Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/03/19 : Naufrage du Grande America : deux oiseaux mazoutés par les hydrocarbures provenant du navire marchand ont été retrouvés dans les Landes et en Pays Basque, annonce ce matin la préfecture de Région.

23/03/19 : La Rochelle: sur le net circulent des appels à manifester ce samedi en centre-ville. Aucune déclaration de manifestation n’a été déposée, rappelle la préfecture, qui s'attend à "des actions délibérées de trouble à l’ordre public au Vieux Port".

23/03/19 : Dordogne : Mardi 26 mars, le tribunal administratif de Bordeaux doit se prononcer sur l'arrêt définitif ou non du chantier de la déviation de Beynac, 14 mois après l’autorisation préfectorale et près de trois mois après sa suspension par le Conseil d’Etat

22/03/19 : En visite à La Rochelle, le ministre de l'écologie François de Rugy a annoncé un soutien financier supplémentaire de 100 000 € à l'observatoire Pelagis, qui recense et étudie les dauphins - 1100 cétacés morts ont été recensés depuis janvier.

22/03/19 : A l'occasion de la journée mondiale de l'autisme le 2 avril prochain, l'association la Banda Marius et Cap Soins 17 organisent à l'hôpital Marius Lacroix un après-midi festif sur le thème "Ensemble nous chantons, dansons, créons...Ensemble nous vivons".

21/03/19 : Charente-Maritime : le festival Jazz au Phare, qui se déroulera du 4 au 8 août au Phare des Baleines, vient de dévoiler ses têtes d'affiches : Melody Gardot pour l’ouverture sur la grande scène le 4 août et Christophe le 5 août.

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/03/19 | La Rochelle : Fountaine prend des mesures pour la manifestation des gilets jaunes

    Lire

    Le maire de La Rochelle a pris des mesures complémentaires à celles de la préfecture concernant les manifestations de ce samedi. Des policiers municipaux sont mobilisés en renfort pour la circulation et des vigiles sur le chantier de l'hôtel de ville. Les entreprises ayant des chantiers sont invitées à faire de même et à enlever tout projectile par destination. Un Arrêté municipal a été pris pour interdire les terrasses du Vieux Port, la Motte Rouge incluse, dès 13h30. Les bus seront aussi déviés.

  • 23/03/19 | Le fioul du Grande America fait ses premières victimes

    Lire

    Deux oiseaux ont été retrouvés mazoutés cette semaine, souillés par des hydrocarbures dont les analyses ont fini par attester qu'il s’agissait bien du fioul du Grande America, annonce ce matin la préfecture de région. Le premier, un fou de bassan, a été retrouvé mort sur une plage d'Hendaye le 19 mars. Le deuxième, encore vivant, a été découvert à Messanges dans les Landes. Il a été pris en charge par le centre de soins Alca Torda à Pouydesseaux pour nettoyage.

  • 22/03/19 | Grande America : la toxicité des produits à bord se confirme

    Lire

    La préfecture maritime a publié hier soir la liste des produits contenus à bord du Grande America, confirmant que la pollution ne sera pas liée qu'aux hydrocarbures. Le navire contenait à son départ 365 conteneurs dont 45 de matières dangereuses: de l'Hydrogénosulfure de sodium, du White Spirit, du phosphate de zinc, du polyéthersiloxane, du prothioconazole, du chloro-méthyl, de l'acide sulfurique, de l'acide chlorhydrique et divers aérosols.

  • 22/03/19 | Ecoles : fermeture de 31 classes à la rentrée en Charente-Maritime

    Lire

    L'inspection académique fermera 31 classes dont une école (Saint-Exupéry à Saintes) à la rentrée prochaine. Le sort de 7 classes reste en suspens d'ici juin. La Charente-Maritime devrait perdre en septembre 644 inscriptions sur les 4937 enfants actuellement en école publique. Une chute démographique observée depuis plusieurs années qui impacte aujourd'hui les effectifs scolaires, selon l'Académie. Le doublement des classes de CP-CE1 en zone prioritaire devrait permettre l'ouverture de 12 classes.

  • 22/03/19 | Job dating à Pau

    Lire

    Le 26 mars prochain, le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Wizbii organisent un job dating à destination des jeunes. Cette initiative « 1er stage, 1er job » a pour but de permettre aux jeunes de développer leur réseau professionnel mais aussi de pouvoir décrocher leurs futurs stages, alternances ou emplois. Une dizaine d’entreprises seront présentes dont le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Square Habitat notamment. Inscription obligatoire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Déclaration d'utilité publique LGV GPSO : une signature qui fait réagir

06/06/2016 | Comme à chaque décision liée à la LGV GPSO, la signature de la Déclaration d’Utilité Publique du projet reliant Bordeaux à Dax et Toulouse a entraîné de vive réaction.

Déclaration d'utilité publique LGV GPSO : une signature qui fait réagir

Il l'avait dit dès avant ce premier week-end de juin, Alain Vidalies, secrétaire d’État aux transports, a tenu parole et a bel et bien signé ce dimanche 5 juin, la Déclaration d'Utilité Publique du projet de LGV GPSO reliant Bordeaux à Dax et Toulouse. Une signature comme une suite (presque) logique à l'avis favorable émis par le Conseil d'Etat. Une signature, qui ne manque pas à la règle des décisions précédentes liées à ce projet : elle suscite émotions et réactions vives soit d'enthousiasme soit de critique, que l'on soit pour ou contre le projet. Associations environnementales et acteurs politiques en tête.

SEPANSO: "Un défi au bon sens et à l’intérêt général"

"En piétinant l’avis défavorable de la population et de la commission d’enquête publique, le gouvernement, qui après l’affaire de Sivens s’était engagé à mieux respecter les processus de démocratie participative, aura préféré céder aux lobbies que tenir ses promesses.
Contraire à l’avis des citoyens et au simple bon sens, une telle décision arbitraire de la société politique en faveur d’un projet qui handicapera durablement le système ferroviaire français, déjà lourdement déficitaire, et qui sacrifiera au passage des milliers d’hectares de forêt et de milieux naturels, est d’une totale incohérence.
La SEPANSO tient à réaffirmer que la signature d’une DUP n’a jamais transformé un mauvais projet en projet d’intérêt général.
En lien avec toutes les associations opposées au projet et notamment la coordination Vigilance LGV Gironde, la SEPANSO prépare activement la riposte juridique à cette tentative d’imposer ce grand projet inutile, au financement aléatoire.
Ce faisant, elle encourage vivement les collectivités territoriales et les organisations professionnelles lésées à en faire de même, ceci afin d’éclairer la section du contentieux du Conseil d’État sur le défaut de sincérité du dossier et sur la véritable nature de ce projet inutile ruineux et dévastateur dont les inconvénients sont largement supérieurs aux avantages, lui enlevant ainsi tout caractère d’intérêt général."

Coordination Vigilance LGV Gironde: "Faisons barrage à la LGV !"

"Ce projet d'un autre temps est imposé au mépris de l'avis des experts, de la cour des comptes, de la commission d'enquête, de la population, de la plupart des élus, des viticulteurs, des chasseurs, des sylviculteurs, ...
Une telle décision ne peut qu'augmenter la défiance des citoyens envers le politique, conduire à une impasse économique lourde de conséquences et contribuer à la dégradation dramatique du réseau existant ( défaut d'entretien et de modernisation, risques d'accidents accrus, abandon ou recul des dessertes)
Quand l'aveuglement et l'obstination sont aux manettes, la catastrophe ferroviaire et démocratique n'est pas loin !"

Conseil régional ALPC : "un accélérateur de croissance pour le grand Sud-Ouest"
"C'est dans un élan unanime que les Conseils régionaux d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées et la FNAUT se félicitent de la décision prise par le Gouvernement de déclarer d'utilité publique le Grand Projet du Sud Ouest (GPSO).
La signature de la DUP constitue une étape importante et illustre  l'aboutissement de nombreuses années d'études, de réflexions et de combat autour d'un projet porté par l'ensemble des acteurs socio-économiques et des collectivités, au-delà même des sensibilités politiques. Elle confirme avec force la volonté d'investir sur le long terme pour le développement de nos territoires dans une perspective plus large, supra régionale, nationale et européenne d'un projet ambitieux de mobilité durable qui bénéficiera au développement économique, touristique, culturel et social de tous les habitants.
Le quart Sud Ouest de la France, trop longtemps oublié, ne pouvait en effet se satisfaire que des métropoles majeures comme Bordeaux et Toulouse, dont le dynamisme et le caractère stratégique sont reconnus partout en Europe, et que des agglomérations telles que la Côte Basque, Pau, Tarbes, Lourdes, Montauban, Dax, Mont de Marsan ou Agen, restent plus longtemps à l'écart du maillage ferroviaire à grande vitesse européen.
Au-delà des possibilités de liaisons avec l'Europe du Nord, la prochaine mise en service du Y Basque, attendue en 2020, permettra la connexion des grandes métropoles et des nouvelles Régions étendues avec le réseau LGV de nos amis espagnols.
Le GPSO présente un intérêt socio-économique évident pour notre avenir et répond aux attentes des usagers et des acteurs du monde économique. Il est aussi la meilleure réponse aux défis environnementaux.
C'est parce que la grande vitesse ferroviaire est complémentaire des transports du quotidien que les deux Conseils régionaux investissent dans ces deux composantes depuis de nombreuses années.
Nous avons la conviction que cette révolution des temps de parcours renforcera notre relation à l'Espagne (Bilbao, Barcelone, Vitoria, Madrid...) et encore davantage le dynamisme de nos territoires en constituant la structure d'un réseau de transport efficient et durable. Véritable épine dorsale de nos deux régions, la LGV GPSO participera au maillage de nos territoires en complétant nos offres Ter.
Comme pour l'arrivée du TGV à Bordeaux en 2017, le défi à relever sera de diffuser au mieux les effets de cette LGV en travaillant sur cette complémentarité et en anticipant la mise en œuvre de projets pour nos territoires.
Il faut pour cela pérenniser le réseau existant, ce que les Régions assurent et financent déjà à travers les Contrats de Plan Etat-Région.
Nous demeurons déterminés à tout mettre en œuvre afin que les délais de mise en service prévus pour les sections Bordeaux-Toulouse en 2024, Bordeaux-Dax en 2027 et Dax-Espagne en 2032 soient respectés.

GPSO sera un « accélérateur de croissance » pour nos territoires. En lui accordant aujourd'hui le « feu vert », le gouvernement prépare le grand Sud-Ouest du XXIème siècle, au bénéfice de ses habitants, de son économie, de son attractivité et de son rayonnement en Europe et dans le monde. Il faut à présent anticiper le financement de cette grande infrastructure nationale qui assurera, au niveau européen, la connexion du réseau de la péninsule ibérique.
Il appartient à l'Etat et à l'Europe, à travers le grand emprunt, le Plan Junker ou toute autre solution innovante d'assurer le financement d'un équipement public fait pour traverser les siècles."

Alain Juppé et Jean-Luc Moudenc, Maires de Bordeaux et Toulouse: "incontestablement une étape majeure"

"Cela fait de longues années que les villes de Bordeaux et de Toulouse, ainsi que leurs métropoles, plaident et agissent de concert en faveur de la réalisation de ces lignes à grande vitesse.
Leurs efforts sont récompensés et ont permis aux projets de LGV de franchir une étape importante avec la signature de la déclaration d’utilité publique.
Bordeaux et Toulouse sont les capitales régionales et économiques des deux plus grands ensembles régionaux de France. Elles partagent des intérêts et une stratégie économiques de premier plan, en particulier avec le pôle de compétitivité Aerospace Valley.
Les relier entre elles par une LGV est incontestablement une étape majeure pour amplifier le développement du sud-ouest de la France.
Leur rapprochement et leur parfaite intégration au réseau ferroviaire à grande vitesse est un enjeu d’intérêt national et européen.

Nous nous félicitons de cette avancée et remercions Alain Vidalies de faire prévaloir l'intérêt général. Désormais, il est nécessaire que le Gouvernement définisse un plan de financement, qui ne doit pas être le même que celui de la LGV Tours-Bordeaux. » ont déclaré Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole et Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole."

Chambre de Commerce et d’Industrie des Landes : une "décision majeure"
"La Chambre de commerce et d’industrie des Landes s'est prononcée, dès 2005, en faveur de la réalisation d’une Ligne à Grande Vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne, investissement essentiel au développement des territoires du Grand Sud Ouest et à son économie. Onze ans après le lancement du Débat Public, le Président Philippe Jacquemain et les Membres de la CCI des Landes tiennent à saluer la décision majeure de M. Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat aux Transports, et du Gouvernement, après la signature la Déclaration d’Utilité Publique du tronçon Bordeaux-Dax de cet équipement.

Ce grand pas en faveur de la modernisation des infrastructures du sud de la France va renforcer l’attractivité des Landes, qui seront reliées au réseau européen ferroviaire à grande vitesse. La LGV est un accélérateur de développement économique, touristique et thermal. Elle permettra un trafic ferroviaire performant de transport de voyageurs et de marchandises, avec les dessertes des gares de Mont-de-Marsan et de Dax. La LGV va également faciliter le transfert d’une part importante du fret international de la route vers le rail, améliorant ainsi les conditions de sécurité et d’écologie du transport."

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
15719
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !