Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Lot-et-Garonne et la Région saluent la mémoire de Jean François-Poncet

18/07/2012 | Le diplomate et homme politique français Jean François-Poncet s'est éteint le 18 juillet à l'âge de 83 ans. Les élus aquitains saluent un homme d'engagement.

JEAN FRANCOIS-PONCET

Jean François-Poncet, 83 ans, s'est éteint le 18 juillet à l'hôpital parisien du Val-de-Grâce où il était hospitalisé depuis dimanche à la suite d'un accident vasculaire cérébral. Il avait déjà été victime d'un malaise en janvier 2010 à la tribune du Sénat lors d'un débat sur le Moyen-Orient, et s'était ensuite bien rétabli. Diplomate et homme politique français, il avait notamment activement participé à l'élaboration du traité de Rome. Pour Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine « La France et le Lot-et-Garonne perdent avec lui un homme intègre, chaleureux et passionné ».

Jean François-Poncet en quelques dates...
En 1955, âgé de seulement 26 ans, Jean François-Poncet devient secrétaire d'ambassade. Il participe à l'élaboration du traité de Rome, deux ans plus tard, en 1957. En 1970, changement de cap, il quitte la diplomatie pour intégrer la direction de Carnaud SA, leader français de l'emballage alimentaire. En janvier 1976, il est nommé secrétaire d'État aux Affaires étrangères dans le ministère de Jean Sauvagnargues, puis devient secrétaire général de la présidence de la République jusqu'au 29 novembre 1978 où il est nommé ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Raymond Barre. Gouvernement qu'il quitte avec l'alternance le 13 mai 1981. En 1983, il est élu sénateur, et est réélu en 1992 et 2001. Il siège d'abord dans le groupe du Rassemblement Démocratique et Européen puis dans le groupe UMP. Parallèlement à toutes ces missions nationales, Jean François-Poncet a marqué le Lot-et-Garonne en épousant les fonctions de président du Conseil général de Lot-et-Garonne de 1978 à 1994 et de 1998 à 2004. Il a également été président du Mouvement Européen-France en 1991.

Réactions d'élus aquitains
Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine.
« C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris la disparition Jean François-Poncet. C'était un homme pour qui j'avais la plus grande estime au-delà de nos engagements politiques différents. Très attaché au département du Lot-et-Garonne où étaient ses racines, Jean François-Poncet avait fait du développement économique de ce territoire, qu'il aimait avec passion, l'un des moteurs de son action, avec notamment l'Agropole d'Agen. Bénéfique, la politique qu'il avait impulsée a d'ailleurs été poursuivie après son retrait de la vie publique. Ministre des affaires étrangères de 1978 à 1981, c'est avec la même passion que Jean François-Poncet s'était consacré à la marche du monde, son autre passion. La France et le Lot-et-Garonne perdent avec lui un homme intègre, chaleureux et passionné ». Au nom de tous les élus de la Région Aquitaine, Alain Rousset adresse à la famille et aux amis de Jean François-Poncet ses condoléances attristées. »

Pierre Camani, président du Conseil général de Lot-et-Garonne et sénateur.
« Comme beaucoup de Lot-et-Garonnais, la disparition de Jean François-Poncet m’a surpris et attristé. Je salue le parcours et je rends hommage à l’homme, au parlementaire, à l’ancien président du Conseil général et à l’ancien ministre des Affaires étrangères. Jean François-Poncet a incontestablement marqué le Lot-et-Garonne de son empreinte. […] J’ai été son opposant au Conseil général de 2001 à 2004 et je garde le souvenir de ses talents d’orateur, de ses qualités intellectuelles et politiques, de son légendaire humour mais aussi de son âpreté dans le combat politique. Au Conseil général, chacun a en mémoire l’action et les interventions de notre ancien collègue [...] ».

Matthias Fekl, député lot-et-garonnais de la 2ème circonscription.
« C’est avec tristesse que je viens d’apprendre le décès de Monsieur Jean François-Poncet. Mes premières pensées vont à son épouse, à ses enfants, à sa famille, à ses proches. Je leur adresse mes plus sincères condoléances. Lot-et-Garonnais de cœur et d’adoption, Jean François-Poncet a marqué notre département de son empreinte et de sa personnalité. Jean François-Poncet restera aussi dans les mémoires comme un grand serviteur de l’Etat. [...] Enfin, Jean François-Poncet fut un Européen convaincu et un homme soucieux de lier en permanence son engagement public et son goût pour le débat intellectuel, comme en témoigne notamment son investissement dans le cadre de la prestigieuse revue Commentaire. En ce jour de tristesse et de recueillement, les différences politiques doivent être éclipsées, et c’est avec émotion que je veux saluer son engagement et sa mémoire. »

Jean Dionis du Séjour, maire d'Agen et ancien député.
« C'est un moment d'émotion pour nous, élus administratifs, qui avons eu la chance de travailler avec lui lorsqu'il était le patron du département. Jean François-Poncet menait une politique de transformation. Il a mis en place de gros chantiers qui ont profondément transformé le département comme l'Agropole qui emploie aujourd'hui plus de 2000 personnes. Il a développé la filière de l'agroalimentaire. Egalement le tourisme avec Walibi. C'était un transformateur, un aménageur. Aussi, il savait fédérer tous les acteurs publics locaux. Possédant une très grande connaissance générale, il nous tirait vers le haut. Décideur, patron, c'était une autorité naturelle qui se dégageait de lui. Aujourd'hui, nous pensons à lui avec une grande gratitude. »

Jean François-Poncet avait écrit notamment en 2009 « 37 quai d'Orsay » Mémoires pour aujourd'hui et pour demain, aux Editions Odile Jacob. Jean Dionis du Séjour en avait fait une critique sur son blog « Le Lot-et-Garonne d’abord…..Ce livre est un témoignage de « première main » sur quarante années de notre histoire locale politique et économique….et franchement, pour les amateurs de « sciences politiques locales », on ne s’ennuie pas ».

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1068
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !