Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

27/09/21 : Mascaret, le festival occitan de Bordeaux et de la Gironde se lance ce 25 septembre à Bordeaux, avec la projection de deux documentaires de Patric La Vau sur notamment la fondation de l’occitanisme moderne. 20 rdv à découvrir jusqu'au 14 novembre ! Plus d

27/09/21 : Le 17 septembre, Lionel Niedzwiecki a été nommé directeur général du Festival Arte Flamenco dont les missions seront notamment de contribuer au développement territorial d’Arte Flamenco, de soutenir la création et l’émergence de nouveaux talents.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/21 | Coquelicontes en Creuse et en Corrèze

    Lire

    La 24ème édition du festival Coquelicontes se déroulera du 28 septembre au 10 octobre. Itinérant entre la Creuse et la Corrèze, ce sont près de 74 rendez-vous dans 57 communes qui attendent les spectateurs. Au programme : des balades, des goûters ou encore des veillées autour du conte. L'inauguration se fera le 28 septembre à 20h à la Cité de la Tapisserie d'Aubusson avec le spectacle « Chroniques des bouts du monde » de Kwal. Programme

  • 27/09/21 | Une soirée pour découvrir la Jeune Chambre Economique

    Lire

    Le 28 septembre à 19h30, la Fédération des Jeunes Chambres Economiques de Nouvelle-Aquitaine organise une soirée de présentation de l'association à destination des jeunes de 18 à 40 ans. A Agen, Bergerac, Bordeaux et Niort, la soirée se fera en présentielle mais elle aura également lieu en version dématérialisée. Billetterie et inscription

  • 27/09/21 | Girl's day à Bressuire (79)

    Lire

    Dans le cadre du plan « 1jeune, 1solution » et à l'occasion de la journée de la mixité dans l'emploi, la maison de l'emploi du Bocage dans les Deux-Sèvres, en partenariat avec la SNCF, organise mardi 28 septembre un « Girl's day : journée de la mixité ». Lors de cette journée, toutes les femmes sont invitées à la Cité de la Jeunesse et des Métiers pour découvrir les métiers de la SNCF notamment techniques, souvent considérés comme des métiers « masculins ».

  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Départementales en Dordogne : Un deuxième tour gagnant pour les sortants ?

24/06/2021 | Les cantons de Ribérac, Lalinde et Vallée Dordogne ont désigné leurs conseillers départementaux dimanche dernier. Il reste 22 binômes à élire le 27 juin.

1

Dimanche prochain, aura lieu le deuxième tour des élections départementales et régionales ( lire par ailleurs). En Dordogne, les électeurs devront voter pour élire leurs conseillers départementaux dans 22 cantons. Trois cantons, celui de Lalinde, de Ribérac et de la vallée Dordogne ont vu la réélection de leurs conseillers départementaux sortants dont Germinal Peiro, le président sortant. La gauche devrait conserver une large majorité. Contrairement à 2015, il n'y aura aucune triangulaire, notamment en raison de l'abstention. Le RN est présent au 2e tour dans un seul canton, il sera opposé à la gauche.

La gauche est bien partie pour conserver le département de la Dordogne, avec trois binômes élus lors du premier tour. Elle est arrivée en tête dans 13 autres cantons. Si le parti communiste perd le canton de la Force, il conservera le canton Isle Manoire sans aucun doute. Jérémy Pierre Nadal, et Emilie Labrot, candidats de la majorité départementale, arrivés en deuxième position,  derrière le binôme du parti communiste composé de Jacques Auzou et de Marie-Claude Varaillas, ont été contraints de se désister. Ils ont du appliquer l'accord entre les deux partis. Jacques Auzou et Marie Claude Varaillas seront seuls candidats sans challengers. Dans ce canton, l'abstention s'annonce record et il n'est pas certain que les électeurs comprennent bien l'intérêt de se déplacer dimanche. 

Mais cette gauche ne compte pas forcément dans ses alliés Europe écologie les Verts (EELV) et Génération.S, qui se sont associés et parfois avec LFI. Les écologistes enregistrent une nette progression, doublent ou triplent leur score sur certains cantons par rapport à 2015.  Ils ne donneront pas de consigne de vote en vue du second tour des élections départementales du dimanche 27 juin, si ce n’est dans deux cantons en particulier : celui de la Vallée de l’Homme, où l’un de ses binômes est arrivé derrière celui de la majorité départementale, et Isle-Manoire où les communistes Jacques Auzou et Marie-Claude Varailhas restent les seuls en lice.  Sur le canton de la vallée de l'Homme, le binôme de Moya Lemoine (EELV) et Jean-Paul Dubos (PCF) a refusé de se retirer en faveur du binôme PS arrivé en tête et d'appliquer l'accord. Ce sera donc un duel à gauche. 

Saint Astier, seul canton où le RN est présent

Contrairement à 2015, le parti de Marine Le Pen est présent que dans un seul canton. Serge Muller et Pascal Léger (RN) seront opposés à Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux. Ce canton était détenu jusqu'à présent par la droite : Elisabeth Marty, maire divers droite de Saint Astier qui ne se représentait pas. Quelle sera l'attitude des abstentionnistes du premier tour, fort nombreux. Moins de 40 % des électeurs du canton ont voté dimanche dernier. Quant à LREM, le parti présidentiel, il ne donne aucune consigne de vote sauf sur ce canton en particulier où le parti présidentiel appelle à faire barrage au Rassemblement national.

Le groupe renouveau Dordogne, qui se veut sans étiquette, réunit des candidats aux profils et horizons divers, "De la gauche progressiste à la droite constructive". Il est présent au 2e tour dans sept cantons. Il présentait des candidats dans dix cantons. Plusieurs binômes sont en ballotage favorable : à Brantôme, à Coulouniex Chamiers, où le maire divers droite Thierry Cipierre est arrivé en tête, en pays de Montaigne et de Gurson, sur le Périgord central.
La droite classique, qui comprend notamment des candidats LR, pourrait l'emporter sur Bergerac 1, sur le Haut Périgord noir, où les conseillers sortants, Francine Bourra et Dominique Bousquet ont manqué de peu leur réélection au premier tour en raison de la faiblesse de la participation ;  sur le pays de Montaigne et de Gurson détenu par la droite. A Thiviers, la nouvelle maire de Thiviers Isabelle Hyvoz  (divers droite) associée à Stéphane Fayol peut espérer l'emporter, sur ce canton détenu historiquement par la gauche. 
A Périgueux, la partie s'annonce serrée pour Laurent Mossion (LR), conseiller sortant associé Florence Borgella. Le binôme socialiste Emeric Lavitola et Anne Marchand peuvent espérer compter sur les voix des électeurs de la liste PC, EELV et Génération.S.  

Une fois de plus, le principal enjeu réside dans la participation et la mobilisation des électeurs, l'abstention n'avait jamais été aussi forte dimanche dernier. 

 

 

.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
12018
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !