Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

27/09/21 : Mascaret, le festival occitan de Bordeaux et de la Gironde se lance ce 25 septembre à Bordeaux, avec la projection de deux documentaires de Patric La Vau sur notamment la fondation de l’occitanisme moderne. 20 rdv à découvrir jusqu'au 14 novembre ! Plus d

27/09/21 : Le 17 septembre, Lionel Niedzwiecki a été nommé directeur général du Festival Arte Flamenco dont les missions seront notamment de contribuer au développement territorial d’Arte Flamenco, de soutenir la création et l’émergence de nouveaux talents.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/21 | Coquelicontes en Creuse et en Corrèze

    Lire

    La 24ème édition du festival Coquelicontes se déroulera du 28 septembre au 10 octobre. Itinérant entre la Creuse et la Corrèze, ce sont près de 74 rendez-vous dans 57 communes qui attendent les spectateurs. Au programme : des balades, des goûters ou encore des veillées autour du conte. L'inauguration se fera le 28 septembre à 20h à la Cité de la Tapisserie d'Aubusson avec le spectacle « Chroniques des bouts du monde » de Kwal. Programme

  • 27/09/21 | Une soirée pour découvrir la Jeune Chambre Economique

    Lire

    Le 28 septembre à 19h30, la Fédération des Jeunes Chambres Economiques de Nouvelle-Aquitaine organise une soirée de présentation de l'association à destination des jeunes de 18 à 40 ans. A Agen, Bergerac, Bordeaux et Niort, la soirée se fera en présentielle mais elle aura également lieu en version dématérialisée. Billetterie et inscription

  • 27/09/21 | Girl's day à Bressuire (79)

    Lire

    Dans le cadre du plan « 1jeune, 1solution » et à l'occasion de la journée de la mixité dans l'emploi, la maison de l'emploi du Bocage dans les Deux-Sèvres, en partenariat avec la SNCF, organise mardi 28 septembre un « Girl's day : journée de la mixité ». Lors de cette journée, toutes les femmes sont invitées à la Cité de la Jeunesse et des Métiers pour découvrir les métiers de la SNCF notamment techniques, souvent considérés comme des métiers « masculins ».

  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

14/06/2021 | En Charente-Maritime, la plupart des conseillers départementaux élus en 2015 se représentent

1

Si certains ne se représentent pas au prochain scrutin des 20 et 27 juin, comme le président de l’assemblée départementale et conseiller de la circonscription de Royan Dominique Bussereau, ou encore le conseiller du canton de La Tremblade, Jean-Pierre Tallieu, 39 des conseillers actuels veulent effectuer un mandat supplémentaire. 112 binômes, soit 224 candidats, se disputeront les 54 sièges de l’assemblée départementale, contre 117 en 2015. Toutes les couleurs politiques sont représentées, de la France insoumise au Rassemblement national, mais ils sont nombreux à s’afficher « divers » gauche ou droite, voire sans étiquette.

A La Rochelle, les municipales semblent se rejouer entre les listes adoubées par le maire Jean-François Fountaine et le député Olivier Falorni. Pour complexifier encore un peu plus la chose, dans deux cantons, les conseillers sortants sont à nouveau en lice, mais chacun avec leur liste. C’est par exemple le cas à La Rochelle 2, où Patricia Friou et Dominique Guégo mènent chacun respectivement la voix du député Olivier Falorni et celle du maire Jean-François Fountaine. Les listes sont nombreuses (une vingtaine de binômes rien qu’à La Rochelle), et la gauche avance en ordre dispersé. A La Rochelle 3, sur les sept binômes en lice, six sont de gauche.

Cette impossible union des gauches se traduit un peu partout dans le Département - elle n’a réussi à se fédérer que dans 4 cantons : à Royan, Pons, La Tremblade et Surgères. Cette dispersion pourrait avoir des conséquences en particulier à Saintes, où trois listes de gauche vont affronter… trois listes de droite. Le Parti communiste français a notamment lancé des candidats sur onze cantons sur vingt-sept. L’avenir de la gauche à l’Assemblée départementale se jouera en particulier sur le canton de Marans, où l’élue d’Andilly, Karine Dupraz joue sa réélection. Accompagnée d’une liste de maires du canton, elle joue ici sa succession à la tête du groupe union de gauche à l’assemblée départementale, à la place du sénateur PS Mickaël Vallet et conseiller sortant du canton de Marennes. La bataille sera âpre, car elle a en face d’elle le binôme composé du maire de gauche Jean-Marie Bodin et son suppléant Jean-Pierre Servant-Valéry Amy-Moie, lui-même soutenu par la majorité départementale (DVD, ex LR).

Qui pour succéder à Bussereau?

La droite part ainsi favorite sur ces élections. Dominique Bussereau a fait savoir que son parti espérait emporter au moins 20 des 27 cantons – elle en avait 17 lors de ce précédent mandat. LREM ne représente a priori qu’une faible menace, en n’étant en lice que dans moins d’un tiers des cantons. La concurrence viendra d’avantage du Rassemblement national, qui présente des candidats dans tous les cantons, sauf à La Rochelle 3. Le scrutin permettra de mesurer son poids, en particulier dans le sud du département.

En attendant les résultats, d’autres élections se jouent en coulisses : celle de la succession de Dominique Bussereau à la tête du Département. Le parti majoritaire n’a pas encore fait savoir sa préférence, mais deux prétendants se dessinent déjà :  le président de la communauté de communes de l’île de Ré, Lionel Quillet, et la maire de Fouras Sylvie Marcilly. Réponse le 1er juillet.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
5378
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !