Devenez actionnaire d'aqui.fr

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

16/12/21 : Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se rend ce jeudi à Laruns, puis à Peyrehorade et Hastingues pour rencontrer les acteurs locaux, exprimer le soutien de la Région.

10/12/21 : Alors que l'alerte ROUGE vigilance crues et inondations est en cours à Bayonne, l’autoroute A63 est coupée entre les sorties 6 de Bayonne Nord et 5 de Bayonne Sud vers Espagne, et entre les sorties 5 Bayonne Sud et 7 d’Ondres, dans l'autre sens.

09/12/21 : Le département des Pyrénées-Atlantiques est placé en vigilance météo ORANGE pluie-inondation, à compter de ce jeudi 9 décembre 2021 à 15h00 jusqu’au vendredi 10 décembre 2021 à 10h00 au moins. La préfecture appelle à la vigilance.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/22 | Pfizer choisit Mourenx pour produire le principe actif d'un traitement contre la Covid-19

    Lire

    Le groupe américain Pfizer a choisi le laboratoire Novasep à Mourenx, en Béarn, pour la fabrication du principe actif de son médicament contre le Covid-19, le Paxlovid. La production devrait débuter au second trimestre 2022, avec notamment le recrutement de 40 employés supplémentaires pour ce nouveau projet. Ce traitement oral contre la Covid-19 « réduirait de 89% le risque d’hospitalisation ou de décès dans les 3 jours suivant l’apparition de symptômes » selon les résultats de phase 2/3, indique le labo américain.

  • 17/01/22 | Le Festival de la Bande dessinée d'Angoulême reportée en mars

    Lire

    Au regard de la situation sanitaire, le Festival de la BD d’Angoulême a décidé de reporter son édition 2022 qui était initialement prévue à la fin du mois. Les nouvelles dates ont été communiquées : ce sera du 17 au 20 mars. "L’ambition reste par conséquent totalement intacte de proposer à tous les amateurs de bande dessinée une édition comparable, par sa richesse et la diversité de son offre culturelle, à celles qui ont précédé la pandémie", ont précisé les organisateurs du Festival.

  • 17/01/22 | Brive lit la nuit !

    Lire

    Le 22 janvier de 17h à 22h, la médiathèque de Brive participe aux Nuits de la lecture sur le thème « Aimons toujours ! Aimons encore ! ». Au cours de cette nuit, les enfants dès 3 ans pourront participer à un atelier autour de la découverte des émotions, des quizz, un blind test musical mais aussi assister au spectacle « La potion de Pétram ». Ce conte médiéval-fantastique mêle théâtre et magie.

  • 17/01/22 | Marquage routier photoluminescent : le Département des Landes demande l’avis des usagers

    Lire

    Depuis le 13 octobre 2021, un dispositif de marquage routier photoluminescent est installé sur la route départementale 29, entre Dax et Saint-Pandelon, afin d’être expérimenté. Pour évaluer au mieux ce marquage à la fois sécuritaire et éco-durable, le Département des Landes a publié un questionnaire à l’attention des usagers, disponible du 10 janvier au 4 février sur landes.fr.

  • 15/01/22 | H5N1 : L'épizootie se poursuit dans les Landes

    Lire

    L’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1 continue de progresser à partir de foyers apparus dans la commune de Malaussanne (64) puis Mant (40). Au 14 janvier, 110 foyers ont été confirmés H5N1 et 33 suspicions d’influenza aviaire sont en attente de confirmation de leur caractère hautement pathogène par le Laboratoire National de Référence. À ce jour, près de 170 000 volailles et 115 000 palmipèdes ont été abattus au sein des exploitations, auxquels il faut ajouter 260 000 palmipèdes et 60 000 volailles euthanasiés au titre du dépeuplement préventif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Covid-19 : Limoges Métropole compte débloquer 500 000 € pour prendre en charge des loyers de TPE

27/11/2020 |

1

Après avoir accompagné les entreprises en difficulté lors de la première vague de Covid-19 à hauteur d’un million d’euros, Limoges Métropole amplifie son effort pour les semaines à venir. Elle soumettra aux votes des élus communautaires, le 16 décembre, une enveloppe de 500 000 euros pour prendre en charge les loyers d’entreprises de moins de dix salariés.

Limoges Métropole va continuer d’accompagner les entreprises en difficulté. Au moins pour ce mois-ci. La Communauté urbaine s’était déjà engagée au printemps à hauteur de 420 000 €, soit 2 € par habitant, en abondant le Fonds de solidarité et de proximité de près de 30 millions financé par la Région Nouvelle-Aquitaine, la Banque des Territoires/Caisses des Dépôts et les EPCI. Ce dernier a pour vocation de soutenir les entreprises rencontrant des difficultés de trésorerie. Aujourd’hui, huit millions sont encore disponibles, ce qui suppose que des entreprises n’ont pas encore sollicité ce dispositif ou peut-être en ignorent-elles l’existence. « Sur la question des avances de trésorerie, il y a une frilosité à aller en chercher parce ce que nombre d’entreprises sont en situation précaire et elles savent qu’à terme, il faudra rembourser constate Guillaume Guérin, président de Limoges Métropole et 8 millions, ce n’est pas anodin. Je m’inquiète donc de la non consommation totale de ce fonds, c’est pourquoi nous n’abonderons pas davantage. »

Fort de ce constat, la Communauté urbaine a choisi de soutenir différemment les petites entreprises d’au moins un salarié et jusqu’à moins de dix, victimes d'une fermeture administrative en novembre, en prenant en charge leurs loyers. Une aide de 500 000 euros sera soumise au vote des élus lors du Conseil communautaire du 16 décembre.

Ainsi, seront éligibles les secteurs de l’industrie manufacturière ; les services à l’industrie et de l’artisanat de production et du patrimoine vivant mais également les jeunes entreprises innovantes, start-up, librairies indépendantes, cafés, hôtels indépendants et restaurants. Les demandes devront être adressées au plus tard le 31 décembre par mail. Les dossiers sont disponibles sur www.limoges-metropole.fr et à l’accueil de l’établissement public. Les demandes seront instruites rapidement. « Nous ne prenons pas d’engagement au-delà du mois de novembre précise-t-il, l’idée est de venir en soutien aux commerçants qui ont des difficultés à payer leur loyer. Nous sommes dans notre rôle sur la base de la compétence de l’aide à l’immobilier d’entreprise. »

 Un engagement qui pourrait atteindre 2,4 millions

Par ailleurs, les autres dispositifs mis en place par la Communauté urbaine se poursuivent à savoir, l’aide pour favoriser la transformation numérique des entreprises assortie d’une enveloppe de 200 000 € pour l’industrie, le commerce, l’artisanat, les services et activités agricoles afin de valoriser la relation clientèle et la gestion des stocks. Pour les start-up implantées sur la Technopole ESTER, les demandes d’annulation de loyers sont toujours possibles pour certains de ses locataires, un budget de 280 000 € étant affecté à cet effet. « Si on dépense les 500 000 € d’aide au loyer, on aura atteint au total 2,4 millions avec l’ensemble des dispositifs, ce qui n’est pas rien quand on connaît l’état de nos finances qui ne sont pas mirobolantes. C’est un effort très significatif dans la limite de nos compétences. » Les loyers de 34 entreprises ont déjà été annulés pour le 1er trimestre et 16 bénéficieront d’une annulation totale pour l’année. « Je me méfie des effets d’annonce car la multiplication des propositions fait que les gens s’y perdent constate Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges et président la Technopole, aujourd’hui très peu de professionnels ont touché de l’argent donc ils ont besoin de cet argent. » Un constat partagé par l’élu de l’opposition Gaston Chassain, vice-président en charge des activités commerciales et artisanales. « Il ne faut pas qu’il y ait de trous dans la raquette malgré les grosses sommes annoncées par l’État. En tant qu’élus de terrain ou d’EPCI, nous avons une vision beaucoup plus fine de la situation, il se trouve que des gens n’ont droit à rien. L’objectif est de pallier à ces manques en ciblant ceux qui n’ont pas pu bénéficier d’autres mesures. J’ai peur que la troisième vague soit économique. » D’où l’importance d’instruire rapidement les dossiers qui seront déposés. « Il ne faut pas que l’aide soit touchée six mois après la demande, c’est pourquoi tout est mis en place par Limoges Métropole pour que cela aille vite. »

Trois établissements sur quatre menacés de fermeture

Si la majorité des commerces qualifiés de non-essentiels lèveront le rideau ce samedi, les restaurants ont une perspective de réouverture plus lointaine, au mieux le 20 janvier, tandis que les bars et discothèques n’ont aucune visibilité. Lors d’une manifestation à Limoges le 24 novembre, des professionnels de métiers de bouche ont exprimé leur mécontentement, beaucoup redoutant de déposer le bilan. Une crainte partagée par Emmanuel Bassot, restaurateur et secrétaire général de l’UMIH 87. «La colère est grande, nous avons la chance de vivre en France, d’être accompagné et un geste comme aujourd’hui est significatif et fort avec cette annulation des loyers. Cela permettra peut-être aux 2 500 salariés que nous représentons d’être le moins égratignés possible. Car à Limoges et sur la métropole, nous craignons l’année prochaine une catastrophe économique avec trois établissements sur quatre qui pourraient fermer tous secteurs confondus. Les discothèques sont, par exemple, sans revenus depuis mars. Au niveau national, nous attendons 50 000 faillites et 250 000 salariés sur le carreau.»

Président de la Chambre départementale de Métiers et de l’Artisanat, Jean-Pierre Gros a lui aussi insisté sur le soutien aux entreprises qui échappent à tous les dispositifs. « Aujourd’hui, 33 % des artisans ont subi des fermetures administratives déplore-t-il, ils sont parfois installés depuis moins d’un an ou un peu plus et ils n’ont droit à aucune aide. II faut avoir un œil attentif sur ces très petites entreprises en devenir en apportant une réponse particulière. Ces artisans n’attendent pas un soutien au financement car demain, il faudra rembourser les aides. Seulement 10 % des artisans ont sollicité un PGE pour éviter de générer des dettes face à un avenir incertain. » Cette population a passé le cap du premier confinement mais aujourd’hui, elle ne demande qu’à travailler. « Mon objectif est donc d’être attentif aux petites entreprises fragilisées, notamment celles qui viennent de se créer, en apportant des investissements afin de maintenir le lien social et une activité économique en milieu rural ou à Limoges. »

 Consommer local

 L’annulation des loyers est une bonne initiative pour Pierre Massy, président de la CCI 87, qui voit là « une dépense en moins pour les commerçants qui ont des trésoreries exsangues alors que le Tribunal de Commerce est vide, c’est fou ! S’étonne-t-il. Il va sûrement se remplir car il y aura forcément un jour où cela ira moins bien. Des commerçants se sont débrouillés sans le fonds de soutien de la Région, 40 à 50 % n’ont pas demandé le PGE. Ils comptent sur les fêtes pour gagner leur vie dans une période où les gens dépensent pour leurs cadeaux de Noël. C’est pourquoi la perception de ce confinement est différent du premier, les gens veulent travailler ». »

Pour aller dans ce sens, la Ville de Limoges en coordination avec Limoges Métropole a autorisé les magasins à ouvrir tous les dimanches du 29 novembre au 27 décembre. Le stationnement sera gratuit de 14h à 16h tous les samedis à partir du 28 novembre et jusqu’au 2 janvier (inutile de prendre un ticket à l’horodateur). Tous les samedis, le stationnement de moins de 2 h est gratuit toute la journée sur les parkings Bibliothèque, Jourdan, Hôtel de Ville et Churchill. Il est également gratuit tous les dimanches et jours fériés sur l’ensemble des zones et 30 minutes sont offertes tous les jours sur la voirie. « Nous incitons vivement la population à faire ses achats en centre-ville et la rue Jean-Jaurès sera piétonnisée les quatre prochains dimanches même s’il n’y a pas de marché de Noël cette année » annonce Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges. Une bonne occasion de faire du lèche-vitrine tout en faisant une bonne action.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
9622
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Pierre Hurmic, maire de Bordeaux a présenté ses voeux à la presse le 11 janvier 2022 Politique | 13/01/2022

Bordeaux, « une ville toujours plus solidaire et ouverte au monde » en 2022

Xavier Fortinon, président du Département des Landes Politique | 12/01/2022

Santé, élevage, foncier : des voeux landais sous le signe de la gestion de crises

François Bayrou a adressé ses voeux aux corps constitués dans une vidéo en direct depuis le Palais Beaumont Politique | 11/01/2022

François Bayrou porteur de bonnes nouvelles pour l'hôpital de Pau en 2022

Alain Rousset lors de ses voeux à la presse le 7 janvier 2022 Politique | 10/01/2022

Alain Rousset pose les transitions, la réindustrialisation et la justice sociale au menu de 2022

Germinal Peiro, président du Conseil départemental de la Dordogne Politique | 07/01/2022

Le Département de la Dordogne veut renforcer son attractivité

Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental de Gironde lors de la présentation de ses voeux à la presse pour 2022 Politique | 06/01/2022

Gironde : La participation citoyenne "grande cause départementale" en 2022

Vote à main levée du plan de financement du GPSO conseil régional de Nouvelle-Aquitaine Politique | 15/12/2021

"Délibération historique" : la Nouvelle-Aquitaine dit Oui au plan de financement du GPSO

vote budget primitif département 2022 une Politique | 15/12/2021

Gironde: Jean-Luc Gleyze a présenté sa feuille de route pour le mandat 2021-2028

Conférence de presse pré-plénière Alain Rousset Sandrine Derville Politique | 13/12/2021

GPSO, orientations budgétaires : Jours de plénière au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

A Pau, les acteurs de la sécurité ont signé le 6 décembre 2021 leur nouvelle stratégie locale de la prévention de la délinquance 2021-2024 Politique | 09/12/2021

Pau : L' "exemplaire coordination" des acteurs, clé du succès de la prévention de la délinquance

Membres du Conseil des Sages en présence du maire de Cenon Jean-François Egron Politique | 02/12/2021

Cenon : Installation du Conseil des Sages, symbole de démocratie participative locale

Jean-Sébastien Lamontagne, nouveau préfet de la Dordogne Politique | 24/11/2021

Jean-Sébastien Lamontagne est le nouveau préfet de la Dordogne

Signature du Plan d'Actions Régional pour l'Entrepreneuriat des Femmes (PAREF) par Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances, lors d'une visite d'une pépinière d'entreprises Politique | 30/10/2021

La Ministre Elisabeth Moreno à Bordeaux pour soutenir l'entrepreneuriat féminin

Fabienne Balussou, nouvelle préfète de la Haute-Vienne, a rencontré les représentants de la presse Politique | 28/10/2021

La nouvelle préfète de la Haute-Vienne a pris ses fonctions

La LGV GPSO en débat au Conseil départemental des Landes, en présence de Guy Kauffman et André Bayle Politique | 22/10/2021

La LGV GPSO en débat au Conseil départemental des Landes