot-et-garonnais a été retenu baptisé Horai qui est une messagerie instantanée et sécurisée dédiée aux professionnels de santé et à leurs patients.

  • 30/11/16 | Tout Agen court de nuit le 3 décembre !

    Lire

    Venez visiter, baskets aux pieds, Agen by night ! Le parcours vous conduira, bonnet du père Noël sur la tête et baskets aux pieds, au cœur de la ville. Épreuves ouvertes à tous, à partir de la catégorie Minime pour le 5km et à partir de la catégorie Cadet pour le 10 km. Nouveauté pour cette édition 2016 : des courses enfants seront organisées : 1500m pour les enfants nés en 2006 et 2007 et 800m pour les enfants nés en 2008 et après.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Les Départements de France ressortent de leur congrès sans le sou espéré

08/10/2016 | L'ADF a profité de son congrès à Poitiers pour dénoncer les conséquences de la loi NOTRe sur les compétences des départements

CongrèsADF

Jean-Michel Baylet était attendu de pied ferme par l'Assemblée des Départements de France réunie en congrès à Poitiers de mercredi à vendredi. Mais le ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités locales, est venu les mains vides. Aucune rallonge au fonds d'urgence pour financer le Revenu de solidarité active n'a ainsi été consentie alors que l'ADF (69 départements gérés par la droite, 33 par la gauche) estime qu'une quarantaine de départements seront dans l'incapacité de payer le RSA en fin d'année.

Dominique Bussereau avait annoncé un congrès combatif et de propositions. Ce fut le cas, notamment sur la solidarité (fusion des 10 minima sociaux en deux prestations, aides sociales fiscalisées, référent unique, des droits contre des devoirs, plus de contrôle...) ou sur la ruralité (ingénierie territoriale, exonérations fiscales de zones rurales d'innovation, mini-conseils économiques et sociaux...). Mais à l'issue de ces trois jours, le président de l'ADF n'a pas pu que constater que le gouvernement ne l'avait pas entendu sur les ressources financières des départements.
En accueillant le ministre, il n'a d'ailleurs pas mâché ses mots, regrettant d'abord l'absence irrespectueuse de réponse à l'invitation du président Hollande : « Vous êtes venu dans la fosse aux lions ! Vous venez dans des départements qui ne sont pas contents, qui sont tristes mais bagarreurs. Nous avons le sentiment que la mode est aux régions et que dans le couple, le département est plutôt perçu comme l'amant qui se cache dans le placard plutôt qu'un véritable partenaire ».
Rappelant les chèques en bois que doivent sortir les départements après la revalorisation surprise du RSA ou le coût d'accueil des mineurs étrangers isolés, le président de l'ADF a ensuite rappelé que le congrès avait voté une motion à l'unanimité (acquise difficilement), pour demander en 2016, un fonds d'aide pour les départements en difficultés qui ne soit « pas une aumône » (400M€ minimum). Les présidents de départements avaient également « exigé que le scandaleux hold-up prévu par le Projet de loi de finances (PLF) pour 2017, enlevant 400M€ de ressources aux départements, soit immédiatement abandonné », dans un objectif global de « véritable autonomie financière ».
Baylet réfute les visions alarmistesMais c'est une fin de non recevoir que leur a opposé M. Baylet lors d'un discours où il n'a fait que confirmer des annonces déjà connues, comme le PLF Collectivités en 2018 ou le fonds d'appui porté à 100 M€ en 2018 pour ceux qui souhaitent s'engager dans des politiques ambitieuses d'insertion par contrat avec l'Etat. Si le ministre a admis que le congrès avait « dégagé des points de vue intéressants et des perspectives de travail pour le futur » (disant au passage « préférer cette forme d'expression à la campagne médiatique » de l'ADF fin septembre...), il a aussi dit « regretter l'échec » des négociations sur la recentralisation du RSA alors que l'ADF avait votée à l'unanimité sur cette question à son congrès de Troyes. La salle, plutôt remuante, s'est alors échauffée, certains élus lui renvoyant la question de l'année de référence imposée alors par le gouvernement.
M. Baylet a ensuite poursuivi son propos, soulignant ne « pas partager les visions alarmistes » sur les difficultés financières de certains départements. « Ces difficultés ne datent pas d'aujourd'hui car il y a bien des années que les compensations prévues à l'origine ne sont plus assurées quels que soient les gouvernements et les majorités », a ajouté le ministre avant de s'attirer quelques huées au moment de confirmer que le fonds d'urgence 2016 ne dépasserait pas les 200 millions d'euros, contre 400 demandés par l'ADF... Pas plus de promesse sur l'abandon des nouvelles mesures sur le PLF... « Vous ne nous avez pas entendus, nous le regrettons profondément », a déploré en clôture Dominique Bussereau qui présentera le 2 février au Sénat la série de propositions votées par le congrès, à tous les candidats à la présidentielle (ou leurs représentants). En espérant une plus grande écoute...

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
2130
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !