Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

12/04/19 : Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne depuis 2008, a annoncé aujourd'hui sa démission aux membres de la majorité départementale. Démission qui sera effective à la fin du mois.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

10/04/19 : Le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelle "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", à manifester le vendredi 12 avril à 10h30 devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux.

03/04/19 : La Rochelle : l'association de l'organisation du Grand Pavois vient de dévoiler son invité d'honneur 2019. Ce sera L'Andhra Pradesh, une région de l'Inde. 250 nouveautés sont attendues pour cette 47e édition, qui se tiendra du 18 au 23 septembre.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Conseil départemental de la Gironde : le dialogue territorial est lancé

10/07/2015 | Jean-Luc Gleyze président du Conseil départemental de la Gironde, a lancé ce jeudi 9 juillet une grande phase de concertation et de dialogue territorial

"Vers un livre blanc" est le prototype de la politique commune que le département souhaite mener

Jeudi 9 juillet était un jour particulier pour l'hémicycle girondin : au sein de l'amphithéâtre Robert Badinter, à Bordeaux, Jean-Luc Gleyze et son adjointe Christine Bost ont lancé officiellement un dialogue territorial lors de la toute première édition de la Conférence départementale des Territoires Girondins. En guise de document référent, un manifeste rédigé en interne, qui, à la suite de nombreux débats qui débuteront en septembre dans neuf grandes zones du département, va donner lieu à un "livre blanc des territoires girondins et à une signature des pactes territoriaux en juin 2016. Le tout dans une volonté réelle de "démocratie participative".

92, c’est le nombre de pages que contient le fascicule « Vers un livre blanc des territoires girondins » paru il y a quelques mois (et présenté par le Conseil départemental notamment lors du Salon de l’Agriculture de Bordeaux Lac) qui fait office de squelette du futur livre blanc, destiné à être rédigé en commun avec la société civile, des experts et les différents élus des territoires. Le chantier est conséquent, il a été lancé jeudi 9 juillet à Bordeaux sous forme de l’annonce d’un futur dialogue territorial dont les premières dates sont attendues à la rentrée. Une sorte de tournée des territoires répartis et découpés en 9 zones : Médoc, Haute Gironde, Libournais, Sud Gironde, Bassin d’Arcachon, Graves, Portes du Médoc et Hauts de Garonne et enfin Bordeaux, chacune avec des attentes différentes. 

Gironde 2033L’idée d’un dialogue social proposé par la nouvelle mandature remonte à décembre 2014, lors de l’adoption du projet global « Gironde 2033 », qui ambitionnait déjà « une Gironde solidaire et tournée vers l’avenir. Pour Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental, l’enjeu de ce lancement était évidemment important (de même que pour nombre de conseillers départementaux, de maires et de responsables institutionnels présents en grand nombre dans l’amphithéâtre Robert Badinter). “Les élus ne détiennent pas seuls les ressources nécessaires à la construction des projets à destination des citoyens, nous avons pris la décision d’engager une large concertation, une démarche unique en France. Nous ne voulons pas d’une conception de la politique exclusivement descendante, mais bien d’une relation régulière et interactive entre les élus et les forces des territoires”, a-t-il notamment affirmé à la tribune.

Une force de persuasionL'élu s’est par ailleurs défendu de toute intension de créer une “délégation non officielle des élus” qui mènerait les décisions politiques à leur place : “Cette volonté d’agréger les avis et contributions de tous ne remet pour autant pas en cause la logique de représentation politique, clef de voûte de notre démocratie. Nous ne reculons pas devant nos responsabilités, et garderons notre rôle parfois difficile, nous continuerons à trancher, arbitrer. Ce n’est donc pas une délégation de responsabilités, mais bien une association au processus de décision”, a-t-il ajouté. Un discours conforté par celui de Christine Bost, vice-présidente, qui est revenue longuement sur les objectifs à moyen terme d’un tel dialogue. “Bien sûr, le premier livret ‘Vers un livre blanc’ n’est pas exhaustif et reste très orienté en termes de solidarités, mais il n’a qu’un statut transitoire. 

Derrière cette volonté de définir une nouvelle stratégie pour le département, on retrouve les engagements pris par la nouvelle présidence : le document en question à été entièrement rédigé en interne, sans faire appel à un cabinet d’étude extérieur (ce qui était, à demi-mot, une habitude plus ou moins prononcée de l’hémicycle précédent) dans le cadre de la réduction imposée des dépenses publiques. Le projet initial, lui, ne devrait pas être rogné. C’est le 17 septembre prochain que débutera le premier ‘Conseil de Territoire’. Si le lieu n’est pas encore défini, on sait au moins qu’il y aura deux passages dans chacun des 9 territoires mentionnés par cette ‘maquette’ du livre blanc”, entre septembre et fin novembre. La phase suivante sera l’adoption du fameux “livre blanc” de manière définitive avec l’ensemble des idées retenues et évoquées lors de ces réunions.

Un travail globalPour autant, comme l’assure Christine Bost, “ces rendez-vous ne seront pas des réunions publiques, même s’il y aura des membres de la société civile et d’autres partenaires plus officiels. On se rapproche plus d’ateliers de travail que de réunions publiques”. L’idée de resserrer les rangs vient sans doute, aussi, comme le souligne Jean-Luc Gleyze, de l’idée de ne pas trop s’éparpiller et transformer le livre en fourre-tout. “Le contenu et les axes sont bien sûr susceptibles de changer. Même si c’est défini comme une démarche collaborative, le but n’est pas que chacun joue sa partition de son côté mais de faire quelque chose de global”. La “co-construction des engagements, elle, devrait suivre en janvier, avant d’arriver à l’étape cruciale de signature des différents pactes territoriaux, qui vont aboutir à la réelle mise en œuvre des politiques. Reste que si les axes du livre blanc ne sont pas ceux de son prototype, ils devraient tout de même garder un fort accent social et se concentrer sur les politiques de solidarités : sur les quatre axes définis par ‘Vers un livre blanc, un seul parle de l’économie départementale’. 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4824
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Gromb Jacques | 20/07/2015

vous soulignez que ce texte a été rédigé en"interne", et non élaboré par des professionnels externes.
Certes c'est une source d'économie,mais , bien plus encore,une recherche d'authenticité car on abandonne la voie facile du pret- a- penser qu'on achète pour réfléchir, enfin

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !