10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/08/22 | Le feu inquiète de nouveau en Gironde et dans les Landes

    Lire

    Le feu de Landiras a repris au niveau de la commune de Saint-Magne mardi, en sortant de la zone dans laquelle il avait été fixé, nécessitant l’intervention de 500 sapeurs-pompiers, appuyés par des avions bombardiers d’eau. 6 000 ha ont brûlé à Hostens. Le feu très virulent s’est étendu au département des Landes. Plus de 5000 personnes ont été évacuées et seize maisons détruites à Belin-Beliet. Le front de l’incendie se dirige vers l’A63 (Bayonne-Bordeaux) où la vitesse est abaissée à 90 km/h.

  • 10/08/22 | Le leader du e-commerce équin s'installe en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Blue Horse Group, leader français du e-commerce dédié au monde du cheval, sur les secteurs santé, soin et équipements pour le cheval et le cavalier, installe son siège et ses équipes de marketing digital et de e-commerce à Ambarès-et-Lagrave (33) et crée aussi sur place une plateforme logistique. Un choix dicté par "le carrefour logistique qu’offre la zone" et "le vivier de compétences Tech et Web de la métropole bordelaise", dans une région dense en haras, écuries de concours et centres équestres. 10 emplois ont déjà été créés, 4 à 5 autres nouvelles personnes devraient rejoindre la société.

  • 10/08/22 | Le train du rugby arrive en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    A un an de la Coupe du Monde 2022 de Rugby, un train du rugby parcourt la France depuis le 21 juillet dernier. Du 13 au 15 août, il fait escale à Bordeaux, à la gare Saint-Jean. A son bord, des expériences immersives ou la découverte des équipes qualifiées seront proposées. A cette occasion, un village Rugby va s'installer au Parc des Sports Saint-Michel. Il fera également escale à Dax, Bayonne, Biarritz, Pau, Agen, Poitiers, Limoges et Brive.

  • 10/08/22 | Orelsan chante pour les 40 ans du village Emmaus de Pau

    Lire

    Le Village Emmaüs Lescar-Pau fête ses 40 ans avec la reprise du festival le lundi 15 Août. A 18 h, rendez-vous avec une très belle programmation musicale: Orelsan, Mouss et Hakim, Specy-Men et Chamalove se partageront la scène pour un show exceptionnel vibrant d’entraide et d’espoir. Réservations des places, au bureau du Village Emmaüs Lescar-Pau, dans le réseau Ticketmaster et sur Eventick’.

  • 09/08/22 | Les urgences de Sainte-Foy-la-Grande fermées pour quatre nuits

    Lire

    Le service d’urgences du Centre Hospitalier de Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) suspend les accueils de 18 h 30 à 8 h 30, les nuits des 10, 11, 12 et 13 aout. Le service rencontre des tensions de recrutement en personnel médical. Le service des urgences restera accessible en journée. La nuit, les usagers sont invités à contacter le Centre 15 qui les orientera vers la solution de prise en charge la plus adaptée. Le service d’urgences reprendra un fonctionnement normal à partir du dimanche 14 août 8h30 du matin. Le SMUR reste opérationnel durant la période et assurera les transferts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Dominique Bussereau fait ses adieux à la politique

25/05/2021 | Le président du département de la Charente-Maritime et ancien ministre Dominique Bussereau a tenu sa dernière audience le 21 mai 2021

Dominique Bussereau lors de son dernier conseil à la Maison du Département

C’était sa dernière séance. Dominique Bussereau (DVD, ex LR), président du Conseil départemental de la Charente-Maritime depuis 2008, a tenu son dernier conseil lors de la dernière commission permanente de cette mandature, ce 21 mai. Après trente-six ans d’une carrière politique bien remplie, de la mairie de Saint-Georges-de-Didonne à différents ministères, l'actuel président de l’Assemblée des départements de France ne se représente pas aux prochaines élections départementales, et se retire définitivement de la vie politique. Entretien.

@! : A l’issue de cette dernière commission, vos collègues du conseil départemental, de tous bords, ont été nombreux à exprimer leur reconnaissance et leurs remerciements pour ces treize années de présidence du Département. On imagine que ce départ remue beaucoup d’émotions ?

Dominique Bussereau : « Ce serait difficile à cacher. J’ai été très ému par les messages et les applaudissements de mes collègues de tous les groupes, de l’opposition comme de la majorité. C’est un mandat de trente-six ans qui s’achève. J’ai eu la chance de succéder dans cette assemblée [en tant que conseiller départemental] à un élu communiste de Royan qui s’appelait Jean Papeau, qui était un homme de terrain très apprécié. J’ai eu la chance aussi de travailler avec François Blaizeau, qui était au conseil à partir de 1985, puis avec Claude Belot (ex UMP), et de lui succéder ensuite. C’est un bail qui doit s’arrêter car 36 ans, c’est long. Il est temps de passer la parole à une nouvelle génération, à la fois dans mon canton de Royan, et au niveau départemental. »

@! : Que retiendrez-vous en particulier de ce parcours ?

D.B. : « L’atmosphère dans laquelle les affaires se passent. Claude Belot avait inventé ce joli mot parfois décrié : on est toujours uni quand il s’agit de défendre le département. Unis par la région, Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine, ou unis vis-à-vis de l’Etat. Au fil des années, j’ai notamment vu s’estomper les différences entre l’Aunis et la Saintonge. J’ai assisté à des votes similaires Aunis et Saintonge sur certains dossiers, où les collectivités ont fait front commun, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. Quant il s’est agit d’implanter l’ecole d’ingénieur l’EIGSI, il y a eu un vote pour départager La Rochelle et Rochefort. Ceux du sud on voté Rochefort, ceux du nord La Rochelle, qui l’a finalement emporté. Aujourd’hui ce genre d’écart n’existe plus. Désormais 99% des délibérations votées le sont à l’unanimité. Il y a bien sûr toujours des oppositions et des voix divergentes mais au final c’est l’intérêt général qui prime. Je souhaite que la prochaine assemblée, avec je l’espère de nouveaux visages, garde à l’esprit que l’on peut s’opposer mais qu’il faut avancer ensemble. On a 660 000 habitants, c’est-à-dire 1% de la population du territoire français, dont des milliers de retraités, il faut préserver ce bijoux de département.»

@! : Quel est le projet dont vous êtes le plus fier ?

D.B. : « Le déploiement de la fibre. Grâce à un projet collectif, d’ici un an tous les Charentais-Maritime seront raccordés à la fibre quel que soit le lieu. Il y en a d’autres bien sûr, comme le plan patrimoine. Nous n’avons rien inventé : nous n’avons fait que poursuivre des politiques déjà engagées, notamment par Claude Belot. On les a au mieux modifiées, adaptées, avant de les abroger. Ce que l’on a essayé également le plus possible, c’est de faire participer les habitants aux décisions. Il faut poursuivre en ce sens. Je souhaite notamment que mes successeurs créent un budget participatif qui permet aux citoyens de décider d’une partie des attributions de crédit. Ca existe déjà dans d’autres départements comme le Gers ou les Deux-Sèvres. Ca serait bien que ça se fasse maintenant.

@! : Quels sont vos plus grands regrets ?

D.B. : « De n’avoir pas pu aboutir sur le dossier de l’A831 ! Je pense aux habitants de Marans, qui n’ont toujours pas de solution de contournement… C’est un dossier qu’il faudra poursuivre avec la Région et les Pays de la Loire. J’aurais voulu aussi que la ligne Angoulême-Saintes-Royan soit électrifiée pour que le TGV vienne jusque sur le littoral. On a déjà fait une grosse partie du chemin avec des travaux de signalisations, d’infrastructures… J’espère que l’on pourra aller plus loin dans les années à venir. »

 @! : Quels sont vos projets après les élections ?

D.B. : « Quand on cesse une activité un peu lourde comme la présidence d’un Département et de l’Association des Départements de France, il faut trouver un nouvel équilibre. J’ai un ami qui a inventé la théorie des trois tiers, et que je vais adopter: un tiers de glande, un tiers de bénévolat et un tiers d’activité de conseils. Je compte profiter de ma famille et en particulier de mes petits-enfants. Pour le bénévolat, je pense à L’Hermione, au Train des Mouettes et à la fondation Valéry Giscard d’Estaing, dont je suis déjà le vice-président délégué depuis la mort du président. Pour l’activité de conseils, je vais poursuivre notamment l’enseignement que je fais déjà à Sciences-Po et à HEC, non pas pour l’argent mais pour transmettre mon savoir, sur les politiques de transport en particulier. Lorsqu’on a atteint la soixantaine bien tassée, transmettre aux plus jeunes ce que l’on sait est sans aucun doute ce que l’on puisse faire de mieux. »

 

Bio Express

> 1952 : naissance à Tours

> 1985 : élu conseiller départemental de la circonscription de Royan

> 1989 : maire de Saint-Georges-de-Didonne

> 1993 : député de la 4e circonscription de la Charente-Maritime

> 2002 : secrétaire d'Etat aux Transports et à la Mer

> 2004 : ministre de l'Agriculture

> 2007 : secrétaire d'Etat aux transports

> 2015 : président de l'Assemblée des Départements de France

 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
6634
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus