Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Départementales à Biarritz (2): un problème de com à gauche

14/03/2015 | François Amigorena, ancien responsable de com de Guy Lafite (PRG) aux municipales, a refusé le ticket que ce dernier lui proposait.

Guy Lafite Ghis hayes

Vous avez aimé l'épisode "Max Brisson et ses ex" dans le feuilleton des départementales? vous aimerez aussi, à gauche, la brouille entre Guy Lafite, le radical de gauche et adjoint de Michel Veunac avec son ancien directeur de campagne, François Amigorena, adjoint au tourisme à l'économie et aux technologies nouvelles. Il part de son côté...sans étiquette. Biarritz sera un des cantons les plus intéressants du Pays basque. Comme en 2008, il y a neuf duos. Qui sera présent au deuxième tour avec une barre fixée à 12,5% des électeurs inscrits? En mars 2011, seuls l'UMP Max Brisson et le PRG Guy Lafite étaient qualifiés

« Pour moi, ces départementales devaient être une suite logique des élections municipales, c’est une question de loyauté, de cohérence », dit sans ambage Guy Lafite. Je trouve un peu lamentable que quelqu’un qui a été élu aux municipales avec des PRG, PS, voire PC reparte sans étiquette. Peut-être pense-t-il qu’en vue des prochaines municipales, l’habit de gauche ne lui convient pas parce que les sondages ne nous sont pas favorables. »

Guy Lafite n’a pas trop digéré l’offre refusée par son ancien directeur de campagne François Amigorena de partir avec la socialiste Ghis Haye. Aussi le radical de gauche a-t-il décidé de repartir et formé une nouvelle équipe appelée "Engagés pour Biarritz": lui-même en binôme avec Ghis Hayes et comme suppléant respectif, Laurent Ortiz, le Monsieur Surf de la ville, et Virginie Lannevère, « Elle travaille dans une grosse société internationale, côtée à Londres et à New York. Que les choses soient claires, il n’était pas possible que la gauche et le Parti socialiste soient illisibles pour ce rendez-vous. Ghis Haye me semblait en être la représentante logique, associée à François Amigorena. Libre à lui de prendre ses distances avec nous. Outre le fait que nous partageons tous les mêmes valeurs et une sensibilité de gauche, nous restons cohérents dans notre démarche, l’union de représentants des partis, PS pour Ghis, PRG pour moi-même, avec des représentants de la société civile. Nous étions déjà ensemble sur la même liste des municipales. »

Le quatuor est déterminé à poursuivre ce qu’il avait défendu pendant la campagne précédente : le logement social, le développement économique et l’emploi, à travers la filière océan, chère au maire Michel Veunac. « Il faudra maintenir, voire renforcer l’action sociale en terme de solidarité, explique Ghis Hayes. Comme, à l’image d’Anglet, créer un hôpital de jour pour accueillir les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. “La droite attaque notre bilan, mais en trois ans nous avons travaillé et notre bilan est globalement positif. Un travail de fond en matière de collèges a été effectué. Avec la crise, tous les départements ont vu leur situation financière se dégrader, L’APA, avec une population vieillissante, est plus lourde, le RSA, c’est-à-dire l’aide pour les gens sans emploi, avec la crise s’est alourdi. Et dans cette conjoncture, dans une situation maitrisée nous nous sommes toujours positionnés pour ne pas toucher la fiscalité. Par rapport à bien d’autres départements, nous avons une situation tout à fait correcte.”

Alors comment Guy Lafite voit-il ces départementales ? “Première inconnue : quelle sera la participation ? Ensuite, j’ai du mal à cerner comment les scissions qui ont affecté l’UMP vont affecter les suffrages de Max Brisson. Que fera le Front National ? Il a fait 14,4 % dans un vote protestataire contre l’Europe puis 5 % aux municipales qui ont suivi.”

François Amigorena, l’énigmeIndiscutablement à Biarritz, François Amigorena, l’adjoint au tourisme, à l’économie et aux technologies nouvelles de Michel Veunac est un homme courtisé : c’est à lui que Guy Lafite a pensé pour former un ticket pour départementales. Benedicte Darrigade n’aurait pas négligé de partir avec lui. Maider Arosteguy, la colistière de Max Brisson éprouve une certaine admiration pour sa réussite professionnelle et ses idées novatrices. Nous avions consacré un portrait à ce chef d’entreprise biarrot brillant dont l’entreprise de logiciels est florissante à l’étranger, des États-Unis à la Chine. Cet homme de belle allure, que certains envieux qualifient de “dandy” avait une face politique cachée. En effet, avant d’arriver sur la Côte basque il avait développé ses entreprises à Strasbourg, au cœur de l’Europe auprès de la socialiste Catherine Trautman qui en fut la mairesse. “Plus que son appartenance au PS, c’étaient ses projets innovants qui m’intéressaient. Il deviendra le codirecteur de sa campagne pour les législatives. Quand il rentre sur la Côte basque, Jean Jaccachourry, le futur maire de Bidart lui demande de le rejoindre. ‘C’était un ami d’enfance’. Comme le sera Guy Lafite (PS) qu’il accompagnera lors des cantonales de 2011 et dont il sera le directeur de campagne pour les élections municipales.

François Amigorena départementales

‘Pour moi, Guy Lafite aurait fait un excellent maire de Biarritz et c’est pour cela que je l’ai accompagné. Au-delà de son étiquette de PRG.’ Michel Veunac retient la leçon en fait son premier adjoint chargé des finances. François Amigorena, lui, devient aussi adjoint. Mais cela est de l’histoire ancienne. François Amigorena assure que Guy Lafite l’a associé à Ghis Hayes avant de partir en voyage et sans l’en informer. Il décide alors de partir pour ces élections sans étiquettes. Lors d’une réunion orageuse, Michel Veunac et Guy Lafite tentent de l’en dissuader. En vain.

Fraçois Amigorena et Martine Vals ont pris deux suppléants ‘d’jeuns’, surfeurs et branchés : Jon Razin, président du Club de surf de la Côte des Basques et Isabelle Auzemy (respectivement à droite et à gauche sur notre photo)

‘Pour nous, faire de la politique c’est écouter, dialoguer, consulter, réfléchir, puis agir ensemble et efficacement au service de l’intérêt général, dit-il en compagnie de son binôme Martine Vals, cadre commercial et qui fut colistière, sans étiquette de Michel Veunac Nous sommes convaincus qu’obéir aux consignes d’un parti, c’est se priver de cette richesse de réflexion, d’échange et d’ouverture. C’est pourquoi nous souhaitons rassembler les Biarrots au-delà des partis dont les divisions et les clivages ne correspondent plus aux aspirations actuelles des citoyens, dit-il dans l’élan d’une loi Macron qui devait faire bouger les lignes ‘C’est cette conception de l’action publique que porte notre équipe. Nous défendrons les bonnes idées, d’où qu’elles viennent, avec pragmatisme et bon sens. Nous les mettrons au service de notre Ville, de notre Département et de leurs habitants pour une solidarité efficace, un développement économique et touristique dynamique et raisonné, une politique environnementale exigeante et responsable.’

Lors de la présentation de sa liste ("Agir pour Biarritz") à la presse se tenait discrètement au fond de la salle une femme, Mme Letamendia. ‘Je suis venue parce que Jon Razin est un ami de longue date de mon fils’, dit-elle en souriant et rappelant qu’elle avait toujours été un électron libre. Certes. Mais elle aussi l’épouse d’un certain... Didier Borotra.

Les autres listesLe Parti communiste sera représenté par Bernard Ithurbide qui a décidé de se lancer dans l’entreprise avec Sylvie Raffy. Leurs remplaçants seront Mayana Bastard et Jean-Pierre Labrousse, tous encartés communistes. Ils partent seuls sans le Parti de gauche et sans les Verts. Samantha Goïcoetchea et Jordan Lavignasse représenteront Debout la République à travers (DFL), Franck Perrin et Peggy Leprêtre, le Front national; enfin les abertzale Régine Daguerre et Serge Istèque, avec Anaiz Olçomendy et Txomin Duhalde représenteront EH Bai. ‘Nous avons le soutien de tous les élus abertzale de la ville. Contrairement à d’autres, nous restons unis."

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : DR et F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
2490
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !