12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Daniel Keene mis à l'honneur dans le cycle des "nouveaux aquitains" au TnBA

30/01/2008 |

e-people

Le cycle « nouveaux aquitains » a ouvert ses portes sur deux créations de Daniel Keene, auteur australien énormément joué sur les scènes européennes et pourtant peu connu dans son pays. Le lancement a été officialisé par Renaud Cojo et sa création très controversée « Elephant people » tandis que se jouait mardi 29 janvier le « moitié-moitié » de Kristian Frédric.


Deux textes et deux mises en scène aux antipodes les uns des autres, pour deux visions bien distinctes d’un théâtre contemporain pas toujours consensuel.

Renaud Cojo ou le cri des monstres

Assez mal reçu par le public et les professionnels lors de sa création au Carré des Jalles, « Elephant People » mis en scène par Renaud Cojo, a tenté de refédérer la semaine passée un public parfois pétri d’apprioris. Se lançant sur la thématique de la monstruosité contemporaine et accompagné des Married Monk pour la bande sonore en direct, il a souhaité montrer sur scène ce qu’il considère comme la principale cause de stigmatisation de certaines différences : une société surmédiatisée qui se complait et se délecte dans l’observation voyeuriste. Face à nous, cinq monstres de foire défilent sur un plateau télévisé et racontent leur vie, leur mal être et leurs souffrances quotidiennes. Parmi eux, on retiendra Jean et Jacques Libera, parasite épigastrique, la femme à barbe bistrotière, les frères siamois chinois mais surtout le très attendu Vincent Mac Doom, homme-femme à la performance plus que limitée. Si l’idée était intéressante et le propos facilement exploitable, pour autant « Elephant people » laisse une impression de grande confusion au sortir de la représentation. Face à ce studio télé et ces « tendres cruautés de dieu » qui s’agitent et argumentent devant nous, seule une immense cacophonie se dégagera du texte et de leurs envolées lyriques. Écrasés par une scénographie omniprésente, au demeurant assez bien réalisée, faite de projections vidéos, de gesticulation d’une équipe télé factice et d’un concert dont tout le monde se souviendra plus que du reste, tous parlementent sans parvenir à toucher l’auditoire. À trop vouloir mélanger les styles et trop projeter sur scène, il semble que le metteur en scène perde le fil de son intention et en oublie d’instaurer la distance nécessaire à la réflexion et à l’analyse critique. Peut-être qu’un peu plus de nuances dans le propos et dans le jeu, ainsi qu’un décalage par rapport à cette réalité qu’il tente de singer, auraient permis au spectateur d’obtenir ce temps et cet espace pour découvrir, sans êtres acculés, ces êtres de mystère et de fascination. Espérons tout de même une prochaine rencontre.


Kristian Frédric, une plongée abyssale dans l’univers ébranlé de deux frères


Dans un tout autre style, Kristian Frédric proposait mardi 29 janvier sa vision cinématographique du « moitié-moitié » de Daniel Keene. L’histoire de deux frères qui se retrouvent dans leur maison familiale après dix années de séparation, le plus jeune n’ayant jamais quitté l’endroit. De ces retrouvailles douloureuses ressurgiront ressentiments et frustrations de la part des deux hommes, qui enfermés dans leur solitude depuis trop longtemps, finiront par s’accepter autour d’un terrain d’entente partagé : leur mère. Personnage absent, emporté par la mort quelques années plus tôt, elle n’en jouera pas moins le rôle de ciment de cette famille dissolue à travers une entreprise incongrue : le rapatriement des restes de son corps dans « le jardin » de leur cuisine. Si le texte de Daniel Keene, relativement pompeux et autosuffisant, ne fait pas l’unanimité, il n’en va pas de même pour la mise en scène et le travail des lumières, absolument réussis. Le metteur en scène avoue volontiers s’être inspiré des films de Wim Wenders, Sean Penn ou Ken Loach et l’effet est plus que bien senti. Dès l’ouverture, nous voilà propulsés dans l’univers Tucsonnien de ces vieilles baraques américaines, jaunies et décrépies par les années mais à l’atmosphère si particulièrement chaleureuse. Peut-être justement à cause de cette réminiscence d’un certain « Paris-Texas » ou la voix jazzy et enveloppante de Billie Holiday. Chaque nouvelle entrée dans l’univers des deux frères est un travail pictural, soigneusement élaboré pendant un an et demi autour de deux couleurs primaires : le bleu et le vert. Le tout donne un éclairage plus vrai que nature où les ombres bleutées de la nuit abritent avec bienveillance et discrétion les agissements de chacun tandis que la lumière matinale soulève le voile acerbe de la réalité. Le lieu de l’action se fait personnage, vivant et évoluant au gré des humeurs et folies, offrant un spectacle permanent propre à faire oublier pour quelques instants la lourdeur d’un dialogue bien éloigné d’un langage naturel, thématique pourtant au cœur de la pièce de Daniel Keene. Un spectacle à contempler plus qu’à écouter, à l’exception des férus de Daniel Keene qui y trouveront une adaptation fidèle et esthétisante de l’auteur.

Hélène Fiszpan


Les nouveaux aquitains
Du 23 janvier au 9 février.
Plus de renseignements sur www.tnba.org
Réservations par téléphone au 05 56 33 36 80 ou par internet www.tnba.org

Partager sur Facebook
Vu par vous
413
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !