Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

13/04/18 : Charente-Maritime : L'Hermione est arrivée dans le port de Marseille hier soir, où elle sera visible tout le week-end.

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

10/04/18 : Pascal Bellenger a été nommé Directeur des Affaires Contractuelles Partenariats de recherche de la SATT Aquitaine. Sa mission principale : développer les activités de recherche partenariale pour le compte de l'Université de Bordeaux et Bordeaux INP.

10/04/18 : En Gironde, Andréa Kiss, Maire du Haillan, quitte le P.S. pour rejoindre Génération.s. Un choix qui "n'affecte pas la pérennité de l’organisation socialiste locale", assure T. Trijoulet, le premier secrétaire fédéral.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

  • 20/04/18 | "Action Coeur de Ville" se décline à Rochefort

    Lire

    Rochefort fait partie des 222 villes retenues par l’État pour intégrer le dispositif « Action Cœur de Ville » qui lui permettra d’engager un plan de réhabilitation de l’habitat de son centre urbain en obtenant 25 millions € sur 5 ans. La municipalité, avec le concours des services de l’État, s’est déjà saisie du sujet en engageant un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du centre historique, dont elle présentera une première ébauche à la population lundi 23 avril à 18 h au Palais des Congrès.

  • 20/04/18 | Nouveau service chez Keolis Agen : le ticket de bus par SMS

    Lire

    Pressé, sans monnaie sur vous et vous souhaitez prendre le bus, pas de panique, Keolis Agen en collaboration avec l’Agglomération d’Agen vient de lancer un nouveau service de paiement par SMS. C’est simple et très rapide. Tout d’abord, envoyez 1v au 93047 par SMS. Ainsi, vous recevrez votre ticket sur votre mobile et vous pourrez voyager une heure sur le réseau TEMPO.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Conseil départemental de Gironde : une plénière très "formelle"

12/04/2015 | Les 66 nouveaux élus du Conseil départemental de la Gironde se sont réunis ce vendredi 10 avril dans l'après-midi pour une nouvelle plénière, très "administrative"

Parmi les dossiers importants à l'ordre du jour, on retrouvait notamment le domaine de compétences des Vice-présidents

C'est ce vendredi 10 avril à 14 heures 30 que s'est déroulée la séance plénière du mois d'avril du nouveau Conseil départemental de Gironde en présence de la quasi-totalité des 66 élus. En tout, 8 dossiers étaient à l'ordre du jour, parmi lesquels la constitution et composition des différentes Commissions du Conseil et le vote du domaine de compétences attribuées aux Vice-présidents. Peu de remous pour cette nouvelle plénière, mais quelques voix se sont tout de même élevées... contre le binôme du Front National, élu en Nord Médoc qui a désormais ses sièges...

En ouverture de séance, Jean Luc-Gleyze y est évidemment allé de ses mots de bienvenue et en a profité pour définir un cap. "Le mandat pour lequel nous avons été élus s'inscrit dans une nouvelle étape de la décentralisation", a ainsi déclaré  le nouveau Président du Conseil départemental de la Gironde, sucesseur de Philippe Madrelle. "Nous avons à relever deux défis majeurs. La réforme territoriale qui recompose notre organisation territoriale, avec la création de grandes régions et le renforcement de l'intercommunalité, spécialise nos compétences et nous conforte comme collectivité territoriale de proximité. Le deuxième défi, c'est de contribuer au redressement des comptes publics de la nation". Aucune surprise donc, un discours qui se veut dans la droite ligne de la précédente mandature. A une exception près : la "Gironde à deux vitesses" récemment encore dénoncée par l'opposition semble déjà loin : "notre action, durant le mandat qui débute, s'inscrit dans une logique : un département chef de file des solidarités humaines et territoriales, recentré sur des missions obligatoires, garantes de la complémentarité entre la Métropole et les territoires ruraux". 

L'un des points sur lesquels a insisté Jean Luc Gleyze, c'est ce "schéma d'accessibilité du public aux services" (projet né en 2013 d'une volonté de rendre les services publics et dits "d'intéret général" accessibles à tous et partout. "Il doit constituer une garantie supplémentaire d'un égal accès de tous les girondins aux services fondamentaux", a-t-il notamment promis. "Suite aux débats parlementaires qui nous ont confié puis retiré le copilotage de ce Schéma, notre collectivité, est, aujourd’hui, finalement confirmée et confortée pour en conduire l’élaboration avec l’État. Sans même attendre la conclusion de ces débats, la Gironde, à l’exemple de dix autres départements, s’est engagée, de façon volontaire et à titre expérimental, dans un travail conjoint avec l’État pour garantir un accès aux services essentiels à nos concitoyens, en tous points du territoire". 

Vice-présidents : distribution des rôles Parmi les 8 dossiers à l'ordre du jour pour les 66 élus (dont 37 nouveaux) de ce Conseil départemental, un volet important se détache, celui de l'attribution et de la désignation des domaines de compétences pour les Vice-présidents. Le dossier, voté à l'unanimité, a défini les postes d'élus aux différents volets stratégiques de la politique locale. Ainsi, Christine Bost (première Vice-présidente) assurera le "développement des territoires", Isabelle Dexpert (élue en binôme avec Jean-Luc Gleyze) s'occupera du volet jeunesse, sports et vie associative. Bernard Castagnet, vainqueur devant Yves d'Amécourt sur le canton du réolais (le candidat de droite avait été un temps pressenti pour occuper le fauteuil de Président), s'est vu chargé de l'attractivité territoriale, du développement économique et du tourisme. Jean Marie Darmian, précédemment trésorier sous la présidence de Philippe Madrelle, reste aux finances et prend en charge les fonds européens. Enfin, parmi les compétences emblématiques, on retrouve Matthieu Rouveyre à la communication et aux accès numériques. 

De nouvelles voix s'élèventLes différentes commissions et leurs attributions ont également été votées à la majorité, de même que plusieurs dossiers très techniques comme les indemnités des conseillers départementaux, vivement discutée par un tout nouvel arrivant dans l'hémicycle : le Front National, par la voix de Grégoire De Fournas, qui avec Sonia Colemyn a conquis le canton du Nord-médoc le 29 mars dernier. "Nous aurions souhaité que les élus baissent leurs indemnités, parce qu'ils doivent aussi subir cette crise dont ils sont en partie responsables". Christine Bost s'est à son tour fendue d'une question au binôme FN : "est-ce que les deux conseillers FN veulent renoncer à leurs indemnités ?", a-t-elle demandé. Réponse timide... beaucoup moins que celle d'Alain David, maire de Cenon, à l'égard d'un FN qui s'est senti "écarté" des groupes formés de 3 élus destinés à se répartir les différentes compétences, affirmant que les "voix appartiennent à ceux qui les ont obtenues". "C'est une honte que de provoquer ainsi la République dans cette assemblée", s'est insurgé Alain David. Avant, nous étions entre républicains, aujourd'hui je constate et déplore une nouvelle façon de faire de la politique". "Personne n'est propriétaire des voix qu'il a obtenues, et aucun élu ne peut en revendiquer la propriété", a par ailleurs affirmé Jean-Luc Gleyze, pragmatique. 

En dehors de ces quelques incartades, l'ensemble des 8 dossiers a été voté. La prochaine séance plénière, qui se tiendra le 30 avril prochain, risque d'apporter quelques réponses politiques plus centrées sur les finances générales. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
7703
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !