Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/19 : Charente-Maritime : l’équipe du festival de documentaire Sunny Side of the Doc ont annoncé ce week-end le décès soudain de son commissaire général et cofondateur Yves Jeanneau, survenu le 14 novembre à La Rochelle, à l’âge de 69 ans.

16/11/19 : Nouvel exploit des Bergeracois, lors du 7e tour de la Coupe de France de Football : le Bergerac Périgord FC, club de national 2, a éliminé ce samedi après midi, le club de Clermont, pensionnaire de Ligue 2 et actuellement sixième au classement.

15/11/19 : Yannick Jadot, député européen EELV, sera présent à Bordeaux le lundi 18 novembre 2019 pour soutenir les candidats et têtes de liste écologistes sur Bordeaux Métropole notamment Pierre Hurmic, tête de liste écologiste à Bordeaux.

15/11/19 : Du 23 nov au 1er déc, le Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales se tient à Abidjan (Côte d’Ivoire). Cette année la France est à l’honneur. La Région sera présente grâce à 3 opérations menées par l’Agence de l’Alimentation NA.

15/11/19 : "Regards Croisés" tel est le thème de la conférence organisée par le député Eric Poulliat autour de la radicalisation, le 18 nov à 19h au Kyriad de Mérignac, avec T. Oubrou, Grand Imam de Bordeaux et d'H. Hussein, sociologue des médias et du genre.

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/11/19 | Un blocage contre la précarité pour Bordeaux Montaigne

    Lire

    Ce vendredi 15 novembre, une centaine d'étudiants ont voté en faveur d'un blocage de l'Université Bordeaux Montaigne lundi 18 novembre. L'objectif de ce vote, opéré par une assemblée générale composée notamment de membres de la FSE (Fédération Syndicale Étudiante) et de groupes autonomes), était de protester face à la montée de la précarité étudiante, dénoncée tragiquement la semaine dernière par la tentative d'immolation d'un étudiant lyonnais. La mobilisation de Bordeaux Montaigne pourrait être rejointe par des étudiants de l'Université de Bordeaux.

  • 15/11/19 | Reconnaissance d’état de catastrophe naturelle en Corrèze

    Lire

    Les communes de Queyssac les Vignes, Saint Aulaire, Saint Clément, Arnac-Pompadour, Perpezac le Noir, Puy d’Arnac et Saint Sornin Lavolps viennent de se voir reconnaître, par arrêté ministériel le 15 octobre et publié au Journal Officiel le 15 novembre, en état de catastrophe naturelle pour le phénomène de sécheresse réhydratation des sols. Les sinistrés disposent à compter de ce 15 novembre d'un délai de 10 jours pour prendre contact avec leur assureur afin de pouvoir bénéficier du régime d’indemnisation correspondant.

  • 15/11/19 | Foire aux miels à Brive

    Lire

    Ce dimanche 17 novembre de 9h à 18h, la salle Brassens de Brive accueille la 20ème édition de la Foire aux Miels. Organisé par l’association l’Abeille corrézienne et la ville de Brive, ce rendez-vous rassemble une trentaine d’apiculteurs amateurs et professionnels du Limousin. Les professionnels du miel feront découvrir les différentes étapes de l’extraction du miel et le rucher école déménage pour l’occasion son matériel. Vous aurez également la possibilité de gagner une ruche, un essaim, une formation au rucher école grâce à la tombola !

  • 15/11/19 | La Rochelle : un nouveau pôle de formation au sein du centre hospitalier

    Lire

    Le Groupe Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis a inauguré le 8 novembre son nouveau pole de formation à l'hôpital Marius-Lacroix, rassemblant le service de la Formation Continue, le Centre de Formation Professionnelle et le Centre d’Enseignement des Soins d’Urgence (CESU 17). Ce nouveau pôle de formation est doté de 10 salles de formations, 2 de simulation en santé, 1 d'informatique, ainsi que 2 d’ateliers bien-être. Objectif: répondre aux besoins de formation du secteur sanitaire/médicosocial.

  • 15/11/19 | Chute du Mur de Berlin : journée thématique à Bordeaux

    Lire

    Le 21 novembre prochain, l'association étudiante Die Clique organise une journée spéciale consacrée au trentième anniversaire de la chute du Mur de Berlin à l'Université Bordeaux Montaigne. Au programme : intervention d'un doctorant autour des "traces contemporaines" laissées par l'édifice, un atelier graff avec un artiste (Möka 187), une exposition centrée sur différentes "représentation(s) de la chute du Mur de Berlin par la jeunesse" ou encore la projection du film "De l'autre côté du mur", de Christian Schowchow. Toutes les infos sur la page Facebook de l'association.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Congrès des Régions : Édouard Philippe peine à convaincre

01/10/2019 | Lors d'un discours effectué dans le cadre du Congrès des Régions ce mardi 1er octobre à Bordeaux, le Premier Ministre a donné quelques pistes de réflexion aux Régions.

Edouard Philippe Congrès Régions 2019

En visite ce mardi au Congrès des Régions de France à Bordeaux, le Premier Ministre Édouard Philippe, visiblement très attendu sur le sujet d'une nouvelle vague de décentralisation longuement espérée par les régions dénonçant régulièrement le retour d'une "mainmise" de l'État, n'a, au gré de quelques annonces grappillées, pas vraiment convaincus les responsables locaux. Le Président de la Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, n'a pas hésité à évoquer une "déception" et à dénoncer une "forme de procrastination". On vous résume les annonces du chef du gouvernement et l'essentiel des réactions qu'elles ont suscitées.

"Je suis déçu d'être déçu". Ce matin, le président socialiste de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, n'a pas été tendre avec le Premier Ministre Édouard Philippe, qui s'est exprimé ce mardi matin à l'occasion du quinzième Congrès des Régions de France, organisé à Bordeaux les 30 septembre et 1er octobre avec pour thème la décentralisation. Sur la forme, pourtant, il y avait de l'intention vers cette décentralisation du pouvoir national aux collectivités régionales, espérée par tous les chefs de file régionaux ayant précédé le ministre dans sa prise de parole. "J'ai espoir et confiance (...) nous pouvons être à l'âge de la maturité pour concevoir avec les régions une relation non pas en parts de marchés mais en termes de politiques publiques", a répété ce matin le locataire de Matignon à la tribune. 

Développement rural : l'État reprend la main

Du côté des annonces, en revanche, il va encore falloir attendre un peu pour la "troisième phase de décentralisation" tant espérée. Édouard Philippe s'est ainsi dit "favorable" à la tenue d'une concertation trimestrielle entre l'État et les Régions pour renforcer le dialogue et la mise en place des politiques communes. La première devrait avoir lieu en octobre sur le thème de l'agriculture. En revanche, on repassera pour la gestion régionale complète du second pilier de la PAC, consacré à l'aide au développement agricole (le FEADER). "Nous avons retenu l'option du décroisement des rôles pour clarifier les responsabilités de l'État et des régions".

L'État reste donc sur ses positions : aux unes, on laisse les aides non reliées aux surfaces agricoles "parce qu'elles s'apparentent aux aides au développement économique dont vous êtes responsables. Cela correspond à un transfert de 140 millions d'euros de dépenses et près de 400 fonctionnaires". À l'autre, on garde la gestion des "aides surfaciques. Pas pour le plaisir de conserver quelque chose, mais pour assurer une unité de gestion, réduire les délais de paiement et sécuriser le calendrier de versement".

En attendant le cadre stratégique commun que la France doit toujours présenter à la Commission Européenne, le président de la Nouvelle-Aquitaine, ayant récemment dénoncé un "camouflage de Bercy", n'a pas caché sa déception. "Sur les 2,6 milliards d'euros de Crédits Européens pour le développement rural gérés par les régions, l'État va en récupérer un milliard. On reste dans la théorie du rabot. Un pays centralisé ne se réforme pas, il se révolte", a notamment souligné l'élu après le départ du ministre, qui n'a par ailleurs cédé aucune réaction en dehors de sa propre tribune. Seule annonce politique concrète sur le sujet : le lancement d'une expérimentation lancée sur trois régions concernant une régionalisation accrue de la gouvernance de la formation professionnelle au sein de Pôle Emploi, pour identifier les besoins spécifiques en main d'œuvre de chacune et les outils à déployer pour y répondre. 

Formation professionnelle et "confiance" fiscale

Entre deux "peut-être", Édouard Philippe a également défendu la réforme de la formation professionnelle et de l'apprentissage en citant les bons chiffres publiés début septembre par le Ministère du Travail (+8,4% d'apprentis au premier semestre 2019 par rapport à la même période en 2018). Mais pas question de revenir en arrière, et surtout pas de confier à nouveau aux régions la gestions de CFA pour lesquels le gouvernement veut ouvrir les vannes en permettant aux organismes de formation d'en ouvrir. "J'ai la conviction que la réforme va rapidement produire ses effets. On parle de 500 projets de nouveaux CFA depuis le début de l'année, je souhaite que cette bonne dynamique continue d'être impulsée par tous". Tout juste a-t-il octroyé des financements supplémentaires aux CFA, 180 millions d'euros au titre des "capacités d'investissements des CFA", 138 millions d'euros pour "majorer les coûts-contrats" finançant les CFA (des sortes de "quotas" pour les inciter à prendre plus d'apprentis) et 220 millions d'euros au titre du transfert de la compétence aux acteurs économiques. Une dernière enveloppe "qui tire les conséquences en matière de partage des financements vis-à-vis des régions".

Sur le volet purement fiscal, le Premier Ministre a tenté de rassurer au sujet de la réforme en cours visant à supprimer la taxe d'habitation. Une réforme dénoncée par le président de l'Association des Maires de France, François Baroin, comme étant un "acte profond et fondateur de recentralisation. On nous dit que l'impôt ne sera pas remplacé. Mais il le sera par la dette qui sera donc gagée sur les générations futures". En guise de réponse, Édouard Philippe a annoncé que "près de 300 millions d'euros de frais de gestion de la taxe d'habitation seront intégralement compensés". Une dernière possibilité, celle d'alléger la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises pour "stimuler [leur] développement sur tout ou partie de leur territoire" encore agrémentée de conditionnels et autres "un jour, peut-être".
"L'an dernier il est resté sur la berge, au moins cette année il a mis les pieds dans l'eau", a souligné le président de l'Association des Régions de France, Hervé Morin au sujet du Premier Ministre. L'orteil est resté néanmoins timide pour beaucoup de président(e)s de région. La prochaine échéance, celle d'un nouveau projet de loi sur la décentralisation piloté par Jacqueline Gourault, et prévu pour 2020, devrait donc être largement attendue au tournant par les régionaux de l'étape.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3186
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Jean-François Fountaine lors de ses voeux 2018 Politique | 17/11/2019

Grand Entretien avec Jean-François Fountaine : comment La Rochelle compte s'inscrire à l'échelle régionale

Gérard Chausset Politique | 15/11/2019

Municipales à Mérignac : l'adjoint Gérard Chausset propose de nouvelles pistes pour la ville

Le premier ministre Edouard Philippe et François Bayrou, maire de Pau Politique | 15/11/2019

Réforme des retraites: Edouard Philippe tente de rassurer à Pau

Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, vice-président de Bordeaux Métropole et  conseiller départemental de la Gironde Politique | 08/11/2019

Tribune Libre - Jacques Mangon : Police municipale: Le garde champêtre n’est plus !

CD40 Politique | 06/11/2019

Landes : au coté des personnels de santé

Jean-François Fountaine a lancé sa campagne du quartier de Villeneuve les Salines Politique | 25/10/2019

Jean-François Fountaine : « J’ai envie de redevenir maire de La Rochelle »

Nicolas Pereira Politique | 22/10/2019

Municipales : comment "Bordeaux Durable" envisage un "rapport de force"

Plénière de la Région du 21 octobre 2019 Politique | 21/10/2019

Biodiversité, Egalité, Comptes de gestion au menu de la Plénière régionale

Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/10/2019

Budget en Nouvelle-Aquitaine : un cap à maintenir

Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, était à Ispourbe au pays basque ce jeudi 17 octobre 2019, à l'occasion du Congrès des Elus de la Montagne. Politique | 18/10/2019

La ministre Jacqueline Gourault au côté des élus de la montagne

Politique | 18/10/2019

Philippe Madrelle: un livre de Mémoires comme une dernière victoire

Visite du chantier de Noeud de Raccordement Optique d'Aixe-sur-Vienne Politique | 17/10/2019

Un coup d'accélérateur pour le déploiement du Très Haut Débit en Limousin

Emmanuelle Ajon Politique | 15/10/2019

Stratégie Nationale de prévention et de protection de l'enfance : "pas à la hauteur de l'ambition"

Nicolas Florian Bordeaux Politique | 15/10/2019

Mobilités : Nicolas Florian en ordre de marche

Jean-Pierre Cubertafon, député du Périgord vert reste un ardent défenseur de la ruralité Politique | 14/10/2019

Jean-Pierre Cubertafon, député de Dordogne : " la ruralité va faire l’objet d’une politique ambitieuse"