Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet de Gironde. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines lipophiles a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/18 | Un transport en commun en site propre sur le Nord Bassin

    Lire

    Dans le cadre e la concertation ouverte sur le Projet de Déplacements Durables du Nord Bassin, un atelier de travail dédié aux solutions de transport en commun en site propre est organisé lundi 25 juin au centre d'animation de Lanton. Objectif : échanger sur l’opportunité de la mise en œuvre d'un tel mode de transport entre Arès et Biganos, en présence des experts associatifs et bureaux d’études spécialisés. Ouvert à tous sur inscription en envoyant un mail à : contact-pddnb@gironde.fr

  • 22/06/18 | Charentes : de nouvelles plantations viticoles autorisées

    Lire

    Suite à son AG de juin, le Conseil viticole du bassin "Charentes-Cognac" a fait le point sur les demandes d’autorisation de plantations nouvelles en 2018. Elles ont dépassé les limitations fixées. Chaque demandeur de ces secteurs se verra donc attribuer une surface minimale dans la limite de la surface demandée. A savoir : 48 ares pour l’AOC Cognac ; 3 ares pour l’AOC pineau des Charentes ; 13 ares pour l’IGP charentais ; 59 ares pour les demandes de vins sans IG (VSIG).

  • 21/06/18 | Le kaolin au secours de la vigne contre la cicadelle des grillures

    Lire

    Agri Synergie, spécialiste des solutions alternatives dans les domaines de la fertilisation et du bio contrôle, annonce au-côté de la société Soka (productrice de kaolin) la création d'un produit homologué par l'ANSES, pouvant remplacer les produits phytos sur la cicadelle des grillures de la vigne. Créant une barrière minérale physique blanche, l’action est à la fois visuelle, modifiant la teinte du végétal rendant l’identification par le ravageur difficile, et mécanique, gênant les arrêts des parasites. Naturel et utilisable en Bio, ce produit est présenté aux viticulteurs lors d'une conférence le 27 juin au Château Olivier à Léognan (18h30).

  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Dominique Chevillon élu nouveau Président du CESER Nouvelle-Aquitaine

24/01/2018 | Dominique Chevillon a été élu hier et pour un mandat de trois ans renouvelable, nouveau Président du CESER de nouvelle-Aquitaine.

élections ceser une

C'est avec 95 voix sur 175 votants que Dominique Chevillon a été élu hier, au troisième tour, nouveau président du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional de Nouvelle-Aquitaine. Un scrutin qui l'opposait au périgourdin Jacques Louge, qui lui, a obtenu 80 voix, soit 45,7% des suffrages exprimés contre 54,3% pour son adversaire. Picto-charentais et fervent défenseur de l'environnement, il entend placer son mandat sous le signe d'une plus grande efficacité, notamment au travers de la lutte contre les inégalités ; une ouverture du CESER à des sujets de société, qui se ferait, entre-autre, grâce à une auto-saisine facilitée.

Présidée par le Doyen Jacques Père, l'assemblée plénière d'installation du nouveau CESER de la Région Nouvelle-Aquitaine a donc élu, hier, son premier Président. Une assemblée dont la composition structurelle fixée par un arrêté préfectoral du 30 novembre dernier prévoit 180 membres (contre 266 conseillers pour la précédente) : 58 représentants des entreprises et activités professionnelles non salariées, 58 des organisations syndicales de salariés les plus représentatives, 58 des organismes et associations participant à la vie collective de la région et 6 personnalités qualifiées. Une assemblée élue pour six ans et profondément renouvelée puisque plus de 53% de ses membres ne font pas partie de l'ancien CESER. A noter, également, un effort en faveur de la parité puisque 48% des conseillers sont des femmes, (contre 32% dans l'assemblée précédente et un rajeunissement de ses membres (54 ans en moyenne, contre 59 en 2016). Une assemblée également dotée, par la loi NOTRe de compétences élargies à l'évaluation et au suivi des politiques publiques régionales.

 

Conseil Régional-CESER : un travail en « partenariat »

 

Une coopération entre les deux assemblées qui est une « originalité de Nouvelle-Aquitaine entre une assemblée qui représente la société civile et une autre en charge des décisions politiques», note Alain Rousset. Un CESER qui « participe aussi de la connaissance des dossiers soumis à décision de la commission permanente du Conseil Régional ». Doté d'un rôle d'expertise (« les décisions politiques ne peuvent se décider d'en haut, par des certitudes ») et de co-construction (« les membres du CESER participent aux différentes assemblées et peuvent rendre compte aux différentes commissions, des orientations apportées »), le CESER de Nouvelle-Aquitaine a aussi une fonction d'évaluation (« pour permettre à la région de répondre au mieux aux conditions de développement du territoire ») et d'anticipation (« je souhaite que nous anticipions sur les mutations agricoles, technologiques, industrielles, la lutte contre le réchauffement climatique... »). Transition de l'agriculture (gestion de l'eau et sortie des pesticides), compétitivité industrielle (agro-alimentaire et aéronautique), aménagement du territoire (SRADDET, maintien des CFA, plans d'urbanisme), ou encore la question des infrastructures (dont le désenclavement de Limoges, le problème de l'engorgement de Bordeaux, ou l'autoroute ferroviaire entre l'Europe du Nord, la France et l'Espagne), tels sont quelques uns des dossiers sur lesquels la nouvelle assemblée du CESER devrait être amenée à plancher.

 élections ceser bis

Un président favorable à un renforcement des actions du CESER

Membre du collège 3 et personnalité qualifiée désignée par le préfet en raison de ses compétences en matière d'environnement et de développement durable, Dominique Chevillon a donc été élu Président de cette nouvelle assemblée. Trois tours ont d'ailleurs été nécessaires pour le départager de ses adversaires (Stéphane Monchambert, qui s'est retiré après le premier tour, Muriel Boulmier qui a préféré abandonner après le second, au profit de Jacques Louge, qu'il a fini par battre d'une quinzaine de voix sur 175 votants). Natif de la Rochelle et âgé de 64 ans, le nouvel élu est un naturaliste expérimenté et engagé (il est vice-président de LPO France, Président de Ré Nature Environnement, Vice-président de Parcs Naturels Marins et administrateur de Nature Environnement 17). Féru de sport (il est ancien joueur de rugby du stade rochelais), il a fait carrière à la MAAF dont il est encore pour quelques jours, l'un des trois Directeurs Généraux. Conseiller depuis 2011, il a présidé la commission Environnement de 2013 à 2015 au sein du CESER de l'ex-région Poitou-Charentes et de 2016 à 2017, au sein du CESER NA. Un nouveau président qui ambitionne pour le CESER de « veiller à ce que (son) fonctionnement démocratique reste le même car c'est un modèle en ce sens », mais aussi, de réfléchir à des sujets de fond tels que les précarités en donnant à cette institution la « possibilité d'agir davantage sur la société grâce à l'auto-saisine ». Toujours à cette fin, davantage de prises de parole (pour « gagner en efficacité, visibilité et lisibilité, car notre audience est faible ») et l'assurance d'un temps de débat suffisant en assemblée plénière, garantie d'un CESER « attentif et vigilant » sont aussi d'actualité ; de même que la protection de environnement (« pas de qualité de vie pour les humains sans préservation des milieux naturels qui les hébergent »).

Une élection accompagnée notamment, de celle des 10 Présidents et présidentes d’instances :

▪ Commission 1 « Éducation, formation et emploi »: M. Olivier CHABOT (collège 2 - Confédération française démocratique du travail, CFDT),

▪ Commission 2 « Développement des territoires et mobilité »: Mme Camille de AMORINBONNEAU (collège 1 - Confédération des petites et moyennes entreprises, CPME),

▪ Commission 3 « Environnement »: Mme Christine JEAN (collège 3 - Ligue de protection des oiseaux),

▪ Commission 4 « Économie »: M. Daniel BRAUD (collège 1 - Chambre de commerce et d’industrie régionale, CCIR),

▪ Commission 5 « Vie sociale, culture et citoyenneté »: M. Alain BARREAU (collège 2 - Confédération générale du travail - Force ouvrière, CGT-FO),

▪ Commission transverse A « Finances régionales »: Mme Tiphaine BICHOT (collège 1 - secteur numérique, Digital Aquitaine),

▪ Commission transverse B « Évaluation des politiques régionales »: M. Julien RUIZ (collège 2 - Confédération générale du travail, CGT),

▪ Commission transverse C « Coopérations inter-régionales, transfrontalières et internationales - Europe» : Mme Annick ALLARD (collège 3 - Union régionale des associations familiales, URAF),

▪ Commission transverse D « Communication, valorisation des travaux et liens avec les territoires »: M. Philippe DESPUJOLS (collège 2 - Union nationale des syndicats autonomes, UNSA),

▪ Section « Veille et prospective »: M. Jany ROUGER (coll. 3 - Mouvement associatif).

 

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
26202
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !