Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | D'Anglet à Biarritz, le signe fort de la droite à la Communauté d'agglomération

24/03/2014 | Le maire d'Anglet Jean Espilondo en ballotage défavorable, tiercé dans le désordre à Biarritz.Bayonne peut basculer si la gauche remobilisée séduit les abertzale

M. Espilondo annonce les résultats.

Un dimanche de surprises: Jean Espilondo en ballottage défavorable, une poussée spectaculaire de la droite à Biarritz. Quatre listes peuvent se maintenir. Avec une arrivée en deuxième position de Michel Veunac qui le met en situation de négocier. Dans cette ville, le socialiste Guy Lafite se retrouve à la troisième place. Le résultat de dimanche dépendra du choix de casting. Le suspens est entier aussi Bayonne pour Henri Etcheto qui devra faire face à une prévisible alliance de Jean-René Etchegaray avec Sylvie Durruty. Il devra en outre remobiliser la gauche et séduire le vote basque. Analyse ville par ville

BayonneC'était le premier point chaud de ces municipales 2014 de l'après-Jean Grenet au Pays basque. Avec deux anciens adjoints de droite aujourd'hui adversaires pour incompatibilité de tempérament (Jean-René Etchegaray et Sylvie Durruty), un jeune loup du PS, Henri Etcheto, conseiller municipal d'opposition sortant. En embuscade, l'abertzale de gauche, Jean-Claude Idiart, dont le représentant et Serge Nogués du Front de gauche. Si on notera la première place acquise par le jeune socialiste, 35%, pas dessus tout, on relèvera le beau score de Sylvie Durruty,(18,54%) la divers droite "excomuniée" par l'UMP Jean-René Etchegaray (29,98%). Le réservoir de voix dont peut bénéficier Henri Etcheto, intéresse les abertzale qui se réclament de gauche et extrème gauche. Pour assurer, Jean-René Etchegaray a tout interêt à fumer le calumet de la paix avec Sylvie Durruty. Apparament, ils avaient déjà craqué les allumettes dimnache soir. Quant à Henri Etcheto, il lui faut compter sur un bon report de l'extrème gauche et des abertzale. Les vents contraires qui soufflent sur l'hexagone vont-il freiner ses ambitions?

AngletIl y a quelques semaines, l'hebdomadaire "Le Point"avait relevé Anglet parmi les villes des Pyrénées-Atlantiques qui pouvaient basculer avec son maire, Jean Espilondo, de gauche à droite. Vague rose stoppée par le gain du canton nord par l'UMP Claude Olive qui vient aujour'hui faire sérieusement douter le maire sortant. Sur le chemin, les deux favoris ont retrouvé un cheval de retour, Jean-Baptiste Mortalena, (divers droite). Hier soir, Jean Espilondo, était un peu dépité après ce score de 36,40% des suffrages -qui était celui de son premier tour en 2008- devant constater la première place de Claude Olive, 44,66%. Surpris par son ampleur. Huit points de différence. Indiscutablement, la vague nationale a atteint le marché de Quintaou. Le plus frustré aura été Jean-Baptiste Mortalena qui, avec 9,88% des suffrages et pour 30 voix n'a pas une position qui lui permettrait de repartir pour le deuxième tour ou négocier avec le leader. Et le contexte est différent. Il ne peut qu'attendre un signe du conseiller général UMP. Contrairement aux rumeurs, ce lundi matin, il n'avait encore pris pris aucun contact avec le conseiller général UMP. Jean Espilondo, à la lecture des chiffres ne peut compter que sur le réservoir des abertzale, 5,75%, et avec le Front de gauche (3,3%). Là certains anciens du PC, -dont son ancienne adjointe à la Culture Anne-Marie Borda- qui l'ont rallié ont une certaine amertume à son égard. La preuve en fin de matinée " A Gauche Toute" faisait savoir qu'elle ne donnerait pas de consignes de votes. Reste à remobiliser l'électorat socialiste et séduire au moins la moitié de l'électorat de Mortalena. "Je repars pour une nouvelle bataille confiait, à chaud le maire, un peu déçu quand même que ses réalisations n'aient pas connu un meilleur sort. "J'ai été habitué à me battre."
BiarritzTrois anciens adjoints de la coalition Didier Borotra, Max Brisson (UMP, UDI, ), Guy Lafite (PS-PC) et Michel Veunac (Modem et rassemblement) désigné comme le dauphin ouvraient le bal du premier tour. En embuscade, un divers droit, Jean-Benoît Saint Cricq qui avait fait trembler le titulaire de la chaire en obtenant 29,93% en 2008 et pour la première fois cette année, un candidat FN. En soi, la présence de 8 listes dont 5 penchant à droite, constitue déjà un record . Hier soir comme attendu, l'UMP Max Brisson est arrivé en tête, avc 23,36% des voix, mais avec une moindre avance qu'espérée. Quatre autres listes dépassent les 10% et peuvent se maintenir avec un Michel Veunac qui pronait le rassemblement et qui est parvenu à arriver en deuxième position (17,44%). Etonnant, Michel Tardits, qui a marqué un essai sur la ligne des 10%. Jean-Benoit-Saint Cricq avec 14% enregistre un résultat moins important qu'en 2008 mais peut aussi peser. Quant au socialiste Guy Lafite, contrairement à un sondage prometteur, il n'arrive qu'en troisième position avec 16%. Ce qui rend ce deuxième tour bien indécis. Max Brisson a compris la menace et, craignant une association Veunac-Lafite, a déjà appelé à une certaine logique de fusion. Or, avant dimanche, il trouvait douteux "Le rassemblement pour Biarritz" proné par Michel Veunac. Pour qui le coeur d'un Saint-Cricq, toujours à droite, qui fut l'adversaire politique des deux anciens adjoints de Didier Borotra va-t-il battre? Ou iront les 4,95% du Front National? En fait, le plus heureux et le plus ennuyé est Michel Veunac. Heureux de son score et de sa deuxième place. Ennuyé pour la suite de son casting. Va-t-il dans la lignée d'un Borotra depuis plus de vingt ans, continuer son ouverture en invitant le PS Guy Lafite, le sportif multivitaminé Tardits, voire les surfeurs de Barucq qui pèsent 7%,ou bien la jouer classique avec Max Brisson? Il a le choix du casting mais ne doit pas se tromper sur la répartition des rôles. Ce lundi il était déjà en conclave pour la journée avec au menu, la résolution de multiples équations...

BidartEmmanuel Alzury qui est également le directeur d'Anglet Tourisme a été triomphalement réélu avec 67,67% des suffrages dans cette station balnéaire de 6500 havitants située à l'entrée de Biarritz et qui est entrée depuis peu dans la Communauté d'agglomération.

Boucau Pour la première fois, la maire sortante, Marie-José Espiaube (PC) avec 28,73% est précédée par le divers gauche Françis Gonzales (32,59%). Le candidat du PS Christophe Martin (21,04%) jouera les arbitres. A Boucau, la droite d'Albert Maton atteint 17,67%.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Duffour

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1309
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !