Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Coronavirus et élections municipales : les Mairies s'organisent

10/03/2020 | Lieux de rassemblement de populations, les bureaux de vote voient la mises en place de mesures de préventions face au risque de contamination par le Covid-19.

Bulletins de vote

Dans le cadre de la préparation de l'organisation des élections municipales dont le premier tour se déroule ce dimanche 15 mars, les maires, en charge de la salubrité et de la sécurité de leurs communes et de l'organisation du vote dévoilent les mesures qui seront mises en place pour leur tenue, dans le contexte délicat de l'épidémie de Coronavirus Covid-19. Objectifs : prévenir une éventuelle contamination dans les bureaux de vote, par définition lieu de regroupement de population, mais aussi rassurer les administrés qui hésiteraient à se rendre aux urnes par crainte du risque épidémique. Les préfectures quant à elles facilitent le vote par procuration, jusqu'au déplacement d'un agent à domicile pour les personnes en situation de quarantaine ou de confinement. Focus à Pau, Poitiers et Bordeaux.

A Pau: Rassurer et faciliter le vote par procuration
Face à la presse, le Maire de Pau se veut d'abord rassurant. « A l'heure actuelle Pau n'est pas un foyer d'infection. La personne qui a été reconnue contaminée ce week-end est une dame qui est entrée en contact avec une personne revenant du rassemblement évangéliste de Mulhouse. Et aux dernières nouvelles c'est une contamination bénigne ». De quoi conclure pour François Bayrou, «  ça n'est pas plus dangereux d'aller voter que d'aller à la boulangerie ou au centre commercial pour acheter son pain... ce que beaucoup de personnes font tout les jours à Pau ».

Mais pour autant « des précautions sont à prendre », admet-il et suivant là les consignes nationales. Au menu : gel hydroalcoolique à l'entrée et à la sortie de tous les bureaux de vote, files d'attente organisées à l'extérieur, possibilité de venir avec son propre stylo, et gant en latex mis à disposition des assesseurs qui manipulent les bulletins de vote. Par railleurs les présidents de bureaux de vote « ne s'opposeront pas au port d'un masque pour les personnes enrhumées ». Enfin, François Bayrou signale également que le dispositif du vote par procuration sera aménagé. Depuis ce mardi matin, les procurations peuvent être prises au guichet unique. Les personnes pourront soit venir avec la procuration téléchargée sur servicepublic.fr, soit la remplir sur place muni de leur carte d'identié ou d'électeur, et ce « jusqu'au jeudi soir », indique le Maire qui a également invité médecins généralistes, pharmaciens et infirmiers de l'agglomération de Pau à se réunir ce mardi soir, pour un échange d'informations et un partage de réflexion autour de l'épidémie du Covid 19. Seront aussi représentés l'ARS, les Ordres et le service d'infectiologie de l'hôpital de Pau. « C'est aussi une manière pour nous Mairie de savoir comment on peut les aider dans ce contexte qui peut évoluer. »

Côté procuration, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce qu'afin de limiter la propagation du virus, tout en permettant l'expression du suffrage aux personnes confinées ou mises en quarantaine, ou de leur entourage, les demandes de procurations pourront être recueillies à domicile par un agent ou officier de police judiciaire. Autres mesures : dans les hébergements collectifs, et afin d'éviter une éventuelle exposition des personnes âgées notamment,  les directeurs ou un agent désigné par l'OPJ et le Juge, pourront recevoir les demandes de procuration des personnes ainsi hébergées.

A Poitiers: Des mesures concrètes en amont des directives du Gouvernement
A Poitiers, les 52 bureaux de vote de la ville seront ouverts comme prévu les dimanches 15 et 22 mars pour les élections municipales. En amont des directives du gouvernement, la ville a pris des mesures concrètes. Chaque bureau sera équipé de gels hydoalcooliques, d’aérosols (efficacité bactéricide, fongicide, virucide), de produits nettoyants (détergent et désinfectant), de chiffons de ménage à usage unique, de savon et d’essuie-mains uniques, de gants à usage unique, d’une trousse d’urgence avec des gants et des masques chirurgicaux… Il y aura une signalétique indiquant les lieux où les électeurs pourront se laver les mains. A l’entrée, des affiches rappelant les gestes pour se protéger et protéger les autres face au coronavirus. Toutes les heures, les bureaux de vote seront nettoyés en suivant un protocole d’entretien très strict. 

Une gestion des flux sera également mise en place. « Nous voulons éviter que les électeurs s’agglutinent autour de l’urne, précise Patrick Champeil, responsable des démarches de la vie quotidienne à la mairie de Poitiers. Il y aura un autocollant au sol pour laisser un espace entre chaque électeur ». Une sorte de seuil de confidentialité… Pour la bonne application de toutes ces mesures les agents de la ville travaillant lors de ces deux dimanches d’élection vont avoir une réunion pour leur expliquer toutes les mesures prises et les différents protocoles à respecter. Les présidents des bureaux de vote seront également informés de ces différents dispositifs. Pour l’instant, personne n’a cédé à la panique et tous les présidents et assesseurs ont répondu présents. « Nous avons une seule défection, mais cela n’a rien à voir avec le Coronavirus, cette personne est tout simplement malade ».

Le maire de Poitiers, Alain Claeys, se veut rassurant. « Il ne faut pas d’affolement inutile. On suit les recommandations de l’ARS et de l’État. Aujourd’hui on vit une situation sérieuse. Elle ne doit pas être exagérée ni dramatisée, nous sommes dans une situation que nous pouvons maîtriser. Les dispositions prises au plan national peuvent être conjuguées au niveau local. Le Covid-19 doit être traité comme un sujet de santé publique ». Cela passe par du bon sens et de la prévention avec un rappel de gestes simples : le lavage régulier et efficace des mains indispensable pour réduire les risques de contamination ; le fait de ne pas se serrer la main ou se faire la bise pour se saluer ; d’éternuer dans le coude ; d’utiliser du gel hydroalcooliques. Des gestes qui peuvent limiter la propagation du Covid-19.

Réunion hebdomadaire de veille face au Covid-19 ce mardi 10 mars à Poitiers. Il était question des dispositifs de prévention mis en place pour le scrutin du premier tour des élections municipales qui se dérouleront ce dimanche 15 mars

Pour les personnes qui seront absentes ou dans l’impossibilité de se rendre à leur bureau de vote, il est encore possible de faire une procuration (formulaire de procuration disponible en ligne). Des mesures exceptionnelles ont été prises par le ministère de l’Intérieur pour que les personnes les plus vulnérables, présentes dans les hébergements collectifs (comme les Ehpad) ne soient pas en contact avec le virus. Sur demande un officier de police peut se déplacer pour recueillir leur demande de procuration. Une personne travaillant dans l’établissement peut également être désignée en tant que « déléguée de l’officier de police judiciaire » pour les recueillir. Concernant les Ehpad gérées par le CCAS de Poitiers, ce rôle devrait être endossé par les directeurs d’établissements.
Alain Claeys en a profité pour faire une remonté de remarques qu’il a reçu de la part des directeurs d’Ehpad. « Ils éprouvent quelques difficultés à faire respecter les règles et les directives ». Pour rappel, les pensionnaires de ces établissements ne peuvent recevoir qu’une seule personne chaque jour. Et pour cela il faut que le visiteur(se) se soumette à une prise de température. Autre restriction, l’interdiction de visite pour les mineurs de moins de 15 ans. « Ce sont des consignes de l’ARS. On ne prend pas des mesures excessives, ce n’est pas notre but », conclut le maire. 

Après le scrutin du premier tour, un autre point devrait avoir lieu la semaine prochaine pour dresser le bilan des mesures prises et les améliorer pour le second tour qui se déroulera le dimanche 22 mars.

A Bordeaux : On encourage "vivement" le vote par procuration
A Bordeaux également, le maire Nicolas Florian, a annoncé face à la presse que le dispositif des élections à venir va s’adapter à cette situation exceptionnelle. La ville de Bordeaux compte 152.000 électeurs et 147 bureaux de vote répartis dans la ville. Pourtant il se veut rassurant auprès de ses concitoyens qui ont selon lui « une vrai appréhension ». Il rappelle tout d’abord que « il n’y a pas de mesures drastiques non nécessaire à Bordeaux, notamment pas d’annulation de manifestations culturelles ». Néanmoins, comme dans les autres villes de France les concitoyens sont appelés à suivre les consignes données par le gouvernement à l’occasion de ces élections. « Nous avons reçu un courrier du premier ministre avec toutes les mesures préconisées pour les municipales », confirme à ce sujet Nicolas Florian. 

Présentation de l'organisation des bureaux de vote pour le scrutin municipal des 15 et 22 mars prochains

Alors que les flacons de solution hydroalcoolique seront posés bien en évidence à coté des isoloirs qui seront fermés seulement aux trois quart pour permettre aux votants de ne pas toucher le rideau, les citoyens sont invités à emporter leurs propres stylos. Un nettoyage poussé des bureaux de vote et une désinfection des tablettes, aura lieu toutes les heures.

Les contacts physiques seront réduits au minimum selon le maire de Bordeaux, « les personnes les plus fragiles sont vivement encouragées à voter par procuration et à ne pas se déplacer au bureau de vote » souligne-t-il. Les assesseurs responsables de l’accueil des votants feront en sorte de réguler le flux de personnes et ainsi d’éviter le plus possible les contacts. La vérification visuelle des papiers d’identité sera suivie du tamponnage de la carte d’électeur avec le moins de manipulations possible. « Il ne faut surtout pas oublier que beaucoup de nos bureaux sont situés dans des écoles et il sera donc très importants de suivre à la lettre ces mesures », demande le Maire.

 

Solène Méric, Julien Privat, Clément Bordenave
Par Solène Méric, Julien Privat, Clément Bordenave

Crédit Photo : Pierre-Alain Dorange - Wikimédia Commons

Partager sur Facebook
Vu par vous
3010
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !