aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Ecoles: La visite "sécurité" de Bernard Cazeneuve et N.Vallaud Belkacem en Dordogne

20/01/2016 | Le ministère de l'Education nationale et celui de l'Intérieur travaillent en partenariat pour la formation des chefs d'établissements à la gestion de crise.

La ministre de l'Education nationale et son homologue de l'Intérieur  ont assisté à des démonstrations de gestes de premiers secours

Najat Vallaud Belkacem, Ministre de l'éducation nationale et Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, étaient en visite ce mardi à Saint-Astier, en Dordogne, sur le thème de la gestion de crise, notamment dans l'éducation nationale. Au centre de secours, ils ont assisté à des démonstrations par de jeunes collégiens dans le cadre d'un nouveau dispositif d'engagement citoyen auprès des sapeurs pompiers, avant de découvrir la nouvelle formation à la gestion de crise de chefs d'établissement et directeurs d'écoles au centre national d'entraînement de la gendarmerie nationale.

En visite mardi matin au centre national d'entraînement de la gendarmerie de Saint-Astier en Dordogne, Najat Vallaud Belkacem, ministre de l'Education nationale, et Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur,  ont annoncé une série de mesures pour accroître la sécurité dans les établissements scolaires. Le premier volet de ce plan gouvernemental, auquel les deux ministères travaillent en partenariat, consiste à la formation obligatoire de chefs d'établissements, directeurs d'école et personnels de l'education nationale. Les objectifs de cette formation sont d'appréhender toute forme de violence dans le milieu scolaire, par exemple l'intrusion d'une personne étrangère, la tentative de suicide d'un élève, apprendre à réagir face à un parent agressif. 

Des chefs d'établissements se forment à la gestion de criseUn climat pesant"Le climat est pesant. Dans le contexte des attentats terroristes de l'année 2015, et les menaces qui perdurent sur notre pays, les élèves, les personnels et les familles doivent se sentir en sécurité, a rappelé la ministre de l'Education nationale lors de sa visite en Dordogne. Citant Jean Zay, minsitre de l'Education nationale en 1936, les écoles doivent rester un asile inviolable. " L'école de la République doit demeurer un lieu de vie, un lieu bien vécu. " Najat Vallaud Belkacem a aussi annoncé la mise en place d'une cellule de crise dans chaque académie d'ici la fin de l'année, et la formation systèmatique de tous les inspecteurs de l'éducation nationale et leurs adjoints pour construire une culture partagée à la gestion d'une cellule de crise. Les deux ministres ont pu assister à une démonstation d'une situation concrète. Des principaux de collège sont actuellement en stage au centre d'entrainement de la gendarmerie. Hier, sous l'oeil de Bernard Cazeneuve et Najat Vallaud Belkacem, ils ont eu à gérer la tentative de suicide d'un élève, d'où  l'importance de conserver le contact et maintenir le dialogue. Cette formation, mise en place l'an dernier, devrait concerner au total 240 à 300 personnes, recteurs, proviseurs ou encore conseillers sécurité. Les stagiaires "doivent repartir si possible avec une méthode d'aide à la prise de décision", savoir gérer le stress ou mettre en oeuvre une cellule de crise, indique le lieutenant-colonel Francis Hivert. 

Najat Vallaud Belkacem et Bernard Cazeneuve étaient en Dordogne hierLors de sa visite en Dordogne, le locataire de la place Beauvau souhaite qu' il y ait des forces d'intervention rapides à 20 minutes maximum de distance de n'importe quel point du territoire. «Je souhaite que les forces d'intervention rapide, celles du GIGN en ce qui concerne la gendarmerie, du Raid et de la BRI en ce qui concerne la police nationale, soient réparties (...) de manière à ce que la totalité du territoire national soit couvert par la présence de ces forces». "Le niveau de menace est au moins aussi élevé" que le 13 novembre ou en janvier 2015, a estimé Bernard Cazeneuve.  

Techniques de premiers secours et les gestes qui sauventUn peu plus tôt dans la matinée, les deux ministres  se sont rendus  au centre de secours de Saint-Astier, où des jeunes sapeurs pompiers et des collégiens s'entraînent à acquérir les techniques de premiers secours. Rebecca Bouchet a 12 ans. Elève de cinquième au collège Montaigne de Périgueux, elle suit chaque mercredi une formation de pompiers juniors, aux techniques de premiers secours, mise en place par l'établissement. Le programme Pompiers juniors est le fruit d'un partenariat avec les sapeurs pompiers de la Dordogne et l'Education nationale. Mais la jeune collégienne a souhaité aller plus loin : depuis la rentrée, elle est inscrite au  Jeunes sapeurs pompiers. Rebecca sait déjà ce qu'elle veut faire plus tard : elle veut être pompier professionnel. En Dordogne, un jeune sur quatre ayant suivi le parcours de Jeunes sapeurs pompiers devient pompier volontaire devenu adulte. "La formation Pompiers juniors  a pour objectif de permettre à nos élèves d'acquérir les gestes qui sauvent et pourquoi pas de susciter des vocations, précise Olivier Boudy, principal adjoint du collège. Cet établissement fait figure d'exemple dans la formation des élèves et des personnels aux techniques de premiers secours : 264 élèves  et l'ensemble des personnels en ont bénéficié. Les deux ministres ont assisté à des démontrations : retrait de casque de moto, mise en position latérale de sécurité. Bernard Cazeneuve, s'est félicité de ces initiatives périgourdines en précisant "qu'il veut inciter les jeunes générations  à adopter des réflexes qui relèvent autant de la protection des populations que de l'engagement citoyen." 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2709
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !