Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/19 : Trois bâtiments-écoles de la Marine Nationale font escale à Bordeaux du vendredi 26 au lundi 29 avril. "Chacal", "Léopard" et "Guépard" sont trois navires brestois en charge de la formation maritime des officiers et officiers mariniers.

25/04/19 : La Cité du Vin est exposée au Centre Pompidou depuis le 10 avril. Une salle de l'établissement parisien est dédiée au travail de l'agence XTU Architects. Ainsi, 9 maquettes et un diaporama retracent la construction et l'ouverture de la Cité du Vin.

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/04/19 | Daniel Barenboim honore Beethoven à Bordeaux le 28 avril

    Lire

    Le pianiste Daniel Barenboim revient sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux dimanche 28 avril à 15 h 00 pour un programme consacré au compositeur Beethoven. 4 sonates interprétées par l'un des maitres incontestés du piano, qui dirigea - entre autres - l'Orchestre de Paris, et qui consolide cette saison encore ses liens avec l'Opéra de Bordeaux, fruit de sa complicité avec Marc Minkowski. Au programme notamment la célèbre "Clair de lune"...

  • 25/04/19 | L'Europe au secours des bouquetins ibériques en Béarn

    Lire

    En février, mars et avril 2019, 1 502 projets sélectionnés par le Conseil régional, ont pu bénéficier de 69,8 M€ de fonds européens pour leur réalisation. Parmi les bénéficiaires, le Parc national des Pyrénées qui a ainsi obtenu un soutien de 142 800 € de l'Union européenne et de 15 000 € de la Région pour son projet de réintroduction du bouquetin ibérique dans le Béarn, espèce disparue il y a plus d'un siècle en France. Objectif: lâcher 75 animaux sur 3 ans pour créer 2 noyaux d'individus en vallées d'Aspe et d'Ossau et ainsi favoriser le maintien durable de l'espèce dans les Pyrénées.

  • 25/04/19 | "AVC Tous Concernés" pédale pour la prévention des attaques cérébrales

    Lire

    L'association de prévention des AVC organise "la vie est un sourire", trajet de 1 000km à tricycle. Philippe Meynard était maire de Barsac quand il a été victime d'une attaque cérébrale et a dû réapprendre à marcher, écrire et parler. Il partira de Narbonne le 2 mai pour rejoindre Bayonne le 14, en suivant un parcours en forme de sourire passant par l'Espagne. En France, 150 000 AVC ont lieu chaque année. Des actions de prévention seront organisées au départ et à l'arrivée grâce au minibus AVC.

  • 25/04/19 | Festival Philosophia en approche !

    Lire

    La treizième édition du festival Philosophia se tient du 22 au 26 mai prochain. Le thème retenu est l'histoire. La présentation officielle du festival aura lieu le 29 avril prochain à Cap Sciences. 34 rendez-vous sont au programme de ce festival qui se déroule à Saint-Émilion, Libourne et Pomerol. L'archéologue préhistorien Jean-Paul Demoule, auteur de "Comment l'archéologie bouleverse nos civilisations" (éd. La Découverte) sera présent, accompagné de nombreux spécialistes.

  • 24/04/19 | Commerce : la Nouvelle-Aquitaine excédentaire

    Lire

    La balance commerciale régionale a été dévoilée ce mercredi 24 avril. Tandis que la France dégrade son déficit, la Nouvelle-Aquitaine dégage un excédent commercial de 600 millions d'euros. L'analyse des données publiées par la Douane est réalisée l'Observatoire régional des échanges internationaux, co-pilotée par la Région et la Chambre du Commerce et de l'Industrie Nouvelle-Aquitaine. Les trois plus importantes destinations de l'export régional sont les États-Unis, l'Espagne et l'Allemagne. Les 9 553 entreprises exportatrices de la Nouvelle-Aquitaine dont 1 406 sont des primo exportateurs (14,7%) ont réalisé 23,4 milliards d'euros d'exportations en 2018.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Drones : une lettre d'intention régionale

23/09/2018 | La Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole et de nombreux partenaires (institutionnels comme privés) se sont réunis ce jeudi à Cap Sciences à Bordeaux. Sujet du jour : les drones.

région Nouvelle Aquitaine drones

Pour faire face "au défi de la mobilité" mais aussi fédérer les acteurs de l'écosystème régional travaillant autour de l'aéronautique et en particulier des drones, la Région Nouvelle-Aquitaine a signé ce jeudi aux côtés de la métropole et de multiples partenaires, institutionnels comme industriels, une lettre d'intention dans le but de s'intégrer dans un projet de réflexion européen autour du développement de projets urbains utilisant cette nouvelle technologie. Les projets autour de cette dernière se multiplient au niveau local, et bien qu'étant au stade de simples expériences, ils sont autant d'arguments à défendre.

Vol groupé

C'était le 12 septembre dernier. En guise de clôture (plutôt spectaculaire, il faut bien l'avouer) à l'édition 2018 de Novaq, festival régional consacré à l'innovation, la société Dronisos a mis en scène une centaine de drones en leur faisant interpréter un ballet aérien au-dessus de la Garonne, juste en face de Cap Sciences, une première en France. Certes, il ne s'agissait "que" d'une manifestation artistique et culturelle. Mais cette réalité (ou contre-utopie, selon les humeurs de chacun) dans laquelle les drones livrent des colis, des échantillons biologiques ou même des êtres humains est loin d'être un récit de science-fiction. Ce jeudi, la région Nouvelle-Aquitaine est ainsi devenue la première de France à signer une lettre d'intention pour le développement de la mobilité urbaine aérienne. En fait, elle a répondu, aux côtés de la métropole bordelaise et de nombreux partenaires industriels associés à la démarche, à l'appel d'une initiative européenne "Urban Air Mobility" dont la seconde phase a démarré et qui doit rendre définitif un volet de projets en rapport avec cette fameuse mobilité aérienne en 2020.

Entre fantasmes et réalité

Une fois cela énoncé, difficile d'être beaucoup plus concret, tant l'intention n'est pas l'action et tant les objectifs de cette signature régionale sont encore un brin nébuleux. Mais on va quand même essayer. En fait, ce que la Nouvelle-Aquitaine et la Métropole ont voulu faire en signant cette lettre, c'est avant tout se porter candidats pour expérimenter le survol de drones en milieu urbain. Et ce dans un objectif à priori plutôt simple : réfléchir à de nouvelles manières, un peu plus futuristes qu'un nouveau couloir de bus, de répondre au vaste défi de la mobilité (l'une des priorités listées par Alain Juppé lors de sa récente rentrée politique). Pour cela, la Région a visiblement fait peser tout son poids économique dans la balance en travaillant notamment avec des entreprises privées identifiées comme Dronisos (vous savez, ceux qui ont fait voler une centaine de drones sur la Garonne), Bordeaux Technowest, l'appel à manifestation d'intérêt régional Drone City, Aerospace Valley, les clusters Aeros et Topos ou encore des géants de l'industrie aéronautique comme Airbus ou Thalès. Elle a aussi mis dans la boucle la direction régionale de l'aviation civile, un organisme chargé de contrôler le trafic aérien en Europe (Eurocontrol) ou l'Agence Européenne de la sécurité aérienne.

L'objectif est donc de fédérer l'écosystème et proposer pour ce dernier un socle de compétences, de règlementations ou de soutien financier nécessaire au déploiement d'expériences basées sur la technologies des drones. En Nouvelle-Aquitaine, ces dernières existent déjà et elles se multiplient : c'est notamment le cas de Drones for Life développé par Sysveo et qui ambitionne la livraison de "colis médicalisés" en milieu urbain auquel est associé le CHU de Bordeaux ou encore le projet de livraisons de colis par drones développé par La Poste et CDiscount. Dernièrement, la société Geosat, originaire de Pessac, a déployé cette semaine, dans le cadre du projet européen Neptune (dont la déclinaison et la coordination locale est gérée par le pôle de compétitivité Aerospace Valley), un drone pour mesurer l'érosion du trait de côte. L'avenir, auquel pensent sans doute déjà les signataires de cette lettre, serait d'envisager le transport de personnes, "de touristes d'un paquebot arrimé aux quais de Bordeaux vers des zones touristiques alentours, ou de permettre le transport de biens et de personnes isolées vers des centres de santé ou des pôles économiques", précise même la région.

Obstacles VS rentabilité

Encore faudrait-il lever deux freins majeurs évoqués par les responsables lors de cette signature : l'acceptabilité sociale (tout le monde ne rêve pas de voir voler son voisin au-dessus de lui) mais aussi et surtout la faisabilité technique. "C'est comme pour la voiture électrique. On sait que les véhicules marchent mais il manque encore tout le côté règlementaire, notamment en zone urbaine, et pour savoir qui est responsable lorsqu'un drone sort du champ de vision de son opérateur", a notamment précisé Phillipe Merlo, directeur de l'aviation civile pour Eurocontrol. "Dans l'idée, les vols de drones devraient se faire au-dessus de la Garonne, le long des voies ferrées, en tout cas dans des corridors précis. Mais il reste encore à limiter les scénarios des cas autorisés. Avant ça, il faut réussir à créer un véritable réseau pour que tous les opérateurs majeurs puissent se regrouper. Les autres pays avancent : en Suisse, on commence déjà à distribuer le courrier et une équipe de soixante personnes a été créée au sein de l'agence fédérale d'administration de l'aviation civile (FAA) aux Etats-Unis. Le marché des drones civil, lui, serait estimé à 11,2 milliards de dollars en 2020. Le secteur est donc en plein boom. Côté régional, avant de recevoir d'éventuels fonds européens fournis par les résultats de l'initiative UAM, les signataires de la lettre d'intention ont déjà planifié un second rendez-vous en 2019. De là à ce qu'ils y viennent en drone... c'est une autre histoire.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4023
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !