Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/06/21 | Covid-19 : indicateurs en baisse mais vigilance maintenue

    Lire

    Sur la semaine 22, du 31 mai au 6 juin, le taux d’incidence baisse en Nouvelle-Aquitaine mais il reste au dessus du seuil d’alerte (52,6/100 000 hab contre 71,8/100 000 hab semaine 21). Le taux de positivité baisse également (2%) et reste sous le seuil d’attention des 5 %. Une diminution est observée dans tous les départements sauf en Creuse où ce taux est stable (0,9%). Au 8 juin, 2 791 137 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (46,5 %) et 1 460 300 ont reçu les 2 doses (24,3 %). Au regard de l’allègement progressif des mesures et du risque de relâchement possible, l'ARS appelle à une "vigilance toujours de mise".

  • 14/06/21 | Les fruits et légumes en fête à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    A l’occasion de la Fête nationale des fruits et légumes frais, la ville de Saint-Médard-en-Jalles (33) a décidé jusqu'au 18 juin de faire découvrir ou redécouvrir ces produits aux enfants et à leurs parents grâce à des conseils, des astuces ou encore des recettes. Pour cela, des menus spéciaux seront notamment proposés dans les écoles ainsi qu’un menu frais sur le site de la ville.

  • 14/06/21 | Rénovation énergétique : la Région soutient l'habitat social

    Lire

    Soliha Landes, à Dax, va bénéficier d’une aide de 146 620 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine afin de rénover énergétiquement ces logements sociaux. Ce soutien intervient dans le cadre d'un programme régional ayant pour objectif la création d'un réseau unique de Plateformes de la rénovation énergétique afin de proposer un guichet unique pour tous les ménages.

  • 14/06/21 | Un village intergénérationnel à Lachaise (16)

    Lire

    L’association Valfontaine Village est propriétaire d’un site comprenant une exploitation agricole et une résidence familiale notamment. L’association souhaite réhabiliter le site pour le transformer en village intergénérationnel où les anciens bâtiments vont permettre aux familles de s’impliquer dans le quotidien des aînés et de partager des moments familiaux. Les terrains agricoles vont servir pour un pôle d’activités intergénérationnelles.

  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Déconfinement du lundi 11 mai : ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement

07/05/2020 | Déconfinement : à quoi faut-il s'attendre à partir du lundi 11 mai prochain ? Retour sur les annonces du Premier ministre et des membres du gouvernement.

Déconfinement

Une levée progressive du confinement va être amorcée en France ce lundi 11 mai. Ce processus pensé comme « très progressif » se fera par étapes et selon de nouvelles règles annoncées le jeudi 7 mai par le gouvernement. Cette nouvelle étape, qui a été qualifiée de « bonne nouvelle pour la France et les français », par le Premier ministre Edouard Philippe va suivre des stratégies concrètes dans les domaines de la santé, de l’éducation, des transports, et de l’économie.

 Le déconfinement tant attendu par la population française depuis le début de la crise sanitaire va enfin pouvoir avoir lieu ce lundi 11 mai. Le plan de déconfinement, qui a été publié la semaine dernière, cherche à mettre en exergue un « bon équilibre entre la reprise de la vie normale et le respect indispensable des précautions sanitaires », comme l’a expliqué Edouard Philippe lors de la conférence de presse du jeudi 7 mai. La situation française s’améliore même si des disparités existent entre les différents départements du territoire. La vigilance sera alors toujours de mise et des règles strictes vont être à suivre pour éviter une nouvelle propagation du virus. Edouard Philippe le rappelle : « L’objectif de tous les français est de faire en sorte que nous puissions vivre avec ce virus ». Quelle est alors la procédure prescrite par le gouvernement ? 

Alors que le Premier ministre confirme l’amorce d’un déconfinement progressif à la date du 11 mai, c’est Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, qui prend la parole. Derrière lui, les cartes des départements les plus touchés montrent une France coupée en deux, « il y a 3 diagonales en France », affirme le ministre de la Santé qui confirme que le déconfinement sera adapté à la situation dans les territoires. « Le but c’est de revenir à un nombre de lits normal et ne plus être dans cette tension du fait de l’épidémie », explique Olivier Véran avant de confirmer la baisse du nombre de patients atteints du Covid. En plus de la baisse du niveau de tension dans les services de réanimation des hôpitaux, c’est la présence massive de tests PCR sur le territoire qui confirme la possibilité d’un déconfinement à la date prévue. Après avoir longtemps subi une pénurie, le ministre de la Santé affirme que le pays « est armé en tests ». Une perspective encourageante, mais qui ne doit pas éclipser le besoin de recourir avec encore plus d’assiduité aux mesures de distanciation sociale mises en place. Enfin, les derniers mots du ministre de la Santé sont à l’attention des soignants et ils viennent confirmer une prime de 1500 à 1000 euros accordés à l’ensemble du personnel soignant élargis en plus au personnel des Ehpad.

Un accueil limité des élèves pour une reprise sereine

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale, s’est exprimé sur la reprise partielle des écoles en France la semaine prochaine. Dès mardi, l'Education nationale devrait, annonce-t-il, accueillir plus d'un million d'enfants, soit 80% des élèves. 130 000 enseignants seront mobilisés. La reprise s'effectue concrètement soit : dans un groupe de 15 élèves pour les écoles primaires des départements placés en « verts », dans un groupe de 10 élèves dans les écoles maternelles, en étude lorsque l’établissement le permet, en locaux périscolaires ou en enseignement à distance. Tous les élèves ne seront pas accueillis en même temps. Les enfants accueillis seront avant tout ceux des publics prioritaires (en situation de handicap ou enfants de parents sans solution de garde). Le ministre de l’Education Nationale met également un point d’honneur à lutter pendant cette période difficile contre le décrochage scolaire, qui représente 4% des enfants en France. Leur accueil à l’école sera donc une priorité. Entre 87 et 90 % des communes ont préparé la reprise pour la semaine prochaine et 80 à 85 % des écoles seront ouvertes sur le territoire français. 

400 000 entreprises vont reprendre une activité 

Alors que la situation sanitaire semble en passe de devenir moins anxiogène, la situation économique est à son tour la source de beaucoup d’inquiétudes. Déjà alarmiste sur la crise financière que pourrait subir la France en parlant « d’une crise jamais vue dans l’histoire récente », Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, a une nouvelle fois rappelé que la France devait relancer son économie pour limiter une perte de croissance et d’emplois importante. Ce sont quelques 400 000 entreprises qui vont rouvrir ce lundi reprendre une activité et 875 000 salariés qui vont reprendre le chemin du travail. Le ministre a renouvelé ses demandes aux entreprises pour qu’elles prolongent le plus possible le recours au télétravail, non sans oublier de rappeler son soutien aux secteurs impactés de plein fouet par l’épidémie et qui ne pourront pas reprendre une activité.

Sur la forme que va prendre cette reprise économique annoncée pour le lundi 11 mai, c’est Murielle Pénicaud, ministre du Travail, qui a clarifié certains points. La ministre a notamment rappelé que le retour à la normale dans les entreprises ne pourrait se faire au mépris des règles de distanciation sociale et elle a rappelé qu’il revenait aux entreprises de mettre en place les dispositifs préconisés par le gouvernement afin de garantir la sécurité des salariés. Dans cette optique de reprise, Murielle Pénicaud a annoncé la nécessité de travailler avec les différents partenaires sociaux afin d’établir des conditions de reprise satisfaisantes. La ministre du Travail a elle aussi demandé aux entreprises de prendre des dispositions, « afin de réussir ce déconfinement, la responsabilité revient aux entreprises de maintenir le télétravail lorsqu’il est possible et de recourir le plus possible aux horaires décalés », demande la ministre avec l’idée de désengorger les transports en commun.

Contrôle strict, vigilance accrue dans les transports et déplacements limités

L’objectif principal du gouvernement est de permettre à ceux qui le doivent de se déplacer, tout en assurant la sécurité des usagers et des personnels de transports. Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire a indiqué ce jeudi 7 mai les nouvelles modalités de déplacement : « L'offre sera réduite dans les TER. De 7% aujourd'hui, le trafic des TGV passera à 20-30% la semaine prochaine, et 40% fin mai. Les réservations seront obligatoires. Le masque sera obligatoire pour les usagers de 11 ans et plus. L'absence de port de masque ou l'accès à un TGV sans réservation pourra être sanctionné d'une amende de 135 euros ». Le plus grand défi sera surtout celui de limiter la fréquentation « à certaines heures, à certaines populations ». Le télétravail reste donc à prioriser mais si ce schéma n’est pas possible, une attestation pour aller travailler sera obligatoire, particulièrement pendant les heures de pointe. Concernant les déplacements, l’attestation n’est désormais plus obligatoire pour sortir mais une nouvelle attestation est disponible pour pouvoir se déplacer au-delà des 100 kms autorisés depuis le domicile. Le Ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a par ailleurs rappelé que la fermeture des frontières restait la règle avant d’ajouter : « déconfiner c’est ne pas baisser la garde ». 

Lucile Bonnin et Clément Bordenave
Par Lucile Bonnin et Clément Bordenave

Crédit Photo : Gouvernement.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8293
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet

Le collectif Pour que vivent nos langues est vent debout contre le Conseil Constitutionnel et compte manifester Politique | 28/05/2021

Loi Molac : des associations demandent la révision de la Constitution

Signature de la convention entre la Banque des territoires, l'Etat le Département de la Dordogne Politique | 25/05/2021

La Banque des territoires poursuit ses investissements en Dordogne

Dominique Bussereau lors de son dernier conseil à la Maison du Département Politique | 25/05/2021

Dominique Bussereau fait ses adieux à la politique

Bruno le Maire à l'usine Catalent à Limoges Politique | 07/05/2021

Bruno Le Maire chez Catalent à Limoges : "La France a trop délocalisé"

Bernard Louis Blanc, adjoint au maire en charge de l’urbanisme résilient, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux;  Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire en charge du service public du logement et de l’habitat Politique | 04/05/2021

Urbanisme et habitat à Bordeaux : Pierre Hurmic dessine la ville de demain

Charline Claveau, Présidente de l'Office public de la langue occitane Politique | 27/04/2021

Charline Claveau : « La loi Molac est un texte fort pour sauver nos langues régionales »

darrieussecq et boudié une Politique | 23/04/2021

Régionales : Florent Boudié mènera la liste de Geneviève Darrieussecq en Gironde

Jean Baptiste Djebbari, Jacqueline Gourault et Alain Rousset lors de la signature du CPER 2021-2027 Politique | 23/04/2021

Relance : double signature entre l’État et la Nouvelle-Aquitaine

Alain Rousset, le 20 avril, pour son entrée en campagne Politique | 20/04/2021

Régionales : Alain Rousset candidat à sa succession

L’espace test mis en place à Verneuil-sur-Vienne pour mettre le pied à l’étrier à des maraîchers. Politique | 19/04/2021

Limoges Métropole va participer à une société coopérative pour installer des maraîchers