Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Départementales Landes : le duel Emmanuelli-Darrieussecq s'annonce serré

30/01/2015 | La nouvelle carte à 15 cantons au lieu de 30

Landes cantons

Fin du vrai-faux suspense. A la tête du département depuis plus de 30 ans, Henri Emmanuelli est donc bien candidat à sa succession aux départementales (ex-cantonales) des 22 et 29 mars. Pour la droite et le centre, emmenés par la maire de Mont-de-Marsan Geneviève Darrieussecq (MoDem), faire basculer l'assemblée landaise n'a jamais semblé aussi envisageable.

C'est sur son blog que le président du Conseil général a officialisé la nouvelle, avant de se livrer à une petite tournée médiatique. «Ma responsabilité est de répondre aux défis qui sont ceux du moment » avec « une équipe de femmes et d’hommes largement renouvelée et rajeunie », écrit le député de bientôt 70 ans, à la veille de l'annonce des binômes qui représenteront le PS dans les 15 cantons landais (au lieu de 30 jusqu'ici suite au redécoupage). « Le progrès social, le développement, l’innovation, la solidarité, c’est nous ! », ajoute aussi le député, parlant « faible endettement à bas coût et capacité d’investissement intacte » du département qui « conserve un potentiel d’action que beaucoup de collectivités locales ont perdu ».
Dans une dynamique bien négative depuis les européennes et les municipales, la gauche landaise peut pourtant craindre de perdre le département, mais refuse tout pessimisme. « Sur notre bilan depuis 30 ans, on part avec des atouts » que ce soit sur l'attractivité du département, les finances ou les services publics, estime Renaud Lagrave, premier fédéral du PS « plutôt serein ». Et de poursuivre : « Emmanuelli représente celui qui a fait bougé le département et qui le fait aider au niveau national, c'est important dans la tête des Landaises et des Landais », et les projets économiques et sociaux pour la prochaine mandature se bousculent, entre AgroLandes, village Alzheimer, pôle golfique et touristique à Tosse ou encore piscine à vagues à Saint-Geours-de-Maremne.
IncertitudeCe sera très serré, pronostique-t-on de toutes parts. Les deux cantons de Mont-de-Marsan peuvent basculer par un « effet Darrieussecq », dit-on dans l'entourage d'Emmanuelli alors que la maire MoDem a déjà détrôné la gauche en 2008 après des décennies de règne sur l'hôtel de ville de la préfecture.
Les cantons de Tyrosse, Saint-Sever et Aire-sur-Adour, villes toutes passées à droite aux dernières municipales à la surprise générale, sont très incertains. Et la droite qui ne compte actuellement que 4 conseillers généraux sur 30 se prend à rêver lors de cette élection où pour la première fois tous les cantons sont renouvelables, avec des binômes à parité homme-femme.
« Les cartes sont rebattues, il y a une réelle chance de faire basculer », pense Julien Dubois, candidat UMP à Dax pour Couleurs Landes, rassemblement de la droite et du centre intégrant pour moitié des personnes issues de la société civile : « il y a une manière de fonctionner en place depuis plus de 30 ans qui a sclérosé les choses » et « le département a pris du retard sur ses missions de base » comme l'action sociale, la petite enfance ou les personnes âgées. Arnaud Tauzin, nouveau maire UMP de Saint-Sever, pointe aussi « d'un côté l'usure, de l'autre côté l'envie », en souhaitant une nouvelle gouvernance pour que les collectivités « travaillent main dans la main au-delà des étiquettes politiques » plutôt que de « recevoir des ordres du Conseil général »...
Front de gauche et EELV en autonomeEn « chef de file » sans pour autant vouloir devenir présidente en cas de victoire, ce qui lui vaut une pique d'Emmanuelli (« les Landais ont le droit de savoir qui détiendra l'exécutif »), Geneviève Darrieussecq, 59 ans, ne dit pas autre chose sur une gouvernance « auto-centrée » et « sans concertation ».
Face à cette droite unie, la gauche ne partira, elle, pas rassemblée puisque le Front de gauche devrait proposer des candidats partout, dans « une démarche à la Syriza », relève Alain Baché, candidat PCF à Mont-de-Marsan : « on a un élu, on peut le perdre, on peut le conserver et on peut aussi en gagner, notamment sur Saint-Martin-de-Seignanx ».
Sans vouloir mettre le PS en difficulté, Europe Ecologie-Les Verts devrait partir dans 5 cantons en autonome dont Dax et Mont-de-Marsan, pour défendre la transition énergétique et l'économie circulaire dans le département. « Au PS, ils auraient mieux fait de changer leur tête de gondole », fait valoir une écologiste car il est « difficile d'envisager des changements avec quelqu'un qui est là depuis 33 ans avec une vision passéiste » malgré des avancées sur le social ou les transports, et alors qu'il existe des « socialistes écolo-compatibles ».
De l'autre côté de l'échiquier, le Front national sera, lui, présent dans 12 cantons, peut-être plus s'il trouve des femmes à Hagetmau, Morcenx ou Tartas. « Un élu, ce serait une bonne surprise », relève Patrick Correas, patron départemental qui ne cache pas que la campagne frontiste sera strictement axée sur des thèmes nationaux, en attendant de recevoir la propagande électorale du parti.

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : Préfecture

Partager sur Facebook
Vu par vous
9289
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !