Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

  • 13/07/18 | Périgueux : une jauge de 5000 personnes pour la fan zone

    Lire

    Périgueux a crée une fan zone en plein cœur de ville, dans le parc Gamenson. Pour la finale du 15 juillet, où la France affronte la Croatie, la jauge a été portée à 5000 personnes. Attention cependant, cette jauge ne pourra pas être dépassée pour des raisons de sécurité. Des stands buvette et petite restauration sont aussi proposés. L'entrée est gratuite. L'ouverture des portes a lieu à 15 h et la fermeture à 21 h. 3 entrées publiques sont mises en place (avec fouilles et palpations de sécurité).

  • 13/07/18 | La Rochelle : feu d'artifice en hommage à Didier Lockwood

    Lire

    Pour le 14 Juillet, la ville de La Rochelle a vu les choses en grand : un spectacle pyrotechnique sur les musiques de Didier Lockwood. Pour construire le spectacle, le directeur artistique de la société Ruggieri (Nouvel an Paris 2017, départ de L'Hermione, Violon sur le Sable), avec le directeur du Violon sur le Sable Philippe Tranchet, la soprano Patricia Petibon et Didier Pironti, le président du festival Jazz Entre les deux tours. Rendez-vous allée du Mail ou avenue Michel-Crépeau à 22h45.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Dernier temps de consultation du public sur le Grand Projet ferroviaire du Sud Ouest (LGV GPSO)

08/10/2011 |

TGV

A compter du 10 octobre, Réseau ferré de France lance le quatrième temps de la consultation du public sur la LGV Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse, composantes du projet GPSO. Si en juin dernier le Comité de Pilotage avait bien retenu une hypothèse de tracé, celle-ci comportait sur certains tronçons des incertitudes sur la question de son intégration environnementale. Après avoir effectué des études complémentaires, Réseau Ferré de France est désormais en mesure de soumettre à la consultation du public le « tracé optimisé » ainsi que les mesures d'insertions environnementales qui l'accompagnent. Un temps de consultation nécessaire avant toute poursuite du calendrier.

Après avoir été consulté sur les modalités de la consultation, sur les hypothèses de tracés puis sur les résultats de la comparaison des hypothèses de tracé, le public, en priorité les habitants des communes concernées par le fuseau, est de nouveau appelé à donner son avis. Cette fois la population pourra se prononcer sur le tracé final proposé par RFF, ainsi que sur les mesures relatives à la réduction des nuisances qu'elles soient environnementales, sonores ou visuelles. Le public pourra donc à la fois s'informer et se prononcer sur les différentes mesures d'insertion envisagées telles que les tunnels, les tranchées ouvertes ou encore les viaducs visant par exemple à la protection des zones humides.

La dernière occasion de faire entendre sa voix

Ce temps de consultation est essentiel puisqu'à son issue, après une dernière validation par le Comité de pilotage, prévue le 9 janvier 2012, et décision du Ministre, le tracé deviendra définitif. Autant dire, que du 10 au 29 octobre, c'est l'occasion de faire entendre sa voix et ses propositions sur ce tracé GPSO. Pour le département des Pyrénées Atlantiques, en raison d'un calendrier légèrement décalé, la consultation publique aura lieu du 15 au 30 novembre.
De manière concrète, si la participation vous tente, l'ensemble des documents pour s'informer et donner son avis sera disponible dans les 170 points de consultation situées dans les collectivités directement concernées par le tracé. La liste complète des points de consultation est présentée sur le site Internet gpso.fr.
Ce 10 octobre, sera également la date du lancement de la concertation publique sur les onze gares et haltes inscrites au programme du GPSO, c'est à dire les onze gares créées ou aménagée pour permettre l'arrivée de la grande vitesse. Là encore des points de concertation, seront mis en place dans les collectivités concernées et là encore la participation publique est destinée à affiner les préconisations faites parRFF sur les aménagements pour ces gares ou haltes ferroviaires, mais aussi sur les nouveaux services envisagés pour les usagers.

Photo : Alain Stoll

Solène Méric

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
634
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Joël Aubert | 08/10/2011

Nous avons eu M.Recarte l'occasion de donner place à votre point de vue et malgré vos critiques à propension individuelle nous publions votre commentaire malgré l'excès qui caractérise votre point de vue. J'ai souvenir de vous avoir dit que nous n'acceptons pas les critiques personnelles; en manière de caricature du politique
je crains d'ailleurs que votre vigilance ait été prise en défaut ces derniers temps, qu'il s'agisse de la marche anti lgv en Gironde dont Solène Méric a rendu compte ou de l'éditorial où j'ai cru opportun de souligner que l'Etat pratiquait des exercices de haute voltige au pays basque. Soyez assuré que nous ne manquerons pas d'être attentifs à ce moment de concertation qui s'annonce, avec ce qu'il convient de pluralisme et je l'espère d'esprit critique.

RECARTE Pierre | 08/10/2011

En lisant cet article j?avais l?impression de lire une publicité de RFF : « Le public pourra donc à la fois s'informer et se prononcer sur les différentes mesures d'insertion envisagées telles que les tunnels, les tranchées ouvertes ou encore les viaducs visant par exemple à la protection des zones humides. (?) Ce temps de consultation est essentiel (?) c'est l'occasion de faire entendre sa voix et ses propositions sur ce tracé GPSO »
Erreur de ma part, il est signé d?une journaliste d?Aqui !
Solène Meric devrait savoir que RFF ne tient pas compte de l?avis du public ou alors exceptionnellement, que ces consultations tout comme les réunions de concertation organisées par RFF sont des simulacres de participation citoyenne. Je parle en connaissance de cause pour y avoir assisté à plusieurs reprises. Les pratiques de RFF n?ont pas changé depuis l?étude réalisée à la demande de RFF lui-même par le cabinet conseil Arènes. La conclusion est édifiante : « Le principal enseignement du recueil des atteintes des acteurs vis-à-vis de la concertation tient dans le fait que les acteurs locaux ont le sentiment d?avoir été floués, trompés par un débat « caution » où tout était joué d?avance. Au final ils se sont sentis méprisés, victimes des « manipulations » du maître d?ouvrage. Etant donné le climat de tension que cela a généré, rien ne serait pire pour RFF que de reproduire ou même, de donner l?impression de reproduire, ce genre de pratiques. Il est primordial que les acteurs aient le sentiment que les choses ne se jouent pas ailleurs, que cette concertation n?est pas un « alibi », auquel cas non seulement RFF ne gagnera pas en légitimité dans la conduite de la concertation mais la concertation va produire de la contestation. » Cette conclusion est retranscrite dans le livre « Les rails de la déraison » (édition Nuvis) que j?ai écrit avec François Tellier. Vous pouvez lire l?intégralité de l?étude Arènes sur internet
(http://www.voiesnouvellestgv.webou.net/document/arenesgpso.pdf)
Il est regrettable que votre journal se comporte trop souvent comme un relais de RFF ou du Conseil régional et ne fasse pas preuve plus souvent d?esprit critique.
Pierre Recarte

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !