Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine : L'opposition cherche la faille

18/11/2020 | La plénière du Conseil régional aura servi de support à l'opposition pour quelques offensives à l'encontre de la majorité régionale. Diviser aujourd'hui pour espérer mieux régner demain ?

La plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine s'ets tenue en visio lundi 16 novembre. A l'image, un échange entre Alain Rousset et Guillaume Guérin (LR)

Que l'élection régionale soit retardée ou pas en raison de la crise sanitaire, la campagne électorale qui l'accompagne poursuit bel et bien son petit chemin entamé, déjà, lors de la précédente assemblée plénière en octobre dernier. Avec, une stratégie commune, appliquée ce lundi par l'ensemble des groupes d'opposition : pointer avec un certain systématisme, les divergences entre le Président de la Région et le pan EELV de sa majorité dont l'élu et vice président à la Région, Nicolas Thierry, est candidat dans la dite campagne. Mais à chaque groupe sa tonalité et sa rhétorique pour chercher la faille et provoquer la rupture : l'agressivité frontale, l'ironie, la fausse naïveté, le questionnement sans détour, jusqu'à la quasi déclaration d'amour d'un élu LR pour un Président socialiste... La couleur des émotions au Conseil régional.

Une chose est sûre, quel que soit le ton employé ou les bémols ici et là entendus, c'est bien à l'unanimité que le volet 2 du Plan d'urgence présenté par le Président de la région en ouverture de séance ce lundi, a été voté. Cette fois, contrairement au Plan de Rebond présenté en octobre dernier, EELV n'a pas joué en touche, se félicitant même à l'inverse par la voix de Christine Moebs, de voir repris dans ce nouveau plan d'urgence la proposition de son groupe du soutien aux associations de moins de 3 salariés. Avec tout de même un avertissement en fin d'intervention « Néo Terra n'est pas un simple slogan marketing ».

Paternité "néo-terrienne"
Dans le même ordre d'idée, Nicolas Gamache (EELV) lors du débat sur les orientations budgétaires confiera s'inquiéter d'un « trop grand flou sur la traduction budgétaire de Néo Terra », rappelant à son tour que la feuille de route doit bien être « le filtre de tous nos engagements, 100% Néo Terra ».
Un avertissement, bien entendu par le Président Rousset soucieux de rappeler dans la foulée « avoir pris l'initiative de ce texte que vous avez largement adopté ». Une paternité « néo-terrienne » et de ses objectifs à 2030, d'ailleurs régulièrement rappelés au cours de la séance plénière...

Mais, c'est avec le troisième dossier du jour, la présentation du Rapport de développement durable du Conseil régional par la vice-présidente EELV François Coutant, que les « taquineries » de campagne de l'opposition ont commencé. Premier à se lancer : Jean Dionis du Séjour pour le Modem, interrogeant le Président de la Région précisément sur trois cordes sensibles de la relation EELV – Rousset : « la position de la Région sur le nucléaire », la LGV GPSO, « la Région soutient-elle toujours la LGV Bordeaux Espagne, Bordeaux-Toulouse ? », et enfin la gestion de l'eau. « Vous ne voulez pas trancher dans ce dossier (…) êtes vous pour le développement d'infrastructure de stockage d'eau en hiver ? C'est un appel, décidez Président ! », lance-t-il.

Réponses de l'intéressé : « Sur l'eau bien sûr que nous sommes tous d'accord pour qu'il y ait du stockage. Le problème n'est pas d'être contre le stockage mais où on le fait et à partir de quelle régulation ». Un chef de l'éxecutif régional « bien sûr favorable » aussi à la GPSO, « essentielle pour mettre fin au mur de camions » dit-il, tout en reconnaissant l'existence d'un débat au sein de la majorité. Appuyant même, « j'assume ce débat ». Quant à la question du nucléaire, le sujet a été facilement évacué tant par Alain Rousset que Françoise Coutant, arguant qu'il était hors compétence du Conseil régional.

"Rhétorique tribunitienne un peu facile"
Deuxième opposant, toujours au centre, à chercher à réveiller le point de discorde : Aurélien Sebton (UDI) reprenant les propos, récemment lus dans la presse, des candidats EELV, et notamment de Nicolas Thierry, sur le manque d'éco-socio-conditionnalité des aides de la Région et le manque d'ambition des politiques publiques. « J'ai l'impression que dans l'Assemblée on ne dit pas ce qu'on dit par presse interposée », commente le président du groupe UDI, interrogeant cette fois tout de go l'aile verte de la majorité.

« Sur le plan politique personne n'est dupe de cette rhétorique tribunitienne un peu facile », répond le vice président et candidat EELV Nicolas Thierry qui poursuit: « J'assume ce qui est dit dans la presse. Oui, Néo Terra va dans le bon sens, c'est un horizon souhaitable. Mais il y a un débat sur le chemin. Or, ces débats de fond, on les aura lors du moment démocratique qui est devant nous », autrement dit lors de la campagne et non dans l'hémicycle régional. Le débat, légèrement décentré du sujet qu'était le rapport du développement durable étant clos, c'est sur le dossier suivant, sur les orientations budgétaires que les autres membres de l'opposition ont repris le refrain des élus centristes mettant en doute l'unité de la majorité.

"Le totalitarisme écologique n'a plus de limite"
Le Rassemblement national, d'abord, à travers l'intervention sans nuance, de Jean-Marc de Lacoste. Ce dernier lit, entre les lignes de ces Orientations Budgétaires, la « peur de froisser [la] clientèle électorale d'extrême gauche » d'Alain Rousset mais aussi, constatant la présence de Néo Terra comme un des piliers de ces OB, un « totalitarisme écologiste qui n'a plus de limite ».  « Si la réponse à la crise c'est l'accélération de Néo Terra alors nous allons droit dans le mur ! », conclut-il.

Eddy Puyjalon, pour le mouvement de la Ruralité, n'est guère plus tendre. «  Notre problème avec Néo Terra est que vous vous servez de la vision écologique la plus caricaturale et extrême qu'on trouve sur le marché. Je ne peux m'empêcher de penser que c'est votre composante verte qui en a le quasi monopole. Vous voulez réunir les deux mondes (industriel et environnemental, ndlr) mais c'est celui de l'écologie punitive qui a l'empreinte sur vous ! »

"Vous savez, je vous aime beaucoup"
Et de l'empreinte à l'emprise, Guillaume Guérin, président du groupe LR, saute le pas, dans une intervention empreinte pour le coup, d'une « grande inquiétude ». Inquiétude quant aux choix stratégiques et d'aménagement à mettre en place post crise, et notamment en ce qui concerne (et le concerne) l'aménagement de la RN147. « Pour porter des politiques publiques il faut une majorité. Or votre majorité est en train de voler en éclat. Par pitié, ne devenez pas otage d'une idéologie qui n'est pas la vôtre ! » avant une étonnante conclusion « vos choix, qui sont aussi les miens au passage, ne sont pas partagés par votre majorité politique », et un épilogue presque aussi inattendu déjà glissé dans son intervention, « Vous savez, je vous aime beaucoup et ça me fait presque de la peine pour vous... ».

Après avoir rassuré Guillaume Guérin sur le fait que « la RN 147 doit se faire », tout en posant aussi sa volonté d'inscrire la voie ferroviaire entre Limoges et Poitiers au Contrat de Plan Etat Région, Alain Rousset ajoute, pour être clair, « Je ne suis l'otage de personne ». Quant à l'élection que chacun aura eu en tête tout au long de ces débats, il précise : « J'ai bien conscience qu'il y a une élection et que certains, où qu'ils soient et dans quelque formation politique qu'ils soient, en rajoutent un peu. Je suis d'une sérénité à toute épreuve. Il va y avoir un juge de paix : ce sera le résultat des élections. Il fixera dès le premier tour des choix politiques principaux, de la même manière qu'ils ont été fixés précédemment. Et je n'ai aucune inquiétude. Peut-être est-ce là ma faiblesse dans cette assemblée. »

 

Sur la présentation du Plan d'urgence - volet 2 et des orientations budgétaires, lire notre article : Alain Rousset : "La Région ne mettra pas le pied sur le frein en 2021"

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Capture d'écran www.nouvelle-aquitaine.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3140
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Remise des clés de la voiture par Jean-Luc Gleyze à GEIQ Industrie Politique | 15/01/2021

La Gironde cède 13 véhicules aux associations d'insertion

Pierre Hurmic lors de sa cérémonie de vœux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : en 2021, priorité au social et à l’emploi

L'emplacement de la future école de la XVI à Limoges Politique | 15/01/2021

À Limoges, la caserne Marceau vitrine pour Action Cœur de Ville

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement lors de sa visite à Bordeaux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : Gabriel Attal au chevet des étudiants

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse mardi 13 janvier Politique | 15/01/2021

"Travailler encore plus sur le monde d'après ", une nécessité pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers, lors des voeux 2021 à la presse Politique | 14/01/2021

Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers : « Je fais de la politique pour Poitiers et les Poitevins ».

Décrochage scolaire, un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques Politique | 12/01/2021

Décrochage scolaire : Un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques

François Bayrou a présenté ses voeux 2021 en visio conférence Politique | 09/01/2021

Pau: Les vœux 2021 « en résistance et en reconquête » de François Bayrou

L'Habitat à Pau Politique | 08/01/2021

Habitat: L'agglo de Pau poursuit et élargit son programme de renouvellement urbain

Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde Politique | 07/01/2021

« Jamais le Département de la Gironde n’aura autant investi qu’en 2021 », Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde

 Philippe Buisson président de la Communauté d'agglomération du Libournais Politique | 06/01/2021

Crise sanitaire, innovation, alimentation : les grands chantiers du Libournais pour 2021

Le Lot-et-Garonne, terre de projets Politique | 06/01/2021

Des vœux lot-et-garonnais sur fond de crise sanitaire

Le président du Département signe le contrat de la pose de la première pierre du collège Ginko Politique | 05/01/2021

Bordeaux : pose de la première pierre du collège Ginko

La Charte Département Alzheimer a été signée ce 5 janvier entre Germinal Peiro, président du département de la Dordogne et Geneviève Demoures présidente départementale de France Alzheimer sous le regard du président national Joël Jaouen Politique | 05/01/2021

La Dordogne au côté de France Alzheimer pour l'inclusion des malades et des aidants

Corrèze 100% fibre 2021 Politique | 28/12/2020

Corrèze 100% fibre 2021: "On va être dans les temps", Pascal Coste, président du Département