Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Conseil général de Gironde : le budget adopté

19/12/2014 | Le budget primitif du Conseil général de Gironde a été adopté aujourd'hui, il s'élève à 1,589 milliard d'euros.

Le budget primitif a été adopté avec 40 voix pour, 10 contre et 4 abstentions

L'ambiance était aux "au revoir" cet après midi dans l'hémicycle de l'Hôtel du département pour le vote du budget primitif, puisqu'il était le dernier de la mandature avant les élections départementales de mars prochain, mais aussi le dernier de Philippe Madrelle, ce dernier ayant occupé le fauteuil de président durant 36 ans. Il est marqué par une augmentation de contribution des collectivités territoriales à la résorption des déficits et un recul des dotations et compensations d'Etat. Il a été adopté à 40 voix pour, 10 voix contre et 4 abstentions.

"Les points clefs de ce budget sont la solidarité, la proximité et l'efficacité", a souligné Jean-Marie Darmian, vice-président en charge des finances de la collectivité. Le budget 2015, adopté à 40 voix favorables, s'établit ainsi à 1,589 milliard d'euros. Il est notamment marqué par une baisse des dotations de l'Etat, notamment de la DGF (Dotation globale de fonctionnement) pour un total de 243,9M€, soit une baisse d'environ -10%. Le rapport insiste cependant sur le budget alloué au volet "solidarité", consacré à 53% aux financement des AIS (Allocations individuelles de solidarité à hauteur de 421,3M€), à une augmentation de 10,2% le RSA (Revenu de Solidarité active avec 210M€ pour 2015) pour un budget total établi à 796M€, soit une hausse de 3,7M€ par rapport à 2014. 

Une contribution des collectivités en forte hausse

La "contribution des collectivités territoriales à la résorption des déficits" citée par le responsable des finances subit une augmentation conséquente : alors qu'elle était de 476M€ en 2014, elle passe à 1148M€ en 2015. Pour autant, la majorité ne s'est pas interdit de préciser que les capacités d'investissement seraient préservées à 220,7M€ avec un renforcement des aides attribuées notamment aux collèges ou à la construction de routes. "Cette nouvelle dépréciation de la dotation de l'Etat ne doit pas être considérée comme durable", a notamment précisé Jean-Marie Darmian. "Nos difficultés viennent d'une part de la suppression brutale et irréfléchie de la taxe professionnelle et de la perte du levier fiscal diversifié. Pour autant, nous n'avons pas élaboré un budget de lamentation et de résignation". Un budget voulu comme équilibré (+3,4% de dépenses mais +3,8% de recettes) mais avec des recettes sociales qui augmentent plus faiblement que les dépenses associées. 

Une opposition timide

L'hémicycle a feint quelques sourires dubitatifs quand à la suspension du financement de la LGV, mais reste convaincue des arbitrages effectués, du moins en majorité. Yves d'Amécourt, Président du groupe Gironde Avenir et affilié UMP (qui a récemment été recruté dans un groupe de travail UMP chargé de coordonner la stratégie des élections départementales) a affirmé "ne pas trouver dans ce budget les réponses adaptées. La baisse des dotations pour les collectivités locales met en danger nos communes. L'augmentation de la fiscalité est un pied de nez au citoyen. Nous devons assumer seuls sans avoir de recours supplémentaires à l'impôt. En baissant les aides accordées aux communes, nous reportons sur d'autres les responsabilités que le gouvernement fait peser sur nous". Guy Marty, appartenant à la majorité, à quand-à-lui déploré "une opposition muette. On pourrait penser que c'était pour rendre hommage au Président, mais voter les dépenses et non les recettes est une stratégie, car ils pensent se prévaloir de son bilan pendant les élections". 

Du côté du Front de Gauche, c'est l'abstention qui a dominé comme l'a souligné Jean-Jacques Paris : "Nous allons droit vers une généralisation des impasses financières, avec près de 2/3 des départements en déficit de fonctionnement et dans l'incapacité de recouvrir la dette avec leurs ressources propres. La collectivité départementale ne doit pas devenir un instrument pour imposer partout l'austérité", a notamment affirmé l'élu PC. Au moment des votes, aucune surprise : 4 abstentions (3 Front de Gauche et 1 Groupe Gironde Avenir), 10 NON (Gironde Avenir) et 40 OUI (Groupe PS). 

Un hommage appuyé

Pourtant, le fait marquant de ce dernier Conseil Général de la mandature PS avant les élections départementales de mars prochain aura été l'hommage appuyé, tous partis et orientations politiques confondus, au Président du Conseil général de Gironde, Philippe Madrelle, qui quitte son fauteuil après l'avoir occupé pendant 36 ans. L'ambiance était à la fois bon enfant et teintée d'émotion, Yves D'Amécourt n'ayant ainsi pas hésité à déclarer : "Ils sont nombreux ceux que vous avez aidé à être élu, mais ils sont aussi nombreux ceux que vous avez aidé à être battus", tandis que de nombreux autres élus se sont fendus d'un discours d'hommage à la "carrière de politique et de négociateur hors pair" de Philippe Madrelle.

Deux mentions ont été adoptées (sur les réseaux d'éducation prioritaire et le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement) avant une dernière standing ovation qui est venu enterinner ce dernier budget du Conseil Général. C'était aussi l'occasion des adieux pour d'autres élus de l'hémicycle, notamment Bernard Dussaut, Serge Lamaison ou encore Jean-Jacques Benoît. Jean-Marie Darmian a quant-à-lui appelé de ses voeux à ce que "la majorité de la métropole et cette du département ne soient pas les mêmes". Le prochain scrutin des 22 et 29 mars promet donc d'ouvrir une nouvelle page qui s'annonce riche... 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
8571
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !