aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Débat sans surprise sur un budget régional 2015 "de continuité"

16/12/2014 | Le budget régional 2015, dans la droite ligne des années précédentes, a placé UMP et MODEM sur les arguments classiques et "habituels" de l'opposition.

Débat sans surprise sur un budget régional 2015 de continuité

Ce 15 décembre, les élus du Conseil régional d'Aquitaine ont voté le dernier budget de la mandature qui signe également le dernier budget de la région Aquitaine dans son périmètre actuel. « Une mandature marquée par un cycle d'investissement continu et massif », selon Isabelle Boudineau, Vice présidente en charge des finances. En 2015, en Aquitaine, 652M€, soit 45,9% de la masse budgétaire régionale seront consacrés à l'investissement, là où en moyenne les Régions y consacrent 37,8% de leur budget. Un pourcentage qui place l'Aquitaine au premier rang de ce classement. « Un budget contracyclique », voire « anti-austérité », se félicite le Président Rousset et sa majorité socialiste.

Ce budget 2015, Isabelle Boudineau et Alain Rousset en avaient présenté les grandes lignes à la presse ce vendredi 12 décembre. D'un montant total d'1,421 Md €, le budget 2015 de la Région « préserve les grands équilibres à la veille du rapprochement des régions. Nous maintenons un très haut niveau d'investissement à 652M€ et une maîtrise des dépenses de fonctionnement qui n'augmentent que de 1,51%, alors même que l'Etat nous a confié des compétences supplémentaires. A périmètre constant nous n'enregistrerions que 0,06% de dépenses de fonctionnement en plus», explique-t-elle.
Autre élément clé, mais désormais coutumier de ce budget : des recettes en « diminution structurelle » selon les mots de la vice présidente, eu égard à la baisse continue des dotations de l'Etat, (-6,19% entre 2014 et 2015) et un «faible dynamisme du panier de ressources fiscales qui ne compense pas la baisse des dotations». Ressources fiscales dont la Région n'est pas maître des taux, hormis la taxe sur la carte grise que l'exécutif régional a décidé de ne pas augmenter cette année. Une situation entraînant au total, « un nécessaire recours à l'emprunt » en hausse de 13,29% par rapport au budget primitif de 2014, soit 312M€.

"Il faut diminuer les effectifs"«Une évolution de l'emprunt qui va deux fois plus vite que la baisse des dotations de l'Etat », s'inquiète Michel Diefenbacher qui ne constate pas par ailleurs « et malgré la diminution des dotations, de baisse des dépenses régionales. Les dépenses de personnels stagnent, mais restent trop élevées ; il faut diminuer les effectifs, au lieu de continuer à les augmenter» tranche-t- il. Une conclusion déjà soulignée lors des précédents votes budgétaires que ne partage pas l'éxécutif régional, soulignant que «80% des augmentations des dépenses liées au personnel depuis 5 ans sont le résultats des impacts de réglementations nationales». Autrement dit, des augmentations incompressibles. De la même manière Alain Rousset se défend de la critique sur l'augmentation des effectifs. «Sur la gestion des fonds européens que nous avons récupéré cette année, nous le faisons avec 10 % de personnel en moins que l'Etat avant nous !»

Discorde routinière sur la Pau-CanfrancAutre élément de discorde devenue routinière sur les bancs de l'assemblée régionale, de nouveau relevé dans le budget 2015 par les groupes UMP et Forces Aquitaine (Modem) : les 51M€ qui seront destinés en 2015 à la régénération de la ligne ferrovière Pau-Canfranc: « ça n'est pas une action à impact économique fort! » clame Michel Diefenbacher. Si Geneviève Darrieussecq propose "a minima une pause sur ce projet", le chef de groupe UMP-Nouveau Centre-CPNT souhaiterait une annulation de ce crédit afin de consacrer cette somme « soit à l'allègement de la dette soit au projet de la mise à 2x3 voies de la rocade Bordelaise » Deux arguments non recevables selon Alain Rousset, qui revendique toujours haut et fort son attachement à ce projet. Il voit non seulement une voie d'accès à 3 stations de ski, mais surtout le potentiel d'un fort développement touristique à l'image du Train Jaune de Cerdagne qui transporte chaque année 360 000 voyageurs, soit « plus qu'aucune de nos lignes existantes ».
Parmi les remarques de Geneviève Darrieussecq, qu'elle qualifie elle même d'« habituelles » sur le budget de la Région, la conseillère régionale, cite notamment le « retard pris en matière de très haut débit, le renforcement de politiques de soutien aux PME notamment dans les zones rurales », ou encore regrette l'absence de politique de l'alternance, au côté de la politique de l'apprentissage.

EELV pour le budget, contre le financement de la LGVSi UMP et apparentés, ainsi que Modem, ont voté contre le budget, le Groupe Aquitaine Région Citoyenne, excepté l'élu, Patrick du Fau de Lamothe, a également exprimé son opposition à ce budget. En effet, la série d'amendements qu'ils avaient préparés n'ayant pu passer le cap du service juridique du Conseil régional pour des questions de légalité de forme, ces amendements n'ont pu être débattus et encore moins votés. Par conséquent, conformément à ce qu'avait annoncé Patrick Beauvillard et Gérard Boulanger, le groupe a voté contre le budget primitif.

Le Front de gauche, à travers l'intervention d'Alain Baché, s'est quant à lui abstenu, retenant de nombreux élements positifs, mais "un budget peu audacieux" inscrit, selon lui, dans le cadre d'une politique nationale d'austérité que les deux élus du groupe ne peuvent cautionner. Enfin, Europe Ecologie les Verts a soutenu le budget rappelant tout de même son oppostion au financement de la LGV Tours Bordeaux et ainsi qu'aux opérations foncières prévues pour la préparation de l'arrivée de la ligne dans le Grand Projet Sud Ouest (GPSO).

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3190
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !