Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/01/21 | Un projet de centre de recherche et de développement sur les spiritueux à Cognac

    Lire

    La filière cognac va créer un centre de recherche et développement, de collaboration et de formation dédié à l'innovation pour la compétitivité. Le projet s'inscrit dans un site d'environ 8 000 m2 en bord de Charente. L'objectif est de rassembler plusieurs branches de la filière pour l'aider à rester compétitive dans la société de demain. Le développement durable sera également au cœur des projets. Le bâtiment sera d'ailleurs pensé en ce sens.

  • 24/01/21 | France Relance : près de 5,5 millions d'euros pour l'université de Poitiers

    Lire

    Six projets portés par l'université de Poitiers ont été retenus dans le cadre de l'appel à projet « Rénovation thermique des habitats » prévu dans le cadre de France Relance. Ainsi, neuf bâtiments du campus poitevin feront l'objet de travaux de rénovation thermique et énergétique ou de remplacement de chaudière à l'horizon 2023. Le montant alloué par l'État pour ces chantiers représente un total de 5 467 000 euros.

  • 22/01/21 | Aéroport de Bordeaux : Décès de Pascal Personne

    Lire

    En poste depuis 2004, c’est pour "impératifs de santé" que Pascal Personne a démissioné de ses fonctions de Président du Directoire et de directeur de l'Aéroport de Bordeaux au 14 janvier. On apprend ce vendredi sa disparition. "Un homme de convictions et de dialogue qui par sa vision et son engagement aura marqué de son empreinte la plate-forme aéroportuaire pour la hisser dans le haut du tableau des aéroports français", lui rend hommage Patrick Seguin, Président de la CCI Bordeaux Gironde. Sous sa direction, l'aéroport sera passé de 3M de passagers à près de 8M et aura vu se créé le terminal Billi dédié au low cost.

  • 22/01/21 | Bayonne: accès au complexe sportif de la Floride éclairé dès 6h30!

    Lire

    La période de couvre-feu ne rend plus accessible les installations sportives municipales bayonnaises à partir de 17h30. Afin de permettre à ce public de pratiquer une activité sportive, en dehors des heures de travail, la Ville de Bayonne a décidé d'ouvrir et d'éclairer le terrain de rugby en synthétique et la piste d'athlétisme du complexe de la Floride, dès 6h30 le matin. Il sera donc possible aux adeptes de la course à pied de s'adonner à leur activité sur un site adapté et éclairé 7 jours sur 7 pendant toute la période du couvre-feu dès samedi 23 janvier.

  • 22/01/21 | Signature d'une convention entre la Région et la CCI

    Lire

    Ce jeudi, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Jean-François Clédel, président de la CCI Nouvelle-Aquitaine, ont signé une convention cadre de partenariat pour le développement économique des entreprises néo-aquitaines. Le but : anticiper et accompagner les transitions régionales numériques, écologiques et énergétiques. Mais aussi d’apporter un soutien aux entreprises qui souffrent de la crise, poursuivre le renforcement les filières régionales prioritaires ou encore améliorer la performance industrielle des entreprises régionales et déployer le dispositif "usine du futur".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Didier Lallement, le nouveau préfet de région pense "environnement"

14/12/2017 | Avant de rencontrer les 11 autres préfets et grands élus de son territoire, le nouveau Préfet de la Région Nouvelle-Aquitaine, s'est présenté à la presse.

Didier Lallement, Préfet de la Région Nouvelle-Aquitaine, en poste depuis le 11 décembre 2017

Officiellement arrivé lundi à la suite de Pierre Dartout, Didier Lallement nouveau Préfet de région Nouvelle-Aquitaine, de la Zone de défense Sud Ouest et de la Gironde, s'est présenté ce mercredi à la presse. L'occasion d'évoquer sa carrière qui l'a amené à « découvrir l'Etat dans toutes ses facettes et ses différentes sphères », et de partager son premier regard sur quelques dossiers régionaux. Un regard marqué d'un intérêt fort sur les questions environnementales, l'homme ayant été particulièrement marqué en cela par un passage de 2005 à 2010 au « super ministère » de l'Ecologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Il y aura d'ailleurs croisé pour quelques semaines Alain Juppé, avant que le Ministère ne passe aux mains de Jean-Louis Borloo.

Là où son prédécesseur Pierre Dartout était d'origine Limousine, amateur de rugby, et ayant assumé des responsabilités dans les Pyrénées-Atlantiques, Didier Lallement l'admet volontiers, hormis quelques passages à Bordeaux, il ne connaît pas la région dans laquelle il vient d'arriver. Ce qui, glisse-t-il « peut parfois être un avantage ». En tout état de cause, la nouveauté et le changement de sphères et de lieux à l'intérieur de l'appareil d'Etat est pour le moins un marqueur du parcours du haut fonctionnaire. A son actif, notamment, et dans le désordre, cinq postes de Directeur d'administration centrale, trois années de présidence de la section énergie à la Cour des comptes, où il a d'ailleurs accueilli Vincent Feltesse il y a quelque mois, ou encore plusieurs postes territoriaux à la tête de préfectures de département et de région. Pour autant, une responsabilité à la dimension de la Nouvelle-Aquitaine, (12 départements suite à la réforme territoriale), c'est « une première » pour lui, avec « le défi d'animer sur une telle échelle la collégialité des préfets et la synergie des services de l'Etat ».

"Nous constatons de visu le changement climatique"
De ce riche parcours, il retient spontanément qu'il « connaît bien » les Ministères de l'Intérieur et de l'Ecologie. Un ministère qu'il considère d'ailleurs comme devant être « aussi important que le ministère de l'Intérieur ». Il ne dit pas le mot, mais le nouveau Préfet de Région de Nouvelle-Aquitaine a clairement en la matière quelques ''convictions''. « Nous sommes une génération qui constate de visu le changement climatique », regrette-t-il citant l'érosion du littoral « comme une situation d'urgence et de gravité », la disparition des insectes ou encore la nécessaire préservation de l'habitat animal « à traiter de la même façon que l'habitat humain ». Un penchant sur les sujets environnementaux qui traverse aussi ses analyses des dossiers régionaux.
Des dossiers dont la priorité reste « le pack sécuritaire ». Un ''deux en un'', « absolument essentiel » qui recouvre la menace terroriste, « qui existe , même s'il y a des phénomènes de radicalisation moins spectaculaires que sur d'autres territoires», et la sécurité publique avec « une région soumise aux cambriolages ». Second gros dossier, l'unité de la région en terme de « cohérence de développement entre un littoral et une métropole particulièrement dynamiques, et un arrière-pays qui l'est moins. »

"Il faut une suite à l'histoire de la LGV"
Sur la Métropole, le Préfet présent depuis quelques jours a ainsi déjà pu constater que le « problème de transport est prégnant ». Vantant les Assises de la mobilité mises en oeuvre par son prédécesseur et les idées qui sont écloses, Didider Lallement, prêche déjà non pas pour une solution unique mais pour une multiplicité des solutions « concrètes et visibles par les habitants » pour répondre au problème de trafic de la rocade bordelaise notamment. « Stockage des poids lourds, utilisation de la bande d'arrêt d'urgence, amélioration du réseau ferré... Sans doute la réponse est dans la complémentarité des solutions. » La solutions des barreaux autoroutiers suscite par contre, un moindre enthousiasme : «  c'est une solution à 20 ans. Il faut des solutions qui soient à l'échelle du développement très rapide de la métropole », estime-t-il.
Sur la question des transports et plus particulièrement de la LGV, « maintenant qu'elle est arrivée à Bordeaux, il faut une suite à l'histoire de la LGV mais pour ça, il faut des financements et que la Déclaration d'Utilité Publique ne soit pas annulée par la justice, et sur ces deux points, ça dépasse le cadre des compétences du Préfet de Région ». Tout est dans la nuance donc. Cela dit, relancé sur la proposition d'Alain Rousset de mettre en place une écotaxe sur les poids lourds, comme base de financement, Didier Lallement retrouve sourire et nuance : « A titre personnel, je suis un initiateur de la taxe sur les poids lourds qui a entre-temps été abandonnée, je suis donc plutôt favorable à l'idée. Mais en temps que Préfet de région, je ne peux pas me prononcer »...

"L'environnement n'est pas contre le monde agricole"
Nuance, teintée de transition énergétique, aussi sur les sujets économiques et notamment sur le dossier Ford Aquitaine Industrie. Reconnaissant le dossier comme « extrêmement préoccupant », et « souhaitant ardemment » que les projets de nouvelle boite de vitesse de Ford se fasse au sein de l'usine de Blanquefort, le Préfet de région s'interroge aussi sur la pérennité de cette solution. « Avec le développement incontournable de la voiture électrique (dans laquelle il n'y a pas de boite de vitesse, ndlr) cette solution, si elle est souhaitable aujourd'hui, n'est pas une solution de long terme », avertit-il.
Questionné sur le premier secteur économique de la région, l'agriculture, ses convictions restent de mise en évoquant la nécessité pour l'agriculture de s'adapter aux attentes de la société avec l'illustration du bio. « L'environnement n'est pas contre le monde agricole, sinon tout le monde a perdu. Mais en même temps, il faut penser un autre modèle que celui qui a été imposé, car il l'a été, aux agriculteurs depuis des décennies. Il faut sortir de ce modèle destructeur, y compris pour eux-mêmes. C'est une question difficile car la PAC n'est pas construite comme ça, ce qui fait porter la contradiction sur les agriculteurs eux-mêmes. Il faut les accompagner pour qu'il ne se sentent pas marginaliser ». Autrement dit « éviter la rupture » avec le monde agricole et dans le même temps, ajoute-t-il soutenir « la ruralité ».

Un discours souvent tout en nuances... dans l'attente de l'épreuve des faits.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8547
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité

 Sarah El Hairy au coté de Mickaël Hammel Politique | 22/01/2021

En Dordogne, Sarah El Hairy vante les "solutions jeunes" du gouvernement

Fabienne Buccio, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine Politique | 22/01/2021

Crises sanitaires et relance : Les voeux entre prudence et optimisme de Fabienne Buccio, préfète de Région

Mission Locale de Limoges Métropole Politique | 21/01/2021

Limoges Métropole renforce son soutien en faveur de l’insertion

Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne Politique | 20/01/2021

Pour Jean-Claude Leblois, la crise sanitaire est « comme un jour sans fin »

Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers, a présenté ses voeux à la presse ce 18 janvier 2021 Politique | 19/01/2021

Florence Jardin (présidente de Grand Poitiers) : renforcer la proximité et la solidarité 

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 18/01/2021

Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lassserre veut continuer à "jouer efficace et juste" en 2021

Remise des clés de la voiture par Jean-Luc Gleyze à GEIQ Industrie Politique | 15/01/2021

La Gironde cède 13 véhicules aux associations d'insertion

Pierre Hurmic lors de sa cérémonie de vœux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : en 2021, priorité au social et à l’emploi

L'emplacement de la future école de la XVI à Limoges Politique | 15/01/2021

À Limoges, la caserne Marceau vitrine pour Action Cœur de Ville

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement lors de sa visite à Bordeaux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : Gabriel Attal au chevet des étudiants

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse mardi 13 janvier Politique | 15/01/2021

"Travailler encore plus sur le monde d'après ", une nécessité pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers, lors des voeux 2021 à la presse Politique | 14/01/2021

Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers : « Je fais de la politique pour Poitiers et les Poitevins ».

Décrochage scolaire, un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques Politique | 12/01/2021

Décrochage scolaire : Un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques

François Bayrou a présenté ses voeux 2021 en visio conférence Politique | 09/01/2021

Pau: Les vœux 2021 « en résistance et en reconquête » de François Bayrou