Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/02/18 : La Rochelle : le dessinateur de presse Plantu sera présent ce lundi dans le cadre de l’exposition itinérante Tous migrants de Cartooning For Peace, dessins pour la paix, installée à la Médiathèque Michel-Crépeau du 19 au 28 février.+ d'info

18/02/18 : La Rochelle : ce 19 fevrier à midi, le public est convié au lancement du voyage de L'Hermione 2018, sur le thème Libres Ensemble de l’Atlantique à la Méditerranée, quai Senac de Meilhan. Le globe de la Francophonie, tout juste restauré, sera dévoilé.

16/02/18 : Samedi, Colère 24 signe son retour sur les routes de Dordogne. Le mouvement organise une opération escargot sur la RN 21 et un défilé dans le centre-ville Périgueux. Le premier rassemblement, le 27 janvier, avait mobilisé près de 600 manifestants.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

15/02/18 : Armel de la Bourdonnaye, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, a été nommé recteur de l'Académie de Poitiers hier lors du Conseil des ministres. Diplômé de Polytechnique, il a été à la tête de l'ENPC et de Centrale à Nantes.

15/02/18 : Charente-Maritime: la ville de Jonzac a inauguré hier un nouveau concept de passage piéton réalisé en 3D sur la chaussée. L'illusion d'optique donnant un effet de volume aux bandes blanches doit inciter les automobilistes à ralentir,espère la mairie.

14/02/18 : Les agriculteurs béarnais ne décolèrent pas quant à la réforme des zones défavorisées. Après avoir bloqué l'agglomération paloise jeudi 8 et mardi 13 février, 150 tracteurs mènent de nouveau une large opération escargot ce 14 février.+ d'info

14/02/18 : Dans le cadre du partenariat entre la Région et le Bezirk de Moyenne-Franconie (Land de Bavière Allemagne), 20 entreprises néo-aquitaines de l'agriculture bio participent du 14 au 17 février, au grand salon européen «Biofach» à Nuremberg en Allemagne

14/02/18 : Charente-Maritime : Jean Baptiste Dagréou a été réélu à la présidence de la fédération de l'hôtellerie de plein air du département.

13/02/18 : Réforme des zones défavorisées: la FDESA 64 organisera toute la journée du mardi 13 février, une opération escargot dans l'agglomération paloise. "Un mode d'action qui symbolise la rapidité de réaction de l'Etat", commente le syndicat.

13/02/18 : Un bus GNV -Gaz Naturel pour Véhicule- en expérimentation dans l’Agglo d’Agen. Après le bus électrique en avril 2017, cette nouvelle expérimentation « permet de préparer la transition énergétique et répondre aux enjeux environnementaux.

13/02/18 : Quelle Europe pour la jeunesse ? Tel est le titre du café citoyen qu’organise la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne – CIED, le 15 février à 18h30, au Blue Fox Coffee, rue Montesquieu, à Agen. L’entrée est libre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

  • 16/02/18 | En Dordogne, le rapport Spinetta sur l'avenir de la SNCF inquiète

    Lire

    Le rapport sur l’avenir de la SNCF préconise la fin des petites lignes ferroviaires. En Dordogne, toutes les lignes seraient peu ou prou concernées. Périgueux-Agen, Périgueux-Brive sont les plus menacées. Les Périgueux-Limoges et Périgueux-Bordeaux le sont moins, affichant des fréquentations honorables. Le président du Département appelle "les élus à se mobiliser contre un projet qui, s’il devait se concrétiser, contribuerait à aggraver l’isolement de la Dordogne et à détériorer les perspectives de développement."

  • 16/02/18 | Internet: 16 collectivités de la région récompensées

    Lire

    Le 8 février dernier, dans le cadre de la 19ème Cérémonie de remise du label national Territoire, Villes et villages internet, la Nouvelle-Aquitaine a vu 16 de ces collectivités récompensées pour leur action dans des politiques publiques numériques engagées. Six d'entre elles se sont particulièrement illustrées en matière de production de services publics numériques locaux, décrochant les 5 @, la plus haute des récompenses. Il s'agit d'Agen (47), de la communauté de communes de Parthenay-Gâtine (79), de Bassens (33), Bayonne (64), Boé (47) et Mérignac (33).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Conseil départemental de la Gironde : le dialogue territorial est lancé

10/07/2015 | Jean-Luc Gleyze président du Conseil départemental de la Gironde, a lancé ce jeudi 9 juillet une grande phase de concertation et de dialogue territorial

"Vers un livre blanc" est le prototype de la politique commune que le département souhaite mener

Jeudi 9 juillet était un jour particulier pour l'hémicycle girondin : au sein de l'amphithéâtre Robert Badinter, à Bordeaux, Jean-Luc Gleyze et son adjointe Christine Bost ont lancé officiellement un dialogue territorial lors de la toute première édition de la Conférence départementale des Territoires Girondins. En guise de document référent, un manifeste rédigé en interne, qui, à la suite de nombreux débats qui débuteront en septembre dans neuf grandes zones du département, va donner lieu à un "livre blanc des territoires girondins et à une signature des pactes territoriaux en juin 2016. Le tout dans une volonté réelle de "démocratie participative".

92, c’est le nombre de pages que contient le fascicule « Vers un livre blanc des territoires girondins » paru il y a quelques mois (et présenté par le Conseil départemental notamment lors du Salon de l’Agriculture de Bordeaux Lac) qui fait office de squelette du futur livre blanc, destiné à être rédigé en commun avec la société civile, des experts et les différents élus des territoires. Le chantier est conséquent, il a été lancé jeudi 9 juillet à Bordeaux sous forme de l’annonce d’un futur dialogue territorial dont les premières dates sont attendues à la rentrée. Une sorte de tournée des territoires répartis et découpés en 9 zones : Médoc, Haute Gironde, Libournais, Sud Gironde, Bassin d’Arcachon, Graves, Portes du Médoc et Hauts de Garonne et enfin Bordeaux, chacune avec des attentes différentes. 

Gironde 2033L’idée d’un dialogue social proposé par la nouvelle mandature remonte à décembre 2014, lors de l’adoption du projet global « Gironde 2033 », qui ambitionnait déjà « une Gironde solidaire et tournée vers l’avenir. Pour Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental, l’enjeu de ce lancement était évidemment important (de même que pour nombre de conseillers départementaux, de maires et de responsables institutionnels présents en grand nombre dans l’amphithéâtre Robert Badinter). “Les élus ne détiennent pas seuls les ressources nécessaires à la construction des projets à destination des citoyens, nous avons pris la décision d’engager une large concertation, une démarche unique en France. Nous ne voulons pas d’une conception de la politique exclusivement descendante, mais bien d’une relation régulière et interactive entre les élus et les forces des territoires”, a-t-il notamment affirmé à la tribune.

Une force de persuasionL'élu s’est par ailleurs défendu de toute intension de créer une “délégation non officielle des élus” qui mènerait les décisions politiques à leur place : “Cette volonté d’agréger les avis et contributions de tous ne remet pour autant pas en cause la logique de représentation politique, clef de voûte de notre démocratie. Nous ne reculons pas devant nos responsabilités, et garderons notre rôle parfois difficile, nous continuerons à trancher, arbitrer. Ce n’est donc pas une délégation de responsabilités, mais bien une association au processus de décision”, a-t-il ajouté. Un discours conforté par celui de Christine Bost, vice-présidente, qui est revenue longuement sur les objectifs à moyen terme d’un tel dialogue. “Bien sûr, le premier livret ‘Vers un livre blanc’ n’est pas exhaustif et reste très orienté en termes de solidarités, mais il n’a qu’un statut transitoire. 

Derrière cette volonté de définir une nouvelle stratégie pour le département, on retrouve les engagements pris par la nouvelle présidence : le document en question à été entièrement rédigé en interne, sans faire appel à un cabinet d’étude extérieur (ce qui était, à demi-mot, une habitude plus ou moins prononcée de l’hémicycle précédent) dans le cadre de la réduction imposée des dépenses publiques. Le projet initial, lui, ne devrait pas être rogné. C’est le 17 septembre prochain que débutera le premier ‘Conseil de Territoire’. Si le lieu n’est pas encore défini, on sait au moins qu’il y aura deux passages dans chacun des 9 territoires mentionnés par cette ‘maquette’ du livre blanc”, entre septembre et fin novembre. La phase suivante sera l’adoption du fameux “livre blanc” de manière définitive avec l’ensemble des idées retenues et évoquées lors de ces réunions.

Un travail globalPour autant, comme l’assure Christine Bost, “ces rendez-vous ne seront pas des réunions publiques, même s’il y aura des membres de la société civile et d’autres partenaires plus officiels. On se rapproche plus d’ateliers de travail que de réunions publiques”. L’idée de resserrer les rangs vient sans doute, aussi, comme le souligne Jean-Luc Gleyze, de l’idée de ne pas trop s’éparpiller et transformer le livre en fourre-tout. “Le contenu et les axes sont bien sûr susceptibles de changer. Même si c’est défini comme une démarche collaborative, le but n’est pas que chacun joue sa partition de son côté mais de faire quelque chose de global”. La “co-construction des engagements, elle, devrait suivre en janvier, avant d’arriver à l’étape cruciale de signature des différents pactes territoriaux, qui vont aboutir à la réelle mise en œuvre des politiques. Reste que si les axes du livre blanc ne sont pas ceux de son prototype, ils devraient tout de même garder un fort accent social et se concentrer sur les politiques de solidarités : sur les quatre axes définis par ‘Vers un livre blanc, un seul parle de l’économie départementale’. 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4478
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Gromb Jacques | 20/07/2015

vous soulignez que ce texte a été rédigé en"interne", et non élaboré par des professionnels externes.
Certes c'est une source d'économie,mais , bien plus encore,une recherche d'authenticité car on abandonne la voie facile du pret- a- penser qu'on achète pour réfléchir, enfin

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !