aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Conseil régional: Une motion de soutien, sans EELV, à la filière palmipède

01/02/2016 | En assemblée régionale plénière ce 1er février, la crise aviaire s'est invitée dans un ordre du jour technique dédié au fonctionnement du Conseil régional

1er février 2016: les élus régionaux réunis pour la seconde fois de leur mandat en assemblée plénière, au Conseil régional ALPC

Ce 1er février les nouveaux élus régionaux venant des quatre coins de la grande région ALPC, étaient réunis à Bordeaux en assemblée plénière. A l'ordre du jour de l'assemblée : 12 dossiers focalisés sur des questions liées au fonctionnement du Conseil régional. Seule exception à ce déroulé assez technique, le vote d'une motion « en soutien à la filière des palmipèdes à foie gras en pleine crise aviaire ». Une motion, a priori plutôt consensuelle, qui n'obtient pourtant pas le vote à l'unanimité, EELV refusant d'y prendre part pour 12 mots de trop. 12 mots qui « rappellent que le gavage des palmipèdes est un procédé naturel et traditionnel ».

Adoption d'un règlement budgétaire financier pour le nouveau Conseil régional, désignation des élus siégeant au sein des Commissions du Conseil régional, désignation des élus représentants le Conseil régional au sein des des organismes (tels que les Conseils d'administration des universités, des clusters ou autres organismes liés à l'administration générale ou aux finances) ou encore le vote des délégations de l'assemble plénière à la commission permanente... L'ordre du jour de cette seconde plénière post-élections était pour le coup technique, mais sans doute aussi formatrice pour les nouveaux élus quant aux rouage de l'administration régionale, et à prise de parole dans l'enceinte d'une assemblée comptant désormais 183 élus.

Des indemnités en brut, votées à 2661€ par moisAutre dossier lié à l'organisation « pratico-pratique » du fonctionnement du Conseil régional, ont également été votées ce lundi, les indemnités des conseillers régionaux et des membres du CESER. Des indemnités qui sur l'année, se monteront à 7,8M€, contre 8M € si l'on en était resté aux trois régions précédentes. Un différentiel négatif qui s'explique notamment par le nombre de Vice Présidents et le nombre de membres de la Commission permanente, moins important, pour une seule grande région au lieu des trois régions additionnées, fussent-elles plus petites: 15 Vice-présidents, contre 40 pour les 3 anciennes régions, et 45 élus au sein de la Commission permanente, contre 109, au total des 3 anciennes régions. Des indemnités en brut, votées à 2661€ par mois pour les conseillers régionaux, 2927 € par mois pour les membres de la Commission permanente, 3725€ par mois pour les Vice-Présidents et 5512 € par mois pour le Président. Cela dit, ce dernier ayant également un mandat parlementaire (député), son indemnité fait l'objet d'un écrêtement et est ramené à 2757 € par mois.
Un vote sur les indemnités sur lequel le FN et l'UDI ont proposé deux amendements tendant chacun à diminuer leur montant, afin, notamment, de réaliser des économies sur le budget de la région. Deux amendements rejetés par une bonne partie de l'assemblée, tant à droite qu'à gauche. Virginie Calmels a en effet davantage plaidé pour « une réduction drastique du nombre d'élus » plutôt que de leurs indemnités, considérant en effet qu'« être élu, conseiller régional, n’est certes pas un métier, mais c’est un vrai engagement, lourd, exigeant, impérieux ». Quant à Alain Rousset, il a pour sa part estimé que « si nous voulons des hommes et des femmes qui s'engagent dans l'action publique, il faut qu'ils soient correctement rémunérés »; avant de lancer, visant les deux amendements présentés : « Si nous voulons être dirigés soit par des apparatchiks, soit par des retraités, alors poursuivons dans cette démagogie ».

Soutien à la filière palmipède oui, au gavage, nonUne fois «  évacués » ces dossiers techniques, mais indispensables au bon fonctionnement de la collectivité régionale, la fin de cette journée de débats a été consacrée aux échanges entre élus sur une motion de soutien à la filière gras, en cette période de crise aviaire. Une motion permettant aux élus régionaux, d'une part de « réaffirmer leur soutien aux éleveurs et à l'ensemble des acteurs économiques de la filière », mais également de démontrer leur volonté d'être attentifs aux différentes mesures prises par l'Etat et l'Europe quant aux indemnisations à venir des acteurs économiques, et à l'accompagnement technique proposé aux producteurs.  Même si les élus affirment approuver les premières mesures d'urgence annoncées par le Président de région le 23 janvier dernier, cette motion porte également une requête à destination de la Région elle-même. Et ceci afin qu'elle intervienne auprès des banques pour obtenir des garanties concernant les acteurs économiques tels que le maintien des lignes de crédits alloués ou encore le report des annuités de remboursement en cours, etc. Enfin, sur la motion tout comme dans les diverses interventions orales qui ont pu l'accompagner, c'est sur une mise en œuvre souple et rapide de ces dispositifs que les élus régionaux, de tout bord, ont insisté, n'oubliant pas d'attirer l'attention sur diverses mesures d'après-crise à anticiper. Parmis elles, la communication, « pour rassurer les consommateurs », et le soutien à l'export.
Si chacun des groupes de l'assemblée régionale s'est dit prêt à voter cette motion de soutien, « bien conscient des drames économiques et humains que porte cette crise aviaire », le Groupe EELV, posait tout de même un bémol pour voter le texte : que soit ôtée une fin de phrase, faisant référence au gavage des palmipèdes, comme « procédé naturel et traditionnel ». Quelques mots à l'inverse, chers aux élus landais dont, en première ligne Fabienne Requenna, pour le Modem et Arnaud Tauzin, pour Les Républicains (par ailleurs Maire de Saint-Sever). Une demande non exaucée par le Président Alain Rousset suivant, dans son choix, le point de vue d'un autre élu landais, Stéphane Delpeyrat (PS) demandant, à l'attention des Verts, « dans un moment psychologique compliqué pour un territoire, de dépasser toute forme de particularisme, d'éviter toute forme de polémique et les débats secondaires ». La petite phrase est donc restée mais le vote des élus verts s'en est allé, ces derniers choisissant de ne pas prendre part au vote.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3694
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !