Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 23 mai à 18h à la mairie d'Oloron. L Bordeaux-Tarbes ; Bayonne-Tarbes et Pau-Bedous y seront étudiées à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

20/05/19 : Ultimatum lancé par les pruniculteurs de la CR47 à l’ensemble des transformateurs "afin qu'ils trouvent un compromis sur un prix satisfaisant pour conforter les producteurs, ou bien ceux-ci les obligeront à le faire dans un avenir proche."

20/05/19 : Suite à l’incendie de samedi soir dans le parking des salinières, le tram C est interrompu entre les stations Quinconces et Gare Saint-Jean. Le C ne reprendra qu’après la levée de doute sur l’état de la structure de la dalle où circule le tramway.

20/05/19 : La section Gironde de l’Ostau Occitan crée une rencontre bimensuelle sur la culture et la langue occitanes à Bordeaux. Rdv au café associatif Le Petit Grain, le mardi de 18h45 à 20h30. Ce 21 mai: "Chansons traditionnelles occitanes de diverses régions"

19/05/19 : Le gros incendie qui s'est déclaré samedi à Bordeaux dans le parking des Salinières a mobilisé plus de 100 pompiers et 50 véhicules, nécessité l'évacuation des riverains et va avoir pour conséquence l'interruption de trafic sur la ligne C du tramway

19/05/19 : Vienne : avec les problèmes informatiques rencontrés par Parcours'sup, l'université de Poitiers assure que tous les postulants dans les filières qui ne sont pas en tension seront acceptés à la rentrée prochaine.

18/05/19 : Vinexpo Bordeaux fait le bilan : 650 participants à son symposium d'experts sur le climat, 2300 "rendez-vous qualifiés" pendant le salon mais une forte baisse du nombre de visiteurs, "de l'ordre de 30%".

17/05/19 : Venue en éclaireuse à Espelette en ce jeudi, Brigitte Macron devrait précéder le chef de l’État, Emmanuel Macron en visite à Biarritz ce vendredi où il rencontrera le préfet et des élus dont Michel Veunac, le maire de Biarritz en préparation du G7.

16/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 20 mai à 18h à la mairie de La Réole. La ligne Bordeaux-Agen y sera étudiée à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

16/05/19 : À quelques jours des élections européennes, l'association Voix Publique(s) et le CRIJ Nouvelle-Aquitaine mettent l'Europe en procès pour une soirée ludique le 21 mai à 18h30 au CRIJ de Bordeaux. "Pour ou contre l'Europe, venez témoigner!" + d'info

16/05/19 : Le candidat LR aux Élections Européennes François-Xavier Bellamy sera présent le 23 mai prochain 19h à Marans (17) en compagnie du député LR Christian Jacob, et de deux autres candidats LR aux Européennes, Christina Soroni et David Labiche.

15/05/19 : Niort : l'agglomération vient d'inaugurer de la nouvelle Pépinière d’Entreprises du Niortais située dans des anciens locaux du Credit Agricole, plus de 300m2 dédiés au coworking, 20 bureaux et des possibilités d’accueil événements sur 1000m2.

15/05/19 : Le 24 Mai, 180 choristes interpréteront le Magnificat de Jean-Emmanuel Filet, et le Credo pour 6 voix d’Alexis Duffaure, écrits pour chœur, orgue, cuivres et cloches. Deux créations mondiales, commandes de la Maîtrise de Bordeaux.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/05/19 | Bordeaux: Bilan en cours au parking des Salinières

    Lire

    Le bilan des véhicules sinistrés dans le parking des Salinières lors de l'incendie de samedi est en cours. Parmi 370 véhicules garés dans le parking au moment où l'incendie s'est déclaré, ceux qui figuraient dans les 2° et 3° niveaux sont carbonisés et le gérant du parc s'efforce depuis un autre parc, celui de la Bourse, d'apporter des réponses aux propriétaires. Dans l'incertitude de l'état de résistance de l'ouvrage la circulation des trams - ligne C - entre la gare et la place des Quinconces a été interrompue et le réseau TBM a organisé un service de navettes par bus qui fait liaison avec les stations qui ne sont plus desservies.

  • 20/05/19 | Le Crédit Agricole Aquitaine au Salon de l'Agriculture de Bordeaux

    Lire

    Du 1er au 10 juin, le Crédit Agricole Aquitaine participera au Salon de l'Agriculture de Bordeaux au Parc des Expositions de Bordeaux-Lac. Il participera à l'organisation d'une série de temps forts : cafés de la transition numérique, le 3 juin de 9h à 10h, carrefour de l'innovation agricole, le 4 juin de 14h à 17h, trophées de l'agro-écologie, le 5 juin à 11h, job dating agri-agro, le 5 juin de 10h à 16h30, et la journée de l'installation et de la transmission, le 7 juin de 9h à 16h.

  • 20/05/19 | Handicap: succès pour le DuoDay en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    1769 duos ont été constitués en Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de la 2ème édition nationale du DuoDay, qui s’est tenue jeudi 16 mai. La Nouvelle-Aquitaine représente près de 14% des duos salarié-personne handicapée constitués au niveau national. En Gironde, 421 duos ont pu être concrétisés. Le Lot-et-Garonne, où le DuoDay a été lancé dès 2016, est aussi très impliqué, avec 366 duos. Plus de 1000 employeurs, publics et privés se sont mobilisés dans la région, pour cette journée qui se veut être un tremplin vers l’emploi des personnes en situation de handicap.

  • 20/05/19 | Elections européennes du dimanche 26 mai : procurations

    Lire

    Les élections européennes ont lieu le dimanche 26 mai. En Dordogne, les bureaux de vote seront ouverts entre 8 h et 18 h. Si vous êtes absents le jour du vote, il est encore possible de faire établir sa procuration. La démarche est à effectuer auprès des commissariats de police de Périgueux et de Bergerac (du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 16h), dans les brigades de gendarmerie de la Dordogne et au tribunal d'instance du domicile ou lieu de travail du demandeur.

  • 20/05/19 | Une idée pour Floirac? La 3ème édition des budgets participatifs est lancée!

    Lire

    Les habitants de Floirac ont jusqu’au 27 septembre pour proposer leurs idées. Pour être éligibles, les projets doivent respecter certains règles, comme avoir un intérêt commun, agir en faveur de l’amélioration du cadre de vie, ne pas dépasser 25 000 €, porter sur le domaine public ou encore respecter les principes de la démarche participative locale. Les services municipaux travaillent toujours à la mise en place des projets de l’édition 2018. Toutes les infos sont à retrouver sur la plateforme participative.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Département de la Gironde : la fiscalité sur le foncier bâti en hausse de 3,5%

29/04/2015 | Le conseil départemental de la Gironde s'apprête à voter les taux de fiscalité pour 2015 ce 30 avril. Il table ainsi sur une hausse de 3,5% sur le foncier bâti

Dans le même temps, le Conseil départemental votera une hausse des taux de fiscalité de 3,5%

Après deux premières séances consacrées à la succession de Jean Luc Gleyze dans le fauteuil de président et la composition des différentes commissions d'élus, le nouveau conseil départemental de Gironde s'apprête à rentrer dans le dur. C'est ce jeudi 30 avril que sont débattus les volets fiscaux, y compris le vote des taux dans le cadre de l'application du budget 2015. Sans grande surprise,la taxe sur le foncier bâti augmentera de 3,5%, soit environ 16 euros par an et par propriétaire en moyenne. Un choix que la majorité dit avoir "longuement réfléchi", et qui devrait continuer à garantir un équilibre.

Petit changement dans le process de communication du conseil départemental. Ce mercredi 29 avril, c'est à la MDSI (Maison Départementale de la Solidarité et de l'Insertion) que Jean-Luc Gleyze et Jean-Marie Darmian ont tenu à aborder l'ordre du jour de la séance plénière du 30 avril. "C'est un choix pour nous que de ne pas se cantonner à l'Hôtel du département, et d'éclairer sur les équipements qui existent en Gironde". Ce jeudi, le président aura fort à faire pour convaincre l'opposition des dossiers votés. D'abord, la présentation du compte administratif de l'année 2014, qui était encore sous la direction de Philippe Madrelle et de Jean-Marie Darmian, toujours en charge du volet finance de l'assemblée.

Une politique "moins brute de décoffrage""C'est une sorte de photographie de la gestion du budget du conseil en 2014, et elle est bonne. Il traduit un engagement du département en matière d'investissements à hauteur de 218 millions d'euros dans les collèges, les routes, les infrastructures, ect..." confie Jean-Luc Gleyze. Les investissements ont donc été "maintenus, les dépenses de solidarité ont augmenté de 36 millions d'euros. Mais la solidarité n'est pas qu'affaire d'assistanat et de pauvreté, c'est aussi des actions en faveur de l'insertion, du développement social, la promotion de la santé, la politique familiale, tous ces facteurs qui viennent contribuer au bien-être des girondins. D'ailleurs, nous avons dans cette nouvelle assemblée quatre élus qui sont à la Vice-présidence de l'action sociale. C'est un sujet vaste et pro-actif". 

Ainsi, le ratio de désendettement du département de la Gironde est resté inférieur à la moyenne française des autres départements : 5,8 ans contre 8 ans. De même, la notation de Standars and Poors, un "AA-", se situe au quatrième échelon sur les 23 que compte cette notation. Un bilan plutôt positif donc, et un engagement clair pour cette nouvelle assemblée. "Le budget 2015, voté en décembre dernier, engage collectivement la nouvelle assemblée, le tout autour d'une ligne politique qui se veut claire : les solidarités humaines et territoriales. Ce sera d'ailleurs la ligne de force de la mandature à venir", assure l'élu socialiste. Le Conseil départemental travaille aussi à la réduction de ses frais généraux (énergie, consultants, ect) : ils ont baissé de 9% par rapport à 2014. Jean-Luc Gleyze l'a affirmé, la suppression de 650 postes proposée par Gironde Positive pendant la campagne des départementales n'est plus à l'ordre du jour : "notre politique sera beaucoup plus fine et beaucoup moins brute de décoffrage. Il y a des besoins, certes, mais nous le feront dans le dialogue social avec le personnel. La loi NOTRe n'étant pas achevée, il est possible que certaines compétences soient ramenées à la région, ce qui nous obligera à retravailler la manière et les ressources humaines de la maison. De même, la précédente mandature était habituée à faire appel à des bureaux d'études, nous souhaitons valoriser les compétences et le travail des internes, payer un bureau d'étude ne sera plus systématique". 

Une fiscalité en hausse Le vote des taux est aussi l'un des grands dossiers traités lors de cette plénière. La taxe sur le foncier bâti (seule taxe concernée) enregistre une hausse de +3,5% et ne touchera que les propriétaires (soit environ 30% des girondins). Comme l'a souligné le président du Conseil Départemental, "L'effort ne sera évidemment pas le même suivant le niveau de richesse des propriétaires. Un propriétaire rural contribuera moins". Le tout pour une progression de l'impôt foncier jugée "limitée", soit seize euros de plus en moyenne par habitation. Le Conseil départemental conserve sa politique en faveur de l'investissement, avec un volume de fonds propres affiché à 116 millions d'euros et consacre environ 900 millions (soit 60% de son budget de 1,7 milliards) aux dépenses de solidarité. Rappelons que le RSA, lui, passe de 16,8 milliards d'euros dépensés par mois en 2014 au niveau national, à 17,7 milliards. Le petit "coup de pouce" semble dur à assumer pour le département : "une partie de la hausse du RSA est bien sûr liée à la particularité de ce département, avec cette métropole qui offre plein d'avantages mais qui est faite aussi de nombreuses situations sociales". 

Changement de méthodeOn s'en souvient, la hausse de 5% de la taxe d'habitation et de la taxe foncière votée à la mi-avril pour la mairie de Bordeaux, si elle avait fait grincer des dents les élus de l'opposition, avait émis pour principal argument la baisse des dotations de l'Etat. Pour Jean-Luc Gleyze, faire le parrallèle avec cette baisse et la hausse de la fiscalité, "ce sont des manoeuvres politiciennes utilisées dans les campagnes électorales. Pour nous, ce n'est pas une réalité. Ne pas voter ce taux, ce serait ne pas contribuer au maintien des investissements pour le conseil départemental de la Gironde". Voilà donc la droite prévenue. "Nous voulons simplement éviter un choc fiscal. Je suis curieux de voir ce qui va se passer l'an prochain pour certains départements qui ont choisi de ne pas augmenter la fiscalité, parce que tout ce qui n'a pas été fait cette année devra forcément être fait l'an prochain".

Une hausse mesurée, donc, et pas pour financer des projets pharaoniques comme l'a ironisé Jean-Marie Darmian : "non, nous ne financerons pas un pont sur l'estuaire", en réponse à peine voilée à la proposition d'Yves d'Amécourt lors de la dernière campagne. Le nouveau Conseil semble donc résolu à maintenir une certaine politique, tout en changeant quelque peu la forme. Le 13 mai prochain, il sera d'ailleurs présent à la Foire internationale de Bordeaux pour distribuer un document sur les politiques territoriales menées, le tout afin de "partager un diagnostic de la situation dans les territoires et d'adapter nos politiques publiques. Nous ne nous bornerons plus à appliquer des politiques générales à tous". 

M.A.J : La séance plénière du Conseil départemental s'est donc déroulée sans accrocs ce jeudi 30 avril. Le compte administratif 2014 a été validé et le taux de fiscalité 2015 voté à la majorité des présents. Mesure exceptionnelle : le Conseil a acté une aide de 50 000 euros "pour soutenir les secours apportés aux sinistrés du séisme du 25 avril dernier au Népal", proposition votée à l'unanimité. 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
7924
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Emmanuel Macron avec Michel Veunac et le préfet sPITZ Politique | 18/05/2019

Emmanuel Macron aime Biarritz... et la campagne

convention région TER Politique | 18/05/2019

TER : le "tour de vis" régional

Sophie Borderie siégeant pour la première fois en ce 17 mai en qualité de présidente du Département de Lot-et-Garonne Politique | 17/05/2019

Sophie Borderie : « Je serai une présidente de terrain à l’écoute des Lot-et-Garonnais »

Emmanuelle Ajon Politique | 10/05/2019

« C’est l’incompréhension qui règne aujourd’hui ! » Emmanuelle Ajon, vice-présidente du CD33 chargée de la Promotion de la santé et de la protection de l'enfance

Alazin Lamassoure Politique | 09/05/2019

Le Grand Entretien: Alain Lamassoure, l'élu aquitain qui avait la passion de l'Europe

Assemblée plénière du 12 avril 2019 Politique | 08/05/2019

Aménagement du territoire: un premier projet de schéma régional adopté

meeting europennes ps Politique | 03/05/2019

Européennes: à Bordeaux, ce 2 mai, politique rimait avec écologie

Alain Rousset président de la Région Nouvelle Aquitaine Politique | 02/05/2019

Le SRADDET, pour un aménagement efficient en Nouvelle-Aquitaine

François Bayrou, Président de la CAPBP et Eric Jammarron, Président de la Fibre paloise, ont mis en service le Nœud de Raccordement Optique de Buros Politique | 30/04/2019

Le cœur de l'agglomération paloise 100% fibre en décembre !

Le pôle d'échanges multimodal du Grand Périgueux a ouvert ce 29 avril Politique | 29/04/2019

Sur l'Agglomération périgourdine, un vaste plan pour mieux se déplacer

Isabelle Boudineau Politique | 28/04/2019

Le Grand Entretien - Isabelle Boudineau face aux défis européens

Elisabeth Borne,Ministre chargée des Transports en visite à Pau Politique | 26/04/2019

Elisabeth Borne à Pau: du Fébus à l'Intercité mais sans passer par Canfranc

Laurence Rouede, conseillère régionale déléguée à l'urbanisme et au foncier Politique | 25/04/2019

Interview: Laurence Rouède présente la stratégie foncière de Nouvelle-Aquitaine

Toutes les juridictions de Poitiers sont rassemblées dans l'ancien bâtiment du lycée des Feuillants Politique | 20/04/2019

Nouvelle cité judiciaire de Poitiers : le maire écarte la polémique 

De gauche à droite : Pascale ROUX (Coordinatrice Gironde du Mouvement des Progressistes), Sylvie JUSTOME (Génération Ecologie), Stéphane MERIAU (Génération Ecologie), Gérard BUNEL (Génération Ecologie), Dominique BOURG (Tête de liste d'URGENCE ECOLOGIE), Politique | 19/04/2019

D'un livre, aux élections européennes, les ambitions de Delphine Batho